Les Mélanges d'Histoire ancienne du Professeur Ammar Mahjoubi    Rafik Abdessalem : « Kais Saied ne distingue pas entre ses émotions et la gestion des affaires de l'Etat »    Bilan Covid-19 : 71 décès et 2228 nouveaux cas en 24h    Affaire Sidi Hassine-Sijoumi : Manifestation à l'avenue Habib Bourguiba    Tunisie – Le tribunal administratif rejette les recours déposés par le magistrat Taïeb Rached    Le chef de la diplomatie britannique répond sèchement à Macron ...    Equipe nationale : 4 joueurs quittent le stage avant d'affronter le Mali    En images Affrontements entre les manifestants et la police à l'avenue Bourguiba    CTN : Avis aux passagers à destination de Marseille    Pèlerinage à la Mecque : 60.000 résidents vaccinés autorisés    Euro 2020 : Christian Eriksen victime d'un grave malaise en plein match    Coupe de Tunisie : les deux demi-finales auront lieu le 20 juin    Handball – championnat national : Programme de la 10ème journée play-off    Seuls 20,4% des personnes qui doivent être vaccinées sont enregistrées sur Evax    Habib Ammar: « La Tunisie est une destination touristique Covid-safe »    Journée de la Russie - Sergey Nikolaev salue le succès de la coopération russo-tunisienne    Ali Kooli évoque une éventuelle suppression de licences d'alcool    Echâab dénonce une tentative d'assassinat contre Badreddine Gammoudi et Ali Ben Aoun    L'Assemblée prévoit plusieurs plénières au cours de la semaine du 14 juin 2021    Tunisie-Béja: Agression du personnel de la santé et actes de vandalisme à l'hôpital régional de Téboursouk [Photos]    Soutien social et psychologique à l'enfant mineur agressé et humilié par des agents de l'ordre    Les Affaires sociales assurent un accompagnement social et psychologique à la victime de Sidi Hassine    AGIL fête ses 60 ans et organise une journée portes ouvertes    Liberté d'expression : Les médias s'accrochent à leur indépendance    Produits made in Tunisia : Quand va-t-on consommer purement tunisien ?    Programme TV du samedi 12 juin    Si vous êtes demandeur d'un lotissement AFH, ceci vous intéresse    «La terminologie de la bourse et des organismes qui la côtoient» de Maria Leo : Un bel ouvrage, clair et utile    Exposition collective «Beyrouth» à la Galerie Terrain Vagh à Paris : La révélation d'une ville    Sophie Renaud, Directrice de l'institut français de Tunisie, à La Presse : «La Tunisie abritera les états généraux du livre francophone»    Jean Fontaine: Le migrant inversé    News | L'Etoile sonde la filière congolaise    Point de vue | Un véritable tournant !    La vérité nue    Jendouba : La récolte céréalière en hausse de 40%    Bourse de Tunis : Le Tunindex clôture la semaine sur une note quasi-stable    Zarzis-Plateforme Miskar : Les ouvriers demandent l'évacuation des migrants irréguliers à bord    Seif Al Islam Kadhafi annonce son intention de se présenter aux prochaines élections présidentielles en Libye    Derby Arabe Tunisie vs Algérie: regarder le match amical du 11 juin en Streaming    La Tunisie est fin prête pour accueillir les voyageurs du monde !    Championnat national de lecture : La finale aura lieu le 11 juillet à Radès    Le dinar tunisien s'est déprécié de 5% vis-à-vis de l'euro    Appel à candidature : Session de Formation 'Patrimoini' par Museum Lab au Kef    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    Emmanuel Macron se prend une gifle - La vidéo devient virale    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    Après la 4e guerre israélienne contre Gaza, saura-t-on éviter la 5e ?    Israël, cette démocratie islamiste ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Aux portes du désert
Publié dans Le Temps le 20 - 02 - 2021

La saison hivernale a toujours constitué une occasion de retrouvailles avec les cultures du désert et des oasis. Le festival de Douz a souvent joué le rôle de premier écrin pour ces découvertes culturelles et touristiques. En attendant un retour de cette manifestation, nous vous invitons à une plongée virtuelle dans le sud-ouest tunisien.
Le Festival du Sahara de Douz n'a pas eu lieu comme de coutume depuis plus de cinquante ans. De même, la pandémie a empêché l'organisation de nombreux événements culturels et touristiques en région.
De nombreuses familles tunisiennes ainsi que plusieurs résidents étrangers en Tunisie ont l'habitude de se rendre dans le sud-ouest pour cette manifestation qui chaque année, sur la place de Hnich, à la porte du désert, accueille spectacles équestres et joutes poétiques dans une ambiance de fête et en présence de nombreux participants internationaux qui donnent toutes ses couleurs à ce festival de Douz.
Les festivals voisins de Kebili et Tozeur célèbrent pour leur part les dattes et les oasis et complètent un dispositif festif qui, chaque hiver, permet de croiser tourisme et culture. En ce sens, le festival de Douz constitue une véritable invitation à la découverte de toute une région et ses particularités.
Lignages et modes
de vie ancestraux
En effet, le festival de Douz est un tremplin idéal pour visiter les oasis de la région et mieux connaitre la tradition des fiers Mrazig, l'une des quatre grandes tribus traditionnelles de la région de Nefzaoua. Ces quatre lignées descendent des Beni Souleim et cette région de Nefzaoua est leur terre de parcours.
Ainsi, les Mrazig nomadisaient au sud-est de Douz alors que les Adhara, basés à Zaafrane, et les Ghrib, basés à El Faouar et Sabria, ont le sud-ouest de Douz comme terre de parcours. Enfin, la quatrième tribu, celle des Bani Yaacoub, est plutôt installée dans la région de Kébili.
Les Mrazig font remonter leur lignage à Sidi Merzoug, un patriarche ayant vécu au dix-septième siècle. Leur mode de vie traditionnel est nomade et ils mènent leurs troupeaux jusqu'à Gabès et Gafsa, en automne, avant de revenir en hiver dans la région de Douz pour y cueillir les dattes et presser les olives.
Au printemps, ils nomadisent vers le sud jusqu'à la tonte des ovins qui permettra aux femmes de réaliser les beaux tissages de la région. L'été venu, ils revenaient vers Douz et ses oasis pour y surveiller la croissance des dattes alors que les femmes s'affairaient à la "oula" pour préparer les provisions de l'hiver.
Ce mode de vie ancestral reste souvent encore valable.
Les beautés subtiles
des oasis de la région
Autour de Douz, les visiteurs pourront découvrir l'oasis de Jemna qui, en 2016, avait défrayé la chronique avec une association de gestionnaires de l'oasis qui s'était emparée des terres du domaine public.
Cette expérience de développement local continue à susciter les passions et l'oasis de Jemna est pour sa part admirable de beauté malgré une pénurie d'eau récurrente.
Avec son souk du samedi, Jemna est aussi réputée pour son hammam utilisant des eaux de source qui jaillissent chaudes des entrailles de la terre.
Non loin de Douz, Zaafrane et les tentes noires des Adhara toujours dressées dans la proximité de leurs demeures en briques est une destination réputée pour son marché aux chameaux.
Plus loin, Sabria est le lieu où les dunes sont les plus spectaculaires; on y trouve encore un vieux fort de l'armée française d'où la vue sur le désert est imprenable.
El Faouar est la localité la plus éloignée et se trouve à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Douz. Ici aussi les dunes sont impressionnantes et les Ghrib continuent à préserver en partie leur mode de vie ancestral.
A découvrir aussi dans cette région, le petit village de Nouail a été l'un des premiers à abriter un campement nomade alors que Blidet offre son mausolée de marabout et sa médina historique aux visiteurs.
Enfin, El Gola'a est le lieu par excellence d'où l'on peut admirer lever et coucher du soleil. Entouré de cinq petites oasis, ce village recèle l'une des plus anciennes mosquées de la région.
De retour à Douz, il est toujours possible de visiter le Musée du désert qui propose de découvrir les traditions de toute la région. En attendant les retrouvailles avec le désert et sa culture, quelques lectures peuvent être propices et alimenter l'imaginaire de chacun en ces temps de restrictions.
H.B


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.