Assurances | MAE : Les élections des délégués ont démarré    Tribune | Un projet de politique économique visionnaire pour la Tunisie    L'ATCF dévoile son plan d'action 2021 : La PME et la banque de demain au cœur du débat    Arrêt sur image | Pour sauver des vies humaines    LC Afrique: Les sang et or en stage bloqué à Tabarka    Tunisie – Bac 2021 : 146.129 candidats passent les épreuves dès le 16 Juin, 15 élèves max par salle    Contrepoint | Musique : des sujets à mettre en débat    Galerie Kalystré : Sarfati ou le pays de jadis et naguère    Ce soir à Radès (20h30) : Tunisie-Mali, en amical : Dans quel intérêt?    Tournoi de Birmingham : Ons Jabeur entre en lice aujourd'hui    Sébastien Tounekti victime d'un grave malaise    Equipe de Tunisie : Mondher Kebaier sur une chaise éjectable    Programme TV du mardi 15 juin    Office du thermalisme et de l'hydrothérapie : Rezig Oueslati invite les intervenants du secteur à se faire vacciner    Les élus du PDL crient « dégage » en pleine plénière    Covid-19 : 52 décès et 1316 contaminations recensés le 13 juin 2021    Tunisie-Bhar Lazreg: Un homme poignarde sa femme à mort    Tunisie- Officiel: Le bureau de l'ARP interdit les lives!    Tunisie- "Tahya Tounes" appelle à lutter contre la violence    Abdelkarim Harouni : Que les élus du PDL ne viennent pas jouer les victimes !    Hand | Championnat d'Afrique – quarts de finale : Les demi-finales en vue...    News | Les collaborateurs de Maâlej identifiés    BNA Bank: Nejia Gharbi Présidente du conseil d'administration et Mondher Lakhal Directeur général    Météo : Temps estival et températures en hausse    Réunion de travail entre Hichem Mechichi et les députés Qalb Tounes    Crise politique : Noureddine Taboubi joue les intermédiaires    Jerandi prend part à Doha aux travaux de la Ligue arabe    Le marché boursier entame la semaine sur une note quasi-stable    Les allégations de violations des droits de l'Homme en Tunisie inquiètent la Nations unies    Mohamed Trabelsi, ministre des Affaires Sociales : « Nous œuvrons à renforcer le personnel dans les maisons de services administratifs »    The Dot : Un premier hub d'innovation digitale est lancé en Tunisie    Patrimoine : Attention, le site de Carthage se meurt !    Festival Carthage 2021: Avant-goût des spectacles exceptionnels qui attendent le public!    Accord de formation dans les métiers du tourisme et de l'hôtellerie à Tozeur    La 35ème édition du festival international de musique symphonique d'El Jem du 10 juillet au 14 août 2021    Dégradation de la situation politique, sociale, économique et sanitaire : Kaïs Saïed a-t-il donné son feu vert au dialogue national ?    Nazih Souii : Nous n'avons aucune information sur l'état de santé de Nabil Karoui !    «Fragments (En toute intimité)» de Oumaima Bahri au Carthage Dance 2021 : ça coule de source    Tunisie – Deux disparus dans le naufrage d'une barque de clandestins au large de Kelibia    USA : 14 blessés dans une fusillade à Austin au Texas    Biden refuse de tenir une conférence de presse avec Poutine    Les Mélanges d'Histoire ancienne du Professeur Ammar Mahjoubi    Jean Fontaine: Le migrant inversé    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    Emmanuel Macron se prend une gifle - La vidéo devient virale    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    Après la 4e guerre israélienne contre Gaza, saura-t-on éviter la 5e ?    Israël, cette démocratie islamiste ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mechichi, ce soir avec Macron, la Première ministre de Nouvelle Zélande, Boris Jhonson et Trudeau en sommet virtuel contre le terrorisme
Publié dans Leaders le 14 - 05 - 2021

La Tunisie se joint à la communauté internationale en lutte contre les contenus terroristes et extrémistes violents (TVEC) en ligne. Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi participera au deuxième sommet virtuel qui se tiendra ce vendredi 14 mai 2019, à 19 heures tunisienne. Organisé par le Premier ministre néo-zélandais, Jacinda Ardern, et le Président français, Emmanuel Macron, ce sommet célébrant l'Appel de Christchurch (Nouvelle Zélande) réunit des chefs d'Etat et de et de gouvernement, ainsi que des dirigeants de l'industrie technologique et du réseau consultatif de la société civile de l'Appel afin de déterminer les prochaines étapes et de renforcer nos efforts collectifs.
Parmi les participants figurent le Roi Abdallah de Jordanie, les présidents de la République de Malte, Tchéquie, Portugal, Slovénie, Croatie, et Maldives, ainsi que le Premiers ministres Justin Trudeau (Canada), et Boris Johnson (Royaume uni).
L'appel de Christchurch a été lancé le 15 mai 2019, en réponse à la diffusion en direct d'attaques terroristes contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande. Il comprend des engagements volontaires pour soutenir les gouvernements et les entreprises technologiques pour éliminer les contenus terroristes et extrémistes violent (TVEC) en ligne. Le respect et la protection des lois internationales relatives aux droits de l'homme et aux libertés fondamentales, ainsi que le soutien à une société libre et démocratique, sont essentiels. Le respect et la protection des lois internationales relatives aux droits de l'homme et aux libertés fondamentales, ainsi que le soutien à un internet libre, ouvert et sécurisé, sont les principes de base de l'appel.
La communauté des partisans de l'appel comprend désormais 48 gouvernements, la Commission européenne, deux organisations internationales et dix entreprises technologiques.
Le Christchurch Call Advisory Network (CCAN), qui regroupe 47 organisations de la société civile, fait partie intégrante de la communauté de l'appel. Malheureusement, de multiples attaques terroristes et extrémistes violentes ont eu lieu depuis Christchurch, dont beaucoup ont eu une composante en ligne : Colombo, El Paso, Dayton, Halle, Glendale, Nakhon, Ratchasima, Conflans et autres, Conflans-Saint Honorine ; Nice et Vienne. Chacun de ces incidents a accru notre compréhension collective de ce défi et de la manière dont il peut être relevé.
Au cours du second semestre de 2020, la France et la Nouvelle-Zélande ont réalisé un inventaire en ligne de la manière dont les gouvernements et les entreprises soutenant l'initiative Les gouvernements et les entreprises qui soutiennent l'appel ont respecté les engagements de l'appel au cours de ses 18 premiers mois. Le rapport "Consultation de la communauté de l'appel de Christchurch" souligne les progrès significatifs réalisés. Ce rapport réaffirme la force et le potentiel de l'approche holistique multipartite de l'appel. Il identifie également les domaines dans lesquels les partisans estiment que des efforts supplémentaires sont nécessaires pour garantir que nous restons efficaces dans notre objectif commun d'éliminer le TVEC en ligne.
Le rapport identifie quelques thèmes communs :
La nécessité de mieux comprendre les résultats des algorithmes et de concevoir des interventions efficaces est plus urgente que jamais car nous continuons de constater les liens entre la diffusion automatisée et la radicalisation, l'incitation à la violence et la glorification des actes terroristes.
Une réponse rapide et efficace à la crise est essentielle pour réduire les dommages causés par la diffusion de contenus produits par les auteurs d'actes terroristes. de contenus produits par les auteurs d'événements réels.
Alors que les partisans travaillent ensemble à l'élimination de la TVEC en ligne, des rapports de transparence réguliers, clairs et complets sont nécessaires afin de démontrer que les politiques de TVEC sont traitées dans le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales, notamment la liberté d'expression.
Les rapports de transparence ont le potentiel de transmettre des informations indispensables sur la nature et l'étendue de la menace que représente la TVEC. et l'étendue de la menace que représente le TVEC en ligne, ainsi que sur les mesures prises pour y remédier.
La mise en œuvre des engagements de transparence de l'appel devrait également contribuer à favoriser relations de confiance entre les membres de la communauté de l'appel, les fournisseurs de services en ligne et leurs utilisateurs.
L'engagement d'un plus grand nombre d'entreprises dans le travail de l'appel est essentiel à son succès continu.
L'industrie technologique est en première ligne pour traiter les contenus terroristes et extrémistes violents en ligne.
Dans une large mesure, notre réussite commune repose sur notre capacité à collaborer avec les acteurs suivants et à encourager les meilleures pratiques d'un éventail aussi large que possible d'entreprises technologiques, y compris en engageant des supporters dans une plus grande diversité géographique, si possible.
La société civile a un rôle crucial à jouer en conseillant les gouvernements et les entreprises technologiques sur le développement de solutions durables et intelligentes. sur le développement de solutions durables et intelligentes.
Pour garantir la réalisation effective des engagements de l'appel dans tous ces domaines, la communauté de l'appel doit être aussi forte et connectée que possible, les partisans de l'appel et le CCAN devant être en mesure de s'engager dans l'ensemble des activités de l'appel.
En préparation du sommet, la Nouvelle-Zélande et la France organiseront des travaux sur une série de thèmes :
1. Continuer à améliorer la réponse aux crises ;
2. Algorithmes, radicalisation et interventions positives ;
3. Transparence des rapports des partisans de l'appel et
4. Renforcement de la communauté Call de Christchurch.
L'objectif d'axer le travail sur ces thèmes particuliers est d'examiner où, et/ou comment, des progrès plus rapides ou plus efficaces par rapport aux engagements pertinents de l'appel. Le travail sur ces thèmes seront dirigés par des membres de la communauté multipartite et, en accord avec les premiers commentaires et, conformément aux premiers retours d'information reçus, devrait inclure un aspect "préventif", le cas échéant, dans le contexte des engagements pertinents de l'appel de Christchurch.
Les résultats attendus de ce travail sont des éléments communs concrets d'un programme de travail actualisé pour la troisième année de l'appel et au-delà. Des sessions dédiées à la conclusion des rapports sur ces thèmes seront programmées dans les jours précédant le sommet.
Les éléments du programme de travail actualisé seront présentés aux dirigeants lors du sommet.
Les partisans de l'appel et les membres de la CCAN sont vivement encouragés à participer aux travaux sur un ou plusieurs des thèmes de leur choix.
De plus amples informations sur ce processus seront fournies prochainement.
En raison des restrictions de voyage liées à COVID-19, et afin de permettre la plus large participation possible, le travail sur les thèmes et le sommet seront organisés par le CCAN. travail sur les thèmes, ainsi que le sommet, se dérouleront par vidéoconférence.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.