Quel passeport est le plus puissant ? Marocain ou Algérien ou Tunisien ?    Macron détient la clé des négociations sur la pêche    Accord de «cessez-le-feu permanent» avec «effet immédiat»    Des avocats palestiniens poursuivent Londres en justice    Retour à la normale    Quand pèse l'incertitude    Photo du jour : La Médina de Tunis ravagée...    Club Africain : une nouvelle recrue quitte l'équipe    Démantèlement d'un réseau spécialisé dans les fouilles et le trafic de pièces archéologiques    Erdogan met en question la santé mentale de Macron    Tunisie : 157 athlètes infectés au Coronavirus    Tunisie | Covid-19 : 35 nouveaux décès enregistrés le 22 octobre    Appui de l'Etat à l'investissement des PME : 18 nouveaux dossiers adoptés    La Manouba : Récupération d'une terre domaniale de 626 ha    Tunisie : Le prix de vente maximum des masques multi-usages non médicaux, maintenu à 1,850 dinar    USA : Qui est Joe Biden le candidat démocrate qui défie Trump ?    FC Barcelone vs Real Madrid: où regarder el Clasico du 24 Octobre 2020    Les biens liquidés du RCD rapportent plus d'un milliard à l'Etat    Tunisie: Un décès à Sfax et 160 infections au coronavirus    Tunisie: Yassine Ayari dénonce la discrimination religieuse en France et appelle à instaurer des relations internationales fondées sur le respect mutuel    1,5 millions de dinars de marchandises saisies par la garde douanière cette semaine    Les systèmes de santé de certains pays risquent de s'effondrer, met en garde l'OMS    CONDOLEANCES : Mohamed JAMALI    Non, Wadii Jari ne soutient pas la candidature de Ahmed Ahmed    DECES : Pr Farouk Benna    Tunisie: Un différend entre un agent de la Garde nationale et un jeune se termine par un meurtre    En vidéo : Mon limogeage a été une mauvaise décision, déclare Abdellatif Mekki    Travail : La robotisation pourrait détruire 85 millions postes d'emploi dans le monde, d'ici 5 ans    Sarra Tounsi, élue plus belle apparition à El Gouna sur Twitter    Lutte contre le Coronavirus : Le numérique, efficace à condition d'être largement utilisé...    Commentaire | Un modèle de développement essoufflé    Projet de budget de l'état 2021 : L'étau se resserre autour des entreprises    Athlétisme | Dans la perspective des échéances internationales : Onze athlètes en stage à Aïn Draham    NEWS | Bédoui intègre les rangs d'Al Koweït SC    Coronavirus: 135 nouvelles rémissions à Kairouan    La saison 20-21 frappée du Covid-19 : Enormément de contraintes !    Communiqué de l'Ambassade de France en Tunisie en rapport avec la décision de l'Union européenne    L'accord pour un cessez-le-feu permanent en Libye, un important pas vers le règlement politique dans ce pays (Affaires étrangères)    Vient de paraître | Nouveau Dictionnaire Général Bilingue, Français-Italien et Italien-Français de Giovanni Dotoli : «A tous ceux que la belle Italie intéresse»    Ben Salah et le chancelier Kreisky    Officiel : La France retirera la Tunisie de la Liste Verte    En Iran, une explosion dans une usine pétrochimique suivie d'un incendie    Night in Tunisia, une création musicale signée Yacine Boularès, bientôt sur scène    Un Tunisien obtient gain de cause contre le ministre des Affaires Etrangères    Ammar Mahjoubi: Mythologies proche-orientales et récits bibliques    Des délégations militaires des camps en conflit en Libye signent un accord de cessez-le-feu à Genève    La poésie en questions | Dans l'atelier de la langue    Budget de l'Etat : Le volume de la dette publique estimé à 92,7% du PIB, à fin 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





JCC 2017: Une fête en continu, Retour aux basiques et le cinéma Tunisien en force!
Publié dans Tekiano le 20 - 10 - 2017

Plus que quelques jours avant le lancement de la 28ème édition des journées cinématographiques de Carthage prévue du 04 au 11 novembre 2017 et dirigée par le producteur Néjib Ayed. A cet effet, une conférence de presse a été organisée afin d'annoncer les grandes lignes de ce festival cinématographique tunisien qui plaide un retour aux basiques et se caractérise par une grande participation des films Tunisiens.
Les JCC 2017 seront des journées de fête
"La 28ème session des JCC consacrera la fête. La fête du cinéma dans les salles et la fête de la culture des pays invités dans la rue!". Les JCC seront une fête en continu, c'est ce que Néjib Ayed, le directeur général des JCC 2017 a tenu à souligner. L'avenue Habib Bourguiba de Tunis ainsi que plusieurs espaces publiques ouverts situés dans le grand Tunis vont abriter le gros des célébrations.
Le programme de la 28ème édition sera riche en projections cinématographiques mais ouvrira aussi ses portes à d'autres arts comme la danse, la musique, les prestations de rue, l'artisanat (grâce à une collaboration avec le groupe Be Tounsi) et même l'art culinaire à travers des séances de dégustation des spécialités culinaires des pays invités d'honneur des JCC 2017 (L'Algérie, l'Argentine, la Corée du sud et l'Afrique du Sud) et une ouverture sur leurs cultures respectives.
La salle Cinéma Le Colisée "La reine des salles" de Tunis va accueillir la cérémonie d'ouverture le 04 novembre 2017, une cérémonie qui sera transmise en direct sur la chaîne nationale tunisienne Watania 1. Le théâtre municipal de Tunis sera réservé à la cérémonie de clôture. La salle de cinéma Africa rouvrira ses portes au public du festival, après six ans de fermeture pour le grand plaisir de ses fidèles.
A noter que cette année, les JCC ne seront pas un festival de paillettes ou de bling-bling habituel. Il n'y aura pas des icônes de cinéma qui recevront un traitement privilégié, le tapis rouge demeure mais il n'y aura ni des afters ni de soirées VIP. Les réalisateurs et les artisans du cinéma seront les stars des JCC 2017.
Des drones seront autorisés à parcourir le ciel de l'avenue Habib Bourguiba de Tunis afin de filmer les différentes festivités.
Retour aux basiques qui font la singularité du festival cinématographique tunisien
Les JCC 2017 sont marquées par le retour du logo officiel qui a été adopté pendant plusieurs éditions auparavant. La topographie utilisée et la charte graphique qui font la singularité du festival cinématographique tunisien ont été réhabilités.
Néjib Ayed considère que la première chose à faire est de revenir aux objectifs fondamentaux des JCC, plus que jamais d'actualité, à savoir la promotion des cinématographies et des films africains et arabes, en renforçant les compétitions, en rétablissant la compétition des films documentaires, en doublant les prix, en multipliant les focus sur les expériences innovantes.
L'organisation de débats innovants et utiles à la profession et aux cinéphiles seront de rigueur ainsi que La mise en réseau des opérateurs du secteur en vue d'être une vraie force de proposition.
Le plus vieux festival cinématographique arabe et africain doit retrouver ses lettres de noblesse en se basant sur ses acquis et en ayant une vision tournée vers le futur.

Une participation Record du cinéma Tunisien
Pas moins de 78 films tunisiens répartis entre 37 longs-métrage et documentaires et 41 courts-métrage seront projetés au cours des #JCC2017. Un record qui témoigne de l'effervescence de la scène cinématographique tunisienne et l'émergence d'une nouvelle génération de créateurs.
Les films qui participent aux compétitions officielles de la 28ème édition seront au nombre de 10 et sont répartis entre 6 films participants aux compétitions Longs-Métrages de fiction et documentaires et 4 films participants aux compétitions courts-Métrages de fiction et documentaires.
JCC 2017 : Listes des films tunisiens sélectionnés pour participer aux Compétitions Officielles de la 28e édition
L'Algérie, l'Argentine, la Corée du sud et l'Afrique du Sud à l'honneur
Quatre pays qui représentent 3 continents seront à l'honneur aux JCC 2017 avec un investissement remarqué des ambassades des pays honorés à savoir L'Algérie, l'Argentine, la Corée du sud et l'Afrique du Sud. Ils seront projetés dans les sections parallèles, hors compétition 12 films de l'Algérie, 10 films de l'Argentine, 07 films de la Corée du sud et 08 films de l'Afrique du Sud.
La culture de ces pays hôtes sera mise en avant à travers plusieurs manifestations artistiques qui porteront leurs couleurs respectives et animeront la ville de Tunis notamment avec des espaces de découverte dans un souci d'ouverture sur des pays qui nous ressemblent et que nous ne connaissons pas.
Par ailleurs, les étudiants africains seront invités à participer activement dans l'organisation des JCC 2017. Ils seront invités à faire partie de l'équipe qui dirige les journées notamment au niveau de l'accompagnement des invités et dans les salles.
JCC 2017 dans les régions, les prisons et universités
Cette année, il n'y aura pas de projections éparpillées dans les régions comme ce fut le cas lors des éditions précédentes. Quatre festivals parallèles seront organisés dans 4 régions de Tunisie à savoir Menzel Bourguiba, Kairouan, Monastir et Djerba.
Les projections auront lieu dans des salles parfaitement équipées afin de garantir une meilleure qualité de prestation artistique pour les cinéphiles, une option exigée par le comité des JCC dans le choix des villes. Les régions devront aussi s'impliquer financièrement pour assurer la réussite de ces événements régionaux.
Les projections dans les prisons de Tunisie et dans les universités seront maintenues sans pour autant préciser les universités ciblées. Lors du festival de Cannes 2017, il a été annoncé que 5 films seront projetés dans le cadre des "JCC dans les prisons" et ce, dans cinq institutions pénitentiaires : Borj Erroumi, Mornaguia, Mahdia, Kasserine et la prison des femmes à La Manouba, sachant que les projections se feront en présence de réalisateurs ou acteurs outre des représentants d'ONG internationales de lutte contre la torture.
Nous vous dévoilerons le programme des projections des films des JCC 2017 ainsi que les points de ventes des billets des JCC bientôt. La vente des billets sera assurée à 80% par la Poste Tunisienne et seulement 20% seront disponibles dans les guichets des salles.
Sara Tanit
Lire aussi :
JCC 2017: Liste des films en lice pour les 4 compétitions officielles
JCC 2017 : Les billets seront en vente sur le site de la Poste Tunisienne
JCC 2017: Le film d'ouverture sera Palestinien; "Writing on snow" de Rashid Masharawi (synopsis)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.