Tunisie – Affaire de l'aéroport : Mandants d'arrêt à l'encontre de Seifeddine Makhlouf, Maher Zid, Mohamed Affes et Abdellatif Aloui    Béchir Akremi assigné à résidence sur décision de Ridha Gharsallaoui    Saïed appelle l'association des banques à baisser le taux d'intérêt en vigueur    Tunisie – A peine libéré, Le député Maher Zid arrêté dans l'affaire de l'aéroport    Les gouverneurs du Grand Tunis mettent fin aux mesures d'interdiction de circulation des véhicules pendant les week-end    Ghannnouchi s'accapare la page Facebook de l'ARP Des députés dénoncent    Jeux Olympiques – Athlétisme : Abdessalem Laayouni en demi-finale    Mercato : Wajdi Kechrida découvre la Serie A    Des jeunes appartenant au mouvement Ennahdha réclament la dissolution immédiate du bureau exécutif du parti    Tunisie: Péril imminent. Oui, péril vraiment imminent !    Un cas de champignon noir enregistré à Sousse    Reprise du trafic des trains de transport des phosphates et des marchandises    Covid-19 : Signature lundi prochain d'un accord de partenariat autorisant la vaccination dans les cabinets privés    Déclarations fiscales: Appel à la régularisation    Ennahdha veut un dialogue qui n'exclut personne    La présidence de l'ARP appelle à une réunion d'urgence du bureau du parlement « pour l'examen de l'arrestation du député Yassine Ayari »    Ligue 1 : la FTF reporte le délai d'engagement des clubs pour la nouvelle saison    Tunisie : Texte complet de la réglementation du travail domestique    Le Chef de l'Etat appelle les pharmaciens à baisser les prix des médicaments    Baisse du déficit budgétaire de 57,7%, à fin mai 2021    JO Tokyo 2020 | Haltérophilie : Ramzi Bahloul termine à la quatrième et dernière place    Etoile du Sahel : les AG évaluative et élective reportées    Transfert : Wajdi Kechrida proche de Salernitana    JO Tokyo 2020 | Escrime (sabre féminin par équipe) : La Tunisie battue par le Japon    Entretien avec Nessib ben Radhia Fayrouz, médecin des hôpitaux, spécialiste en pédiatrie à l'hôpital Matri (Ariana): «La contamination des enfants a lieu dans le milieu familial»    Appels à descendre dans la rue: Kais Saied met en garde    JO Tokyo 2020 | Voile : le duo Mahdi Gharbi et Rania Rahali 20e du multicoque mixte nacra 17    Kais Saied appelle à baisser les prix des médicaments    Tunisie : Allègement du couvre-feu    Tunisie – Soldes 2021: Date du début des soldes d'été 2021    Une astronaute Tunisienne sera à bord de la station spatiale internationale ISS, bientôt!    Communiqué de presse du conseil des chambres mixtes    Dream City, Rendez-vous en 2022    Pour cause de Covid-19, l'édition 2021 de Dream City reportée à 2022    Fête de la Femme: La première astronaute africaine envoyée à la station spatiale internationale ISS sera Tunisienne    [TRIBUNE] : Pour un état-major de l'économie    36e Foire internationale du livre de Tunis : Appel à participation    Spectacle "24 parfums": Un site dédié au projet et un film documentaire en cours de réalisation (teaser)    Publication par l'INP des exemples du projet "Vigile" d'inventaire informatisé des collections muséographiques    Festival Hammamet 2021: La pièce de théâtre "Club de chant" de Cyrine Gannoun en ligne    Hédi Dhoukar: L'invitation à réfléchir de Hichem Djaït    Dernière minute : La Maison Blanche « préoccupée » par l'évolution de la situation en Tunisie et appelle au calme    "Mémoire" de Slim Sanhaji et Sabah Bouzouita au FIH2021 dans sa version en ligne    208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures    17 migrants retrouvés morts à bord d'un bateau en route vers les côtes italiennes    150 migrants irréguliers secourus au large de Zarzis    Aux origines de la Nahda: L'Expédition d'Egypte (1798-1801)    Crimes racistes aux Etats-Unis | La fondation russe contre l'injustice monte au créneau    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Par Jawhar Chatty : El Kahna, Hannibal, Ibn Khaldoun..., les momies et Kais Said
Publié dans Tunisie Numérique le 04 - 04 - 2021

Dire que je n'étais pas émerveillé par le grand spectacle, Pharaonique, du transfert des momies des rois d'Egypte, serait me trahir. J'ai vibré comme beaucoup de mes très naïfs compatriotes. La mort dans l'âme, cependant. Car autant nous étions heureux pour l'Egypte pour cet acte culturel et politique majeur autant nous étions tristes pour notre chère Tunisie qui stagne, qui régresse, qui ne sait plus où elle va ni ce qu'elle fait.
Ce spectacle n'était pas une grande comédie. Et quand bien même il le serait à l'effigie d'un nouveau pharaon, le président Sissi, nous serions bien lucides et inspirés d'en mesurer l'impact au niveau sous-régional et international. La démonstration de force n'est plus militaire mais culturelle. Le monde libre est très sensible à ce genre de manifestations. Les retombées touristiques et économiques sont évidentes. La Destination Egypte aura, covid 19 ou pas, la voie en poupe.
Et nous ?
Nous avons oublié El Kahna, Hannibal, Ibn Khaldoun .
Oublié le serment d'Aristote qui considère la Constitution de Carthage, de la cité punique, comme l'une des trois meilleures au monde de l'Antiquité ?
Nous ? Déchiquetés , déchirés, nous sommes passés maîtres en l'art de a diversion, du babil et du sabotage. De l'envie et de la détestation de nous -mêmes et des autres. La Culture est morte en nous. C'était peut-être être bien cela le projet politique post révolution ! Nous, aujourd'hui, sommes un amoncellement d'occasions ratés. Des occasions ratés depuis 2011 de faire de ce grand pays qui est le nôtre un immense motif d'espoir et de fierté pour une jeunesse aujourd'hui en perte de repères.
Un pays, une formidable mosaïque
Je reprends ici, avec sa permission, un texte de Si Hassen Zargouni. Je considère qu'il est tout à fait à propos.
Une balade dominicale en photos au pays qui a abrité des civilisations, aterienne, capsienne, numide, berbère, punique, carthaginoise, romaine, juive, byzantine, normande, arabe, ibérique, turc, latine,... une sédimentation historique qui fait notre être Tunisien, forgée par une géographie entre orient et occident, entre Nord et Sud, au cœur de mare nostrum, la matrice des civilisations.
Cette terre de Tunisie qui a intégré tous ses assaillants, ils y rentrent par la mer, par la terre, mais n'en sortent pas, et contribuent à façonner notre être Tunisien telles des tesselles de mosaïque, chacun de nous en est la mosaïque.
Une parade, des messages
Le transfert des momies est aussi un message stratégique et géopolitique à l'adresse de la Turquie, le Qatar en rapport avec l'islam politique et pour l'Ethiopie en rapport avec le grand barrage la Renaissance en rapport avec ses conséquences désastreuses sur la part d'eau du Nil pour l'Egypte...Le pays des pharaons ne se laissera pas faire, étant comme disait Hérédote : l'Egypte est un don du Nil.
Hérodote, de nouveau. Pour nous, il faudra éveiller en chacun de nous, ce devoir de mémoire. Retrouvez cette fierté d'être les descendants de El Kahna la femme battante et combative, de Hannibal la bravoure et l'intelligence, Ibn Khaldoun, la psychologie sociale et du pouvoir. De quoi en faire non pas un musée mais une construction, une conscience collective.
Jawhar CHATTY




Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.