Zeina Akkar, première femme arabe ministre de la Défense    Wifak Bank : Les charges d'investissement pèsent sur les réalisations de l'année 2019    Le Groupe Délice réalise un chiffre d'affaires record de 956 millions de dinars en 2019    Open d'Australie : Ons Jabeur élimine la française Caroline Garcia et va en huitièmes de finale    En photos : Meryem Uzerli, sublime dans sa robe signée Esthere Maryline    Gestion du marché de gros : Les recettes de la SOTUMAG ont atteint 15,7MD en 2019    Retour sur la participation de la Tunisie à l'UK-AFRICA Investment Summit 2020 à Londres    Ilyès Fakhfakh « ouvrira le bal » à ses consultations dès le jeudi 23 Janvier    Fakhfakh entame demain les concertations officielles pour la formation du gouvernement    Foot/Coupe arabe des nations U20 : La Tunisie débutera face à l'Irak le 17 février    Météo : Ciel voilé sur l'ensemble du pays    Sfax : Préavis de grève des agents de la compagnie pétrolière Perenco    L'UTAP fait part de son inquiétude quant à la dégradation de la situation des filières agricoles    Tunisie: Adoption d'un procédé radical contre les smartphones volés    Les deux députés Moadh ben Dhiaf et Ahmed ben Ayed démissionnent du Parti Errahma, critiquent la gestion du parti par Said Jaziri    Espérance de Tunis : Khalil Chammam fait son retour    Tunisie : [vidéo] Contrebande, quelle serait la solution pour mettre fin à ce fléau ?    Programme TV du mercredi 22 janvier    CAN 2020 – Handball – Tunisie vs Algérie en direct et live streaming    Plusieurs blessés dans un accident de la route à Sousse    Mercato : Haddadi vers le championnat turc, le Club Africain encaisse 15000 dollars    Abdeltif Mekki : Ennahdha accepte à priori Elyes Fakhfakh    Coupure et perturbation dans la distribution de l'eau potable jeudi, à Béni Khalled et Menzel Bouzelfa    La Tunisie lésée par les agissements ''inquiétants'' de Kaïs Saïed, selon Iyadh Elloumi    Tunisie: Réserves de Qalb Tounes à l'égard d'Elyès Fakhfekh, ce que propose Abdellatif Mekki    Hand – CAN 2020 : Tunisie – Algérie aujourd'hui à 18h00    Mondial 2022 (2e tour) : Résultats du tirage au sort    Les raisons de l'arrestation du rappeur Radi    Moody's : Notation dévalorisée pour 5 banques suite au déclassement de la note souveraine de la Tunisie    Tunisie: Nouvelles nominations dans certains grands festivals et manifestations culturelles    Tunisie: Vignette Auto 2020, dates de paiement    Tunisie: Démission de deux députés du parti Errahma    Qalb Tounes appelle Elyes Fakhfakh à s'ouvrir à toutes les forces vives et partis politiques sans exclusion    L'éminence grise du 7 novembre et ancien premier ministre, Hédi Baccouche est décédé    Erdogan annonce que la Somalie a demandé à la Turquie d'effectuer des forages sur le gaz sur ses côtes    Les plaidoiries d'El Hamra, le nouveau rdv mensuel au Théâtre El Hamra :Inscrivez-vous!    Culture : Nouveaux responsables à la tête de 3 manifestations d'envergure    Faïez Sarraj a mis en garde contre la gravité de la situation en Libye après la suspension par Haftar de la production du pétrole brut    TUNIVISIONS récompensée lors de la Semaine des films de résistance et de libération    L'envoyé spécial de l'ONU contre l'envoi des casques bleus en Libye    La pièce de théâtre « Loups solitaires » : Cri d'une société dans une réalité sourde    Cinéma    Le visa pour les Etats-Unis désormais plus difficile pour les femmes enceintes    Test de vol habité : Mission accomplie pour la fusée SpaceX    Les films de la Résistance et de la Libération du 20 au 26 janvier 2020 à la cité de la culture (Programme)    Conflit en Méditerranée: L'UE met en garde la Turquie contre ses forages illégaux à Chypre    La Conférence de Berlin sur la Libye a-t-elle été finalement pour rien ?    A vos carnets ! L'agricultrice urbaine Mouna Triki vous attend le 30 janvier à la Maison de France    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les côtes de Djerba prises d'assaut par les « Harragas »
Emigration clandestine
Publié dans Le Temps le 20 - 03 - 2011

• 35 jeunes à la fleur de l'âge y laissent la vie - Le phénomène de l'émigration illégale a repris depuis le 6 mars le devant de la scène ; une seconde vague d'exode massif de nos jeunes compatriotes vers l'île italienne de Lampedusa est en train de défrayer la chronique, particulièrement en Italie où il ne se passe pas un jour sans que toutes les télévisions, publiques et privées, ne transmettent les images de nouveaux immigrants tunisiens débarqués au port de Lampedusa,
et sans que les journaux nationaux et locaux, n'en fassent état dans leur édition du jour, avec des titres accrocheurs à la Une, de l'arrivée à Lampedusa des dizaines d'embarcations de fortune provenant de la Tunisie. Cette deuxième vague de fuite en masse intervient à un moment où prévaut dans la région une crise humanitaire des plus aiguës, découlant du conflit sanglant opposant le peuple libyen frère aux troupes loyalistes de Kadhafi. Ces jeunes migrants ont fait des côtes du sud-est leur zone de prédilection pour prendre le large, sachant pertinemment qu'elles sont les moins surveillées au vu de la conjoncture en vigueur qui exige davantage de troupes de surveillance à masser impérativement à la frontière pour parer à toute velléité de nuisance de la part de l'imprévisible Kadhafi. Dans ce contexte, la ville de Zarzis conserve encore son leadership en tant que base d'embarquement de premier ordre, comme lors de la première vague enclenchée à l'issue de l'avènement de la glorieuse Révolution du 14 janvier. Des dessertes incessantes sont organisées quotidiennement au départ de toute la côte s'étendant entre Souihel et Hassi Jerbi. Sept à huit mille jeunes, selon les dires de Mme Margherita Boniver, en visite la semaine dernière à Ras Jdir en sa qualité d'envoyée spéciale du ministre des Affaires étrangères italien, sont parvenus alors à atteindre les côtes italiennes, et certains parmi eux sont déjà en France d'où ils ont fait écho de leur arrivée à leurs proches.
Base d'embarquement
L'île de Djerba est entrée en lice, emboîtant le pas à sa voisine. Depuis une semaine, ses côtes sont prises d'assaut et servent désormais de bases d'embarquement pour des centaines de candidats à l'émigration clandestine. On imite à la lettre les procédures de prospection du marché et les mêmes modalités techniques et opérationnelles. Comme à Zarzis, un remue-ménage inhabituel est signalé dans certains villages de l'île, à El Grôo, à Guellala, etc.., perceptible à la présence de groupes de jeunes gens aux mêmes apparences vestimentaires. Ils entrent en tractation directe avec des intermédiaires, agissant pour le compte du ou des passeurs et qui sillonnent l'île à bord de voitures de location pour nouer des contacts, planifier des traversées et finaliser des accords de candidature à l'émigration, couronnés par le paiement indiscutable, et en espèces, de la totalité du montant exigé. Des témoignages recueillis auprès de qui en connaissance font état de quelques centaines de jeunes, dont des élèves poursuivant encore leurs études secondaires, embarqués à partir des plages de Sidi Salem et de Sidi Jmour ou même de Houmt-Souk, et qui se trouvent déjà en ce moment à Lampedusa, en attendant d'aller vers un ailleurs connu de tous.
Soirée tragique
Si beaucoup de nos jeunes émigrés clandestins ont eu la chance de parvenir à bon port, tel n'a pas été le cas pour d'autres à qui une mort tragique avait donné rendez-vous quelque part dans le canal de Sicile. En effet, il y a quatre jours, la nouvelle du naufrage d'une embarcation transportant 40 jeunes Tunisiens était terriblement bouleversante, vu le lourd bilan des pertes humaines : 35 jeunes à la fleur de l'âge ont perdu la vie. Selon le récit des cinq rescapés secourus grâce au passage dans les parages d'une autre embarcation qui était en direction de l'île de Lampedusa, la barque sur laquelle ils se trouvaient s'était renversée aux larges des eaux territoriales tunisiennes, deux heures après leur départ.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.