URGENT-Cité Ettadhamen: La situation sécuritaire s'aggrave    Tunisie – Quand les présidents comprendront-ils que l'intérêt de la Tunisie est en jeu et qu'il est prioritaire ?    Le ministre de l'Emploi soupçonné de conflit d'intérêts : L'AHK Tunisie clarifie    Troubles nocturnes | Kaïes Saïed met en garde contre toute instrumentalisation des jeunes    Expiration des délais de l'application des mesures de gel : Les avoirs de Ben Ali et ses proches en Suisse resteront bloqués    Coronavirus : 111 nouvelles guérisons à Ben Arous    Le cinéma tunisien présent à la 18ème édition du FCAPA en ligne    Mechichi envoie une correspondance à l'ARP    Un virus asiatique dont le taux de mortalité atteint 75% préoccupe les chercheurs    Tunisie : Nouvelle session du programme "Octopus" de la FKL    Hédi Bouraoui: Voilà ce que nous avons perdu!    Tunisie – Soldes 2021 : Les soldes d'hiver démarreront vendredi 29 janvier    Voici la date des soldes d'hiver    Royal El Mansour El Mahdia classé parmi les 7 meilleurs hôtels Iberostar dans le monde    Les émeutes nocturnes, que pensent les politiciens et les analystes?    Affaire ANGED-VALIS : Conflit d'intérêts confirmé pour Elyes Fakhfakh    Le Président de la FIFA soutient le redémarrage du football africain au Cameroun    L'UIB certifiée PCI-DSS pour la 3ème année consécutive    Libye: Le Forum du dialogue politique vote sur le choix d'un mécanisme de sélection des candidats à l'autorité exécutive    Korchid : ceux qui m'ont suivi ont échoué à récupérer les fonds Ben Ali    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 18 Janvier 2021 à 11H00    Le Tunisien Walid Boudhiaf bat le record du monde en Apnée (vidéo)    CoviDar, une initiative citoyenne pour la prise en charge des malades de coronavirus chez eux    Tennis – Classement WTA : Ons Jabeur dans le top 30, une première    Mondial Handball 2021 / Portugal -Algérie : Sur quelle chaîne voir le streaming ?    Les Tunisiens privés de vaccins à cause du ministre de la Santé limogé, selon l'UPR    Walid Jalled au chef de l'Etat : envoyez vos missiles constitutionnels    Les smartphones Galaxy S21, Galaxy S21+ et samsung galaxy Ultra en précommande    D'un sport à l'autre    Tunisie-Affrontements nocturne: Béja retrouve son calme    Ligue 1 : L'Espérance de Tunis tient encore à Mouine Châabani    Tunisie – météo : Passages nuageux et légère augmentation des températures    "La Voix des femmes" déplore l'absence de femmes dans le nouveau gouvernement    Néji Jalloul appelle à des concertations politiques pour sortir de la crise    Covid-19 : 76 décès et 2859 nouvelles contaminations en 24 heures    L'EST trébuche à Sfax après 33 matches d'invincibilité: Un mal pour un bien ! ...    Relance de l'économie Tunisienne: Une croissance de 5,8% est possible pour cette année    Nadia Khiari, dessinatrice de « Willis from Tunis », à La Presse «Je suis dans l'autodérision : je me moque de nous-mêmes»    Cinéma tunisien «Halte au hold-up sur nos voix !»    L'Algérie pose une condition pour partager son vaccin avec la Tunisie    Saviez-vous que le premier journal imprimé en Tunisie était en langue italienne ?    Sombre fin de règne pour Trump Un ministre démissionne et dénonce les discours post-élection    Les nouvelles procédures douanières créent des pénuries    Sur les pas de Merkel: Armin Laschet président de la CDU en Allemagne    Bruits et chuchotements    La complainte de l'Acropolium    La fabuleuse histoire de l'épave de Mahdia    Un test PCR négatif sera désormais exigé pour tous les voyageurs arrivant en France    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Times: L'ère de Poutine touche à sa fin
Publié dans Tunisie Numérique le 25 - 11 - 2020


Par Tunisie Numérique | Il y a 1 minute
La capacité du président russe à influencer les événements dans le pays et à l'étranger semble de plus en plus affaiblie, écrit le Times dans un article intitulé "Le régime des gangsters de Poutine est à court de temps". (Putin's mobster regime is running out of time)
Lorsque les analystes de Moscou l'ont averti que Joe Biden serait en grande partie un remake de Barack Obama, le cœur du dirigeant russe a sans doute s'est serré. Vivant seul à 68 ans dans une villa stérile à l'extérieur de Moscou, protégée de Covid-19 par un épais tunnel en plastique qui asperge les visiteurs de désinfectant, il n'a pas l'air prêt pour une autre course pour le leadership international. Poutine et Obama ne s'aimaient pas; maintenant, il semble avoir épuisé les ressources nécessaires pour rivaliser avec la prochaine itération de la confrontation américano-russe, écrit le Times.
La question qui revient sans cesse depuis ces 20 dernières années: Poutine doit-il rester ou partir? Et s'il va prendre congé, alors quand et à quelles conditions? Le référendum truqué sur la Constitution, selon le journal, lui a ouvert la possibilité de briguer deux mandats supplémentaires – en 2024 et 2030. S'il le fait et qu'il gagne, il peut régner jusqu'en 2036. Il aura alors moins de 85 ans. La plupart des politiciens, et Poutine lui-même, conviendront que c'est une idée folle.
Néanmoins, jusqu'à présent, rien n'indique qu'il recherchait une sorte de jeune talent à partir duquel grandir un héritier, poursuit le Times.
En outre, selon l'auteur, se pose la question de l'immunité de poursuites pénales après son départ. Poutine a besoin de garanties plus fermes que celles données à son prédécesseur Boris Eltsine, écrit le journal. C'est pourquoi, la semaine dernière, la Douma russe a adopté une loi garantissant la protection contre toute enquête ou poursuite pour les anciens présidents et leurs familles.
Poutine aime jouer la prudence. D'une part, il a tout arrangé de manière à pouvoir régner jusqu'à la fin de ses jours. En revanche, il a contribué à l'adoption de lois qui lui permettraient de partir sans crainte de voir quelqu'un frapper à la porte de son palais de retraité. Cela lui donne la tranquillité d'esprit, mais cela revient finalement à savoir si Poutine a toujours la volonté de gouverner, a déclaré le Times.
Son domaine se rétrécit continument. Partout où vous regardez – de la récente guerre entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie aux élections moldaves au cours desquelles un candidat favorisé par le Kremlin a perdu, à la répression brutale des manifestations soutenue par le Kremlin en Biélorussie – la Russie semble perdre du terrain. La Russie est devancée dans l'espace et son économie est en train de sombrer pas tant à cause de la pandémie, mais à cause de la baisse des prix du pétrole.
Un leader énergique rassemblerait la force d'émerger et trouver un moyen de restaurer la sympathie populaire. Par exemple, proposer un plan de réforme scolaire pour réduire la stratification sociale qui s'est clairement manifestée pendant la pandémie. Au lieu de cela, Poutine, collé à la télévision, subsiste dans l'ombre de Trump, attendant de nouvelles opportunités de briller. Bientôt, les Russes arriveront à la conclusion que le système Poutine est dépassé, que cet homme et son masque sont déjà devenus indiscernables, conclut le journal.
Partagez1
Tweetez
Partagez
1 Partages
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.