Tunisie | Covid-19 : Un décès et 58 nouveaux cas de contamination    L'employée de la la boulangerie de l'Aouina: Ils nous traitent comme si nous étions des criminels    Transport | En cas d'arrêt d'activités, les propriétaires des véhicules peuvent échanger leur laissez-passer par une quittance    Coronavirus : La BAD appelle à un report temporaire des dettes des pays africains    Algérie: 80 nouveaux cas confirmés et 25 nouveaux décès    Rapatriement des Tunisiens à Tebessa à partir de la semaine prochaine    DERNIERE MINUTE – Coronavirus : l'Algérie enregistre 25 nouveaux décès dernières 24 heures    Des jumeaux nommés ‘'corona'' et ‘'covid''    Deux morts et plusieurs blessés dans une attaque au couteau, en France    Abdellatif Mekki : « Tous les tunisiens doivent porter un masque de protection après la période de confinement sanitaire »    Youssef Chahed sort de son silence pour dénoncer ses « détracteurs »    Elyes Fakhfakh : la Tunisie connaîtra à partir d'aujourd'hui et durant la semaine ou plus le pic de l'épidémie    Coronavirus : Le salut de l'humanité viendra des malades eux-mêmes    Coronavirus : le CS Sfaxien transforme son siège en centre de collecte des dons    La pandémie du Coronavirus se développe dans les pays arabes : bilan actualisé par pays    Coronavirus : le village olympique de Tokyo pourrait être utilisé comme hôpital temporaire    Fakhfakh : Dans 10 jours, la courbe sera descendante    La BNA et la SMT lancent le site de don en ligne “covidon.monetiquetunisie.com”    Le Chef du gouvernement se rend au Palais du Bardo dans le cadre du débat autour de la délégation exigée pour émettre des décrets gouvernementaux urgents    Entretien Ghannouchi-Fakhfakh avant le démarrage de la plénière    Tunisie-Météo : Pluies résiduelles attendues le matin    Allemagne (Coronavirus) : le Borussia Dortmund met une partie de son stade au service des autorités sanitaires    Coronavirus : La Fifa reporte tous les matches internationaux prévus en juin    Le Groupe de la Banque mondiale et le COVID-19 : Nous avons déjà des opérations d'intervention sanitaire en cours dans plus de 65 pays    Le taux du change du dinar tunisien gagne 7,8%, par rapport à l'euro    Chedi Amir le chanteur tunisien    Covid-19 : Les Américains appelés à se couvrir le visage à l'extérieur    « Le football ne sera plus le même !»    Zidane veut récupérer Hakimi, à tout prix !    L'EST la première en Tunisie, Khazri 89ème africain    Attijari Bank reporte son AGO à une date ultérieure    En Italie, le drapeau de l'Europe brûle    Les drones continuent de tuer des civils en Somalie    Le secteur de la billetterie aérienne « doublement pénalisé»    La BTS s'engage à aider les projets et les petites entreprises impactées    Fakhfakh rassurant met tout le monde à sa place    Le pays en des mains sûres…    Ford produira en partenariat avec GE Healthcare, pas moins de 50000 ventilateurs respiratoires    Jeux pervers et intérêt général en jeu    Amina Srarfi ou le parcours d'une musicienne de talent    L'actrice Hend Sabry annonce le lancement de Gabes Cinema fen online (vidéo)    Risque d'une guerre régionale après le tir d'un missile turc    ‘'Gabes Cinéma Fen'' dévoile son programme en ligne    Des airs frais de l'Océan indien    Nouvelles nominations à la tête de plusieurs institutions culturelles    Tunisie – Prise de position de Kaïs Saïed dans le conflit du Yémen    Artify conclut un partenariat avec Festival GABES CINEMA FEN en faveur de la diffusion en ligne gratuite du festival du 3 Avril jusqu'au 11 avril    Des artistes au temps du corona: « Ça serait bien d'assister à une belle chute du système capitaliste et à l'avènement d'une ère écologique…»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Démarrage des travaux de dédoublement de la voie MC 27 Nabeul –Korba
Publié dans Le Temps le 11 - 08 - 2018

Vers l'implantation de 1000 radars automatiques sur tout le territoire tunisien et l'enlèvement de tous les "ralentisseurs anarchiques"
Les usagers de la route MC27 Nabeul–Kélibia sont confrontés à un danger permanent qu'ils appellent avec une extrême résignation, «le tronçon de la mort». Elle est devenue un véritable cauchemar pour les automobilistes. C'est d'autant plus bizarre qu'il s'agit d'un grand axe routier qui se caractérise par un trafic dense et qui a coûté a coûté la vie à plusieurs personnes.
Le danger de l a route MC 27 est encore multiplié la nuit, où il est conseillé de rouler à une vitesse de tortue pour ne pas s'exposer au risque de perdre son pneu ou sa vie. Aujourd'hui, en attendant la sécurisation de ce tronçon, nombreux sont les automobilistes à éviter cette route maudite. Cela a relancé le débat sur les dangers de cette route et la nécessité de prendre les mesures de prévention pour assurer la sécurité des véhicules qui l'empruntent quotidiennement et éviter les accidents qui ne cessent de causer des dégâts de jour en jour.
Le ministre de l'Equipement, de l'Habitat et de l'Aménagement du territoire, Mohamed Salah Arfaoui, a assuré, que «la première tranche de la route express reliant Nabeul à Kélibia qui s'étale sur 20 km figure parmi les projets d'infrastructures qui devront être lancés en 2018, moyennant un budget total de 50 millions de dinars (MDT). Les travaux de la première tranche du projet de doublement de la route ont été entamés hier et s'étaleront sur 36 mois selon le tableau des projets d'infrastructures routières pour 2018 dressé par le ministère de l'Equipement..
Le projet qui durera 36 mois comprend trois composants intégrés : Acquisition des emprises nécessaires pour l'aménagement du projet, dédoublement en 2×2 voies de la route séparées par un terre-plein central, édification de 15 giratoires, un réseau d'éclairage public sur 15 km et construction de 3 ouvrages hydrauliques et des ouvrages d'art sur 3km.
Quant au tronçon Korba-Menzel Témime, les études sont déjà réalisées. La finalisation des procédures foncières et le lancement de l'appel d'offres sont faits. La désignation de l'entreprise est fixée pour septembre. Les travaux débuteront d'ici fin 2018. Le troisième tronçon Menzel –Témime sera entamé en 2019»
Non aux "ralentisseurs anarchiques"
Les dos d'âne, ou les ralentisseurs implantés sur les routes, représentent un véritable danger pour la vie des automobilistes. Et pour cause, près de la moitié de ces ouvrages ne sont pas conformes aux normes techniques. Cela signifie clairement que ces dos d'âne comportent des risques pour le véhicule et pour la sécurité routière.
Trop haut, trop raide ou pas signalé, un dos d'âne implanté anarchiquement et sans respecter les normes techniques peut causer facilement un accident meurtrier. Très souvent, ce sont les habitants qui réclament la mise en place de ralentisseurs par crainte des accidents. Mais la crainte des accidents, bien réels en raison de la tendance des automobilistes à appuyer sur le champignon n'explique pas tout.
Il y a un étrange effet de mode. Cette mode prend de l'ampleur et aux quatre coins du pays aucune commune n'en est épargnée. Parfois on est surpris, même dans les villages, où un habitant, par un manque de civisme et de non-respect des autres, se permet d'ériger une mini-dune, devant chez lui, pour se protéger ... « On dénombre plus d'un millier de ralentisseurs à travers le pays et rares sont ceux qui répondent aux normes. Nous avons décidé de les enlever car ils ne répondent pas aux normes techniques. Nous comptons installer 1000 radars automatiques afin de sécuriser nos routes et diminuer les accidents» a souligné le ministre de l'Equipement, de l'Habitat et de l'Aménagement du territoire, Mohamed Salah Arfaoui


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.