Coronavirus: 2 décès et 3905 nouvelles contaminations, Bilan du 16 janvier 2022    Météo: Températures comprises entre 8 et 12 degrés, ce mardi    Ooredoo s'allie à Fujifilm et lance une solution digitale d'impression photo    Tunisie : Reprise du lancement du projet de délivrance d'un passeport et d'une carte d'identité biométriques    Kasserine : Deux mandats de dépôt en prison contre le directeur de l'usine de chaux et un employé    Tunisie : Libération de l'avocate accusée d'avoir agressé un agent de sécurité à l'aéroport de Djerba Zarzis    Najla Bouden reçoit Slim Hentati et Faouzia Yacoubi    La bourse de Tunis renoue avec les pertes    CAN 2021 : Où regarder les 4 matches de mardi ?    Libération de Mustapha Khedher    CAN 2021 – Gr A : Le Burkina Faso décimé mais qualifié aux 1/8    France : Une autre grève générale qui tombe au plus mal pour Macron    Covid-19 : Mahjoub Aouni écarte le recours à la suspension des cours    Libération de Seif Eddine Makhlouf et Nidhal Saoudi    Autos-Renault: Les ventes de voitures en chute libre depuis 3 ans    Bientôt un "programme sport pour tous au sein des administrations tunisiennes"    Sommet de la Ligue arabe : Très mauvais pour Alger, pour le monde arabe    Coronavirus : Le PDG de Pfizer annonce une bonne nouvelle    Expo Dubai : 2e plainte contre le Cepex, cette fois Kais Saied devra taper    La toile émue à la vue de musiciens tunisiens quitter le pays à bord du même avion    Maroc – Allemagne : Vers la réconciliation ?    Eric Zemmour condamné à 10 000 € d'amende pour provocation à la haine    Hichem Djaït aux yeux de ses contemporains    Tunisie-officiel : Levée de la Résidence surveillée sur deux personnes    Tunisie – Sonede : Perturbation de la distribution de l'Eau dans le Grand Tunis    Le film 'STREAMS' de Mehdi Hmili projeté en Tunisie dès le 19 janvier (B.A. & Synopsis)    Autos-Maroc: La marque au lion bat son record de vente en 2021    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 17 Janvier 2022 à 11H00    CAN 2021 | Groupe F, 2e journée – Tunisie-Mauritanie (4-0) : Une si belle réaction !    La Tunisienne Sonia Ben Ammar ''heureuse'' de représenter ses origines    Les indiscrétions d'Elyssa    Tribune | La crise de l'art contemporain, un problème de discours ou de pratique ?    Tunisie : Taux de remplissage des barrages à près de 50%    Bechr Chebbi :'' Israël gérait la sécurité et l'armée lors de la manifestation du 14 janvier ''La réponse de Khalifa    Tunisie-coronavirus : La plupart des hospitalisés sont des non-vaccinés    JSK : On ne chôme pas...    NEWS | Sadok Selmi pour Cameroun-Cap Vert    Insecte tueur de cactus : Un danger qui guette des milliers d'hectares...    Météo : Légère hausse des températures    Express    La baguette magique de « Soumoud » pour sauver la Tunisie !    Tunisie : Un capitaine de la garde nationale retrouvé pendu, son avocate balance des dossiers    Open d'Australie : Ons Jabeur déclare forfait    Arts plastiques | Thameur Mejri au musée d'art contemporain de Lyon    Secousse tellurique à Gafsa    Maltraité, l'artiste Saja demande la récupération de ses tableaux du pavillon tunisien à l'Expo Dubai    Le combat d'un résistant septuagénaire palestinien écrasé par une voiture de police de l'occupant    Scandaleux : Le correspondant d'un journal français frappé par des policiers le14 janvier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les vertus médicinales d'une source thermale
Publié dans Le Temps le 03 - 02 - 2018

Nichée au pied d'une imposante montagne rocheuse où s'agrippe superbement le village Hammam Bent Djedidi , cette station, en dépit de la vétusté de ses installations, attire de nombreux curistes qui viennent de plusieurs gouvernorats à la recherche de détente et de guérison. L'air pur de ses montagnes, la beauté de ses paysages et l'hospitalité de ses habitants ont inspiré ce dicton : «Qui s'y rend une fois y retourne toujours.»
«En termes de fréquentation, il y a des jours où on affiche complet, et d'autres où on n'a que quelques clients, c'est relatif. La région est en tout cas fréquentée tout au long de l'année», signale un vieux cadre de Nabeul. Le hamam et une vingtaine de maisons, offrent leurs services aux visiteurs. La station thermale tourne de jour comme de nuit et n'a jamais désempli, quelles que soient les conditions climatiques. «Les jours d'affluence, on dépasse largement les 500 curistes par jour», nous dit un homme âgé, rencontré sur la placette jouxtant la station thermale. Cette station thermale est très prisée des curistes du sud du Cap-Bon, ceux de Nabeul et Hammamet notamment, et de Sousse et environs qui la prennent d'assaut de novembre jusqu'à avril pour passer une partie de l'hiver au chaud et profiter des vertus de ses eaux thermales riches en calcium, magnésium, sodium, potassium, bicarbonates, sulfates, chlorures, fluorures et nitrates et conseillées pour soigner des maladies relevant de la rhumatologie ou de la dermatologie comme elles contribuent au traitement de certaines séquelles inflammatoires ou postopératoires de la gynécologie. C'est le hammam qui attire une population déçue par la médecine et qui vient tenter une autre forme de remède. S'agit-il de croyances ou de médecine de substitution ? Car ceux qui viennent à Hammam Melouane ne le font pas seulement en quête d'une guérison physique, mais aussi spirituelle. Le bain traditionnel est ainsi accompagné de rituels transmis de génération en génération.
«J'aime le hammam, je l'ai dans la peau. Je ne l'échangerai pour aucun autre endroit.» avoue Ahmed d'Hammamet. A l'époque, se souvient-il, «après le déjeuner, nous faisions un pique-nique royal que je préparais chez moi, nous sirotions un délicieux café à même le sol (un long soupir s'ensuit). Ce qui ne se fait plus, le cœur n'y est plus et la réalité du quotidien ne le permet plus. Maintenant, c'est pour me détendre et profiter d'une journée de plaisir et de bonheur. J'emmène mes enfants le week end par bus pour passer toute une journée et plonger dans cette eau bénite » Nadia, une mère de deux enfants ne rate aucune des vacances scolaires pour venir se ressourcer et s'oxygéner les poumons « Les eaux du hamam sont riches de calcium, magnésium, sodium, potassium, chlorure, nitrate, sulfate et bicarbonate. Elles sont réputées pour atténuer le stress, équilibrer la circulation de sang et donner de l'énergie. C'est l'essentiel pour moi .C'est pourquoi je ne rate pas ce rendez-vous annuel. »
Dans cette station, on ne s'ennuie pas. Des kiosques sont aménagés en restaurants, en cafés, fast-foods et en épiceries. Plus bas, plusieurs parkings sont, également, aménagés à ciel ouvert. Bref, cette station a su séduire une clientèle nombreuse. « La première fois, lorsque je suis venu ici pour les bains, le hammam était bien. J'avais des problèmes d'articulations mais aujourd'hui, je remercie Dieu, je suis guéri » nous dit Ali de Sousse. « Les eaux thermales sont un don de la nature, estime Nehla de Tunis, On combine dans cette station le thermalisme, les randonnées, la découverte et le sport » dit-elle. Les habitués des thermes et les fidèles de ces bains d'eau chaude ont fait de Hammam Bent Djedidi un véritable coin touristique, créditant davantage les vertus médicinales des sources. Les riverains, comme les touristes venus des quatre coins du pays, témoignent de son efficacité et affirment que beaucoup de malades ont été soulagés de leurs souffrances, notamment ceux atteints de rhumatisme et de maladies dermatologiques et cutanées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.