Youssef Chahed examine les moyens et méthodes de collecte, stockage et protection de la récolte « record » des céréales    Tunisie – Le Front Populaire publie ses têtes de listes électorales    Températures jusqu'à 39°C, demain    Ligue des Champions : l'Ajax hérite du PAOK Salonique au 3e tour préliminaire    Les soldes d'été démarrent le 7 août    Festival Carthage 2019 : Le rappeur algérien Soolking performe à Carthage à guichets fermés (vidéos)    Premier Demo Day de ZEN LAB : Présentation de l'évolution des projets des jeunes entrepreneurs    Le Président de la République se concerte avec le ministre de la Défense Abdelkrim Zbidi    Fin juillet : délai fixé par Chahed pour résoudre les problèmes des céréales    Chahed et Cie pourissent la vie politique, déclare Hamma Hammami    Match amical : l'ES Sahel bat le champion de la Côte d'Ivoire FC San Pedro 3-0    Basket-AfroCAN : la Tunisie domine l'Egypte    La coalition Front Populaire dénonce la création du parti Front Populaire    Mustapha Kamel Nabli répond aux question de Hichem Ben Yaïche dans « Magazine de l'Afrique »    La fête à Carthage vendredi 02 août pour commémorer la bataille de Cannes (Programme)    Championnat d'Afrique de Volley-ball : la Tunisie lance sa CAN en surclassant le Tchad    Ce que l'on sait de l'attérissage d'urgence d'un avion militaire libyen à Médenine    Tunisie- Mosbah Helali: “La SONEDE a accordé 4.000 millions de dinars à la réalisation de méga-projets”    Tunisie- Mosbah Helali” Depuis huit ans, les agents de la SONEDE sont exposés à des agressions verbales et physiques”    La douane tunisienne dévoile un réseau maghrébion de contrebande    Championnat d'Afrique de Volley-ball : La Tunisie l'emporte 3 sets à 0 sur le Tchad – Programme du lundi    La situation économique en Tunisie sujette à des secousses extérieures.    Le Bureau politique d'Al Badil Ettounsi approuve à l'unanimité toutes ses listes électorales dans 33 circonscriptions    Tunisie: Programme des vols de Tunisair pour le Hajj    LC d'Afrique (tour préliminaire) : l'Etoile du Sahel face à Hafia Conakry (Guinée)    Tunisie: Interpellation de neuf personnes dans une campagne sécuritaire à Sousse    L'EST n'en a pas fini avec la CAF qui lui inflige une amende de 15 mille dollars pour des incidents survenus à Rabat lors de la finale aller de la Ligue des Champions    Un avion de combat libyen atterrit ce lundi matin à Béni Khedech !    Mercato : Ghaylene Chaâlali quitte l'Espérance de Tunis    Tunisie: Saisie par la douane de lingots d'or d'une valeur de 5 millions de dinars    Youssef Chahed répond par un tweet à la situation politique actuelle    Le Laico Tunis : Une atmosphère luxueuse…Une élégance sans pareil !    Un incendie ravage des locaux d'une usine de vêtements de friperie    Khémaïes Jhinaoui participe à Washington à la 2ème Conférence ministérielle annuelle autour du renforcement des libertés religieuses    Rached Ghannouchi « Tête de liste » de la Circonscription de Tunis 1 : C'est officiel ! Le leader d'Ennahdha vise la présidence de la prochaine ARP    Tunisie: Non ratification de la loi électorale, BCE s'expliquera, selon Hafedh Caïed Essebsi    En photos : Où et comment les célébrités tunisiennes passent-elles leurs vacances ?    En Afghanistan, une explosion près d'une université fait six morts    FIFAK 2019 : 55 ans de promotion du cinéma amateur Tunisien et d'ailleurs    MYRATH « Shehili » au Festival International d'Hammamet: Une expérience incroyablement magique!    Appel à candidature à l'Ecole Pratique des Métiers de la scène : Section Acteur – Session d'Octobre 2019 à fin Juin 2021    Donald Trump s'attire les foudres des internautes    Des armes de guerre saisies chez des néonazis italiens    OMS, 1093 morts et 5752 blessés à Tripoli    Youssef Chahed se penche sur le Brexit (sortie de la Grande-Bretagne de l'UE) et ses répercussions possibles sur la Tunisie    Bendirman porte plainte contre le parti Ennahdha    Libye : Haftar se prépare à annoncer l'assaut final pour « libérer » Tripoli    Colère aux Etats-Unis après l'arrivée en Turquie de la 1ère livraison de missiles russes S-400    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie – L'amendement de la loi électorale adopté par l'ARP peut-il être annulé, et par qui ?
Publié dans Tunisie Numérique le 19 - 06 - 2019


Partagez2
Tweetez
+1
Partagez
2 Partages
La loi électorale vient d'être modifiée avec l'ajout de quelques articles qui ont créé une controverse et une polémique ayant, même, dépassé les frontières du pays. De nombreux observateurs voient, en effet, dans cet amendement un coup qui pourrait être fatal à tout le processus de transition démocratique initié en Tunisie, depuis voilà, bientôt, neuf ans. Elle aurait été, selon, ces observateurs, cousue sur mesure, pour exclure ceux qui commençaient à gêner les partis au pouvoir, au vu des résultats des derniers sondages d'opinion qui, soit dit au passage, valent ce qu'ils valent.
Cet amendement de la loi a suscité, spécialement, auprès des personnes qui seraient sujettes à l'exclusion, de par le nouveau texte, des réactions assez virulentes. Elles ont été unanimes pour défendre leurs projets et pour promettre de tout faire pour annuler ou dépasser cet amendement.
Mais, juridiquement parlant, cet amendement peut-il, réellement, être annulé ? Et auquel cas, par qui, et comment ?
Selon la constitution cet amendement devra attendre, environ, un mois avant d'être ratifié par le président de la République et commencer à prendre effet. En effet, la constitution donne un délai aux députés pour le contester, puis, en cas de contestation, l'instance de vérification de la constitutionnalité des lois, aura, elle aussi, droit à un autre délai, avant de trancher.
Toujours selon la constitution, cet amendement pourrait être annulé de trois manières ou disons, par trois parties : Soit qu'il soit contesté par trente députés, soit qu'il soit rejeté par le président de la République, qui en a le plein droit, soit, alors, par le chef du gouvernement. Ce rejet pourrait être total, ou partiel, concernant certains articles. Dans ce cas, l'amendement sera révisé et devra emprunter de nouveau tout le cheminement, pour revenir devant les représentants du peuple. Et cette fois-ci, il ne pourrait être adopté que par une majorité de 60% des votants, au lieu des 50% + 1. Et, même dans ce cas de figure, le président de la République pourrait le refuser une seconde fois, et le soumettre à un référendum, puisqu'il a trait aux droits et libertés.
Pour l'instant, la possibilité de rejet qui demeure la plus probable, c'est celle d'un recours de la part de trente députés, au moins. Or, lors de la plénière d'hier, il y avait, bien, trente députés qui ont voté contre. Dans ce cas, l'instance de la vérification de la constitutionnalité des lois devra étudier ce recours et peut, soit le rejeter, soit l'accepter, en totalité, ou en partie. Auquel cas, le texte reviendra à la case départ, pour modifier les articles soulignés par l'instance.
Après toutes ces péripéties, le texte de loi atterrira chez le président de la République, qui aura toutes les possibilités citées plus haut.
En bref, la question qu'on serait en droit de se poser, en ce moment, c'est celle de savoir si cette loi pourra être définitivement étudiée et adoptée avant la fin des délais de réception des candidatures qui n'est plus très éloignée ?
Partagez2
Tweetez
+1
Partagez
2 Partages


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.