Gabès | Covid-19 : Fermeture temporaire des délégations de Métouia et Oudhref    Augmentation des prix des carburants    Tunisie : La dernière des dernières de chez Tunisair... Inouï    Affaire de la BFT | Une séance d'audition du ministre de Domaines de l'Etat à huis clos à l'ARP    Hichem Mechichi remet les clés de logements de fonction à douze agents de la sécurité intérieure    Jeep lève le voile sur le nouveau Compass    Vol de bagages à l'aéroport Tunis-Carthage : Vingt ans de prison pour cinq accusés    Néji MHIRI : La saga d'un homme hors du commun    Décès de Amor Latiri    Le PNUD TUNISIE et Attijari bank organisent le Hackathon Tekصح vers une santé plus connectée en Tunisie    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Tunisie: Hanen Ftouhi renonce à sa nomination à la tête de Shems Fm    Tunisie-Censure médiatique: L'Ordre des médecins se place du côté de la liberté d'expression    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    Commerce extérieur : aggravation du déficit commercial au premier trimestre    Tunisie: kais Saied présente ses condoléances à son homologue égyptien    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 19 Avril 2021 à 11H00    Un aperçu de quelques produits Huawei de la nouvelle stratégie 1+8+N    Tunisie: Kais Saied, commandant suprême des forces armées "militaires et sécuritaires": La foire aux arguments    Tunisie – Coronavirus: Nouvelles mesures du 18 au 30 avril, que risque-t-on en cas d'infraction?    Tunisie-Neji Jmal: Kais Saied nous pousse vers l'inconnu [Vidéo]    Dans sa lettre de l'autre rive à Hannah Arendt : Le J'accuse de Sophie Bessis    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Réunion de la commission scientifique ce lundi 19 avril 2021    Classement WTA : Ons Jabeur grimpe à la 25ème place, historique !    Tunisie [Vidéos]: Poursuite de la grève ouverte du personnel de l'ATTT à Sfax    Tunisie – météo : Légère hausse des températures avec quelques pluies    Les indiscrétions d'Elyssa    Tunisie [Vidéo]: Distribution de couffins du Ramadan à Sfax par l'Association de la continuité des générations    Handball | Nationale A – 1ère journée play-off : Le CA piège l'ESS    Volleyball | Championnat d'Afrique des clubs – 1er tour : A la portée de l'EST et du COK    One Tech Holding propose la distribution de 0,250 dinar par action    Première sportive tunisienne et africaine à être sacrée dans le JIU-JITSU brésilien : Hajer Jelili, une championne-née    Le président de la République présente ses condoléances à son homologue égyptien suite à un accident du train    Des mesures contre les contrevenants qui ne se conforment pas à la décision d'interdiction de la circulation des véhicules    Qui y a-t-il derrière les catastrophes en Egypte et à qui profitent-elles ?    Tunisie-Ligue 1 (J19 - matchs en retard): le programme de ce dimanche    Foot-Europe: le programme du jour    Mes odyssées en Méditerranée: Cachez-moi ces images que je ne saurais voir…    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Exposition «States of Exception», du 25 Mars au 2 Mai, à la station d'art B7L9 (Bhar Lazreg): Les œuvres de Thameur Mejri annonciatrices d'une nouvelle ère    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    La prochaine mission habitée vers la Lune se fera dans un vaisseau de chez SpaceX    La Russie interdit l'entrée sur son territoire de responsables de l'administration Biden    Sfax | 3 migrants clandestins secourus et 21 corps repêchés    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quel avenir culturel pour la Tunisie ?
Publié dans Le Temps le 27 - 11 - 2020

Les années d'or de la Culture en Tunisie ont été précipitées vers les abîmes par la pandémie de la Covid-19. Mais, en fait, en y regardant bien, elles ont commencé à décliner depuis quelque temps déjà. On est en droit de se demander quel sera l'avenir culturel pour le pays...
Après sa fin -si elle arrive un jour- la Covid-19 aura bon dos. Tout ce qui se fera de manière médiocre dans le culturel trouvera son excuse dans la pandémie. Tous les sujets des spectacles, ou presque, auront pour sujet le coronavirus ; ce qui n'est pas sans la période post-révolution durant laquelle on a eu le droit à nombre de «créations» et de livres traitant sur le sujet à en vomir.
Cependant, la médiocrité au niveau culturel existe depuis quelques années déjà. Qui veut s'instaure créateur. Il suffit de faire du n'importe quoi pour dire que c'est de la création artistique. Et quand l'on critique, il est répondu que l'on n'y connaît rien. Pourtant, la Culture doit être accessible à tous et non uniquement à une certaine «élite», non ? Normalement, une œuvre doit se faire comprendre toute seule sans que son créateur ait besoin de l'expliquer. S'il a besoin de le faire, c'est qu'il doit revoir son œuvre. Le public n'a pas besoin de se triturer l'esprit pour comprendre. Il est vrai, aussi, qu'il y a besoin de faire travailler ses méninges, mais pas au point de sortir d'un spectacle, d'une projection, ou d'autres choses, avec une migraine carabine ou un sentiment de vie et d'incompréhension.
Qui veut s'instaure artiste. Il suffit de chanter ou de bouger son popotin dans un cabaret, d'animer des mariages ou autres fêtes familiales, faire un certain buzz sur le Net -qui en devient salement sale- ou de montrer sa tête à la télé pour se dire artiste. Ah, la télé ! Une véritable catastrophe pour la Culture et pour les vrais artistes. On n'y voit presque jamais ceux qui œuvrent réellement pour la Culture, et quand ils sont invités, l'animateur ne leur laisse presque jamais la parole, pour se l'accaparer et sortir des banalités comme s'il avait la science infuse. Les émissions n'invitent que des potiches en guise de décorations. On a l'impression d'avoir à faire à une surenchère d'étalage de chair, de lifting, de botox, de silicone, etc. De véritables plages de publicités pour des produits de défiguration figurative, oups, de beauté!
Vers une amélioration
des festivals ?
Il est important et surtout urgent que le statut de l'artiste voie le jour, afin de bien différencier les vrais artistes des pseudo-artistes, qui débilitent la Culture et la façonnent à leur manière ; une manière très peu saine...
Que dire de certains festivals, qui, d'année en année, sont assimilés à de véritables fonds de commerce -légaux ou illégaux, ou, encore, à un moyen relationnel, du style «je t'invite, tu m'invites» ? Il pourrait avoir une amélioration. En effet, une étude est en train d'être réalisée à la demande de Tfanen-Tunisie Créative, projet d'appui au renforcement du secteur culturel, financé par l'Union européenne dans le cadre du Programme d'Appui au Secteur de la Culture en Tunisie (PACT), et de l'Etablissement National de Promotion de Festivals et Manifestations Culturelles et Artistique (ENPFMCA), dépendant du ministère des Affaires culturelles. Cette étude doit mettre en relief les points forts et (surtout) les points faibles de certains festivals, afin de rectifier le tir et de les améliorer. Du moins, on l'espère...
Actuellement, la Culture chez nous a un autre problème, qui, osons l'écrire, est plus problématique que la Covid-19 : la désignation d'un ministre des Affaires culturelles. Il serait urgent que le chef du gouvernement en désigne un ou une, car la Culture ne peut pas rester dépendant du tourisme. Ça serait catastrophique, non seulement pour les artistes qui seraient, en quelque sorte, assimilés à des opérateurs de voyage, des appâts à touristes, mais également pour la véritable création culturelle, qui se verrait engloutie par la médiocrité !
Les années d'or de la Culture en Tunisie sont bel et bien finies. L'avenir semble bien sombre. Il ne reste plus qu'à espérer une éclaircie qui redonnera une nouvelle luminosité à la véritable création culturelle...
Z.H


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.