CAN 2021 : nouvel horaire pour ce quart de finale !!    Tunisie : Land Cruiser séries 70 disponible à la commande chez BSB Toyota    BCT : Les crédits douteux des particuliers augmentent    Ligue 1 Pro : un nouveau bureau directeur nommé dans ce grand club    Grosses pressions sur les banquiers pour financer le budget    L'étrange "évasion" d'Abdelkoddous Saâdaoui, qui en plus nargue sa patrie    Covid-19: Méfions-nous de l'optimisme    Kaïs Saïed reçoit Najla Bouden    Selon 57,8% des familles tunisiennes, l'avenir de leurs enfants serait meilleur hors du pays    Elloumi: Le gouvernement de Bouden est le pire gouvernement depuis l'époque coloniale( Audio)    César 2022 : l'acteur Sami Oitalbali nominé pour le César du meilleur espoir masculin    Côte d'Ivoire vs Egypte : Sur quelle chaîne regarder le match en direct et live streaming ?    Match Côte d'Ivoire vs Egypte : Les chaines qui diffusent le match Choc de la CAN 2022 du 26 janvier    Land'Or obtient un nouveau prêt d'environ 4 millions $    Les salariés de Cactus prod menacent d'escalade    La vraie chambre noire, c'est le palais de Carthage !    Les salariés de Cactus prod menacent d'une grève de la faim    EN : un joueur testé négatif, deux autres encore positifs !!    salon des créateurs MOOD TALENT: 6e anniversaire du 4 au 6 février 2022 à l'hôtel Dar El Marsa    Indice de perception de la corruption : la Tunisie classée au 70ème rang mondial    Corruption : La Tunisie au 70e rang mondial    Tunisie Telecom en chiffres    Kasserine: Mandat de dépôt contre un ancien gouverneur, pour corruption    Moody's évoque la Tunisie    Le chanteur Florent Pagny annule sa tournée à cause d'un cancer, sera-t-il présent à The Voice?    Prix au marché central de Tunis [Vidéo]    L'UGTT veut décréter le 26 janvier une journée nationale    Google Doodle rend hommage à l'actrice Egyptienne Souad Hosni, la Cendrillon du monde arabe    Tunisie : Grève générale à...    Tunisie – Coronavirus: 17 décès et plus de 9000 contaminations selon le dernier bilan    AS Soliman : l'Algérien Frifer Boumedyen engagé pour deux ans et demi    Entreprises publiques en difficulté | Crises en cascade    Kef: 117 nouvelles contaminations par le Covid-19    REMERCIEMENTS ET FARK : Mongi BEN AMOR    Groupe Chimique Tunisien à Mdhilla 2: Levée d'une grève entamée depuis 2 ans    Echo Afrique    CAN 2021 | Huitièmes de finale – Suite et fin – Côte d'Ivoire-Egypte : La guerre des étoiles    CAN 2021 | Une qualification significative : ls ont changé leur destin…    Exposition au musée de l'Institut du Monde Arabe : Slimen Elkamel à cœur ouvert    Dilou : Saied est en train de démanteler l'Etat Tunisien    Tunisie : Départ des vols depuis l'aéroport d'Istanbul via une seule piste    Le film documentaire "Angle mort" de Lotfi Achour primé au Fipadoc à Biarritz    Kaïs Saïed souhaiterait appliquer un modèle proche du Velayet-e faqih iranien, selon Hatem Mliki    Centenaire du cinéma tunisien : Zoom sur un pionnier nommé Albert Samama Chikly    Gordon Gray commente la démission de Nadia Akacha et parle des causes probables de cette décision    Ukraine : les USA évacuent livrant le pays à Poutine, l'UE spectatrice    Rabat pourrait-il "voler" à Alger l'organisation du sommet de la Ligue arabe?    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un nouveau système de billetterie d'ici fin 2012
Nouveaux projets chez la Transtu
Publié dans Le Temps le 16 - 02 - 2010


*
Un seul billet permettra au passager de se déplacer au même prix sur plus d'une ligne
*
Le passager ne pourra entrer dans les grandes stations que ticket en main
Après notre article du 31 janvier sur la resquille dans les transports publics, nous avons été contactés par les responsables de la Transtu qui nous ont invités à une réunion d'information et de mise au point avec quatre fonctionnaires principaux de la société.
Au début, notre discussion tourna autour des causes de la resquille et des moyens de l'enrayer ou du moins de la réduire considérablement.
Pour les uns, ce sont les usagers de condition modeste qui recourent à ce procédé illégal. La charge du transport est devenue trop lourde pour eux. Pour les autres, c'est une affaire de mentalité : on se permet tout sur les biens du « beylik » et personne n'a le sentiment dans un bus ou une rame de métro d'être à bord de son bien propre.
La multiplication des campagnes de sensibilisation reste, selon les premiers, la meilleure des solutions dans la mesure où l'état actuel de nos stations et l'insuffisance du nombre de contrôleurs empêchent de venir à bout de ce fléau incivique qui ne disparaîtra pas sans une prise de conscience collective de son impact désastreux sur le financement du transport public sous nos cieux et sur l'image du Tunisien auprès de nos hôtes étrangers. Pour les seconds, la resquille diminuera puis disparaîtra si l'on renforce le personnel contrôleur et l'on aggrave les peines encourues par le resquilleur.
Contrôle sophistiqué
Il faut aussi que nos stations soient réaménagées de manière à ne plus faciliter les infractions de ce genre. C'est dans ce sens que la Transtu envisage de mettre en place d'ici fin 2012, un nouveau système de perception appuyé par une simplification des tarifs. Grâce à ces deux procédés qui nécessitent un matériel de contrôle sophistiqué, le passager ne pourra entrer dans les grandes stations que ticket en main. D'autre part, son billet lui permettra de se déplacer au même prix sur plus d'une ligne. On pense même, en collaboration avec la SNTRI et la SNCFT à créer des titres de transport valables également sur les lignes de bus et de métro de la Transtu. Un voyageur de Ben Guerdane pourrait ainsi, avec son ticket de train ou de car, prendre les lignes du métro une fois arrivé à Tunis. Ces projets coûteront cher à l'Etat ; mais il y aura sans doute un prix à payer pour le citoyen. Nous craignons, en effet, que la réalisation de ces nouveaux systèmes de perception et de tarification ne s'accompagne d'augmentations conséquentes dans le prix du transport public lequel n'a pas subi de majoration depuis plusieurs années.
B.B.H.
----------------------------------------------
Quelques chiffres sur la Transtu
*Le parc bus de la Transtu est composé de 1173 véhicules dont 312 articulés (véhicules doubles). Le nombre total des rames de métro est de 173. Sur ses lignes ferroviaires, la société dispose de 36 wagons (18 remorques et 18 automotrices).
*L'âge moyen d'un bus est de 7 ans 8 mois ; celui des rames de métro est de 16 ans et 3 mois ; quant aux wagons des lignes ferroviaires, ils peuvent tenir jusqu'à 30 ans et 9 mois.
*La société transporte annuellement environ 300 millions de voyageurs et ses véhicules effectuent plus de 10.000 voyages par jour.
*En 2008, la Transtu a verbalisé 75.000 contrevenants ; dans les 9 premiers mois de 2009, elle a pénalisé 97.000 passagers en faute.
*40 % des passagers de la Transtu achètent leurs tickets dans les guichets ; 15 % se déplacent avec des cartes hebdomadaires et 10 % seulement avec des abonnements (mensuels ou annuels)
*La nouvelle ligne de métro vers la Manouba bénéficie à 70.000 passagers dont 40.000 étudiants. Elle s'étend sur 5,3 kilomètres, relie 8 stations et assure dans le sens de l'aller et du retour, le transport de 120.000 voyageurs par jour. Le coût du projet (infrastructures et équipement voitures) s'est élevé à 104 millions de dinars.
*Parmi les projets de la Transtu, la construction de l'entrepôt El Bokri. Il occupera 10 hectares et pourra accueillir 200 bus. Cet entrepôt coûtera 11,7 millions de dinars


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.