Abir Moussi [EN DIRECT]: "Je dénonce l'acharnement judiciaire orchestré par Ennahdha à mon encontre"    Tunisie: Accident mortel à Bouhajla    Affaire de Rached Khiari -Seifeddine Makhlouf: "Celui qui t'a accusé de financements suspect est un civil, pourquoi donc mêler la justice militaire?"    L'Agence européenne des médicaments maintient sa confiance dans le vaccin Janssen-Cilag    Tunisie: Machrouu Tounes dénonce le matraquage du président Kais Saied    Un citoyen perd une jambe dans l'explosion d'une mine au Mont Chaâmbi    Un blessé dans l'explosion d'une mine à Châambi    Port de La Goulette : 5647 comprimés de stupéfiants "Subitex" cachés dans une valise    Dernière minute- Kasserine : Etat de santé du citoyen blessé dans l'explosion d'une mine    Israël : 73 ans d'existence mais que de nuages sur la fête !    De quelle guerre civile parle-t-on ?    Tunisair programme un second vol de rapatriement des Tunisiens bloqués au Maroc le 25 avril 2021    Les médecins, pharmaciens et dentistes de la santé publique annoncent une grève de trois jours    L'investissement industriel et des services connexes, désorienté    Tunisie-Médenine: Baisse des prix de certains produits alimentaires [Audio]    Décès du président du Tchad Idriss Déby    Contrôle économique : 3779 infractions économiques relevées durant les sept premiers jours de ramadan    Ennahdha fustige « l'autoproclamation de Saïed comme commandant suprême des forces porteuses d'armes »    La Tunisie perd une place dans le classement mondial de la liberté de la presse    Les prix des 3 boissons chaudes (café crème, filtre et thé) sont désormais libéralisés    Covid-19 | Le Kef : 3 décès et 178 nouveaux cas de contamination    Versez la Zakat de l'Aïd Al-Fitr 2021 et vos dons aux villages d'enfants SOS Tunisie    DECES : Fathi KRAIEM    Ligue 2 : Les arbitres de la 2ème journée de play-off    Tunisie: Le point sur l'état d'avancement de la campagne nationale de vaccination    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 20 Avril 2021 à 11H00    Super Ligue : Ligue et Fédération allemandes soutiendront "toute mesure de l'UEFA"    Près de 69% de progression des investissements déclarés dans les industries exportatrices    Jalila Ben Khelil : Si on veut éviter un confinement, il faut respecter les protocoles sanitaires    Tunisie – Médias : La grève des journalistes de la TAP et de Shems FM a fait plier Mechichi    Hausse du PNB d'Attijari Bank de 3,31% au premier trimestre 2021    Ligue 1 : on connait la date du derby de la capitale    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Commentaire | N'aggravez pas encore la crise    Premier League : Mourinho limogé par Tottenham    ARP : refus de toute proposition de cession de la BFT    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    Ons Jabeur 25e au classement WTA après sa qualification en finale du tournoi Charleston    Tunisie: kais Saied présente ses condoléances à son homologue égyptien    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Dans sa lettre de l'autre rive à Hannah Arendt : Le J'accuse de Sophie Bessis    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Les indiscrétions d'Elyssa    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une technique pour relancer la dynamique économique
Les soldes
Publié dans La Presse de Tunisie le 04 - 02 - 2015

En cas de pratiques illégales, un numéro vert (80.100.191) est mis à la disposition des consommateurs
Le commerce et la consommation représentent les véritables moteurs de la croissance économique . Il faut donc absolument les booster. On reconnaît, en effet, que les soldes constituent une technique efficace pour la promotion des ventes mais aussi un levier qui, d'un côté, aide les fournisseurs à écouler leurs marchandises et, de l'autre, permet aux consommateurs de trouver des opportunités d'achat à prix réduits.
Moez Joudi, économiste, remarque que tout n'est pas totalement transparent dans cette opération et certaines pratiques manquent de fiabilité, de conformité aux règles commerciales, et pèchent par un excès de zèle.
Toutefois, l'économiste explique que «les soldes ne consacrent pas vraiment une société de consommation ! C'est simplement un moyen d'optimiser la consommation du citoyen, et je ne crois pas qu'ils puissent entraîner des changements profonds ou des déviances majeures aux niveaux économique et social. Il faut juste bien «cadrer» cette pratique commerciale et la régir légalement avec un suivi et un contrôle de la part des autorités afin d'éviter toute pratique déloyale».
En ce qui concerne le rôle de cette technique dans la dynamique commerciale dans un pays frappé de plein fouet d'une crise économique, M. Joudi indique que les soldes aident à relancer la consommation et à entraîner une dynamique positive au niveau économique. «C'est pour cela qu'il est important de mieux régir les soldes et d'approfondir l'analyse des opérations pour mieux mesurer l'impact et intervenir en vue d'une optimisation des intérêts des différentes parties. Des périodes plus longues, mieux réparties dans l'année, une offre plus variée, un service optimisé et une meilleure transparence sont des mesures d'amélioration à prendre en compte», précise l'économiste.
En Tunisie, les soldes sont réglementés par la loi n°98-40 du 2 juin 1998 relative aux techniques de vente et à la publicité commerciale qui définit les soldes comme étant toute offre de vente ou vente effectuée en fin de saison par un commerçant à des consommateurs en vue de renouvellement saisonnier de produits par écoulement accéléré et au moyen d'une réduction des prix.
Toutefois, la vente d'un produit en tant qu'article soldé ne peut avoir lieu sans déclaration préalable auprès du ministère du Commerce. Ainsi, tout commerçant qui veut participer aux soldes doit déposer son dossier avant 15 jours de la date prévue de l'opération. Selon M. Mohamed El Ifa, directeur général de la concurrence et de recherches économiques, 300 commerçants, seulement, ont déposé des demandes de participation aux soldes. C'est pour cette raison, souligne le responsable «que le ministère n'a pas insisté sur la date de dépôt des dossiers. Il était tolérant avec les commerçants qui ont déposé des demandes à la dernière minute. Toutefois, le nombre de professionnels qui participent aux soldes a diminué. Auparavant, ce nombre dépassait 1.000 commerçants».
On apprend d'ailleurs qu'au début, la date des soldes a été prévue pour le 1er février 2015. Mais, suite à des réunions avec les professionnels, les soldes ont débuté le 30 janvier et se poursuivront jusqu'au 15 mars 2015. La date a été décalée pour faire profiter les commerçants du week-end.
Toutefois, et malgré les efforts déployés par le ministère pour réussir les soldes, M. El Ifa estime que les soldes ont tendance à se concentrer dans les grandes villes, notamment Tunis, Sousse, Monastir, Sfax et Bizerte, ce qui fait que les habitants des régions intérieures n'auront pas la chance de profiter des réductions et des bonnes affaires. Pendant les soldes, de nombreuses personnes se déplacent vers les villes qui connaissent une dynamique commerciale pour profiter des réductions des prix.
En ce qui concerne le bon déroulement des soldes, la direction générale de la concurrence envisage des opérations de contrôle avant et pendant cet événement commercial. Durant le mois de janvier, les équipes de contrôle ont effectué des visites aux boutiques pour avoir une idée claire sur les prix des articles commercialisés. Au cours des soldes, les mêmes équipes vont faire une deuxième série de visites pour vérifier les prix affichés. M. El Ifa mentionne que certains commerçants haussent leurs prix quelques jours avant les soldes.
Pour lui, la réduction des prix doit être réelle, et toute pratique illégale sera sanctionnée. C'est pour cette raison également que les équipes interviennent pour vérifier la qualité des articles soldés. En cas de dépassements, les commerçants sont exposés à des poursuites pénales.
On précise, par ailleurs, que le consommateur doit savoir qu'un article soldé bénéficie des mêmes garanties en matière de défaut qu'un autre article. En cas de vice de fabrication, le commerçant doit échanger le produit ou rembourser le client. Un numéro vert (80.100.191) est mis à la disposition des consommateurs pour recevoir leurs réclamations.
En tout cas, les commerçants sont appelés à appliquer la loi, même s'ils appellent à la révision de l'actuelle législation. Ils proposent justement la diminution de la période des soldes, l'intégration de la nouvelle collection aux soldes au lieu de l'ancienne, ainsi que la réduction de la période de détention de la marchandise qui sera commercialisée par le commerçant, en période de soldes, de 3 mois à 1 mois.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.