En visite en Italie, Kais Saïed s'entretient avec Sergio Mattarella    Décès de Mohamed Naceur Trabelsi, frère de Leïla Trabelsi    Badreddine Gammoudi : Une corruption évidente dans la vente du Palais de la Baie des Anges    Afek Tounes : Le maire de Hammamet reçoit de très sérieuses menaces terroristes !    Tunisie- Daily brief du 16 juin 2021: Tentative d'assassinat contre le président de la République, Mort suspecte du frère de Leila Trabelsi, La mère du mineur agressé à Sidi Hassine victime de harcèlement….    Météo : Températures toujours en hausse    Covid-19 : 65 décès et 2091 contaminations recensés le 15 juin 2021    Tunisie-ISSHST : La perturbation des examens continue pour la deuxième semaine consécutive    Bourse de Tunis : Le marché continue de perdre du terrain    Partenariat Next Step - Inetum : Pour des solutions Cloud pérennes et sécurisées    L'Italie accorde un prêt de 200 millions d'euros à la Tunisie    Tunisie – AUDIO – IMAGES : Le scandale du comportement exemplaire de la SONEDE en matière de rationalisation de la consommation de l'eau    Lancement du programme d'aide aux micro-entrepreneurs ''SOUTIEN TPE COVID-19''    Hand – CAN Dames : La Tunisie éliminée en demi-finale    Ce qui s'est passé en Algérie est-il un signe de la fin de l'ère des islamistes du Monde ?    Rencontres d'affaires virtuelles France-Tunisie, le 24 juin 2021 : Les entrepreneurs au cœur de la relance    Conférence internationale du travail : Le plaidoyer de Majoul pour un plan international de soutien aux PME    Tunisie: Une solution à l'éternelle question du dialogue salvateur    Ons Jabeur et l'australienne Ellen Perezen en quarts de finale du tournoi de Birmingham    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Journée mondiale contre le travail des enfants: Mettre fin au travail des enfants, agir Maintenant!    Mazarine Energy toujours bloquée à cause d'un seul ex-employé    Liste des compagnies intéressées par la rachat des actifs de l'ENI en Tunisie    Covid-19 | Jendouba : 8 décès et 79 nouvelles contaminations    Programme TV du mercredi 16 juin    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 16 Juin 2021 à 11H00    Football : Programme TV de ce mercredi 16 juin 2021    DECES : Khadija Farah    La STB et l'AICTO signent un mémorandum d'entente et de coopération    L'EST poursuit sa préparation à Tabarka pour le match d'Al Ahly : Loin des yeux, près du cœur !    Arrivée du président Kaïs Saïed à Rome    Hichem Mechichi : J'étais un élève plutôt studieux !    «Solocoreografico» et «Children Smiles» au Studio el Houma : La danse sous toutes ses formes    Exposition | Yasmine Ben Khelil au B7L9 : «Chrysanthème forever... Je ne sais plus comment»    On nous écrit | Hommage à l'artiste et galeriste feu Mohamed Ali Essaadi : «Les souvenirs du passé sont les rides de l'âme»    JSK : report des assemblées générales et électives à une date ultérieure    Euro: les matches de ce mercredi    Exposition « Le Piazze [In]visibili », quand la magie des photos rencontre la poésie des mots    Monde: Daily brief du 15 juin 2021    "Les Chrétiens de Sicca Veneria" : l'Argentin Silvio Morano explore l'archéologie des fouilles militaires sous protectorat    Patrimoine : Attention, le site de Carthage se meurt !    Festival Carthage 2021: Avant-goût des spectacles exceptionnels qui attendent le public!    La 35ème édition du festival international de musique symphonique d'El Jem du 10 juillet au 14 août 2021    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    Emmanuel Macron se prend une gifle - La vidéo devient virale    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    Après la 4e guerre israélienne contre Gaza, saura-t-on éviter la 5e ?    Israël, cette démocratie islamiste ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'impératif de revoir la méthode de comptabilisation
RECETTES TOURISTIQUES EN DEVISES
Publié dans La Presse de Tunisie le 11 - 02 - 2019

Les revenus comptabilisés par l'Ontt sont estimés à seulement 4 milliards de dinars en 2018. Or, en comptabilisant les revenus de la clientèle algérienne, libyenne et tunisienne résidente à l'étranger, ce montant passe à 7,2 milliards de dinars. C'est dire la grande différence entre les deux chiffres
La Tunisie a repris les activités touristiques à un rythme normal. Nombreux touristes de nationalités diverses préfèrent, en effet, visiter le site tunisien et profiter du paysage naturel, des monuments historiques et culturels qui sont mémorisés dans leurs caméras. Le site ne se limite plus, comme c'était le cas des années durant, au balnéaire — notamment pendant la haute saison — mais il offre d'autres produits aussi attirants les uns que les autres. Les circuits touristiques comportent des visites dans les anciennes médinas, les sites archéologiques et les parcours environnementaux. Il existe, bien entendu, les activités sportives comme le Golfe, le rallye et le cross qui séduisent plus d'un touriste.
Cependant, malgré cette relance du secteur touristique, les recettes en devises ne reflètent pas les ambitions des professionnels et encore moins celles des pouvoirs publics. La dépréciation continue du dinar par rapport aux devises étrangères et notamment l'euro et le dollar a eu un impact négatif sur ces recettes dont la Tunisie a tant besoin. En effet, les revenus provenant du secteur du tourisme comptabilisés en devises par l'Office national du tourisme tunisien (Ontt) tiennent compte uniquement des dépenses des touristes européens et ne répondent pas aux standards de l'Organisation mondiale du tourisme (Omt) en matière de calcul des recettes.
Des chiffres à revoir
Ces données sont, en tout cas, avancées par un professionnel du secteur, en l'occurrence Khaled Fakhfakh, président de la Fédération tunisienne de l'hôtellerie qui est bien placé pour juger l'importance des revenus en devises. Selon lui, les revenus comptabilisés sont estimés à seulement 4 milliards de dinars en 2018. Or, en comptabilisant les revenus de la clientèle algérienne, libyenne et tunisienne résidente à l'étranger, ce montant passe à 7,2 milliards de dinars. C'est dire la grande différence entre les deux chiffres. A noter que le tourisme maghrébin connaît, depuis les dernières années, une dynamique appréciable suite à l'affluence de plusieurs touristes algériens et libyens qui séjournent dans des hôtels ou des villages de vacances en mettant le prix fort.
Et M. Fakhfakh de souligner que les revenus non comptabilisés en devises sont estimés à 4,1 milliards de dinars. Ce montant peut être investi dans plusieurs projets d'intérêt national ou au profit du secteur pour améliorer ses prestations. Les chiffres publiés par l'Ontt excluent les recettes payées en dinar, les dépenses des Tunisiens résidents à l'étranger (actuellement comptabilisés en revenus du travail), les revenus du tourisme médical, ceux du transport aérien et maritime et ceux de l'artisanat. Il n'est pas normal qu'une telle méthode de comptabilisation perdure car cela fausse les statistiques relatives au secteur touristique qui contribue dans une large mesure au taux de croissance économique. D'où la nécessité de revoir la méthode utilisée pour avoir des chiffres plus proches de la réalité.
Le poids réel du tourisme
Ces éléments comptables sont considérés comme des standards utilisés par tous les pays du monde et recommandés, depuis l'an 2000, par l'OMS en tant que «compte satellite du tourisme ». Tous les pays du monde doivent se conformer à ces standards pour publier des chiffres crédibles en adoptant une méthode de calcul des recettes touristiques en devises claire et transparente. En fait, l'objectif «comptes satellites du tourisme» est de mesurer le poids réel du tourisme dans l'économie tunisienne.
Une étude a été, d'ailleurs, élaborée en 2014 — non encore publiée par l'Ontt — montrant clairement que la part du tourisme dans le PIB est de 13 voire 17% si l'on tient compte des revenus des Tunisiens résidents à l'étranger. Dans ce même ordre d'idées, Mouna Ben Halima, secrétaire général adjointe de la FTH, indique que les chiffres publiés sur le secteur touristique occultent une grande partie, soit 50%, des recettes calculées par la FTH. Et dire que depuis des années, la comptabilisation des recettes touristiques ne reflètent pas vraiment la réalité. D'où la nécessité de se conformer aux standards établis par l'OMT et de régler la question des opérations de change réalisées par les étrangers dans les circuits parallèles. L'objectif final étant de refléter la véritable place du secteur touristique dans l'économie nationale.
Mais cela n'empêche pas la FTH d'exprimer sa satisfaction quant à la croissance enregistrée en 2018 dans le secteur, et ce, par rapport à l'année précédente. Cette croissance est de 18% en termes d'entrées touristiques et de 23% en termes de nuitées passées dans les hôtels tunisiens. On note aussi une hausse importante de 45% des recettes touristiques en devises, ce qui correspond à une valeur de 4 milliards de dinars ou 1 ,3 milliard d'euros. Revoir la méthode de comptabilisation des recettes touristiques s'avère, aujourd'hui, un impératif. Il faudra tenir compte des standards établis par l'OMT dans ce domaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.