Le secrétaire américain à la défense : le rêve de la Tunisie d'un gouvernement indépendant est en danger    USA, Saïed, Macron … Les 5 infos de la journée    Tunisie – Trois enfants et trois femmes morts dans le naufrage d'une barque de clandestins    UEFA CL : Ferencváros et Laidouni largement dominés et éliminés    Coupe de la CAF : Le tirage complet du tour préliminaire    Au 8 août, 66462 tunisiens ont reçu une 4ème dose de vaccin anti-Covid    Entretien téléphonique entre Kais Saied et Emmanuel Macron    Siliana: 223 infractions économiques relevées    Macron a écouté Hollande : il revalide les plans de Saïed et mieux encore…    Le secrétaire américain à la défense : les USA soutiendront leur amis en Tunisie    Mandat de dépôt contre la mairesse de Tabarka    Monde : Daily Brief 09.08.22 Ukraine : Le président ukrainien Volodymyr Zelensky brandit le spectre de la catastrophe de Tchernobyl    Jeux de la solidarité islamique : 20 athlètes tunisiens en Turquie    Une marque lance un ''sac poubelle'' à 1700 euros    En Tunisie, faciliter l'accès à l'eau et l'émancipation des femmes    Les Britanniques perdent leur flegme face à l'inflation : ils ne veulent plus payer les factures    Tunisie-Officiel: Approbation de l'accord de prêt de 130 M$ avec la BIRD    SBS Informatique s'allie à Banque Zitouna pour offrir de meilleurs équipements aux gamers    Annulation de plusieurs vols en provenance de Bamako : Tunisair est-elle responsable ?    Rafik Abdessalem : de l'Etat des milliards de milliards à un Etat qui fait l'aumône    West Hunt, le jeu tunisien avec 82% de feedback positif sur Steam    Zaghouan: Arrestation d'un ex gouverneur et des fonctionnaires pour corruption    Interdiction du concert de "Dj Costa" : Le délégué de Haouaria précise (Audio)    Spectacle Lotfi Abdelli : La polémique va-t-elle mettre fin au one man show de l'humoriste Tunisien?    Lotfi Abdelli dénude les Tunisiens    « Orchestre du Bal de L'opéra de Vienne » au Festival international de musique symphonique d'El Jem : Un retour gagnant !    «The Jacksons» au Festival international de Carthage : Emouvant hommage à Michael    Galaxy Unpacked 2022 de Samsung : L'évènement de reveal en livestream le 10 août    Tunisie : Arrestation pour adultère d'une actrice de télévision connue...du nouveau    Culture et politique : Faut-il une révolution des esprits ?    ''Le Tunisien aime son pays mais n'aime pas l'Etat,'' selon Zargouni    3 millions de touristes ont visité la Tunisie jusqu'à fin juillet 2022    Kasserine: Concert de l'artiste Faia Younan (Vidéo)    Tunisie : la jeune handballeuse Ibtihel Soltana n'est plus    Tunisie: Les extraits de naissance pour les enfants seront numériques    Play-out | La commission nationale d'appel prononce son verdict aujourd'hui : Quelle planche de salut pour la FTF ?    Météo : Températures élevées et mer peu agitée    ESS | Mohamed Mkacher, nouvel entraîneur : L'appel du cœur !…    Prix au marché municipal de Gafsa [Vidéo]    Un nouveau virus inquiétant détecté    Tunisie : Un responsable interdit de voyager    Samir Saïed, ministre de l'Economie et de la Planification: Identifier de nouvelles perspectives de partenariat    Kyle Benson: A Commitment Mentor Emphasizing Intentional, Passionate & Safe Bonds Between Committed Partners    Chokri Hamada menace de ne plus sécuriser les spectacles portant atteinte au goût public    L'Iran arrête trois espions du Mossad    Tribune | Mon message d'Hiroshima    EXPATRIES | Un trophée pour Belarbi ?    Ons Jabeur exemptée du premier tour du tournoi de Toronto    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ennahdha : Coup d'Etat constitutionnel ?
Publié dans L'expert le 04 - 12 - 2011

Sachant qu'en application du principe démocratique le scrutin est roi ! Et que le parti qui a obtenu le plus de votes lui reviens de plein droit la désignation du gouvernement, les orientations et marche à suivre pour appliquer son programme électorale.
Seulement voila tout ceci est conditionné selon le pourcentage du score obtenu et également du type d'élection ?

Aussi le parti quoi que vainqueur des élections mais ayant obtenu un résultat de votes inférieur à 51%, dispose donc d'une majorité proportionnelle, pour gouverner il doit s'allier avec d'autres partis ou indépendants pour atteindre la majorité absolu, de ce fait il doit modifier son programme électorale pour prendre en considération celui ou ceux de ses associés dans la coalition. Il doit donc céder sur certains points de ses idéaux suites aux concertations et autres pour arriver à un
consensus.

Par ailleurs en Tunisie il s'agit bien de la constituante, donc c'est exceptionnel dans la marche d'un pays en rapport avec son poids historique et la pérennité des décisions prisent pour rédiger une constitution, qui pour certains pays c'est encore valable 250 ans après sa mise en application !

Aussi les élections de la constituante pour une 2éme république du 23 octobre, rentre dans ce cadre d'exception, aussi des mesures exceptionnelles s'imposent, en rapport avec une pratique démocratique
mise en application dans plusieurs pays plus avancés qui nous ont précédés dans cette voie. L'objectif principal étant la rédaction d'un Destour représentant la totalité des tunisiens, et en second lieu gérer les affaires courantes du pays pendant une courte période de transition.
Sachant qu'en Tunisie, les élections du 23 ont donnés Ennahdha gagnante occupant la 1ére place avec 89 sièges sur 217, donc 42 % avec 1,5 millions de votants sur un nombre totale en âge de voter de
5,5 millions, aussi EA ne représente plus que 19 %. Par extension je prends en compte également le bébé d'un jour dans mon calcul pour une raison simple : ce qu'on décident aujourd'hui dans la constituante, on engagent son avenir, et dans 18 ans quand il sera majeur en âge de voter, il nous en voudra si on avait fais les mauvais choix pour lui, c'est valable pour toutes les tranches d'âges aussi ! Le 1,5 million de votants pour EA ne représentent donc que 13%, sur une population tunisienne de 11,5 millions, donc pas la majorité des tunisiens, les votants pour EA représentent donc une MINORITE !

Comme le Destour doit représenter toutes les grandes tendances et idéaux du pays mais également toutes les franges donc majorités et minorités. Aussi les cadres d' EA ne doivent pas UNILATERALEMENT décider pour l'ensemble des tunisiens ? Ils doivent comprendre cela et changer leurs mentalités, leurs esprits de “grand vainqueurs“ étant donnés que nous la majorité du peuple on n'est pas des “vaincus “, et c'est à nous que reviens le dernier mot. Dans leurs intérêts et celui de tous, il ne pas doit y avoir de gagnants et de perdants pour ce passage obligé vers la démocratie.
Pour la constituante c'est tout le peuple tunisien qui sera gagnant." TOUT DOIT ETRE DECIDER PAR CONSENSUS DES 2 /3 VOIRE MEME DANS L'IDEAL LA TOTALITE DES ELUS", le contraire sera nul et non advenu, notre salue nationale en dépend ?

Ainsi le projet de loi organisant les pouvoirs publics provisoires, est fais par une minorité avec à tort un esprit de "vainqueurs", alors EA doit “descendre de son cocotier “ et faire appel à beaucoup de sagesse et une bonne lecture de la situation, et donc arrêter son passage en force avec sa "majorité proportionnelle" qu'elle veux nous imposer, on n'est pas crédules et pas dupes ! Son “COUP D'ETAT CONSTITUTIONNEL“ doit s'arrêter tout de suite.

Aussi pour ce projet de loi organisant les pouvoirs publics j'exige d'Ennahdha ce qui suit :
1- La nécessité de la séparation des pouvoirs législatifs exécutifs et judiciaires et la définition des prérogatives de chaque pouvoir.
2- Le refus du cumul des pouvoirs entre les mains du chef de Gouvernement ou celles d'un parti.
3- La nécessité du recours à la majorité de 50%+1 pour la nomination des trois présidences (celle de l'Assemblée Constituante, celle de la république et celle du gouvernement) et l'application de la même majorité de 50%+1 pour la motion de censure (révocation du gouvernement ou de l'un des ministres).
4- Le vote pour chaque article de la Constituante avec la majorité des 2/3.
5- La majorité des 2/3 doit être appliquée pour l'adoption des articles de la Constitution ainsi que pour l'approbation de la Constitution, même en deuxième lecture.
6- Le rejet du transfert de toutes les prérogatives du Conseil Constitutionnel au chef du Gouvernement en cas d'empêchement du fonctionnement normal des pouvoirs, tel que mentionné à l'article 11 point 6 du projet de règlement provisoire des pouvoirs publics.
7- La nécessité d'inscrire le code du Statut Personnel dans la Constitution.
8- L'interdiction de cumuler les fonctions de membre de la Constituante et membre du Gouvernement.
9- La diffusion en direct tv des séances plénières et des débats de l'Assemblée Constituante.
10- Indépendance de la justice et de la Banque Centrale.
11- Cette période de transition provisoire doit se terminer en janvier 2013 date d'organisation des prochaines élections présidentielles et législatives qui doivent être fixées dés maintenant.

En cas de refus d'EA de se plier à la volonté de la majorité du peuple, j'appelle tous les adhérents sympathisants de Ettakatol et du CPR, à manifester leurs désagréments sur toutes les pages officielles des partis concernés, et également de se mobiliser auprès de leurs représentants élus à l'ANC et leurs bureaux politiques afin que ce texte ne soit pas voté en l'état par leurs partis.
L'avenir de notre pays et celui de nos enfants est encore, pour quelques temps, entre vos mains. Ne vous laissez pas faire, ce n'est pas parce que vos partis n'ont pas gagnés les élections qu'ils doivent abdiquer. Vous avez choisi de participer au gouvernement, je soutien votre choix, mais pas à n'importe quel prix !

Aussi pas d'alliance avec le" diable", non à l'unité nationale avec EA, la présence des formations démocratiques d'Ettakatol et du CPR dans une coalition gouvernementale avec EA sera une erreur politique et une capitulation idéologique qui peut être fatale pour les élections à venir, il est inacceptable qu'une dictature remplace une autre plus obscure qui défend un projet de société avec des valeurs qui n'ont rien à avoir avec ceux d'une société civile et démocratique !

Morale : Souveraineté au peuple, c'est à lui de décider en dernier recours de ce qui est bon pour lui et personnes d'autres, Ennahdha ou quiconque ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.