Samira Chaouachi de Qalb Tounes élue au poste de 1er Vice-président du Parlement    Première déclaration de Rached Ghannouchi après son élection «Président du Parlement»    Rached Ghannouchi élu président du parlement    Tunisie: Election du président de l'ARP début du dépouillement après le vote des 217 députés    Pour Zine El Abidine c'est sa première et son ultime qualité...    Rendez-vous avec la première du spectacle « Sûkûn » de Noômen Hamda, dernière création du Théâtre National Tunisien au Le 4ème Art !    Un record du monde et une médaille d'or pour Raoua Tlili aux mondiaux de para-athlétisme de Dubaï 2019    L'ANETI, L'Agence Nationale pour l'Emploi et le Travail Indépendant, présente sa vision 2030    8 mille dinars la part de chaque Tunisien dans la dette publique en 2020    Quelles indemnisations pour les retards de vol TUIfly ?    Tunisie: Reprise de la plénière de l'ARP, Abir Moussi et les députés du PDL prêtent serment    Un patient se jette du deuxième étage de l'hôpital de Jendouba    Airbus présentera le « Futur de l'aviation » au Salon aéronautique de « Dubaï Airshow 2019 »    Les députés du PDL prêtent serment en petite communauté    SONEDE : perturbation et coupure de l'eau courante à Nabeul    Egypte : Mohamed Salah quitte le stage de la sélection nationale    Finale de « The Pluri'Elles Pitch Competition » après les demi-finales de Béja, Tabarka et Le Kef    Forum Esprit, 1ère édition le 20 novembre 2019 à école Esprit sis Pôle Technologique El Ghazela    CAN 2021 (Qualifications) : Programme de ce mercredi    David Villa annonce sa retraite    Ligue 1 : un autre club suit le Club Africain pour collecter les dons    Rached Ghannouchi sera-t-il élu président de l'ARP?    Kais Saïed invité par le président turc Recep Tayyip Erdoğan à se rendre en Turquie    Etoile du Sahel-AGE élective : Aucun postulant à l'expiration de la date de dépôt des candidatures    PORTRAIT DE LA JEUNE FILLE EN FEU : Un film de Céline SCIAMMA – Au cinéma à partir du 13 Novembre    Crise de la CPG : Masse salariale plus importante et production plus faible    Plénière extraordinaire du mercredi 13 Novembre consacrée à l'élection du Président du Parlement et des deux Vice-présidents    Températures relativement en hausse, aujourd'hui    Club Africain – Ooredoo Tunisie : le contrat de sponsoring prolongé    Tunisie-Intempéries: Route coupée entre Bourouis et Sers    A Gafsa, des munitions pour mitrailleuse VAL saisies    Ooredoo et le Club Africain : Un renouvellement de l'engagement gagnant-gagnant    Les cours s'arrêtent dans d'autres gouvernorats : Voir liste    Soutenons Aya Bouteraa, la Tunisienne finaliste de l'Arab Reading Challenge (vidéos)    Intox : La BCT ne lance pas de crypto-monnaie    Après le succès de la première édition, la Fondation Orange a choisi de renouveler en 2020, avec le soutien de l'Institut Français, le Prix Orange du Livre en Afrique.    Pour la première fois, les Africains peuvent voyager en moyenne, vers plus de 27 pays sans visa ou avec un visa à leur arrivée    La lettre poignante du fils de Chiraz Laatri : J'accuse    Palestine: Israël annonce l'assassinat d'un dirigeant du Jihad islamique à Gaza    Par Abdelaziz Gatri : Chassés de Raqqa et Dir Ezzour, « nos enfants » sont de retour    Démission ou limogeage, Chiraz Latiri répond    Crash d'un petit avion à la Soukra : Décès du pilote !    Aujourd'hui, c'est la journée internationale des célibataires    Le Transit de Mercure, phénomène rare observable ce lundi 11 septembre 2019    La Turquie va renvoyer, à partir de demain lundi, les daéchiens chez eux, y compris en Tunisie    Fête du Mouled 2019 : Quelque 12298 activités au programme en Tunisie    Exposition SHIFT, à mi-chemin entre bandes dessinées et récits de vie du 8 au 18 novembre à Central Tunis    Affaire Cactus Prod et Prod Caméléon: Le Contentieux de l'Etat saisit la Justice    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Charmeuse et romantique
Hammamet l'été
Publié dans La Presse de Tunisie le 27 - 07 - 2011

Touristes européens, tunisiens, algériens ou même libyens, la marée de festivaliers, plus hétéroclite, plus joyeuse, plus jeune, plus belle et plus saine que jamais, se préparait à prendre ses quartiers de bonheur à la plage, le week-end dernier. M. Naceur Laâribi, commissaire régional du tourisme, confirme le regain d'activité que connaît, ces dernières semaines, la région. Certes, on constate un léger tassement par rapport à la même période de l'année précédente, mais cette dynamique permettra aux hôteliers de la région de rebomber un peu le torse après le trou d'air qu'a connu la région.
En effet, rien que pour la décade du 11 au 20 juillet, près de 270 mille personnes ont afflué sur la région. C'est du soleil à foison, des éclaboussures de couleurs et des effluves parfumés de la Méditerranée qui poussent autant d'estivaliers à répondre à l'appel envoûtant d'une mer azur et de ses plages sablonneuses. Les pieds en éventail, on laisse son corps se dorer avant de se divertir, le soir, de mille et une manières différentes. Car à Hammamet, s'il fait toujours chaud le jour, il fait show le soir.
En effet, de jour comme de nuit, Hammamet est un village cosmopolite à la croisée des chemins des vacanciers, qui se veut une ville plus belle, plus conviviale, plus accueillante, plus respectueuse de l'environnement et des générations futures.
C'est une métropole qui fascine, qui a toujours quelque chose d'intime et de secret à offrir, mais qui livre chichement ses secrets. En effet, cette région, au patrimoine protégé, dont les rares vestiges archéologiques attestent du degré de civilisation que cette cité a connue sous les Romains, ne peuvent en aucun cas restituer son importance par le passé.
D'ailleurs, la douceur de son climat, ses paysages grandioses, ses jardins enchanteurs font le charme de cette région qui livre ses joyaux qu'elle conserve encore dans son écrin et invitent le visiteur à un voyage spatio-temporel où la splendeur d'antan conjuguée à une modernité, lui confèrent un charme typique et très particulier qui en fait un havre de paix.
C'est que la ville coqueluche des visiteurs offre des séjours pour tous ceux qui ont horreur des bruyantes et disgracieuses villes modernes, cultive l'été un art de vivre tout à fait particulier. Toutefois, pour ceux qui ne trouvent pas aux vestiges un attrait particulier, c'est péché que de passer ici sans évoquer le souvenir des écrivains, poètes, musiciens venus séjourner sur les rives de la ville et dont l'âme continue d'habiter encore les lieux. En quête essentiellement d'exotisme et de pittoresque, ils ont décrit et chanté la beauté d'Hammamet par l'image et le texte, contribuant ainsi à la renommée de la ville. Parmi eux,  Paul Klee, Auguste Macke, Gustave Flaubert, Guy de Maupassant, André Gide, Oscar Wilde ou encore des hôtes prestigieux, en l'occurrence Bettino Craxi, Sophia Loren et Frédéric  Mitterrand. Mais Hammamet a  aussi attiré d'autres célébrités tels Jean Cocteau, Wallis Simpson, le Duc de Windsor, Winston Churchill, le roi George VI, Eisenhower, Montgomery. Même «le renard du désert», le maréchal Rommel y a installé son quartier général durant la Seconde Guerre mondiale au palais de Georges Sebastien, une somptueuse villa construite par le milliardaire roumain, et qui deviendra après l'Indépendance le fameux centre culturel d'Hammamet.
Voilà, une ville singulière qui brave le temps, défie l'âge et conserve jalousement les traces de sa splendeur passée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.