Maroc : Des aides directes sans précédent pour éviter l'explosion sociale    La LTDH Jendouba réclame la libération immédiate de la mairesse de Tabarka    La Municipalité de La Goulette invite Le Maire de Muratpasa Antalya    Tunisie : Deux ans de prison contre un ancien député    CONDOLEANCES : Aïcha SOUID    Shimizu Shinsuke, ambassadeur du Japon à Tunis: Le Japon, la Tunisie et l'Afrique, de larges perspectives    Bassem Trifi : la liste des magistrats révoqués était l'initiative de la ministre de la Justice    Tunisie-Blanchiment d'argent: Hausse des déclarations de soupçon    5 choses à savoir sur les nouveaux smartphones pliables Galaxy Z Flip 4 et Galaxy Z Fold 4 de Samsung    Modes opératoires du blanchiment d'argent et du financement du terrorisme en Tunisie    Une première en Mauritanie : MATTEL lance l'offre internet convergente fixe et mobile    Mohamed Moez Belhassine: 3 millions de touristes ont visité la Tunisie    Sfax : 8 corps de migrants tunisiens récupérés suite au naufrage de leur embarcation    Ons Jabeur abandonne le tournoi de Toronto sur blessure    Super League africaine : coup d'envoi de la compétition en août 2023    Europa League (3è tour retour): le programme de ce jeudi    Mohamed Mkacher retrouve le banc de l'ESS, 7 ans après : La surprise du chef    La Commission d'appel reporte son verdict à septembre : La gabegie s'installe de nouveau...    Un Tunisien tue un étranger    Annulation de la grève des boulangeries    Mouvements de protestation et menace de sit-in ouvert pour les agents de la douane    Tunisie : Les douaniers menacent d'une grève à cette date    Vol dans une bijouterie à Tunis : La suspecte arrêtée    Orange Tunisie expérimente à nouveau la technologie 5G dans le domaine de la Culture    Décès de Tahar Melligi: Un passionné de la chanson, du cinéma et du football (Album photos)    Météo : Temps stable et températures entre 30 et 40 degrés    Kais Saied s'entretient avec Malek Ezzahi    FTDES: Le dossier de l'immigration marginalisé depuis l'arrivée de Saied au pouvoir    Le secrétariat général des forces de sécurité intérieure répond à Kaïs Saïed    Un touriste qatari égorgé en pleine rue à Bizerte    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Sarra Hamdi en Bronze    Festival International de Dougga -Orange Tunisie continue à expérimenter l'apport de la technologie 5G    Tunisie – Non-lieu pour l'équipage du Xelo    Tahar Melligi est décédé    Première ébauche de l'intérieur de l'étude conceptuelle Škoda Vision 7S    Patatras : Lotfi Abdelli ne s'exile plus, il remet ça avec la protection des policiers    Monde : Daily Brief 10.08.22 Ukraine : Explosions dans un dépôt de munitions en Crimée    Al-Duhail : Ferjani Sassi au repos pendant 50 jours !!    Blinken revient en Afrique les mains vides, Biden ne tient pas ses promesses    Festival international de Dougga: Forte présence du public pour le concert de Lotfi Bouchnak (photos)    25e anniversaire du salon international de la bande dessinée de Tazarka : Continuité et valorisation    «Tabarkini» de Habib Mestiri à la basilique de Tabarka : Tabarka, l'épopée...    Programme TV du mercredi 10 août    Le secrétaire américain à la défense : les USA soutiendront leur amis en Tunisie    Une marque lance un ''sac poubelle'' à 1700 euros    Annulation de plusieurs vols en provenance de Bamako : Tunisair est-elle responsable ?    Un nouveau virus inquiétant détecté    Tribune | Mon message d'Hiroshima    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Tunisien Yamen Manai, remporte le Prix Orange du Livre en Afrique 2022
Publié dans Tunisie Numérique le 15 - 06 - 2022

Dans le cadre de ses engagements en Afrique, la Fondation Orange a lancé, en 2019, le Prix Orange du Livre en Afrique. Ce Prix répond à la volonté d'œuvrer pour la promotion des talents littéraires africains et de l'édition locale africaine.
Pour cette 4e édition, 57 romans ont été proposés par 39 maisons d'édition basées dans 15 pays d'Afrique francophone.
Une première sélection de 6 romans a été faite par 6 comités de lecture réunissant une centaine de lecteurs issus de 15 pays africains.
Un jury international présidé par Véronique Tadjo
Les 6 romans sélectionnés ont été soumis à l'appréciation du jury pour déterminer le lauréat.
Présidé par Véronique Tadjo (autrice, poète et artiste), le jury est composé de personnalités issues du milieu littéraire : Yvan Amar (journaliste Radio France), Kidi Bebey (journaliste Le Monde, éditrice et autrice), Yahia Belaskri (écrivain, journaliste co-fondateur de la Revue Apulée ), Mamadou Camara (nouvelliste et président de l'association « Les vendredis du livre » au Sénégal), Eugène Ebodé (écrivain), Prudientienne Houngnibo Gbaguidi (présidente de l'association des libraires du Bénin, vice-présidente de l'Association internationale des librairies francophones), Nicolas Michel (rédacteur en chef adjoint Jeune Afrique), Nétonon Noël Ndjékéry (auteur), Gabriel Mwènè Okoundji (psychologue et poète), Ariane Poissonnier (autrice et journaliste RFI) et Loubna Serraj (autrice, éditrice et lauréate 2021).
Le choix du jury s'est porté sur le livre de l'écrivain tunisien Yamen Manai, Bel abîme, publié en Tunisie aux éditions Elyzad, lors d'une cérémonie organisée à Dakar.
Véronique Tadjo et les membres du jury ont retenu cette année, Bel Abîme, de Yamen Manai, « un récit d'une grande force s'en tenant à l'essentiel du mot ».
Le texte est structuré tel le long monologue d'un jeune garçon de quinze ans issu de la banlieue sud de Tunis. Accusé de meurtres, il s'adresse tour à tour à son avocat et à un psychiatre venus lui rendre visite en prison. Entre fureur, rage et passion, le narrateur dénonce la barbarie et les maux qui gangrènent sa société, depuis la cellule familiale ainsi que l'école, jusqu'aux institutions politiques. Il se souvient avec émotion des seuls moments d'apaisement qu'il a connus grâce à l'affection inconditionnelle de Bella, l'amie, la fidèle et douce petite chienne qu'il a un jour recueillie et apprivoisée. Un bonheur qui ne sera hélas, que de courte durée.
« Je lui murmurais que l'un comme l'autre,
nous étions un bel abîme dans lequel les rêves se sont échoués. »
Né en 1980 à Tunis, Yamen Manai est l'auteur de quatre romans parus aux éditions Elyzad : La Marche de l'incertitude, 2010, Prix Comar d'or ; La Sérénade d'Ibrahim Santos, 2011, Prix de la Bastide ; L'Amas ardent, 2017, Prix des cinq continents de la francophonie et Bel abîme, paru en 2021.
Lauréat du Prix Orange du Livre en Afrique 2022, Yamen Manai recevra une dotation de 10 000 euros et bénéficiera d'une campagne de promotion de son ouvrage. © Gabriel Carrère
Les cinq autres finalistes étaient :
* Destin Akpo (Bénin), Colorant Felix, éditions Savanes du continent, Bénin
* Beyrouk (Mauritanie), Le silence des horizons, éditions Elyzad, Tunisie
* Chab (Mali), Le livre d'Elias, éditions La Sahélienne, Mali
* Khaoula Hosni (Tunisie), Le prix du cinquième jour, Arabesques, Tunisie
* Lorance-K (Cameroun), Maguia ou le prix de la liberté, La jeune plume, Cameroun
Communiqué de presse
Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.