CHAN 2020 : La Tunisie l'emporte sur la Libye 1 à 0 dans le cadre du match aller    Feu l'ancien président Zine El Abidine Ben Ali a été inhumé ce samedi à Médine    Tunisie – Libye : le Onze de départ des Aigles de Carthage    Tournoi de Wuhan : Ons Jabeur ne passe pas pour le tableau final    Tunisie – Le tribunal administratif a fini d'examiner les recours contre les résultats des élections présidentielles    Programme TV du samedi 21 septembre    CS Sfaxien : Suspension de toutes les activités sportives au complexe du club    La famille Ben Ali annonce un Fark au domicile de sa première épouse    La Télévision Tunisienne fournit de considérables efforts pour permettre à Nabil Karoui de s'exprimer et de participer au débat télévisé du 2ème Tour    Football :Programme TV de ce samedi    En photos : Les tunisiennes font sensation au festival du film d'El Gouna    La lettre poignante de Nabil Karoui à ses partisans    La rubrique Nécrologie de La Presse publie les détails du Fark de Ben Ali    Sami Fehri s'exprime après la décision de la HAICA    Technopole Sfax « CoStarT » : Appel A Candidature des Porteurs de Projet    Le FP met en garde contre toute instrumentalisation de la Justice    Tunisie: Démantèlement d'un réseau d'Algériens de trafic de stupéfiants à Yasmine Hammamet    Le Tribunal administratif examine ce samedi les recours en Appel de 6 candidats à la Présidentielle    Tunisie: Plan de promotion de 64 PME pour un financement de 138 millions de dinars        Cogite partenaire régional de RiseUp Egypte pour la compétition Pitch by the Pyramids    CS Sfaxien : le Malien ‘Chato" officiellement qualifié pour le match face à la JS Kairouan    Championnat du Monde du Couscous 2019: L'EPI D'OR soutient 3 chefs tunisiens    TASDIR+: Lancement de Son 4ème Appel à Candidatures sous le thème La conquête des marchés extérieurs    JMC 2019: ERKIZ HIP HOP    Youssef Chahed explique les raisons de sa défaite à l'élection présidentielle    Aménagement de la Boucle Centrale du métro léger de Tunis et du pôle d'échanges multimodale de la place de Barcelone: Bouclage du financement du projet    Xiaomi présente la Redmi Series et ses 4 modèles Redmi Note 7, Redmi 7, Redmi 7A & Redmi Go    La BCT annonce des réserves de devises de 18327 millions de dinars couvrant 103 jours d'importations    Tunisie: Evolution exceptionnelle des indicateurs relatifs aux revenus du tourisme    CITROËN OUVRE SES PORTES A GAFSA !    Tunisie – VIDEO : Le comité de défense de Belaïd et Brahmi accuse !    Evènement du Compact with Africa : [email protected]    Tunisie : Zine El Abidine Ben Ali n'est plus    Opération anti-terroriste menée par Interpol en Tunisie    Journée Européenne des Langues 2019 en Tunisie le 25 septembre (Programme)    JTC 2019 : Prolongation du délai de dépôt des candidatures au 25 septembre    Classement FIFA : la Tunisie conserve sa 29e place mondiale    QUAND LE CIEL SE MIT A CRIER    Tunisie – Météo : Ciel nuageux avec quelques pluies sur le nord et le centre    Projection du film Tunisien “Fataria” dès le 25 septembre (B.A. & Synopsis)    « MBC5 – Cinq": La nouvelle chaîne satellitaire de divertissement familial exclusivement dédiée aux pays du Maghreb    En vidéo : MBC Cinq, la nouvelle chaîne dédiée aux pays du Maghreb    Le sommet et le forum économique Russie-Afrique    Confirmation du décès de l'Adjudant-chef de la Garde nationale Najiboullah Cherni dans les affrontements de Hydra    Corée du Nord- Pyongyang effectue de nouveaux tirs de missiles    Mohamed Ali Chihi – Ambassadeur de Tunisie à Moscou – décoré de la médaille de la Coopération russe    Fin de la cavale du meurtrier de Farès, le jeune serveur tunisien d'origine Djerbienne tué par balles pour un sandwich    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'homme par qui la polémique s'installe
Medias : Mourou sur Hannibal TV
Publié dans La Presse de Tunisie le 03 - 08 - 2011

• «Je ne renoncerai pas à la présentation de cette émission, dès lors qu'il n'existe pas de texte juridique prohibant une telle activité», affirme Me Mourou
L'émission religieuse "Sahha Chribetkom", présentée par Abdelfattah Mourou, avocat et membre fondateur du Mouvement "Ennahdha", et diffusée à partir du premier jour de Ramadan sur la chaîne "Hannibal TV", a suscité de vives critiques de la part d'acteurs politiques et médiatiques, dont certains l'ont considérée comme "balisant la voie devant une propagande politique sous couvert de la religion".
L'Instance nationale pour la réforme de l'information et de la communication (Inric) indique, dans un communiqué rendu public hier, avoir reçu de la part des membres de la Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique, de certains partis politiques, ainsi que de représentants de la société civile et de journalistes, des correspondances critiques concernant l'émission en question.
L'Inric considère qu'il s'agit là d'une transgression de la règle de neutralité, impérative en cette conjoncture délicate que vit le pays à la veille d'élections décisives. Elle recommande à "Hannibal TV" de surseoir à diffuser ce programme où risqueraient de se confondre propagande politique et prédication religieuse, l'exhortant à "confier la présentation de telles émissions à des théologiens indépendants". (Voir le texte intégral du communiqué de l'Inric).
Le communiqué comprend également des critiques acerbes contre la chaîne et son promoteur "qui exploite des ressources publiques et qui est, partant, tenue, dans le cadre de son accord conclu avec les autorités publiques, d'honorer ses engagements contractuels, notamment l'obligation de respecter la neutralité dans le traitement des questions relatives à la chose publique".
M. Mourou, précise le communiqué, est un dirigeant politique, étroitement lié à l'un des partis connus de la scène tunisienne (Ennahdha, Ndlr), "parti au nom duquel il a souvent participé à des meetings et à des talk-shows télévisés, au point que des informations ont circulé au sujet de sa conduite de la campagne électorale de ce parti".
Le président du Mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, avait déclaré, le 23 mai dernier, au cours de l'émission "Al Hadath", diffusée sur "Radio Tataouine", que Abdelfattah Mourou allait diriger la campagne électorale d'Ennahdha pour l'accès à l'Assemblée constituante.
Les critiques parvenues à l'Inric et exprimées sur les médias et les réseaux sociaux émanent, principalement, de partis à tendance de gauche. Le Parti démocratique progressiste (PDP) a, en effet, affirmé, dans un communiqué publié lundi, qu'"offrir une tribune quotidienne à l'un des fondateurs et militants d'Ennahdha pour mener sa propagande politique, sous couvert de la religion, est une transgression de la saine émulation politique".
De son côté, le Forum démocratique pour le travail et les libertés (Fdtl) insiste sur l'impératif de garder l'Islam comme dénominateur commun et comme facteur d'unité pour l'ensemble des Tunisiens, appelant les médias à "ne pas ouvrir ses tribunes aux symboles des partis et des courants politiques pour leur permettre de faire l'amalgame entre propagande politique et prédication religieuse".
Pour sa part, "Afek Tounes" affirme, dans un communiqué publié la semaine dernière, que cette émission télévisée reflète "un double langage et une dualité des rôles", faisant remarquer qu'"avancer l'argument de l'éducation religieuse et présenter Abdelfattah Mourou comme étant une personnalité indépendante", à travers cette émission relève de la pure et simple tromperie et consiste en une manipulation criante de l'opinion publique, en cette période pré-électorale.
Une atteinte au processus démocratique
M. Samir Bettaïeb (Mouvement Ettajdid) avait récemment souligné, lors d'une intervention à la Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, que "Abdelfattah Mourou n'est pas un homme de religion mais plutôt un politicien qui appartient à un courant à tendance religieuse", ajoutant que "l'animation d'une émission télévisée est une atteinte au pluralisme et au processus démocratique."
Le Syndicat national des journalistes tunisiens (Snjt) s'est dit, hier, vivement préoccupé par le recours à la propagande illégale au service d'un mouvement politique et d'un établissement médiatique, ce qui est susceptible de "menacer la transparence et l'objectivité de la mission médiatique" qui se doit d'être à l'écart de toute influence financière, politique, religieuse ou sociale, particulièrement en cette phase transitoire sensible. (Voir le texte intégral du Snjt).
Joint par téléphone, M. Mourou a déclaré, hier, à l'agence TAP que ces critiques sont "une attaque menée par des partis politiques" qui ont enregistré, tous courants confondus, "une forte présence sur les plateaux des chaînes télévisées et radiophoniques", une présence qui dépasse de loin son taux d'apparition dans les médias.
Il a précisé avoir fait preuve d'une "grande vigilance pour qu'il n'y ait aucun risque d'amalgame entre le religieux et le politique dans cette émission."
"Je ne renoncerai pas à la présentation de cette émission, a-t-il affirmé, dès lors qu'il n'existe pas de texte juridique prohibant une telle activité et que ces critiques n'ont pas émané d'instances nationales élues".
M. Mourou a, en conclusion, nié appartenir au Mouvement Ennahdha, déclarant avoir refusé de diriger sa campagne électorale comme l'avait précédemment déclaré M. Rached Ghannouchi.
Egalement contacté par l'Agence TAP, le ministère des Affaires religieuses s'est abstenu de tout commentaire concernant l'émission télévisée en question, arguant que "cette affaire relève de la polémique politique".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.