La police turque aurait déjoué un attentat à la bombe visant le cortège d'Erdogan    Erdogan échappe à une tentative d'assassinat    Coronavirus : 1 décès et 219 nouvelles contaminations, Bilan du 3 décembre    Turquie [VIDEO] : Démantèlement d'une tentative d'assassinat d'Erdogan lors d'un rassemblement populaire    Coupe Arabe : Démonstration de force à l'égyptienne et 5-0 à la fin    L'ordre des médecins s'oppose à l'Innovation et aux Startups    Abir Moussi : Le président n'est pas habilité à modifier le régime politique et la loi électorale    Tunisie : Nouvelle décision de Kais Saied    MEMOIRES: Béchir HAMMAMI    Gafsa | dur, dur d'être jeune…    REMERCIEMENTS ET FARK: Khemaies GUEBLAOUI    Tunisie-coronavirus : Vers la fermeture des frontières? le ministre répond    CMF : Visa pour l'admission en Bourse de "Smart Tunisie"    Les recettes douanières ont augmenté de 17,2%, fin novembre    La startup Tunisienne Lamma accélère sa vision Quick commerce et acquiert Farm Trust    Louzir : La personne infectée par « L'Omicron » va bien et n'a montré aucun symptôme    Tunisie : Hausse de 17,2% des recettes douanières durant les 11 premiers mois de l'année 2021    Coupe Arabe : Les Marocains écrasent la Jordanie et se qualifient pour les 1/4    NBA : Phoenix privé de record, le derby de LA pour les Clippers    JTC 2021: Une inauguration inédite célébrant plusieurs expressions d'art et transmise à la télé    Tunisie – Japon : Conférence "JICA Chair" et signature d'un mémorandum de coopération à l'ENA de Tunis    La Tunisie perd son match contre la Syrie (0-2): Une grande désillusion à la Coupe arabe FIFA 2021    Tunisie [EN DIRECT] : Les militants de l'Union affluent à la Kasbah pour commémorer l'assassinat de Farhat Hached    Foot-Europe: le programme du jour    Monde: Un accord « historique » entre la France et les Emirats Arabes Unis    Pourquoi: Vente illégale d'eau    Tahya Tounes annonce son congrès extraordinaire en mars 2022    Conférence d'Oran : La contribution des 3 pays africains au Conseil de sécurité de l'ONU a été capitale (Jerandi)    Bilel Sahnoun, Directeur Général de la Bourse de Tunis: "La Tunisie n'a toujours pas saisi l'opportunité des financements verts"    NEWS: Zerdoum passe au CA    Marathon International COMAR Tunis-Carthage: Courons pour l'environnement    On nous écrit: «J'ai fermé mes maisons » de Marianne Catzaras Sur ses collines, Athènes attend    «On a Blade of Grass» de Fares Thabet à Selma Feriani Gallery du 13 décembre 2021 au 5 février 2022: Un environnement rêvé    Exposition de photos: Splendeurs et couleurs de la Médina de Tunis    Yasmina Khadra appelle au sauvetage de la librairie El Moez    Premier ministre italien : « la Tunisie doit tracer une voie politique claire »    Opportunités : Des hommes d'affaires tunisiens prospectent les marchés kenyan et ougandais    Tunisie : Leila Jaffel crée une équipe pour le suivi des activités des directions régionales de la justice    UGTT : Commémoration du 69e anniversaire de l'assassinat de Hached    Tunisie-Météo: Temps nuageux sur l'ensemble du pays    Coupe arabe FIFA 2021 | Tunisie-Syrie (0-2): La grande désillusion des aigles de Carthage    Tunisie Télécom accompagne la Tunis Fashion Week    Ce dimanche, accès gratuit aux musées, monuments et sites historiques    Aux Galerie « XYZ » et TGM Gallery : La Grenade exposée sous toutes ses coutures et l'Ecole de Tunis haute en couleurs    L'Omicron était déjà présent en Europe avant la cascade de restrictions visant l'Afrique?    La Tunisie cherchait à acheter jusqu'à 175 000 tonnes de blé tendre    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une perte d'emplois implacable en vue et le risque de stagflation plane
Publié dans Le Temps le 02 - 04 - 2020

L'impact économique du COVID 19 fait grincer des dents et fait souffler un vent de panique chez les opérateurs économiques. Avec le prolongement de la durée du confinement total et la paralysie de l'appareil productif national, l'incertitude plane toujours sous nos cieux menaçant la pérennité des entreprises et la préservation des postes d'emplois. Selon les résultats de l'enquête élaborée par l'IACE (Institut Arabe des Chefs d'Entreprises), 80% des PME tunisiennes-tout secteur confondu- sont fortement impactées par la crise sanitaire. Une baisse d'activité, un fléchissement du chiffre d'affaires et surtout une perte sèche de postes d'emplois, sont les principales répercussions directes déclarées par nos chefs d'entreprises. Les services aux particuliers (hôtellerie, restauration…) et le secteur industriel, subissent de plein fouet les contrecoups de cette maldonne.
Les entreprises revendiquent promptement des mesures opérationnelles et surtout pressantes à même d'assurer leur survie. L'objectif suprême étant d'éviter à moyen terme une situation de stagflation poussée par une croissance négative et par une flambée de l'inflation.
Attention faillite en vue !
Les premières répercussions revendiquées par les chefs d'entreprises ont trait à : la tension sur la trésorerie, le chômage partiel, le risque de fermeture et le report des investissements. Plus de 60% des entrepreneurs s'attendent à une hausse du chômage partiel voire la suppression totale des emplois. Il va sans dire que même le recours au télétravail et au travail à temps partiel engendrera une baisse de plus de 55% de la productivité du travail, estiment les chefs d'entreprises.
Une baisse de CA de 40% à 90%
Selon l'enquête élaborée par l'IACE et présenté hier sur les ondes d'Express.fm par Majdi Hassen le Directeur exécutif de l'IACE, 90% des entreprises opérant dans le secteur des services aux particuliers et 80% des entreprises industrielles prévoient une baisse de leur activité en 2020. Les unités productives accuseront par ailleurs une chute libre de leurs chiffres d'affaires allant de 70% à 90% pour les services aux particuliers, 50% pour les entreprises industrielles et 40% pour le secteur du bâtiment.
Une croissance négative en 2020
Ainsi le fléchissement du CA des entreprises productives et ce dans tous les secteurs s'accompagnera par une baisse de la valeur ajoutée et donc par une baisse significative de la croissance. Laquelle sera sans nul doute négative pour l'exercice 2020. En effet, la poursuite du confinement total se traduira par une instabilité dans l'approvisionnement du marché. « Il faut s'attendre à une baisse de l'offre, un ralentissement de la demande à moyen terme et donc une hausse des prix. Lesquels devront augmenter de 18% en moyenne. D'où le retour des pressions inflationnistes. Du fait l'enjeu serait aujourd'hui de préserver l'offre, donc d'assurer la pérennité des entreprises afin d'éviter le scénario de stagflation : une croissance négative accompagnée par une frénésie inflationniste», explique Majdi Hassen au micro de Wassim Bel Arbi.
D'où l'urgence d'examiner les mesures opérationnelles à entreprendre pour éviter le scénario de la stagflation. L'IACE se penche sur l'élaboration d'une série de propositions et recommandations nécessaires à épauler l'effort du gouvernement dans la prochaine étape, celle de l'après confinement. Une autre enquête est en cours de finalisation sur les répercussions de la crise sur les micro-entreprises employant moins de cinq salariés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.