Révocation des juges: Le président de l'ATJM dénonce le silence du Conseil provisoire de la magistrature    Inauguration de la première centrale solaire flottante d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient    Le nouvel Opel Mokka disponible en Tunisie chez Stafim à partir de 98.900 dinars    Wimbledon : un succès aisé pour Ons Jabeur contre Bjorklund    « Yalla Jaw », le concert inédit organisé par Orange Tunisie, fait vibrer de joie l'avenue Habib Bourguiba    Lancement de la collection de parfums REPLICA de la marque Maison Margiela en Tunisie    35e édition du festival international de Musique Symphonique d'El Jem    Laârayedh: Hamadi Jebali doit être hospitalisé à l'hôpital militaire pour une chirurgie urgente    Classement WTA Live : Ons Jabeur retrouve le Top 5 mondial    Une fin de saison houleuse : Dans la tourmente    Point de vue | Trop tard !    L1 | Play-off ( dernière journée) : Le verdict...    UGTT : grève générale au sein de la fonction et du secteur publics    Journée de colère du personnel de la santé: Précisions    Pourquoi | Les estivants et les plages    Pages éclairées de l'histoire du mouvement national tunisien (6) : Aux origines historiques d'un malaise endémique : une indépendance qui divise    Tunisie: L'Agence de sécurité informatique met en garde...    Yazid Safir, Directeur de l'agence française de développement en Tunisie à La Presse : «La Tunisie est un partenaire privilégié du groupe AFD»    Hubert Tardy-Joubert, directeur de l'Institut Français de Tunisie à La Presse : «La langue française est une langue Monde»    Voici les 10 chansons qui nous procurent du bonheur    OPPO lance des offres exceptionnelles sur ses smartphones de la Série A à l'occasion du baccalauréat et de l'Aïd El Kebir    JM Oran 2022: 1ère médaille à la Tunisie remportée par la karatéka Wafa Mahjoub    Spectacle '24 Parfums Kids' de Mohamed Ali Kammoun Orchestrea    INPT : il faut garantir un traitement humain à toutes les personnes privées de leur liberté    L'avocat et la famille de Hamadi Jebali sollicitent le soutien des Tunisiens    Mabrouk Korchid tacle le Club de Madrid pour avoir appelé à la libération de Hamadi Jebali    Tunisie: La date de l'Aid El-Idha selon l'Institut de la météorologie    « Espace El Mdina » à Hammamet : Une exposition de peintures géantes et un spectacle scout pour clôturer l'atelier artistique sur la lutte contre les violences économiques faites aux femmes    Zakaria Bouguerra: La vague du Covid-19 va se poursuivre jusqu'au mois d'août    Quid de la campagne référendaire ?    Mondher Lakhal : la digitalisation pour des services bancaires 24h/24 et 7j/7    Moutons de l'Aïd: Les prix sont fixés entre 500 et 850 dinars    Ayachi Zammel présente son mouvement politique « Azimoun »    À l'occasion du sommet du G7 en Allemagne : D'un monde mieux reconstruit à un monde menacé de la pire crise de famine    Interview de Sihem Boughdiri Nemsia : le déficit budgétaire dépassera celui prévu par la Loi de Finances 2022    Météo: Températures en hausse, ce lundi    J'agence libanaise des news : un seisme d'une magnitude de 5,1 sur l'echelle Richter frappe Oran en Algerie    JM – Volley (F) : la Tunisie s'incline face à la Grèce    Le Club de Madrid appelle Kais Saïed à libérer Hammadi Jebali    Tunisie-Ligue 1 (Play-Off) : les matches de ce dimanche    Hammam-Lif: Le Casino renaîtra de ses cendres    Attaque à Oslo : notre journaliste raconte    France : La grève générale frappe là où ça fait mal    Monde-Daily brief du 24 juin 2022: L'UE valide la candidature de l'Ukraine, les forces de Kiev ont reçu l'ordre de se retirer de Severodonetsk    Près de 150 migrants secourus au large de la Tunisie    Le Maroc va envoyer des travailleurs en Israël    FMI : ''La Tunisie doit remédier de toute urgence aux déséquilibres de ses finances publiques''    African Lion 2022 - La Défense nationale dément la participation d'Israël    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le déconfinement s'accélère en Europe, Italie en tête
Publié dans Le Temps le 05 - 05 - 2020

L'Europe, Italie en tête, a franchi hier une nouvelle étape dans le déconfinement de ses populations mais la plus grande prudence reste de mise face au coronavirus qui a fait près de 250.000 morts dans le monde.
Un vaccin d'ici à la fin de l'année ? En pleine campagne électorale, Donald Trump a voulu faire souffler un vent d'optimisme quant à une fin possible de la pandémie qui paralyse l'économie planétaire.
"Les médecins vont dire: vous ne devriez pas dire cela", mais "nous pensons que nous aurons un vaccin d'ici la fin de cette année", a affirmé le président américain dimanche soir à Fox News depuis le Lincoln Memorial, à Washington.
Des propos immédiatement relativisés par la communauté scientifique. "Je serais ravi si c'était possible d'y parvenir en quelques mois mais je trouve qu'il nous faut rester réaliste, cela peut durer aussi des années", a résumé le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn.
Dans l'espoir de hâter le processus, l'Union européenne a invité hier à Bruxelles à une conférence mondiale de donateurs pour la recherche, avec le soutien des principaux dirigeants européens.
Organisatrice de cette conférence en ligne, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, espère réunir 7,5 milliards d'euros.
C'est avec d'infinies précautions qu'une quinzaine d'Etats européens ont à leur tour entrepris lundi d'alléger les mesures de confinement imposées depuis de longues semaines à leurs habitants.
A commencer par l'Italie, pays le plus frappé du continent avec près de 29.000 morts, où les habitants sont désormais autorisés à sortir, selon des schémas variant selon les régions.
A Rome, Stefano Milano, 40 ans, ne cache pas sa "joie" de regagner un peu de liberté et de pouvoir recevoir un cousin alors que son fils s'apprête à "souffler ses bougies" d'anniversaire. Mais il confie aussi sa "peur" qu'une éventuelle relance de la pandémie n'affecte ses parents âgés.
"L'urgence n'est pas terminée", martèle la ministre de l'Intérieur, Luciana Lamorgese. Pour le quotidien Corriere della Sera, seule la "responsabilité" de la population pourra empêcher une deuxième vague.
Les commerces de détail ainsi que les bars et restaurants restent fermés et les grandes réunions de famille, les rassemblements et les pique-niques restent prohibés.
Du Portugal à la Serbie, de nombreux autres pays ont également allégé hier leurs mesures de confinement, l'Autriche, pionnière en la matière, se risquant même à une rentrée scolaire partielle, de même que certains Länder allemands.
Les terrasses des cafés et des restaurants ont pu rouvrir en Slovénie et en Hongrie, excepté dans la capitale Budapest. En Pologne, des hôtels, des centres commerciaux, des bibliothèques et certains musées également.
A Lisbonne, "le carnet de rendez-vous est déjà bien rempli", confie Miguel Garcia, propriétaire d'un salon de coiffure.
Hors d'Europe, le Nigeria, la Tunisie ou le Liban ont aussi levé hier certaines restrictions. A l'inverse, le Japon a prolongé jusqu'à fin mai son état d'urgence sanitaire. Celui-ci n'implique cependant pas de mesures coercitives généralisées.
Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), seule la découverte d'un vaccin ou d'un remède permettra de mettre fin à la pandémie apparue fin 2019 en Chine, et qui affecte l'intégralité de la planète au prix d'une récession sans précédent.
Une centaine de projets de vaccins ont été lancés à travers le monde, dont une dizaine en phase d'essais cliniques, selon des données diffusées par la London School of Hygiene & Tropical Medicine.
D'ici la découverte d'un remède, le respect des gestes barrières et de la distanciation sociale restent de mise.
Un impératif qui tourne au casse-tête pour les pays qui prévoient de rouvrir les écoles. A l'image de la France, où près de 25.000 morts ont été dénombrés et où cette décision, qui doit prendre effet à partir du 11 mai, suscite la controverse.
Au Canada, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a reconnu ignorer s'il enverrait ses enfants à l'école s'il habitait au Québec, province où une rentrée est également prévue le 11 mai. "Ca va être une décision extrêmement personnelle pour beaucoup de parents", a-t-il reconnu au micro de Radio-Canada.
En Algérie, de nombreux commerces, rouverts la semaine dernière, ont dû fermer à nouveau dans plusieurs régions, dont Alger, en raison du non respect des règles d'hygiène et de la distanciation sociale.
L'Espagne, où le Covid-19 a fait plus de 25.000 morts, a redécouvert samedi les joies du sport et de la promenade. Le déconfinement du pays doit se poursuivre par phases d'ici la fin juin.
En Allemagne, où la levée des restrictions est déjà bien enclenchée, le ministre des Sports s'est dit favorable à une reprise de la saison de football. Ce qui ferait de l'Allemagne le premier grand championnat européen à franchir ce pas.
La pandémie a fait au moins 245.576 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, dont plus de 143.000 en Europe.
Aux Etats-Unis, pays le plus endeuillé avec près de 70.000 décès, les deux tiers des 50 Etats ont commencé à lever ou sont sur le point de lever leurs mesures de confinement, afin de relancer l'économie.
Dans son interview à Fox dimanche, M. Trump a dit tabler sur jusqu'à "100.000" morts au total dans son pays. Sans confinement, ce chiffre aurait pu être de "plus de 2,2" millions de personnes, a-t-il souligné.
L'impact économique de la pandémie, particulièrement dramatique dans les pays pauvres, n'épargne pas les Etats les plus riches.
Aux Etats-Unis, où plus de 30 millions de nouveaux chômeurs ont été recensés, la morosité règne à Broadway, où nul ne sait quand les théâtres pourront rouvrir. "L'humeur générale parmi mes collègues, quant à gagner sa vie en jouant de la musique, n'a jamais été aussi sombre", relève Maxim Moston, violoniste dans la comédie musicale "Moulin Rouge".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.