Covid-19 : 7293 citoyens vaccinés à Siliana    Hichem Mechichi annonce une série de mesures d'accompagnent économique aux entreprises    Des organisations et associations tunisiennes condamnent les attaques contre les Palestiniens à Jérusalem    UTICA : Plus de 50% des entreprises sont menacées de disparition    Palestine, notre âme et conscience    Espérance de Tunis : Tous les joueurs testés négatifs au Covid-19    Après deux heures d'attente, les journalistes quittent la Kasbah    Confinement général : levée de l'interdiction de déplacement entre les régions    Ministre de l'Agriculture: La récolte céréalière sera meilleure que celle de 2020    JO-2020 (TQO) – Basketball : Le Cinq national en stage à partir de lundi à Monastir    Khalil Zaouia : Ce qu'a fait Saïed à Mechichi était immoral    Exclusif: Des mesures au profit de certaines catégories sociales vont être annoncées    Les responsables des incendies des forêts sont passibles de sanctions pouvant atteindre la peine capitale    Tunisie: Covid-19 : Le chant de l'espoir et des retrouvailles (clip et spot)    Tfanen organise des tables rondes digitales sur la contribution de la culture au développement durable    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 12 Mai 2021 à 11H00    Tunisie: Le Mouvement du Peuple appelle à pavoiser les balcons et les façades des magasins de drapeaux palestiniens    Football : Programme TV de ce mercredi 12 mai 2021    Le CS Hammam-lif convoque une AG élective le 29 mai    " Sans Ticket " du 14 au 16 mai : Une sélection de courts métrages tunisiens disponible sur Artify    L'UTAP met en garde contre un éventuel effondrement de la filière laitière    Tunisie: Othmen Jerandi participe à la session extraordinaire du Conseil de la Ligue des Etats arabes    Tunisie- Gafsa: Manifestation de soutien à la Palestine    Tunisie: Entretien téléphonique entre Kais Saied et Ismail Haniya    Boosté par les performances de la BH et la BIAT, le Tunindex s'apprécie    Règlement des déclarations fiscales avant le 15 mai : La CCT s'indigne    Tunisie: Une conférence de presse sur les nouvelles mesures sanitaires    Tunisie- Affaire Refka Cherni: Un écriteau pour protester contre la violence à l'égard des femmes    Tunisie- CONECT appelle à soutenir les secteurs touchés par les répercussions du confinement sanitaire    Ooredoo partage la joie de l'Aïd avec les enfants    Judo : 18 judokas tunisiens au tournoi qualificatif à Dakar pour les JO de Tokyo    Juventus : Gianluigi Buffon annonce son départ en fin de saison    Standard & Poor's : Le coût du défaut de la dette souveraine tunisienne s'élève à 7,9 milliards de dollars pour le secteur bancaire    Willis from Tunis: 10 ans et toujours vivant    La Maison Blanche révèle ce que tente de cacher Carthage    Tunisie – Pourquoi n'y a-t-il pas eu la moindre médiatisation de la visite du Cheikh au Qatar ?    Prière d'Aïd El-Fitr-Institut Musulman de la Mosquée de Paris : Avis aux fidèles    Kaïs Saïed appelle les Palestiniens à unifier les rangs au service de leur juste cause    Entretien téléphonique Kais Saïed et la vice-méricaine Kamala Harris : soutien renouvelé auprès du FMI, contre le Covid et pour la sécurité    La présidence du gouvernement tunisien solidaire avec le peuple palestinien    Dreams Chebeb, 2e édition: 15 projets artistiques voient le jour malgré la crise    Le gouvernement appuie toutes les entreprises tunisiennes qui investissent à l'étranger, assure Mechichi    Conseil de sécurité : Aucun accord sur une déclaration commune à propos des violences à Jérusalem    Décès du doyen de l'ophtalmologie Ridha Mabrouk    L'UGTT qualifie l'opération de la Cité Jarrah, à Al-Qods occupée, de "crime de purification ethnique"    " De la Casbah de Mazara del Vallo à la Petite Sicile de La Goulette " : La longue histoire des échanges entre l'Italie et la Tunisie    Tunisie : La 32e session des JCC confiée au cinéaste Ridha Béhi    Covid19 : Report de la manifestation théâtrale "Semaine pour le théâtre tunisien"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie – Covid19 : Pourquoi refusent-ils d'accélérer la vaccination ?
Publié dans Tunisie Numérique le 21 - 04 - 2021

La vaccination, scientifiquement reconnue comme étant le seul moyen de dépasser la crise de la pandémie, et d'espérer reprendre une vie et une activité normales, est en train de piétiner, en Tunisie. Et avec elle, tous les espoirs d'une reprise économique deviennent illusoires. L'Etat a complètement raté sa campagne. A commencer par le choix du vaccin, qui leur a prix une éternité, pour, à la fin, s'aligner sur les produits imposés par certaines puissances qui contrôlent, désormais, le pays. Ensuite, le ministère de la santé a échoué dans la mise en place d'une campagne de vaccination et n'a pu convaincre les tunisiens de son utilité et, surtout, de son innocuité. Par la suite c'est l'acheminement des doses qui s'est fait au compte gouttes, ce qui a, fortement, perturbé les plans de vaccination. Parallèlement, l'application choisie pour l'inscription à la vaccination a fait des siennes et a causé beaucoup de désagréments aux citoyens. Et, enfin, les centres de vaccination n'ont pas dérogé à la règle de la compétence et de la bonne organisation tunisienne.
Mais, maintenant, il y a urgence. Et le ministre a l'obligation de tout mettre en œuvre pour tenter de rattraper, un tant soit peu, le retard accumulé. Et la première chose à envisager dans ces circonstances, est d'apprendre, au moins de ses expériences passées. Sur les différentes étapes de la gestion de la pandémie, l'Etat n'a pu, en partie, se rattraper qu'en se faisant aider par le secteur médical privé. Cela a commencé par les tests de dépistage qui ne sont devenus plus ou moins efficaces que quand ils ont été, en partie, confiés aux laboratoires privés. Et s'il y a eu quelques dépassements par ci, par là, cela n'a pas affecté la campagne, et puis le ministère n'a qu'à pratiquer son devoir et son droit de contrôle et d'inspection. Par la suite, la prise en charge des malades n'est devenue plus efficiente que quand l'Etat a requis l'intervention des médecins privés, et des médecins de famille. De même que de nombreuses hospitalisations n'ont été possibles qu'avec la mise à contribution des cliniques privées, bien qu'à ce niveau l'Etat est resté défaillant en n'ayant pas assuré, ne serait-ce qu'en partie, les frais de ces prises en charge qui étaient au-delà des possibilités de certains patients.
Alors, maintenant que la vaccination n'a pas l'air d'avancer, et que les services du ministère se sont avérés incapables de la gérer comme il le faut, il devient évident que la meilleure chose à faire est celle de mettre à contribution le secteur de santé privé, en mettant certains vaccins en vente dans les officines, et d'en autoriser l'usage, sur des étapes, pour des tranches de la population bien déterminées. Au moins que ceux qui en ont les moyens puissent se permettre de se faire vacciner sans avoir à subir les désagréments des centres de vaccination, ni les innombrables couacs de l'application d'inscription. Et puis, çà permettrait à l'Etat qui est en train d'acheter ces vaccins à force de dollars, de pouvoir rentrer, en partie dans ses frais en les proposant à la vente dans les officines, qui seront appelées à se mettre au niveau question chaine de froid, et conservation des ampoules. C'est, d'ailleurs, une pratique largement suivie dans d'autres pays, et qui a, pleinement, donné satisfaction.
Et si le ministère refuse, encore, de faire appel au secteur privé, il n'aura aucune excuse, sauf, peut-être qu'il ne dispose pas de suffisamment de doses, et qu'il ne pourra pas s'en procurer !!
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.