L'Amazonie, le poumon qui produit 20% de l'oxygène de la Planète, est en feu !    Tunisie – Amélioration des rentrées du tourisme en devises de 20%    HASSI JERBI les Foulées « marathon » des Flamants roses … que des sensations agréables    Nouvelle composition des blocs parlementaires après la démission de certains députés    La Poste Tunisienne certifiée Masterpass QR    Incendies catastrophiques en Amazonie    Une statue pour rendre hommage à l'artiste défunt Sofiène Chaâri    Festival Carthage 2019 : 5000 livres seront offerts au public en marge du concert de Lotfi Bouchnak    Programme TV du jeudi 22 août    PANDA TOUR    Habib Khedher évoque une guerre des pouvoirs    Collision entre un train et un camion à Fondouk Jedid    Mohamed Ali Chihi – Ambassadeur de Tunisie à Moscou – décoré de la médaille de la Coopération russe    Ennahdha rêve de remporter la Présidentielle dès le 1er tour !    Trois cinéastes Tunisiennes au programme de la 44ème édition du TIFF 2019 du 5 au 15 septembre    Mohamed Khélil : Les Frères musulmans et la phase précédente vécue par le pays sont un point noir dans l'histoire de la Tunis et cela servira de leçon    Tunisie- Saïd El Aydi :” J'ai une double nationalité à laquelle je vais renoncer conformément aux dispositions de la Constitution”    la nouvelle mesure des voitures louées n'est pas respectée    Coupe Arabe des Clubs (Qualifications): le programme de jeudi    Oriflame Tunisie accueille une nouvelle DG, l'une des plus jeunes en Afrique et lance la gamme Love Nature    Tunisie – Météo : Pluies attendues les 22 et 23 août 2019    Lotfi Mraihi: Non! Le président de la République n'est pas le père des Tunisiens    Manifestation contre la dégradation de la qualité du train à Kalâa Kebira    Selma Elloumi : la Tunisienne est toujours au rendez-vous avec l'histoire    Démarrage du Championnat du Monde de Volley-ball à la Salle omnisports du Complexe olympique de Radés    Un cheval de Troie sur votre ordinateur, alerte le site NordVPN    Alain Giresse s'en va – La FTF annonce la résiliation à l'amiable de son contrat !    Daniel Sturridge signe à Trabzonspor (officiel)    Tunisie: Abandon par Youssef Chahed de la nationalité française,ce que Rached Ghannouchi lui a suggéré    Le festival de La Goulette accueille la pièce de théâtre ‘'Juif''    Fin de la cavale du meurtrier de Farès, le jeune serveur tunisien d'origine Djerbienne tué par balles pour un sandwich    La Poste Tunisienne première institution à l'échelle internationale certifiée « Masterpass QR » de MasterCard internationale    Que faire lors d'un vol retarde Brussels Airlines ?    Slah Mosbah aux festivals : programmé à son insu    US Open : Malek Jaziri éliminé dès les qualifications    Les candidats aux élections présidentielles tunisiennes par Noor sur TikTok (Vidéo)    René Trabelsi en visite inopinée dans des unités et restaurants touristiques    Ligue 1 : un changement au programme de la première journée    Rentrée 2019 : Ooredoo lance le paiement des frais de scolarité du primaire par recharge téléphonique    Les Nuits du Musée de Sousse, 8e édition du 21 au 27 août 2019 (Programme)    L'aéroport de Tunis-Carthage ouvre à nouveau ses portes au public dès jeudi 22 août    RECEPTION JEUDI 22 AOUT 2019 À 20H00 MEDIA CENTER DU THEÂTRE ROMAIN DE CARTHAGE    Rendez-vous avec le Grand Gala de l'Opéra Italien au théâtre de Carthage    Le visa Schengen sera désormais plus dur à obtenir    Syrie: Les forces du régime entrent dans une ville clé du nord-ouest du pays    Depuis onze jours, des dizaines de migrants restent bloqués en mer    Libye : L'armée libyenne bombarde la piste de décollage de l'aéroport de Zouara    10 blessés dans l'atterrissage en urgence d'un Airbus sur un champ de maïs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Festival Carthage 2019: Spectacle Moulouk Al Tawaef: Rois des Taifas d'hier, Rois du pétrole d'aujourd'hui
Publié dans Tekiano le 16 - 07 - 2019

La scène de l'amphithéâtre de Carthage a accueilli au cours de la soirée du lundi 15 juillet, les acteurs de la comédie musicale libanaise, Moulouk Al Tawaef, ملوك الطوائف oeuvre des Rahbani avec en tête d'affiche les stars Ghassen Saliba et Hiba Tawaji. Une immersion au coeur de la période post-éclatement du Califat de Cordoue et la constitution des royaumes appelés “royaumes de factions” ou “royaumes de taïfa”.
La pièce Moulouk Al Tawaef a été écrite par feu Mansour Rahbani puis mise en scène par Marwan Rahbani et produite par Ghadi et Oussama Rahbani. Elle a été présentée uniquement à trois reprises, en 2003, puis en 2010, ensuite en 2016; et c'est au Festival international de Carthage 2019 que sera jouée cette magistrale leçon d'Histoire dans sa version intégrale et complète pour la quatrième fois; explique Marouane Rahbani au cours de la conférence de presse.
Moulouk Al Tawaef met en avant l'histoire d'amour du roi-poète Al Mutamid ibn Abbad (1040-1095), le dernier émir abbadide qui a régné à Séville en Andalousie, interprété par l'acteur et chanteur Ghassen Saliba, et sa femme Itimad Rmiqia, interprétée par Hiba Tawaji (succédant à la chanteuse Carole Smaha) sous fond de lutte pour préserver le pouvoir dans une Andalousie déchirée qui vit ces derniers jours de gloire.
Ce dernier s'est associé avec le roi Alphonse VI de Castille pour préserver son royaume, mais ne pouvant plus lui payer son lourd tribut, le roi chrétien devient menaçant surtout après la reconquête chrétienne de Tolède en 1085. Al Mutamid ibn Abbad fit appel au sultan almoravide, Youssef Ibn Tachfin, qui vainquit Alphonse VI, le 23 octobre 1086 à Sagrajas (az-Zallàqa) puis se retourna contre son protégé en s'emparant, entre autres, du royaume de Séville…
La rivalité entre les rois des Taifa, les mini-royaumes andalous, est exacerbée, ce qui n'est pas sans rappeler les confrontations et les coups bas entre pays arabes voisins. Le profil bas que les rois andalous font en présence du roi Alphonse VI de Castille se veut aussi un clin d'œil voulu des Rahbani pour rappeler l'attitude des rois du pétrole d'aujourd'hui dans leur course pour satisfaire les pays capitalistes les plus riches.
Le spectacle s'est parfaitement accommodé avec les caractéristiques de l'amphithéâtre romain de Carthage et a épousé ses formes et couleurs permettant ainsi au public de se retrouver face à une véritable fresque artistique et musicale avec des costumes et des décors ainsi que des projections rappelant la gloire et l'élégance architecturale de l'Andalousie pour une pièce pourtant dramatique qui relate une époque triste de la décadence arabe mais qui ne se prive pas d'humour.
La comédie musicale Moulouk Al Tawaef sera présentée pour une 5ème fois dans le cadre du Festival de Carthage 2019 mardi 16 juillet. Un véritable spectacle riche et ludique, une des rares fois où divertissement rime avec réflexion à Carthage.
Sara Tanit
Lire aussi :
Festival Carthage 2019 : Programme complet du 11 juillet au 20 août


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.