Le coût de la grève pour Tunisair : 2 milliards    Ligue des champions : le Club Africain renverse Al Ismaily et se relance    Bras de fer entre Ennahdha et les autres blocs parlementaires    La mondialisation a-t-elle ouvert la voie à l'ère de la colère et du populisme ?    D'une pierre, deux coups !    Sous le signe de défaite interdite    Paralysie quasi-totale du pays    L'inflation atteint un niveau très grave (7,5%) jamais connu en Tunisie depuis 15 ans, déclare Mohsen Hassan    La date des soldes d'hiver    Tunisie-Mahdia [photos] : Spectaculaire tentative d'immigration clandestine à Chebba !    En grande première : Une unité militaire aérienne tunisienne en mission de paix à l'étranger (Photo - Vidéo)    Des personnes au pouvoir sont derrière le blocage de production du phosphate, selon Wissem Saïdi    En vidéos : Mourad Bouzidi et Sonia Ben Abla présentent Les Volants d'Or    Ligue des champions – CA : Formation rentrante contre Al Ismaily    La Douane tunisienne décide de réduire les amendes douanières infligées avant le 1 janvier 2019    Cérémonie de signature du recueil « Malikholia » du poète Hamza Omar    Tunisie- Quand l'écrivain Bahey Eldin Hassan fait l'éloge de la Tunisie à sa manière !    LdC, Groupe B: L'Espérance s'impose grâce à un doublé de Khenissi        En Algérie, des citoyens transforment en potager une route que la municipalité tarde à aménager    Participez au concours photos de la ville de l'Ariana dimanche 20 janvier 2019    Le Parlement allemand classe la Tunisie pays sûr pour refuser à ses immigrés le droit d'asile    Ligue des champions – EST : Formation rentrante contre Platinum Stars    Frénésie des uns, discernement des autres...    Danone investit dans le sport    Ces grèves qui ne chôment pas    Le sens de l'intérêt général perdu    Les vols annulés, les passagers livrés à eux-mêmes    Tunisie-Institution militaire: Première participation tunisienne avec une unité aérienne au Mali    Grève générale du 17 janvier : La longue journée de l'armée tunisienne    Une parfaite maîtrise du genre    Le retour de Ridha Ben Arab    Superhéros ou fou ?    Date des prochaines élections présidentielles algériennes fixée    Tunisie – Météo : Ciel nuageux sur l'ensemble du pays avec pluies isolées    Film “Porto-Farina” d'Ibrahim Letaief: Dates et Horaires des projections dans les cinémas de Tunisie    Tunisie- L'archevêque de Tunis explique la frustration des jeunes tunisiens    Tunisie: Arrestation de 21 personnes à Ben Arous après des actes de vandalisme    Tunisie- Arrestation d'un père ayant violé ses filles    Un cybercafé ouvert strictement aux femmes à Gafsa    Retour sur la grève du 17 Janvier dans la Fonction publique et le secteur public    Milan: Gennaro Gattuso suspendu un match    Grande Bretagne: Au volant d'une voiture à 97 ans, le mari de la reine d'Elizabeth II sort indemne d'un accident    Sortie en France du film « Au-delà du regard, osez le désert » : réalisé par une association encadrant des jeunes malvoyants    Tunisie – Nidaa Tounes fait assumer la responsabilité de la crise à certaines parties politiques    Tunisie: Nidaa Tounes inquiet de l'échec des négociations entre l'UGTT et le gouvernement    Tout sur le Sommet arabe pour le développement économique et social qui se tiendra ce dimanche à Beyrouth    Barbanera, un Tunisien à la tête d'un large réseau de migration illicite, arrêté en Italie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Littérature: La Tunisie remporte le Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Senghor 2018
Publié dans Le Temps le 21 - 10 - 2018

La traduction du français vers l'arabe de l'ouvrage de Sciences sociales intitulé "Le Narrateur, Introduction à la théorie narrative" (Sylvie Patron), réalisé collectivement sous la direction du tunisien Mohamed Elkadhi, a remporté le Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Senghor 2018.
Cette traduction arabe intitulée "Arraoui, Madkhal Ela Annadharya Assardya", a été publiée en 2017 par l'Institut de Traduction de Tunis, auprès des Editions Cenatra. Elle est l'oeuvre collective de quatre chercheurs universitaires, sous la direction de Mohamed El Kadi, Docteur en Littérature arabe, avec la participation de Ahmed Smaoui, Mohamed Khabbou et Mohamed Nejib Amami, selon le site de l'Organisation arabe pour l'éducation, la culture et les sciences (Alecso).
Une cérémonie officielle aura lieu le 22 novembre prochain au siège de l'Alecso pour la remise du Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Senghor 2018.
L'annonce du prix a été faite à l'issue de la réunion du jury du Prix de la traduction littéraire et en sciences humaines Ibn Khaldoun - Senghor, du français vers l'arabe et de l'arabe vers le français, sous la présidence du Tunisien Mohamed Mahjoub, lit-on sur le site de l'OIF. Le jury était réuni le 15 octobre 2018, au siège de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour désigner le lauréat de la 11ème édition du Prix, et ce à l'invitation de l'OIF et de l'Alecso.
Le jury a décidé "à l'unanimité" de décerner le Prix Ibn Khaldoun-Senghor 2018 à la traduction du français vers l'arabe de l'ouvrage "Le Narrateur, Introduction à la théorie narrative. Il a "félicité l'Institut de traduction de Tunis pour l'effort qu'il ne cesse de déployer en faveur de la traduction entre le français et l'arabe et d'avoir présenté de nombreuses candidatures de très bonne qualité".
Une mention spéciale a été accordée à Rania Samara pour sa traduction de l'arabe vers le français du roman d'Elias Khoury Les enfants du ghetto. Je m'appelle Adam, paru en 2017 chez Actes Sud.
Dans la copie française de l'ouvrage "Le Narrateur, Introduction à la théorie narrative", l'auteure s'intéresse à la question du narrateur dans le récit de fiction. Sylvie Patron étudie la conception et le rôle du narrateur dans les principales théories narratives contemporaines et propose les éléments d'une problématisation linguistique et pragmatique de la question du narrateur.
Le Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Senghor en sciences humaines a été créé en 2008, conjointement par l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l'Organisation arabe pour l'Education, la Culture et les Sciences (Alecso).
Ayant pour objectif de promouvoir la diversité culturelle et linguistique et d'encourager les échanges culturels et littéraires entre le monde arabe et l'espace francophone, ce prix récompense la traduction d'une œuvre du français vers l'arabe et de l'arabe vers le français.
Le Prix de traduction Ibn Khaldoun-Senghor est décerné annuellement en alternance: du français vers l'arabe et de l'arabe vers le français. Il est régi par un règlement approuvé par les deux partenaires. Il consiste en un diplôme signé par le Secrétaire général de l'OIF et par le Directeur général de l'Alecso et une bourse d'un montant de 10 000 euros.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.