'' Mechichi n'est qu'un résident à la Kasbah'' selon Zied Ghanney    Qui sont les députés Nahdhaouis qui ne participeront pas à la marche de samedi?    Neji Jalloul : Rached Ghannouchi a demandé l'aide des américains pour vaincre Abir Moussi    ''la tunisie n'est pas loin du risque de la faillite'' selon slim besbes    Aram Belhadj : Il faut décréter l'état d'alerte économique    Pourquoi Saied continue à tourner le dos à l'Afrique?    La circulation des métros 3, 4 et 5 effectuée sur une seule voie du 26 février au 7 mars    En vidéo: In Style With Rym, la nouvelle émission présentée par Rym Saidi    Plaidoyer pour une action arabe commune face à la Covid-19    Partenariat tripartite pour la diffusion de la culture scientifique auprès des jeunes    Ligue 2 (5e journée) : Désignation des arbitres    CONDOLEANCES    USM: Y mettre les ingrédients    ST: Zoghlami-Mejri, tandem d'attaque    ESS — Il cumule les victoires depuis qu'il est à la tête de l'équipe: Dridi, Monsieur sans-faute !    Manchester United vs Real Sociedad: Où regarder le match de l'Europa League    Un nouveau programme d'accompagnement de jeunes voit le jour en Tunisie    Célébration de la Journée Internationale des maladies rares à la CST    Les barrières à la compétence !    L'exercice militaire multinational 'African Lion' aura lieu en Tunisie    Mise à jour de l'interface utilisateur Samsung One UI 3.1 : les fonctions puissantes du Galaxy S21 sont désormais disponibles sur les Galaxy S20, Galaxy Note20 et la série Galaxy Z    Les familles des martyrs en sit-in    500 mille litres de lait déversés dans les rues en 3 jours    Ligue des champions (8e de finale aller) : les résultats complets    Projet MOODHA OKHRA, initiateur de la mode éco-responsable en Tunisie: L'éco-mode engagée    MOODY'S ABAISSE LA NOTE DE LA TUNISIE    Grève, tension et crise sociale à Tataouine: El-Kamour ou le mauvais exemple de gestion des crises !    La stratégie nationale de vaccination a pris du retard: «Winnou el vaccin ?»    Hommage: Gilbert Naccache, ce libre-penseur    Hennessy devient le premier partenaire de spiritieux mondial de la NBA    CAN-2021 (U17) : le tirage au sort    Covid-19 – Tourisme : les professionnels recommandent le démarrage immédiat de la vaccination    Vers une numérisation du secteur de l'énergie: Huawei lance Smart Modular Data Center 5.0    Météo | Brume matinale et légère hausse des températures    5G : Ooredoo signe un accord de partenariat avec le CERT    Les Italiens dénoncent l'arrivée des femmes enceintes à Lampedusa, nouvelle arme des migrants    La crise au Tigré est « hors de contrôle »    Féroce bataille pour le contrôle des capitaux    Pour une journée nationale de la poésie    Une palette photographique très éclectique    La richesse historique de Kairouan, source d'inspiration    En attendant le FIC, "la Nuit des étoiles" se place comme vecteur créatif culturel et patrimonial    Une semaine pour le théâtre tunisien du 15 au 22 Mai 2021    Le Salon "Pour l'amour de l'art", offrir une visibilité aux artistes en temps de pandémie    "Sopranissimo", un spectacle de chant lyrique de la soprano Amira Loubiri    La Tunisie abrite l'exercice militaire multinational "African Lion", en juin 2021    L'ambassadeur d'Italie tué lors d'une attaque armée    Semaine agitée autour de l'islam en France    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Ennoudhouh" toujours aussi prisée
Production oléicole
Publié dans La Presse de Tunisie le 22 - 11 - 2013

Beaucoup d'agriculteurs kairouanais consacrent une petite partie de leur production oléicole pour extraire de l'huile «ennoudhouh» de plus en plus prisée pour ses vertus curatives. Ayant un goût un peu piquant, cette huile est extraite manuellement sans l'aide de presse ni de centrifugeuse.
Am Amor Methnani, fellah à Sidi Amor Bouhajla, nous précise dans ce contexte : «En général, cela se fait sur commande pour les provisions annuelles. C'est-à-dire que nos clients nous demandent par exemple, de leur fournir 80 litres d'huile d'olive dont 15 litres d'huile "ennoudhouh"».
Certains agriculteurs le font au sein des huileries, d'autres préfèrent le faire chez eux avec l'aide de leurs familles. Ainsi, on procède tout d'abord au moulage des olives à l'aide de meules tournantes. Et après le malaxage de la pâte, on met le mélange dans un bassin au milieu duquel on creuse une sorte de cuve où l'huile ruisselle lentement de tous bords, la remplissant après un certain temps. Une fois la cuve remplie, on la vide à l'aide d'une louche ou d'un récipient et on met ensuite l'huile recueillie dans des gargoulettes ou des bidons qu'on livre aux consommateurs ayant déjà fait leur commande...
Dans la zone d'El Makhasouma, (Kairouan-Sud), nous nous sommes rendus chez Khadija Haddaji, propriétaire d'une petite oliveraie héritée de son père.
Disposant de matériel adéquat et plutôt archaïque, elle se plaît à écraser les olives à l'aide de grands pilons, la pâte ainsi obtenue est mélangée avec un peu d'eau chaude et est ensuite déposée dans une cuvette. Ainsi, l'huile flotte en surface, ce qui permet à Mme Khédija de la récupérer pour la déposer dans des récipients. La margine restante est séchée et donnée comme aliment à ses brebis.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.