Invitation à la Conférence de presse à organiser par l'EISA à l'issue du 1er tour de l'élection Présidentielle en Tunisie    L'ISIE et son président ne sont pas sous pression    Club Africain : du nouveau concernant le retrait de six points    2 morts et 14 disparus après le naufrage d'un bateau de migrants    Mise en garde du Ministère de l'agriculture contre les imminents changements climatiques attendus    « MBC5 – Cinq": La nouvelle chaîne satellitaire de divertissement familial exclusivement dédiée aux pays du Maghreb    Accrochage maritime russo-nord coréen fait 3 blessés et 80 détenus    CS Sfaxien : 3 entraîneurs attendus pour succéder Nebojsa Jovovic    Tunisie: Interpellation de cinq personnes près d'un lycée à Nabeul en possession de stupéfiants    Tunisie: Kaïs Saied ne compte pas s'allier au deuxième tour de la présidentielle avec des partis politiques    Concours de recrutement de Guides touristiques nationaux et locaux    Découvrez les résultats préliminaires officiels du 1er Tour annoncés par l'ISIE    Visite d'une Délégation d'Hommes d'Affaires Saoudiens à la Chambre de Commerce et d'Industrie du Centre    Le ministère du Commerce prolonge la période des soldes    Run In Carthage 2019, 5ème Edition dimanche 29 septembre    Les résultats officiels du 1er tour de l'élection présidentielle    Programme TV du mardi 17 septembre    CHAN 2019 – Tunisie vs Libye : la sélection nationale des joueurs locaux entame sa préparation    Le Monde écrit à propos de Kais Saïed : Ses détracteurs le soupçonnent d'être un cheval de Troie du parti islamo-conservateur Ennahda    CS Sfaxien : Rupture à l'amiable avec le technicien monténégrin Nebojsa Jovovic    Selon Yassine Brahim, il faut développer davantage le secteur du tourisme    Rentrée scolaire 2019-2020 : 2 millions 174 mille élèves reprennent le chemin de l'école    Vidéo Buzz: La réaction de Kais Saied après l'annonce de sa victoire au 1er tour de la présidentielle 2019    Un bus scolaire séquestré par des protestataires à Haffouz    Chawki Gaddes, nouveau président de l'association francophone des protecteurs de données    Retour sur la vidéo tunisienne lauréate du concours de la meilleure vidéo de promotion touristique de l'OMT à Saint-Pétersbourg    CS Chebba : un match amical avant d'affronter le Club Africain    Elu président, la première destination de Saied sera l'Algérie    Aujourd'hui, le 37ème anniversaire du massacre de Sabra et Chatila    Un fils de Mehdi Barsaoui désigné parmi les 20 films de la rentrée par Hollywood Reporter    Arabie Saoudite attaquée, les prix du pétrole grimpent    GAFI en visite en Tunisie les 16 et 17 septembre    Tunisie -Présidentielle 2019: Kais Saïed et Nabil Karoui occupent les 1re et 2e places après le comptage de 27% es PV    BOLBOL Un film de Khedija Lemkecher Avec : Fatma Ben Saidane – Fethi Akkari Chedly Arfaoui    13e championnat d'Afrique juniors de Natation : Khalil Ben Ajmia offre l'or à la Tunisie    En vidéo : MBC Cinq, la nouvelle chaîne dédiée aux pays du Maghreb    Samsung Electronics célèbre ses 50 ans à l'IFA 2019    CEED Tunisie remet des diplômes de fin de formation à 180 jeunes entrepreneurs de 14 régions de Tunisie    La Cinémathèque Tunisienne rend hommage à Youssef Ben Youssef du 17 au 20 septembre (Programme)    Un quart des migrants arrivant en Italie sera accueilli en Allemagne    SAVE THE DATE – "Rêvons la Medina"    Festival National du Théâtre Tunisien: Première édition hommage à l'homme de théâtre Moncef Soussi    Le sommet et le forum économique Russie-Afrique    4 prix pour la Tunisie à la Mostra de Venise    Confirmation du décès de l'Adjudant-chef de la Garde nationale Najiboullah Cherni dans les affrontements de Hydra    Corée du Nord- Pyongyang effectue de nouveaux tirs de missiles    Mohamed Ali Chihi – Ambassadeur de Tunisie à Moscou – décoré de la médaille de la Coopération russe    Fin de la cavale du meurtrier de Farès, le jeune serveur tunisien d'origine Djerbienne tué par balles pour un sandwich    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'émission "Sahha Chribetkom" sur Hannibal TV vivement critiquée... et Mourou répond
Publié dans L'expert le 02 - 08 - 2011

L'émission religieuse "Sahha Chribetkom", présentée par Abdelfattah Mourou, avocat et membre fondateur du Mouvement "Ennahdha", et diffusée à partir du premier jour de Ramadan sur la chaîne "Hannibal TV", a suscité de vives critiques de la part d'acteurs politiques et médiatiques, dont certains l'ont considéré comme "balisant la voie devant une propagande politique sous couvert de la religion.
" L'Instance nationale pour la Réforme de l'Information et de la Communication (INRIC) indique, dans un communiqué rendu public, mardi, avoir reçu de la part des membres de la Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique, de certains partis politiques, ainsi que de représentants de la société civile et de journalistes, des correspondances critiques concernant l'émission en question.
L'INRIC considère qu'il s'agit là d'une transgression de la règle de neutralité, impérative en cette conjoncture délicate que vit le pays à la veille d'élections décisives. Elle recommande à "Hannibal TV" de surseoir à diffuser ce programme où risqueraient de se confondre propagande politique et prédication religieuse", l'exhortant à "confier la présentation de telles émissions à des théologiens indépendants."

Le communiqué comprend également des critiques acerbes contre la chaîne et son promoteur "qui exploite des ressources publiques et qui est, partant, tenue, dans le cadre de son accord conclu avec les autorités publiques, d'honorer ses engagements contractuels, notamment l'obligation de respecter la neutralité dans le traitement des questions relatives à la chose publique."

M. Mourou, précise le communiqué, est un dirigeant politique, étroitement lié à l'un des partis connus de la scène tunisienne (Ennahdha, ndlr), "parti au nom duquel il a souvent participé à des meetings et à des talk-shows télévisés, au point que des informations ont circulé au sujet de sa conduite de la campagne électorale de ce parti."

Le président du Mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi avait déclaré, le 23 mai dernier, au cours de l'émission "Al Hadath", diffusée sur "Radio Tataouine", que Abdelfattah Mourou allait diriger la campagne électorale d'Ennahdha pour l'accès à l'Assemblée Constituante.

Les critiques parvenues à l'INRIC et exprimées sur les médias et les réseaux sociaux émanent, principalement, de partis à tendance de Gauche. Le Parti Démocratique Progressiste (PDP) a, en effet, affirmé, dans un communiqué publié lundi qu'"offrir une tribune quotidienne à l'un des fondateurs et militants d'Ennahdha pour mener sa propagande politique, sous couvert de la religion, est une transgression de la saine émulation politique."

De son côté, le Forum Démocratique Pour le Travail et les Libertés (FDTL) insiste sur l'impératif de garder l'Islam comme dénominateur commun et comme facteur d'unité pour l'ensemble des Tunisiens, appelant les médias à "ne pas ouvrir ses tribunes aux symboles des partis et des courants politiques pour leur permettre de faire l'amalgame entre propagande politique et prédication religieuse."

Pour sa part, "Afek Tounes" affirme, dans un communiqué publié la semaine dernière, que cette émission télévisée reflète "un double langage et une dualité des rôles", faisant remarquer qu'"avancer l'argument de l'éducation religieuse et présenter Abdelfattah Mourou comme étant une personnalité indépendante", à travers cette émission relève de la pure et simple tromperie et consiste en une manipulation criante de l'opinion publique, en cette période pré-électorale.

M. Samir Bettaieb (Mouvement Ettajdid) avait récemment souligné, lors d'une intervention à la Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, que "Abdelfattah Mourou n'est pas un homme de religion mais plutôt un politicien qui appartient à un courant à tendance religieuse", ajoutant que "l'animation d'une émission télévisée est une atteinte au pluralisme et au processus démocratique."

Le Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT) s'est dit, mardi, vivement préoccupé par le recours à la propagande illégale au service d'un mouvement politique et d'un établissement médiatique, ce qui est susceptible de "menacer la transparence et l'objectivité de la mission médiatique" qui se doit d'être à l'écart de toute influence financière, politique, religieuse ou sociale, particulièrement en cette phase transitoire sensible.

Joint par téléphone, M. Mourou a déclaré, mardi, à l'agence TAP que ces critiques sont "une attaque menée par des partis politiques" qui ont enregistré, tous courants confondus, "une forte présence sur les plateaux des chaînes télévisées et radiophoniques", une présence qui dépasse de loin son taux d'apparition dans les médias.

Il a précisé avoir fait preuve d'une "grande vigilance pour qu'il n'y ait aucun risque d'amalgame entre le religieux et le politique dans cette émission."

"Je ne renoncerai pas à la présentation de cette émission, a-t-il affirmé, dès lors qu'il n'existe pas de texte juridique prohibant une telle activité et que ces critiques n'ont pas émané d'instances nationales élues."

M. Mourou a, en conclusion, nié appartenir au Mouvement Ennahdha, déclarant avoir refusé de diriger sa campagne électorale comme l'avait précédemment déclaré M. Rached Ghannouchi.

Egalement contacté par l'agence TAP, le ministère des Affaires religieuses s'est abstenu de tout commentaire concernant l'émission télévisée en question, arguant que "cette affaire relève de la polémique politique."

Source : TAP


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.