Grèce | Championnat méditerranéen de Handball d'Athènes 2020: l'équipe de Tunisie U17 bat la Turquie (18-16)    Suite à un incendie sans grands dégâts, Tarak Ben Ammar : les studios Carthago sont opérationnels    Un camion arrêté à Sfax avec 34 subsahariens qui tentaient de passer les frontières    Total Tunisie « Elu Service Client de l'Année 2020 »    Composition du gouvernement avant le retrait d'Ennahdha : 29 ministres et deux secrétaires d'Etat    Youssef Chahed rencontre le Président du Parlement Rached Khériji Ghannouchi    Alloués au PNUD et à l'UNICEF : Fonds japonais pour des projets en Tunisie    L'hommage rendu par Elie Trabelsi à son frère René !    Avec la participation de 42 entreprises : La Tunisie au salon Gulfood de Dubaï    Retour au centre-ville    La Basketball Africa League annonce les 12 équipes qui s'affronteront lors de la Saison Inaugurale, dont l'US Monastir    TOPNET soutient les entrepreneurs au salon Riyeda    Huawei Y 6 s plus est grand, plus est meilleur    Salon Expo Finances 2020 : L'APTBEF relève le défi, les banques se réinventent par le digital    Conférence de presse: Les droits humains des migrants, victimes des politiques européennes en matière de migration    L'Union du Maghreb arabe soutient le projet d'une chaîne maghrébine d'info basée à Tunis : Maghreb News TV    Santé : 9 Libyens revenant de Chine resteront en isolement pendant 14j en Tunisie avant de retourner à leur pays    Ennahdha change la donne… Explication de l'article 89 sur lequel elle se base    Mustapha Kamel Nabli: Abdelwaheb Mahjoub, mon ami de toujours (Album Photos)    Elyes Fakhfakh rencontre Youssef Chahed    La Société de Promotion du Lac de Tunis lance un appel d'offres : La Perle du Lac    Les impasses constitutionnelles en Tunisie post 2019 : Colloque ce jeudi 20 février à la Faculté des Sciences juridiques    Boxe avec les Etoiles – Galaoui … honore la Tunisie    Mohamed Hamdi proposé comme ministre de l'Education, qu'en pense le syndicat ?    Démantèlement d'un réseau de fraude de visas    Virée cauchemardesque à Djerba à cause d'un chauffeur de bus en état d'ébriété    Oussama Ben Salem (Ennahdha) dévoile le surprenant scénario à mettre en oeuvre dès ce lundi    La 2 ème édition de SMART Industrie sous le thème «Industrie 4.0 en Tunisie…Une transition en route »    Leaders El Arabya fête son 50e numéro    Météo : temps stable    Tebboune : les visites officielles se feront désormais en bus    Tunisie-ligue 1 (J15): les matches de ce dimanche et programme TV    Grands-parents: les papis et les mamies chantent et dansent    Avant-première de «Mamou & Chehyma» avec Kamel Touati, Slah Msadek et Lassaâd Ben Abdallah: un trio de choc !    Libye: « nous n'avons pas de partenaire de paix », déplore le gouvernement    Plongez dans la biographie de l'inégalable artiste-peintre-caricaturiste tunisien si Abdelhamid Hanafi    Tunisie-Ligue 1: le classement général avant les matches de la 15è journée    Pas de mariage pour tous en Russie tant que Poutine est président    Exposition Silhouettes du 15 au 29 février à la Galerie d'Art Alexandre Roubtzoff    RENCONTRE-DEDICACE : « Hend, le prince de Djerdjer » par l'auteur IZA LOU, Librairie Al Kitab Tunis    Supercoupe d'Afrique | EST-Ezzamalek ( 1-3) : La malédiction se poursuit…    « La TUNISIENNE GAZELLE RUN » : Course pédestre 100% féminine organisée à TUNIS pour la première fois – Au bonheur des dames !    Programme TV du samedi 15 février    L'alpiniste tunisien Anis Trimeche au sommet de l'Aconcagua    Monji Ben Raies: «Deal du siècle», deal de dupes    Le festival international des échecs du 15 au 24 février 2020 à Djerba    Les extrémistes terrorisaient les habitants : Opération de ratissage près de Ghardimaou    Libye: Le Conseil de sécurité adopte une résolution sur un cessez-le feu    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lampedusa : mirage ou délivrance ?
Publié dans Le Temps le 20 - 03 - 2011

Lampedusa est la plus méridionale de toutes les terres italiennes. Cette roche de 20 km2 est à 205 km de la Sicile, mais à seulement 167 km des côtes tunisiennes (de Ras Kaboudja, près de Monastir).Sa proximité de l'Afrique fait de cette île un point privilégié pour les candidats à l'émigration clandestine.
Généralement, prévenus par téléphone satellitaire de l'approche des migrants, la brigade financière et les carabiniers les interceptent et leur assurent l'escorte jusqu'au port. Les embarcations de fortune sont alors stockées dans le bassin du port pendant quelques heures avant d'être transportées par camion vers un terrain vague servant de cimetière.
Quant aux migrants, ils sont alors acheminés par bus au centre de premier accueil (CPA) géré par une coopérative privée à hauteur de 33 euros par tête et par jour ; ils sont soumis ensuite aux procédures d'identification avant de recevoir les premiers soins d'urgence. Après soixante-douze heures de séjour à Lampedusa, ils sont transférés, par bateau ou par avion, en Sicile, en Calabre ou aux Pouilles où ils sont accueillis dans des centres plus grands et mieux structurés, et où ils attendent de se faire délivrer un permis de séjour provisoire de cinq jours. Une aubaine pour ces jeunes migrants qui n'ont d'autres projets en tête que de rejoindre, le plus souvent en France, un proche parent ou des amis du quartier ou du village déjà en place.
La tension monte
L'intensification des débarquements d'immigrants clandestins à Lampedusa suscite une vive inquiétude au sein de la population locale qui ne cache pas sa colère et son indignation autant à l'encontre de leur gouvernement et de l'Union Européenne que contre les immigrants. La polémique est virulente au vu de l'extrême complexité de la situation : 3000 migrants sont actuellement dans l'île, or le centre de rétention, ne disposant que de 850 lits, n'est conçu que pour accueillir 1200 personnes ; cependant, aux yeux des insulaires, leur gouvernement n'agit pas avec la célérité requise pour juguler ce flux croissant des migrants et ils déplorent la lenteur et l'inefficacité des opérations de rapatriement, dues à l'insuffisance de la flotte des bateaux mobilisés à cet effet et à l'annulation de 160 vols des 300 prévus. Les embarcations chargées de migrants en provenance de la Tunisie continuent à déferler sur le port de Lampedusa, ce qui fait craindre aux habitants la perspective d'une crise humanitaire qui multiplierait les annulations des touristes pour Pâques et compromettrait la saison touristique estivale. Nos jeunes continuent à braver les risques en se lançant dans une aventure périlleuse eu égard aux difficultés de la navigation en pareille saison ; de l'autre côté, les six mille habitants de Lampedusa, exaspérés par le mutisme de l'Europe et l'inefficacité de l'action gouvernementale, et se sentant seuls et abandonnés face à cette crise humanitaire qui se dessine à l'horizon, semblent décidés à faire entendre leur voix. La tension est montée d'un cran vendredi, 18 mars, tard dans l'après-midi, lorsqu'une centaine de citoyens de Lampedusa a rejoint le môle de Favaloro dans l'île et ont empêché par tous les moyens, menaçant de se jeter à l'eau, une vedette de la capitainerie du port d'accoster avec 116 migrants secourus auparavant aux larges de l'île.
Les jours à venir ne seront pas de tout repos pour nos jeunes compatriotes candidats à l'émigration clandestine, qui s'entêtent malgré tout à se lancer dans une aventure périlleuse et humiliante ; ceux de l'autre côté, les insulaires à Lampedusa eux aussi, s'entêtent à s'opposer à tout débarquement tant que le contingent de réfugiés existant n'aura pas été rapatrié.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.