Que risque Rached Khiari ?    France: Les ambassadeurs de la Tunisie et l'Italie discutent la relance du tourisme    Médenine-Coronavirus : Une situation épidémiologique préoccupante    Inde-Coronavirus : Nouveau record quotidien de victimes!    Tunisie – Covid19 : Pourquoi refusent-ils d'accélérer la vaccination ?    Coupe de la CAF : L'Etoile du Sahel éliminée, le CS Sfaxien en quarts    Dans un marché déserté, la bourse de Tunis récupère timidement ses pertes    Assurances Maghrebia : Chiffre d'affaires en hausse de 12,81% au 1er trimestre 2021    « Mahdia, chroniques d'une ville heureuse », le récit enchanteur de Alya Hamza    Prolongation de la validité des certificats de visite technique    Ministère des Finances Facilitations en faveur des entreprises impactées par la crise du Covid-19    Syrie : Bashar Al-Assad présente sa demande de candidature aux élections présidentielles    Nouveau round FMI-Tunisie : y aurait-il de nouveaux crédits ?    Monde: Daily brief du 21 avril 2021    Afrique : 4,5 millions de cas Covid-19 confirmés    PSG vs Angers: Où regarder le match des quarts de finale de la Coupe de France du 21 avril?    Levée du sit-in des employés de Shems FM    CNRPS : Une application pour payer les cotisations en ligne    Manque de solidarité : Trabelsi fustige les grandes surfaces    Le Synagri fustige la hausse des prix des carburants    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 21 Avril 2021 à 11H00    Arrestation à Mahdia de trois personnes impliquées dans des affaires terroristes    Tunisie – météo : Brouillard local le matin et hausse des températures    Abdelkarim Harouni : Kaïs Saïed est un projet de dictateur !    MEMOIRE : Khalifa BOULAARES EL HERZI    L'ambassadeur Moez Mahmoudi renforce le cabinet du ministre de l'Economie, Ali Kooli    Populisme, accusations sans preuves et discours de bas niveau : Qui mettra fin aux dérapages des députés ?    CONDOLEANCES    Billet | Relais de croissance    Foot-Europe: le programme du jour    Al Ahly (Egypte) – Ali Maaloul entame son programme de réadaptation physique sur le terrain    BCT : Les avoirs en or de la Tunisie s'élèvent à 675 MD, à fin décembre 2020    News | Retour en octobre pour Dahmen    Coupe de la CAF | Salitas-CSS (17h00 à Ouagadougou) : Mettre les bouchées doubles    Foot – Les clubs anglais disent "stop" à la Super League !    Un blessé dans l'explosion d'une mine à Châambi    Un citoyen perd une jambe dans l'explosion d'une mine au Mont Chaâmbi    Dernière minute- Kasserine : Etat de santé du citoyen blessé dans l'explosion d'une mine    Israël : 73 ans d'existence mais que de nuages sur la fête !    Décès du président du Tchad Idriss Déby    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Les indiscrétions d'Elyssa    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie - Commerce :
C'est parti la saison des soldes d'hiver
Publié dans WMC actualités le 30 - 01 - 2015

La saison des soldes d'hiver 2015 démarre vendredi 30 janvier 2015 et se poursuivra durant six semaines, mais faible adhésion des commerçants est jugée par rapport à la saison dernière. En effet, les différentes directions régionales du commerce ont reçu jusqu'à ce jour 300 demandes d'adhésion aux soldes d'hiver réparties sur 500 points de vente contre 1.500 participations durant la période des soldes d'hiver de 2014, selon le directeur général de la concurrence et des prix au ministère du Commerce et de l'Artisanat, Mohamed Elifa.
Il n'a pas donné une explication claire sur la réticence des commerçants quant à l'adhésion aux soldes d'hiver, faisant observer que le ministère de tutelle se penche avec la collaboration des professionnels sur la réalisation d'une étude pour cerner les causes de cette réticence. Cependant, Elifa s'est déclaré optimiste quant à l'accroissement du nombre d'adhésions au moment du démarrage de cet événement commercial, indiquant que tous les commerçants sont autorisés à déposer leurs demandes de participation après les délais fixés pour cette saison (deux semaines avant le démarrage).
Selon lui, la plupart des adhérents se concentrent dans le Grand Tunis et particulièrement la capitale Tunis, outre Nabeul, Sfax et Sousse. Le Tunisien compte beaucoup sur les soldes pour faire des achats à des prix abordables en fonction de son pouvoir d'achat s'agissant surtout des achats d'articles de prêt-à-porter et de chaussures.
A noter que cette saison des soldes est marquée par l'absence quasi-totale des autres branches commerciales (meubles, électroménager, etc.).
Le législateur définit la saison des soldes, selon la loi les régissant et promulguée en 1998, comme étant toute offre de vente ou vente au consommateur par les commerçants, à des prix réduits, de vêtements neufs, démodés, défraîchis, dépareillés ou de fin de séries, pratiquée à la fin de la saison, en vue de renouveler les marchandises.
Faut-il amender la loi sur les soldes?
Le responsable a affirmé que l'amendement de la loi organisant les soldes, qui a été promulguée depuis 1998 (17 ans), fait encore l'objet d'étude et de consultation entre l'administration, la profession et l'Organisation de la défense du consommateur (ODC) afin de procéder à l'amendement nécessaire, conformément aux exigences de l'économie tunisienne et en cohérence avec la métamorphose du paysage commercial et les modes de consommation.
D'après Elifa, parmi les axes de l'amendement figurent le raccourcissement des délais de dépôt des demandes, la diminution autant que possible des documents administratifs et la fixation d'un rendez-vous annuel clair et de la période de démarrage des soldes, avec la possibilité de ramener la période des soldes de six à quatre semaines.
Déjà une étude est en cours de réalisation avec la profession pour ce qui concerne le taux minimum du rabais (20% actuellement).
Les droits du consommateur
Pour sa part, le directeur des études et des recherches à l'Institut national de la consommation (INC), Tarek Ben Jazia, a appelé, lors d'un entretien accordé à l'agence TAP, les consommateurs désirant acheter des articles pendant la période des soldes, à faire valoir leurs droits. Il s'agit, selon le responsable, de connaître les prix avant les réductions, de revendiquer l'obtention de factures et de ne pas acheter l'article s'il comporte des défauts cachés, outre son droit à la garantie et aux services après-vente.
Par ailleurs, Ben Jazia a souligné que le consommateur a également des devoirs, tels que la programmation préalable de ses achats au cours de la saison des soldes selon ses besoins et ses capacités financières.
Le consommateur est aussi appelé à se prémunir contre les publicités mensongères et les soldes fictifs, précise le responsable, soulignant que le consommateur doit choisir les produits, vérifier les prix avant les soldes et faire la comparaison entre les différentes offres avant d'acheter le produit.
55% des personnes ignorent les dates des soldes
La dernière enquête réalisée par l'INC sur les soldes, ayant concerné 1.500 chefs de famille, a révélé que 55% des personnes questionnées ne connaissent pas les dates de la saison des soldes. S'agissant des dates des soldes, 52% des personnes interrogées considèrent qu'elles sont idoines alors que 30% les considèrent inappropriées.
Concernant la période, 46% des personnes interrogées la jugent courte alors que 35% estiment qu'elle est acceptable. En outre, ils sont 49% à considérer que les baisses des prix pendant cette période sont moyennes, alors que le quart estiment qu'elles ne sont pas importantes. Près de 66% des personnes enquêtées affirment qu'elles n'attendent pas la saison des soldes pour acheter les produits alors que le tiers (34%) déclarent que la saison des soldes est devenue une tradition pour laquelle elles se préparent afin d'acquérir leurs besoins.
WMC/TAP


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.