Abir Moussi dit être visée par un plan d'assassinat    L'ATFD appelle à la révision du Code du statut personnel    Un an après sa visite aux artisanes de Hay Hlel, Kaïs Saïed y retourne    Le service de la dette extérieure éponge la totalité des transferts de la diaspora    Mali : Un exploit sur le marché obligataire régional, toutes les dettes réglées    Première astronaute tunisienne : Telnet Holding dévoile les candidates    Décès du réalisateur Abdeljabbar Bhouri    Hatem M'rad: Les trois grands sens de la démocratie    Tunisie - Un Français meurt en prison dans des conditions pénibles alors qu'il a été libéré par un juge    WTA Cincinnati : Ons Jabeur exemptée, Serena défie Raducanu    Kef : La maladie de la langue bleue sévit    Taboubi à propos de la réunion avec le gouvernement : ce n'est pas un nouveau pacte social !    L'agence de notation japonaise R&I dégrade, une nouvelle fois, la note de la Tunisie    Semaine boursière : Le Tunindex enchaine les hausses    L'huile subventionnée débarque à Monastir    Royaume-Uni : Le probable successeur de Boris Johnson déjà plombé par un scandale    Un énorme soulagement à Sfax et Bizerte, dans la même journée    L'UE assaillie par les migrants clandestins, +86% cette année    Foot-Europe: le programme du jour    Tourisme: La plaisance veut croire en sa bonne étoile    Régate de La Route du Jasmin: Une affluence record    Fête nationale de la femme: La « condition féminine », une imposture !    Protéger les femmes    Les étudiants en quête d'un logement décent: Un vrai casse-tête !    Eventuelle grève des techniciens de la navigation aérienne    Le FTDES dénonce la poursuite de la marginalisation de la question relative au transport des ouvrières agricoles    Arrestation d'un trentenaire condamné à 11 ans de prison    Importation anarchique et déficit de la balance commerciale: Le protectionnisme, un mal nécessaire ?    «Naseer Shamma & the peace builders» au Festival International de Carthage: Musique d'amour et de paix    « Kurt Rosenwinkel » au festival international de Hammamet: La nuit du jazz    La surchauffe de l'économie singapourienne nécessite un nouveau resserrement monétaire    Hédi Ben Abbès, président de la Chambre de commerce et d'industrie tuniso-japonaise (Ccitj): De premiers projets seront signés    La BNA mécène du festival de Dougga pour une culture inclusive    Par Jawhar Chatty : 13 août, la short list de Kais Saied    FIBA 3×3 Nations League 2022 : les résultats du premier jour pour la Tunisie    Foot Européen : Programme TV des matches du samedi    Salman Rushdie poignardé à New York    Un jeune tunisien meurt dans une prison italienne    La maison du luth arabe en Tunisie à l'initiative du luthiste irakien Naseer Shamma    Plusieurs terroristes touchés après des affrontements avec des militaires à Jebel Selloum    Femmes et militaires : Ces tunisiennes qui nous honorent    EST | Transferts d'été : Le remue-ménage se poursuit...    Après le report du verdict de la commission nationale d'appel au 6 septembre : La fuite en avant    CAB : Report de l'assemblée élective…    Dialogues éphémères | Laisser faire la main de Dieu...    Tahar Melligi , l'historien des artistes, décédé à l'âge de 86 ans    Ons Jabeur abandonne le tournoi de Toronto sur blessure    Orange Tunisie expérimente à nouveau la technologie 5G dans le domaine de la Culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ramadan aux portes... restons avertis!
Canicule
Publié dans La Presse de Tunisie le 09 - 07 - 2010

L'été s'annonce chaud, une chaleur qui ne cesse de monter crescendo et un soleil qui cogne… Mais le plus difficile reste à venir ! En effet, le mois de Ramadan est prévu cette année du 11 août jusqu'au 10 septembre (selon les prévisions lunaires), deux mois habituellement chauds dans les pays du sud. Le tunisien est appelé, donc, à prendre quelques précautions pour faire face aux effets secondaires que peut engendrer la canicule, surtout chez les personnes âgées et les nourrissons.
Par définition, on considère que lorsqu'il fait plus de 35° C le jour et plus de 20° C la nuit pendant plusieurs jours, on a affaire à une canicule. Notre corps réagit, on transpire en abondance, on a mal à la tête, on se sent flagada, parfois-même oppressé, car souffrant d'une gêne respiratoire.
Les précautions à prendre
En effet, l'élévation de la température ambiante peut déclencher chez certains individus des symptômes et des problèmes de santé liés à la chaleur, tels que les crampes musculaires, l'épuisement dû à la chaleur, l'insolation et le coup de chaleur. La chaleur peut aussi aggraver les maladies chroniques : diabète, tension, etc. Avant d'en arriver aux malaises graves, telles que la perte de connaissance ou encore les convulsions, des gestes simples nous permettent de surmonter ces désagréments.
Tout d'abord, il est fortement conseillé, en temps de canicule, de fermer les volets, les rideaux ou les stores des façades exposées au soleil et d'éviter de sortir sans chapeau, surtout durant les heures les plus chaudes, celles situées entre 11h00 et 16h00. En parallèle, il est préférable de faire son possible pour marcher à l'ombre, quitte à faire quelques pas supplémentaires. Ils valent nettement mieux qu'une insolation. D'autre part, il est bon de bien aérer les pièces de la maison le matin, de bonne heure, quand l'air est encore frais et chargé de l'humidité de la nuit. Ensuite, la fermeture des volets et des fenêtres devient impérative. Les maintenir fermés, aussi longtemps que la température extérieure est supérieure à celle de l'intérieur, est vivement conseillé.
A la tombée de la nuit, il est apprécié de créer des courants d'air dans le logement. De plus, si le chez-soi est climatisé, il est judicieux de ne jamais chuter la température en dessous de 25° C et de veiller, évidemment, à garder les portes bien fermées. Par ailleurs, pour ceux qui possèdent des ventilateurs, il faut toujours se mettre à l'esprit que ces derniers ne font pas baisser la température, mais en créant un courant d'air, ils favorisent l'évaporation qui rafraîchit l'ambiance.
Ainsi, si le ventilateur est doté d' une grille de protection — ce qui est le cas pour tous les appareils récents —, l'on peut toujours y fixer (à l'aide de pinces à linge) un torchon humide. De ce fait, le phénomène d'évaporation sera accentué, la sensation de fraîcheur aussi.
Se rafraîchir le visage et le corps
En revanche, il est conseillé d'opter plutôt pour des vêtements amples et confortables et ne pas hésiter à se rafraîchir le visage et le corps en se pulvérisant de l'eau avec un brumisateur, ou à faire passer un gant de toilette humide (pour ne pas utiliser les vieilles recettes tunisiennes : l'eau de fleur d'oranger ou l'eau de fleur du géranium «oterchia»). D'autre part, il est souhaitable de prendre régulièrement des douches fraîches et non pas glacées. Dans les cas extrêmes, il convient d'enfiler un tee-shirt mouillé perpétuellement. Par ailleurs, il est important, notamment pour les personnes âgées, de boire entre un litre et demi et deux litres d'eau par jour, même si on n'a pas vraiment soif. Il existe, d'ailleurs, de l'eau gélifiée, disponible en pharmacie pour de pareille résistance à l'hydratation. Et mieux vaut éviter la consommation d'alcool qui altère les capacités de lutte contre la chaleur et favorise la déshydratation. Néanmoins, il est préférable d'éviter les boissons à forte teneur en caféine ou celles très sucrées. En cas de difficulté à avaler les liquides, il est conseillé de consommer des fruits et des crudités.
Assurément, avec un mois de Ramadan qui va dresser son chapiteau sur une bonne partie de l'été, le mot d'ordre contre la canicule et le risque de la déshydratation devra être: restons vigilants !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.