Extension de l'aéroport de Tunis Carthage : L'OAT s'oppose à la formule « Clés en main » retenue par le ministère du Transport et de la Logistique    Rami Limam se porte bien... Il quitte bientôt l'hôpital    SAM : Augmentation de capital par incorporation de réserves    Grenades sur votre table, faites le bon choix!    Départs à la pelle et flou inquiétant !    L'EST et le CSSE, en finale de la Coupe    Décès d'une sexagénaire à Fouchana    Pas plus que 50 personnes lors des cérémonies de mariage au Palais Essaâda à la Marsa    Prix Littéraires "COMAR D'OR": "Merminus infinitif "remporte le Comar d'or (Lauréats de l'édition 2020)    Nawel Ben Kraïem, l'artiste hybride dévoile ses identités multiples    Le romantisme de Nawel Ben Kraiem    Loi de relance de l'économie en débat à l'ATUGE    Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés    Deuxième édition de "Les Cordes Méditerranéennes" du 24 au 31 octobre 2020    Baisse de 16% des indemnités accordées par les compagnies d'assurances, au premier semestre 2020    Abir Moussi organise une importante Conférence de presse autour des subtilités de la « pieuvre du terroriste » en Tunisie    Programme TV du mardi 22 septembre    Tunisie: Abir Moussi [vidéo]: Il est inadmissible que le Chef du gouvernement reçoive des représentants du bloc Al Karama quelques heures après "la marche des libres"    Saisie d'un million de dinars en devises près de la frontière tuniso-libyennes    Naissance annoncée d'un nouveau parti centriste    Tennis – Classement WTA : Ons Jabeur perd une place (35e)    Foire du Meuble, de l'Ameublement et de la Décoration au Palais des Expositions du Sahel du 24 septembre au 5 octobre 2020    Un nouveau décès à Sousse    Tunisie: Vers le recrutement de 3.000 agents de santé pour les besoins des centre de Covd-19    Présentation de l'essai d'histoire "Wassila Bourguiba la main invisible" de Noureddine Dougui à la BNT    Une formation en ligne gratuite (MOOC) pour favoriser l'action citoyenne en Afrique francophone    Championnat d'Angleterre – 2e journée : les résultats complets    Des tunisiens et des turcs forment les officiers de police ivoiriens    Pandémie de la Covid-19 : Les saints seraient-ils fâchés ?    Rentrée culturelle de l'Institut Français de Tunisie : De belles rencontres au menu    CONDOLEANCES    "Shawarie" à la maison de l'image, un programme de réhabilitation de quartiers populaires    CONDOLEANCES : Hassan JLASSI JALLALI    L'EST remporte la supercoupe après le championnat : La culture de la performance    Handball | Affaire rocambolesque du match CSH –CSM : Le coronavirus est passé par là !    La lenteur administrative est pointée par les entreprises, selon l'ITECQ    ITCEQ : le taux d'intérêt est la principale contrainte du financement bancaire    Par le polytechnicien Hazem Bouzaiane : Quelle couleur nous va...?    Météo : Temps partiellement nuageux sur la plupart des régions    Dernière minute – Coronavirus : 5 nouveaux décès et 528 nouvelles contaminations, le 21 septembre    Deux morts et d'importants dégâts    Le parti du président Aoun propose un compromis    Manifestations millénaires à Bangkok    Nabil Naoum : L'Eclipse et autres nouvelles, De l'importance des menus plaisirs    Lancement du projet "Musées pour Tous" au musée archéologique de Sousse    Kamel Chaabouni: Et si la Tunisie adhérait à l'union des Etats-Unis d'Amérique !    La Russie salut la décision libyenne de reprendre le commerce du pétrole    2000 migrants irréguliers algériens sont entrés en Espagne depuis le début de 2020    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Joueurs à responsabiliser…
L'ère Giresse a commencé
Publié dans La Presse de Tunisie le 01 - 04 - 2019

Giresse n'a pas vraiment apporté quelque chose de concret, ses joueurs commettent encore les mêmes erreurs. Sont-ils surestimés ?
Le match contre l'eSwatini n'était pas vraiment une grande référence pour voir à l'œuvre notre équipe de Tunisie. Le match contre l'Algérie —même si amical— l'était vraiment. Et l'impression n'est pas du tout rassurante : ce sont les mêmes erreurs, les mêmes difficultés et la même fâcheuse légèreté qu'on a vues des temps de Maâloul ou Benzarti. Tous ces entraîneurs sont responsables quelque part de ce qui se montre sur le terrain. Mais parlons cette fois des joueurs. On les a vu dominés, démotivés contre une sélection algérienne qui en voulait plus et aux joueurs plus vivaces. Il est tôt de juger le travail de Giresse, de le condamner ou de le vanter, mais en deux matches, nous n'avons pas vu des indices de changement. Giresse n'a pas voulu remettre tout en cause. Il a opéré pratiquement avec les mêmes fondamentaux et les mêmes joueurs-cadres que l'on connaît. Et c'est pourquoi, on ne peut déceler un changement notable et concret en si peu de temps. Giresse prend le risque de continuer avec les choix larges et les «équilibres» du jeu et des vestiaires qui durent depuis des années. Sa touche, on ne l'a pas encore vue lors ces deux matches, à part ce 4-3-2-1 testé à Blida et qui n'a pas bien fonctionné. On a vu des joueurs fatigués, blessés ou qui l'étaient (Msakni et Seliti) et on a vu surtout d'autres joueurs, comme Chaouat, qui sont passés à côté de la plaque contre l'Algérie. Qu'est-ce qui s'est passé ? C'est à Giresse de nous le faire comprendre, mais soyons honnêtes : ça va au-delà de Giresse ; dans le sens que nos joueurs confirment depuis le dernier mondial qu'ils ne sont pas phénoménaux et qu'ils n'ont pas cette classe dont on nous parle. Même les expatriés formés en France, comme Seliti et Khazri, n'évoluent pas au palier d'un Mehrez ou d'un Benatia. Arrêtons surtout de nous mentir à nous-mêmes. Le joueur tunisien et ce groupe, qui s'est qualifié grâce à un jeu de chance contre la RDC, n'est pas celui qui peut nous emmener loin.
Ordinaires
Regardez ces erreurs défensives contre les Algériens, regardez cette légèreté et cette incapacité à mettre de l'impact tout au long du match. Chaouat n'était pas le seul hors sujet, mais Sassi, Bedoui, Haddadi, Ben Youssef, Saïdani et Khaoui. C'est à Giresse de mettre plus de sérieux auprès de ses joueurs, car ils manquent de cette rage de vaincre. Ils nous déçoivent chaque fois qu'on pense qu'ils sont montés à un palier de plus. Peut-être que la question n'est pas liée à l'entraîneur national et à sa touche pas encore évidente, mais surtout aux joueurs et à leurs qualités «ordinaires» semble-t-il. Il faut les responsabiliser et leur dire que ce n'est pas avec ce volume du jeu et cette attitude qu'ils peuvent remporter la CAN.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.