La vulnérabilité de 53% des terres en Tunisie est très élevée face au phénomène de la désertification (ministère)    Trabelsi appelle à des réformes dans l'espace de travail basées sur une approche participative    Tournoi de Birmingham : Ons Jabeur en demi-finales    A Kébili, le ministre de la Santé appelle à accélérer les inscriptions sur la plateforme Evax    Une épreuve du bac durant l'horaire de la prière du vendredi indigne Ridha Jaouadi    Démarrage du festival Gabès Cinéma Fen : Découvrez le programme du 19 au 26 juin 2021    Ouverture d'une exposition de femmes rurales au Palais Ennejma Ezzahra    Tunisie : La production nationale de gaz naturel augmente de 62%    CONDOLEANCES    Reportage à Sidi Hassine suite aux violences policières survenues les 8 et 9 juin    Processus de la décentralisation : Lentement, mais sûrement    Elections anticipées: Voilà pourquoi Ennahdha a soudainement changé de discours selon Abir Moussi    Programme TV du samedi 19 juin    Match EST vs Al Ahly: la CAF permet la présence de 5000 supporters à Radès! où regarder le match à la télé?    Pollutec 2021 : La Tunisie invitée d'honneur à Lyon    Un conseil ministériel régional dédié à Sfax prévu le 15 juillet    Handball | Play-off (11e journée) : CA-EST décisif pour le titre    Combattre l'automédication à l'ère du Covid-19 : Un engagement au-delà des mots !    Handball | CAN des dames au Cameroun : Médaille de bronze pour la Tunisie !    News | Nabil Maâloul sur le marché    Entretien avec Silvia Barreiros, directrice artistique de la Compagnie ASPARAS de Genève : Une pièce suisse avec des comédiens tunisiens    « Comme un château défait » de Lionel Ray : Le livre de la mémoire, le livre de la vie    Programmation du 15e épisode de Jazz à Carthage : Place à une musique du monde    Face à la pandémie    BH Bank: Med Salah Chebbi El Ahssen Président et Hichem Rebai Directeur général    Météo : forte hausse des Températures    Tunisie – Etats-Unis : Visite virtuelle de Wendy Sherman à Tunis    Euro: les matches de ce samedi    A 37 ans, Oussama Mellouli vise une participation aux Jeux Olympiques    Coronavirus- Kairouan: Le chef du gouvernement envoie Nissaf Ben Alaya sur les lieux    Coronavirus- Kairoun: le taux de positivité dépasse les 50%    Un fils de la médina d'envergure universelle: Ibn Khaldoun    Houcine Abassi : Qui est Kaïs Saïed pour mettre en doute notre patriotisme ?    STEG : Vers l'augmentation des tarifs de l'électricité et du gaz    Bourse de Tunis : Le Tunindex termine la semaine du 14 au 18 juin 2021 dans le rouge    Haniyeh au Maroc, bien que le pays ait normalisé ses relations avec Israël    Cannes 2021 : la tunisienne Kaouther Ben Hania membre du jury de la compétition Courts métrages    Utica : Aucune solution sans dialogue    L'Utica présente les axes d'un plan d'urgence et de sauvetage économique    "JAZZ à Carthage", une édition exceptionnelle en deux temps, de fin juin 2021 à mars 2022    Fathi Ayadi : Même si tout espoir semble perdu nous appelons et tenons encore au dialogue !    Monde- Daily brief du 17 juin 2021: Fin de l'obligation du port du masque en extérieur en France    "La Tunisie un allié important pour les Etats-Unis et pour le continent africain" (Andrew M. Rohling)    La migration "irrégulière" vers l'Europe ne doit en aucun cas être résolue dans le cadre d'une approche sécuritaire (Saied)    Ce qui s'est passé en Algérie est-il un signe de la fin de l'ère des islamistes du Monde ?    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Le rêve rebelle, lecture dans les écrits de Jalal El Mokh » de Salah Trabelsi
Publié dans Le Temps le 17 - 11 - 2018

Voici encore une fois un livre parlant de l'écrivain-poète Jalal El Mokh et de son œuvre littéraire, après avoir vu les livres écrits auparavant par d'autres, comme Habib Falfoul, Fethi Jouou et Hechmi Khalladi qui ont publié des anthologies concernant l'œuvre de Jalal El Mokh. Aujourd'hui, c'est l'écrivain-poète Salah Trabelsi qui publie son anthologie intitulée « Le Rêve Rebelle », consacré complètement à l'homme, à son parcours et à ses publications qui se comptent par dizaines.
Il s'agit d'une exposition commentée des livres, notamment en arabe, écrits par l'écrivain distingué Jalal El Mokh, sous forme de présentation commentée de sélections d'ouvrages illustrant divers thèmes. Une sorte d'anthologie qui nous offre l'opportunité de (re)découvrir les idées et les pensées de Jalal El Mokh à partir de ses œuvres. Il ne s'agit pas de faire étalage des principaux ouvrages d'El Mokh, mais bien de proposer une analyse étendue des richesses littéraires enfouies dans ces écrits sur lesquels l'auteur Salah Trabelsi a fixé son choix.
L'auteur décortique la poésie de Jalal El Mokh sur la base de deux problématiques distinctes : d'abord, comment le poète exprime-t-il le sens de notre présence au monde ? Ensuite, pourquoi et comment écrire sur soi ? En d'autres termes, il analyse dans l'écriture poétique de Jalal El Mokh deux aspects : la vision de l'auteur envers la vie de l'homme et le monde en général d'une part, et sa façon d'exprimer toutes ces préoccupations, qui sont en quelque sorte celles de l'être humain, d'autre part.
Salah Trabelsi nous rafraichit la mémoire de quelques poèmes choisis méticuleusement dans les recueils de Jalal El Mokh, à savoir « Incendie dans le minaret d'un ermite… », « Evangile de la terre », « Pour qu'on n'usurpe pas ton bouquet » ou encore « Retour du texte prodige » : on y retrouvera des poèmes incontournables, ceux qu'il faut connaître même sans être passionné de poésie, car ce sont les poèmes les plus beaux et les plus touchants de l'œuvre poétique de Jalal El Mokh. D'autres passages pertinents sont puisés dans les livres en prose, notamment les recueils de nouvelles, tel que « Le bourreau », dont les histoires sont scrupuleusement analysées par Salah Trabelsi, faisant remarquer le style et les techniques d'écriture de Jalal El Mokh et son point de vue concernant les phénomènes de notre société, ses idées sur la liberté, l'égalité, la dignité humaine, l'obscurantisme et les forces conservatrices.
L'auteur définit les écrits de Jalal El Mokh en ces termes (p.31) : « En lisant Jalal El Mokh, vous découvrez que cet écrivain a choisi d'emblée une approche créative engagée dans le domaine humanitaire, appelant à l'élimination de toutes les manifestations d'injustice et de tyrannie afin de réaliser la liberté, la justice et la dignité de l'homme, où qu'il se trouve… » Et plus loin, on peut lire : « Vous découvrez également que cet écrivain est plongé dans une grande anxiété hantée par son enfance, qu'il a assimilée à une mer déchainée. Une seule question le préoccupe : comment l'Homme peut-il se débarrasser des choses humaines qui, selon les normes sociales, apparaissent normales et nécessaires, pour se libérer de toutes les frontières artificielles en allant vers d'autres horizons infinis où il peut concrétiser ses grandes idées en toute liberté…»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.