Gafsa : Aucune route bitumée depuis 2017, l'argent ira ailleurs…    CAN 2022 : Match à suivre ce soir, Nigéria – Tunisie, sur chaînes TV et en Live streaming    EN : trois renforts prennent la direction de Garoua    Syrie : 4e jour de combat entre Daech et les Kurdes, plus de 120 morts    Justice transitionnelle — Abdallah Kallel et d'anciens cadres sécuritaires interdits de voyage: La lenteur de la justice bafoue les droits des victimes et ceux des accusés    Entretien téléphonique Saïed-Macron: « Les réformes aspirent à préserver la liberté et à établir la justice »    Foot-Europe: le programme du jour    CAN 2021 : L'historique des matches en CAN opposant les Aigles aux Super Eagles    CAN 2021 — Huitièmes de finale — Tunisie-Nigeria (Ce soir à 20h00) : Sauver la face    Coronavirus : 10 décès de plus et 10031 contaminations en 24h    Tunisie-coronavirus : Plus de 14 mille vaccinés en 24H    Mes odyssées en Méditerranée | Michel Giliberti: «Tunisie. L'inhérence d'une errance»    On a vu pour vous : « Are you Lonesome Tonight ? », de Shipei Wen : Thriller chinois    CAN 2021 — Huitièmes de finale — Tunisie-Nigeria (Ce soir à 20h00): Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir !    Médecins, dentistes et pharmaciens de la santé publique en grève, le 25 janvier    Tunisie: Ali Abdi testé positif au Covid19    Récupération politique    La Presse Magazine du Dimanche 23 janvier 2022 consultable sur notre site    La Fédération Nationale des Urbanistes Tunisiens (Fnut) lève le voile sur les défis de l'urbanisme en Tunisie: Un chantier en cache un autre...    Des astuces pour protéger les plantes du froid    Les perroquets    Migraine : la covid-19, un facteur déclencheur    Ali Graja, ancien attaquant international du CSS: «Dans la vie, il n' y a pas que l'argent ! »    Urbanisme et planification urbaine    Loi de finances : Bouden corrige le tir avec la Conect après l'avoir zappée    Rapport – BCT : Les risques des crédits de l'Office des céréales pèsent lourdement sur le secteur bancaire    Etude – Le changement climatique diminuera la production céréalière de 30 à 50% par an    Saïed a parlé à Macron, a donné des gages mais droit dans ses bottes    Steg : plusieurs quartiers à Sousse, Monastir et Sfax sans électricité dimanche    STEG : Des coupures à Sousse, Monastir et Sfax ce dimanche    Assassinat de Faouzi Houimli : l'auteur condamné à mort avec une peine de sûreté de 36 ans    Semaine boursière : Le Tunindex en mauvaise posture    Les membres du CSM pleurent-ils pour leurs privilèges ou pour l'atteinte au pouvoir judiciaire ?    Mouhiba Chaker, romancière : «Ecrire en français n'est pas pour moi un choix réfléchi !»    Industrie : Les obstacles n'ont pas freiné le développement du secteur aéronautique en Tunisie    BNA Bank réalise un PNB en hausse de 20% en 2021    Evènement "Les Nuits de la lecture" en ligne: 6ème édition sous le thème de l'AMOUR    11 Tunisiens meurent noyés dans le naufrage de leur embarcation    Le chanteur hip-hop Balti et Elyanna réunis dans une chanson tuniso-palestinienne (vidéo)    Syrie: Daech attaque une grande prison et libère plusieurs terroristes    Sculpture sur un minéral ancestral, le lapis specularis    Gabès Cinéma Fen 2022: les inscriptions pour les films sont ouvertes    Tunisie-La Marsa : Kobbet Lahoua classé monument historique national    Les crises en Tunisie se sont aggravées depuis que Saïd a limogé Mechichi, selon la Confédération Syndicale Internationale    Coronavirus :Fin des mesures sanitaires en Grande-Bretagne    L'histoire de détermination de la nouvelle conseillère de Kais Saied    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une traversée à pied pour la Tunisie
Tab7ira 4 Tunisia
Publié dans La Presse de Tunisie le 26 - 07 - 2013

En sillonnant plus de 1.000 km de côtes à pied en 24 jours, quatre étudiants tunisiens âgés de 23 à 24 ans ont voulu rendre compte d'une Tunisie belle et accueillante.
Ils ont parcouru 45 km en moyenne par jour, nagé chaque jour dans une plage différente de Zarzis à Tabarka, bravé un soleil de plomb, traversé des forêts en pleine nuit et réussi à dépasser certaines peurs. Et à chaque étape franchie, les quatre aventuriers, Mohamed Larbi Bouchoucha, Mohamed Ben Amor, Fawzi Habassi et Majdi Ben Oueghrem, ont partagé leur expérience en images sur les réseaux sociaux.
Baptisée Tab7ira 4 Tunisia (baignade pour la Tunisie), l'initiative vise à promouvoir le tourisme intérieur, en faisant connaître les plages du pays auprès du grand public.
Plusieurs faits anecdotiques ont jalonné la traversée. Mais le plus marquant souvenir pour Mohamed Larbi, initiateur du projet, c'est la bonté «incroyable» des gens rencontrés tout au long du parcours. Partout où ils allaient, des inconnus les accueillaient chez eux. A Monastir et à Menzel Temime par exemple, des habitants ont attendu les vadrouilleurs avec des gâteaux pour fêter avec eux l'anniversaire de Mohamed Larbi puis celui de Fawzi.
Bien qu'ils n'étaient pas très confiants pour leur sécurité au départ, les randonneurs n'ont finalement vécu aucun incident durant leur traversée. «Est-ce dû au hasard ? En tout cas le pays nous a paru sûr, même s'il faut toujours prendre ses précautions», relève Mohamed Larbi. Les quatre amis n'ont eu peur qu'une seule fois. Sur leur route, près de Jbeniana, un homme d'apparence louche est venu à eux. «On a tout de suite pensé qu'il allait nous causer des problèmes. En fait, il voulait nous inviter à manger chez lui. Comme quoi, il ne faut pas juger les gens sur leur apparence !».
Bagage encombrant
Entre la torche, les sacs de couchage, la tente pour quatre, l'eau, la bsissa et la vieille carte routière, le bagage le plus encombrant aura été la caméra et son trépied. «A cause de ça nous avons été interrogés pendant une bonne heure dans un poste de police après une longue journée de marche. L'agent qui nous a interrogés avait du mal à croire que nous étions de simples étudiants partis à l'aventure. Au final, il nous a empêché de camper dans la région», témoigne Mohamed Larbi.
Les petites déceptions et les blessures physiques, pour certains, n'ont pas empêché les quatre étudiants de profiter de la mer du nord au sud. Un seul regret, confie Mohamed Larbi, celui de voir, dans la région de Gabès, un littoral en partie détruit par les activités industrielles. L'équipe envisage de mener d'autres projets «pour la Tunisie», et l'environnement sera certainement au cœur de l'une de ses futures actions.
«Maintenant que j'ai pu réaliser un rêve, je n'ai plus peur d'en réaliser d'autres», affirme le jeune homme.
M.D.
NB : Pour découvrir les plages de Tunisie, rendez-vous sur le site Tab7ira 4 Tunisia sur facebook.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.