Quatre groupes parlementaires s'apprêtent à retirer la confiance au président du parlement    L'excision est désormais un crime passible de prison    Etat des lieux désastreux pour le tourisme    Les musulmans de Bosnie pleurent leurs morts    A Idleb, les déplacés syriens craignent le pire    Fiché «S 17»...    « La vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations ». Emile Zola    Mohamed Ayachi Ajroudi : " Quand j'entends la Marseillaise je pleure " !    Brésil : un match annulé à cause du coronavirus    Nouvel appel à la vigilance de l'OMS    L'armée nationale met en garde contre toute atteinte à l'intégrité du pays    «Depuis quand les Nègres sont des artistes ! ?»    Hichem Ben Ammar peut-il quitter le vaisseau?    DIX-HUIT nouveaux cas importés de Coronavirus enregistrés dans 10 gouvernorats    Libye: Haftar pose des conditions pour lever le blocus des ports et champs pétroliers    Don d'équipements au profit des hôpitaux (Découvrez la vidéo et les photos exclusives de La Presse)    Vague de chaleur et retour de la « canicule » ce dimanche    Météo | Températures en hausse    Foot-Europe: le programme du jour    Championnat suisse (Coronavirus) : un joueur du FC Zurich testé positif    Ammar Mahjoubi: L'oligarchie des notables    Des personnes fichées S17 dans les coulisses du Parlement: Quand on défie l'Etat à l'ARP !    La présidence de la République dévoile le projet de la cité médicale à Kairouan: La réalisation confiée à l'institution militaire    Tunisie – Que va décider le conseil de la Choura d'Ennahdha à propos d'Elyes Fakhfakh ?    Tunisie – VIDEOS : Les jeunes de Tataouine rejoignent les protestataires à Al Kamour    Tunisie – Le ministère de la santé lance un appel aux passagers ayant voyagé à bord d'un ferry français    Sami Frikha à propos de l'enrichissement illicite et le conflit d'intérêts: Les politiques au contact du droit des sociétés    Tunisie | Réouverture des boîtes de nuit, dancings et cabarets, à 50% de leur capacité d'accueil    La Russie bloquera-t-elle à nouveau cette assistance vitale ?    Regards prospectifs sur le cinéma tunisien    Reprise de la production, et l'exportation du pétrole en Libye    Les prévisions inquiétantes de l'OMM sur l'élévation des températures pour les 5 années à venir    Le ministre libyen des Finances reçu au Palais de Carthage    UGTT : Pour une Instance indépendante des médias audiovisuels    40e jour du décès de Chedly Klibi : La Cité de la culture baptisée au nom de l'illustre ministre de Bourguiba    Ligue 1 : Programme des matchs amicaux d'aujourd'hui    La KFW met en place de nouveaux mécanismes de financement de projets numériques en Tunisie    Le baril du pétrole clôture le 9 juillet 2020 à 42,6 $    Six marins français testés positifs au covid, à leur retour d'une traversée en provenance de Tunis    Il était une fois... «12 mille dinars pour des Ripoux» !    Un avertissement sans frais à Netanyahou    Algérie : Interdiction de circulation automobile entre 29 wilayas    Tunsie : La Cité de la Culture officiellement baptisée au nom de Chedli Klibi    Lancement du nouveau projet du Ballet de l'Opéra de Tunis : «Empreintes dansées» dans les régions    Utopies Visuelles à Sousse (du 10 au 26 juillet 2020) : Une édition en partie digitale    Un Tunisien remporte le 1er prix d'un concours mondial de poésie, Découvrez son poème    32 nouveaux décès en France en 24 heures    469 nouveaux cas en Algérie en 24 heures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Echos du prétoire
Publié dans Le Temps le 16 - 04 - 2011


*Les évadés de prison interpellés au jour le jour
Depuis que le ministre de la Justice a exhorté les évadés de prison à regagner leurs centres de détention,plusieurs d'entre eux ont obtempéré et certains ont même pu bénéficier de la loi d'amnistie générale ou de la liberté conditionnelle.
Toutefois plusieurs autres ont persisté dans leur attitude , préférant la traque à la régularisation de leur situation.
Il faut dire tout d'abord que l'évasion en elle-même, un délit pour lequel la peine prévue pourrait atteindre les deux ans et plus selon les moyens usités et les circonstances dans lesquelles l'évasion a été réalisée.
En l'occurrence, ceux qui ont regagné leurs cellules de leur propre gré, ont expliqué qu'ils avaient été incités à quitter les lieux afin d'éviter les flammes dans les prisons qui ont été mises à feu au cours des émeutes déclenchées par les détenus qui avaient réagi contre les mauvais traitements de certains gardiens.
Parmi ceux qui courent toujours, certains ont voulu s'intégrer de nouveau dans la société, tout en restant incognito,afin de passer inaperçus et continuer à vivre de larcins, voire de racket et de trafic de stupéfiants.
Ils ont tenté de « visiter » les quartiers où ils avaient l'habitude d'opérer, et c'est là qu'ils ont pu être cueillis au fur et à mesure de tentatives de vol ou d'agressions.
C'est ainsi que dernièrement, près de quinze personnes dans ce cas, ont été arrêtées dans un quartier de la capitale. Dans ce lot il y avait une personne accusée de meurtre, alors que les autres étaient impliquées dans des affaires de stupéfiants ou de violences graves.
Les forces de l'ordre font preuve de la vigilance nécessaire afin de mettre la main sur tous les évadés de prison, dont des meurtriers qui appréhendent de regagner leurs cellules et préfèrent se tapir en attendant des jours meilleurs.
Mais par cette attitude, ils ne font qu'aggraver leur situation, car la mauvaise volonté est souvent un indice de mauvaise foi.

*Décédée suite à un accouchement
C'est une jeune femme qui passa de vie à trépas, dans l'un des hôpitaux de la place après avoir accouché d'une fillette, qui se porte actuellement comme un charme, selon ce que déclarent les membres de l'équipe médicale du service de maternité où le drame eut lieu.
La défunté mère, aurait été dans un état fébrile, lors de son admission au service concerné.
Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Tunis, a confié le cadavre au médecin légiste qui déterminera les causes du décès de la jeune dame.
S'agit-il d'une négligence médicale ?
Enigme que les enquêteurs s'attèlent à élucider au mieux et au plus vite.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.