Amine Mahfoudh évoque le flou constitutionnel qui entoure les remaniements ministériels    A Sousse, des protestataires revendiquent la chute du régime    Le patronat libyen sollicite les compétences et la main-d'œuvre tunisiennes    COVID-19 Sousse, situation au 25 Janvier: 62 nouveaux cas et 8 nouveaux décès    Tunisie: En images, manifestation au Kef pour réclamer la libération des détenus    Tunisie [Vidéo]: Coup d'envoi du Match Olympique de Béja contre Espérance Sportive de Tunis    Mechichi : Une carte des centres de vaccination contre le coronavirus a été établie    DECES ET FARK : Safia NAAT    CONDOLEANCES    Le FLAGSHIP KILLER MI 10T Pro-5G de XIAOMI débarque enfin en Tunisie    CONDOLEANCES : M. Nabil JERIDI    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 26 Janvier 2021 à 11H00    Espérance de Tunis : le Ghanéen Khaled Abdelbasset espérantiste jusqu'en 2023    Le premier ministre italien présente sa démission    Débats houleux à l'ARP, levée de la séance plénière    Attijari bank annonce un PNB de 488 millions de dinars en 2020    Mobilisation tous azimuts en faveur de l'adaptation au changement climatique en Tunisie    Tunisie – météo : Poursuite des pluies dans le nord et vent fort sur les côtes    Commémoration du 40e jour de son décès : Abdelwahab Bouhdiba, le sociologue émérite    Tunisie-Fayçal Tebbini: En l'absence de la Cour constitutionnelle, Kais Saied est la Cour constitutionnelle    Tunisie: Noureddine Bhiri: Les têtes du pouvoir ne sont pas en conflit [vidéo]    Une jeunesse désœuvrée : Les oubliés de la «Révolution»    Programme TV du mardi 26 janvier    Les indiscrétions d'Elyssa    Volleyball | Coupes d'Afrique des jeunes : Vers l'annulation...    Mini-Football | Super League Elite (3e journée) : Arriadh confirme, La Marsa cale    Stupeur sur fond d'ambiance délétère au CA : Supplice clubiste !    Télétravail : Quelles sont les entreprises qui investissent dans les solutions IT?    A l'occasion de son 102e anniversaire : «Taraji Pay» voit le jour    Contrepoint | Culture... et interrogations    18e édition du festival des cinémas d'Afrique en ligne : Le numérique comme issue    Au Bardo, face à des manifestants hurlants, on aligne des camions blindés    Tunisie: Les échanges commerciaux avec l'extérieur ont enregistré une baisse    Tunisie-Ligue 1 (J10): les matches de ce mardi et programme TV    Mohamed Ammar : Le gouvernement Mechichi est, moralement et politiquement, déchu    Tunisie – Un haut conseil de la sûreté de l'Etat hors norme où tous les coups étaient permis    Appel à candidatures pour le projet "Académie des Musiciens créateurs"    Ramadan 2021: Nouvelle série "Kan Ya Makanesh" d'Abdelhamid Bouchnak avec Hatem Belhaj    Exposition collective "Géographie de l'intime" à la station d'art B7L9 du 29 janvier au 7 mars    [TRIBUNE] #Jeunesse #Espoir !    Covid-19 : Joe Biden durcit les règles d'entrée aux Etats-Unis    A «l'Orient-Express»... le voyage n'était pas de tout repos    Voici pourquoi la souche britannique pourrait provoquer une mortalité accrue    Etats-Unis: Le procès de Trump devant le sénat débutera le 8 février    Mustapha El Haddad: L'embrigadement des jeunes pour le jihad «Le paradoxe tunisien»    Twitter suspend un compte de l'ayatollah Ali Khamenei    Etats-Unis-Investiture: Kais Saied félicite Joe Biden    De Trump à Biden: la force de la symbolique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Célébrer un parcours... Construire de nouvelles dynamiques...
Publié dans Le Temps le 28 - 10 - 2016

Les JCC 2016 s'ouvriront avec la projection de "Fleur d'Alep" de Ridha Béhi. Après la cérémonie protocolaire, le festival prendra son essor dès le samedi 30 octobre avec le démarrage de la compétition et une journée consacrée à la mémoire et aux films primés ces cinquante dernières années... Bienvenue aux JCC et place à la session du cinquantenaire!
Le coup d'envoi des JCC 2016 sera donné ce soir, vendredi 28 octobre, au Palais des congrès de Tunis qui accueille cette manifestation pour la première fois. En effet, devant la défaillance du Théâtre municipal en cours de rénovation, c'est un palais des congrès mis aux normes du cinéma qui accueillera l'ouverture des JCC 2016.
Cette ouverture qui sera rehaussée par la présence du ministre des Affaires culturelles et de plusieurs membres du gouvernement et du corps diplomatique réunira de nombreux artistes qui ont fait l'histoire des JCC ces cinquante dernières années. En effet, la session du cinquantenaire aura un faste particulier et sera une édition propice à la célébration d'un parcours antérieur mais aussi à la construction des prolégomènes des JCC de l'avenir.
Hommage à la génération des fondateurs
Les invités des JCC seront donc nombreux et leur qualité permettra de revivre les riches heures du festival et ses rêves de pellicule. Promoteurs d'un cinéma arabe et africain, les fondateurs des JCC sont en effet parvenus à réaliser un véritable miracle en créant cette manifestation des tirs-cinémas en 1966. C'est à eux qu'iront nos pensées en cette soirée d'ouverture.
Car, ce vendredi 28 octobre, les ombres de Tahar Cheriaa, Ousmane Sembene, Taoufik Salah et Youssef Chahine flotteront sur Tunis qui s'apprête dans un irrépressible frémissement à accueillir son festival préféré. La ville est déjà sur son 31 alors que cinéphiles et grand public attendent cette semaine avec impatience. Hommage également à la génération des fondateurs avec les Moncef Charfeddine et Mustapha Nagbou qui, espérons-le, seront présents; hommage aussi à tous ceux qui ne sont plus de ce monde mais nous ont transmis cet héritage à l'instar de Nouri Zanzouri, Moncef Ben Ameur, Hamadi Essid, Hamadi Ben Mabrouk et tous les autres.
C'est au nouvel opus de Ridha Béhi que reviendra l'honneur d'ouvrir cette édition du festival. Avec "Fleur d'Alep", Béhi demeure dans le dispositif cinématographique qu'il a construit tout le long de son oeuvre et le caractère militant et testimonial de son nouveau film devrait donner le ton dès l'ouverture.
La mémoire du festival revivra samedi 29 octobre avec la projection de 50 films primés
Après ce prologue officiel, convivial et protocolaire, le festival commencera dès le lendemain avec les films en compétition et les autres sections et hommages. Ce qui retient l'attention pour cette édition des JCC, c'est la large place qui sera accordée à la mémoire du festival. Cinquantenaire oblige, c'est toute l'histoire des JCC qui défilera sous nos yeux le samedi 29 octobre avec près de 50 films primés au festival qui seront projetés. De plus, des hommages à Youssef Chahine, Djibril Diop Mambety et Idrissa Ouedraogo donneront plus de grain à moudre aux cinéphiles.
Last but not least, le festival enregistrera la présence de nombreux invités ayant suivi son parcours tels Cheikh Omar Sissoko, Michel Khleifi, Mohamed Malass ou encore Khaled Seddik. Enfin, le colloque du festival avec pour thème le patrimoine cinématographique en péril se poursuivra les 29 et 30 octobre au palais des Congrès de Tunis.
Place aux JCC 2016! Les trois coups c'est pour ce soir!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.