Fathi Slaouti : On fermera les établissements avec un taux élevé de contamination au Coronavirus    Sommet Chine-Afrique : Jerandi aura-t-il sa part de l'énorme gâteau chinois?    L'IACE organise la 35e édition des Journées de l'Entreprise du 9 au 11 décembre    Parachutisme : Près de 500 tunisiens ont participé à l'événement SKYS dans le désert de Tozeur    Un vol exceptionnel de l'aéroport de Tunis-Carthage vers le Maroc    Bourse de Tunis : Lancement d'un Guide de reporting environnemental, social et de gouvernance    Change devises en dinar tunisien : Cours du 29 Novembre 2021    Iles Kerkennah : Pour un tourisme vert et écoresponsable    Migration clandestine : 461 migrants sauvés au large de Ben Guerdane    NBA : Les Lakers et LeBron en équilibre, Golden State et Curry déroulent    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 29 Novembre 2021 à 11H00    SE Shinsuke SHIMIZU, ambassadeur du Japon en Tunisie, à La Presse : « La Tunisie peut être une porte d'entrée pour les investisseurs japonais vers l'Afrique »    Sidi Bouzid : le directeur du lycée 9 avril tabassé par un parent    Le film égyptien FEATHERS, Tanit d'or des JCC au cinéma dès le 1 décembre (B.A. & Synopsis)    Les indiscrétions d'Elyssa    L'équipe de Tunisie entame demain la coupe arabe des nations | Billet : A quoi servira la Coupe arabe ?    Coupe de la CAF | Tour de recadrage aller – Tusker FC-CSS (0-0) : Le CSS assure l'essentiel    Une JSK poussive devant mais solide derrière : Le réalisme aghlabide    Tribune | A défaut de relance économique, dépénalisons la migration extralégale    Tribune | Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien : Le message d'António Guterres *    Sejnane : Reboisement de 5400 arbres plantés malgré les conditions météorologiques difficiles    Vidéo du jour: Une école pieds dans l'eau    UA : la Libye appuiera la candidature du Maroc, pas celle de la Tunisie    Le syndicat indépendant des réalisateurs et producteurs (SIRP) : Arrêter le formatage narratif des films tunisiens    Evénement artistique à XYZ et hors les murs à La Marsa : Je suis la grenade    Ahlem Gzara: Des personnes complètement vaccinées parmi les admis dans les services de réanimation    Le fonctionnaire tunisien est le moins payé de la Méditerranée, selon Ajbouni    Abdellatif Mekki évoque les conditions d'un dialogue    Béja: Les agents du développement Sylvo-Pastoral en sit-in ouvert [vidéo]    Ahlem Gzara : Le pass vaccinal tunisien bientôt reconnu en Europe    Près de 4 000 litres d'huile végétale subventionnée pour le marché de Tozeur    Météo : Temps pluvieux et chutes de neige et de grêle    Ali Laârayedh parle d'amour    Tunisie : Noureddine Tabboubi menacé de mort    Sfax-Crise de déchets: Une grève générale sera annoncée    Tunisie-Coronavirus: Zéro décès et 95 cas en une journée    Virgil Abloh, directeur artistique de Louis Vuitton n'est plus    EN Hand féminine : la liste des 16 joueuses convoquées pour le mondial    Suspension de tous les vols de passagers à destination du Maroc pour deux semaines dès lundi    Coupe arabe : Classement des pays les plus couronnées    Foot-Europe: le programme du jour    Cité de la culture : Concert du duo Tsuji Hideki, Miyazaki Mieko et Amina Srarfi    Algérie : Fort séisme à Béjaïa    La Tunis appelle la communauté internationale à amener Israël à se conformer aux résolutions de l'ONU    Encore une fois, une compétence Tunisienne s'affirme à l'étranger    The Washington Post évoque la Tunisie    Ouverture du 8ème Festival de la création de l'UGTT en présence de Taboubi et de Guettat    Prix FABA de littérature : Remise des prix de la 1ère édition le 4 décembre 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Corruption en Tunisie : La fondation américaine Carnegie dresse un tableau noir
Publié dans Tunisie Numérique le 29 - 10 - 2017

La Fondation américaine Carnegie pour la paix internationale a publié son rapport le 25 octobre 2017 sur la corruption en Tunisie.
Dans son rapport, la fondation considère que la corruption est une force de déstabilisation en Tunisie, infectant tous les niveaux de son économie, la sécurité et le système politique. Elle considère aussi que la corruption était plus contrôlée sous l'ancien président Zine El Abidine Ben Ali et que maintenant elle est devenue endémique et ressentie dans la vie de tous les jours des citoyens.
Ces analyses sont basées sur une enquête terrain, entre Juillet et Août 2017, auprès de 391 Tunisiens pour comprendre comment ils perçoivent la corruption dans leur pays. L'enquête était essentiellement de nature qualitative.
Les réponses offrent une certaine indication de l'omniprésence et de l'impact de la corruption. Dans l'ensemble, les répondants sont sceptiques des efforts de lutte contre la corruption du gouvernement et estiment que la corruption a augmenté depuis la révolution, ce qui affecte grandement le pays et leur vie quotidienne.
Principaux résultats de l'enquête :
Seulement 2% des répondants considère qu'il y a plus de corruption pendant l'ère de Ben Ali.
Le gouvernement Tunisien en général et la troika sont considérés les responsables principaux de l'amplification de la corruption après la révolution.
La lutte contre l'impunité doit être l'action prioritaire du gouvernement dans la lutte contre la corruption
La majorité absolue des répondants considèrent que le gouvernement n'a pas réussi dans sa lutte contre la corruption
64% des répondants pensent que le gouvernement ne va pas réussir dans sa lutte contre la corruption
Recommandations du rapport :
* Mettre en œuvre et faire respecter les lois existantes, à commencer par l'application de la loi obligeant les fonctionnaires tunisiens de déclarer publiquement leurs actifs.
* Faire participer la société civile dans la création et la mise en œuvre des mesures de lutte contre la corruption pour assurer l'adhésion des réformes publiques.
* Prioriser les établissements de la Cour constitutionnelle et assurer l'indépendance du pouvoir judiciaire du pôle financier, chargé d'enquêter, de poursuivre et de statuer sur les cas de corruption financière.
* Investir massivement dans les régions frontalières pour fournir des options de sortie du secteur informel, comme les emplois de l'éducation et du secteur privé.

La Fondation Carnegie pour la paix internationale (en anglais : Carnegie Endowment for International Peace) est une organisation non gouvernementale ainsi qu'un cercle de réflexion et d'influence global (think tank) dédiée au développement de la coopération interétatique et à la promotion des intérêts des Etats-Unis sur la scène internationale. Fondée en 1909 par Andrew Carnegie, l'organisation s'efforce de conserver une impartialité politique en incluant des membres démocrates et républicains. À travers des recherches, des publications et des conférences, la fondation explore de nouvelles approches dans le domaine des affaires étrangères. Elle est actuellemen dirigée par James C. Gaither, un ancien directeur de la RAND Corporation, think tank créé par le département de la Défense des Etats-Unis.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.