Ajmi Lourimi : A quand une apparition médiatique de Rached Ghannouchi pour rassurer le pays ?    L'impossible débat : l'héritage des femmes en islam    Naouel Menjour: Le basket était un amour de jeunesse pour Raouf Menjour    Le Tunisien et l'utilisation du vélo : A quand la révolution ?    Agriculture : 169,8 MD d'investissements agricoles privés approuvés durant les 5 premiers mois de 2021 (+83%)    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 21 Juin 2021 à 11H00    Coupe Arabe des Nations U20 : La Tunisie entre en lice aujourd'hui    Ouverture de Gabès cinéma Fen : Une question d'image et de regard    Amine Messaâdi, Directeur Photo, à La Presse : «Aucune envie de capitaliser sur les efforts des techniciens»    Les indiscrétions d'Elyssa    Bizerte : Habib Ammar au vernissage d'une exposition d'art à vocation culturelle et touristique    Mohamed Ammar propose un plan de sauvetage en sept points    Tennis : Ons Jabeur égale la n°1 mondiale Ashleigh Barty    Tunisie- Kairouan: La coupure d'électricité n'a causé aucun décès    Tunisie – météo : temps nuageux et baisse de température prévue    Campagne "Beach Clean" dédiée aux opérateurs touristiques dans trois pays méditerranéens    Confinement général pour les gouvernorats dont le taux de contamination est de 400 cas pour 100 000 habitants    Accroissement de la demande nationale de produits pétroliers de 18%, à fin avril 2021    Hausse de la demande de gaz naturel de 10% (quatre premiers mois de 2021)    La Steg revient sur la coupure d'électricité à Kairouan    Vers un réexamen des articles controversés de l'amendement de la loi électorale    " Dictionnaire de la terminologie des arts visuels ", nouvel opus de Sami Ben Ameur    Apaisement et solidarité    Concurrence féroce pour recruter Kechrida : Destination finale    Handball | Le bilan de la CAN des dames au Cameroun : Au-delà des espérances !    Handball | Championnat (play–off) – CA-EST (27-26) : Les Clubistes au finish    Tunisie- Confinement général et Concours d'Entrée aux Cycles de Formation d'Ingénieurs    Coronavirus : la Tunisie le pays plus touché parmi ses voisins de la Méditerranée    Tunisie-Tunisair: Avis aux passagers à destination de l'Algérie    Daily brief du 21 juin 2021: Confinement général dans plusieurs gouvernorats    Kaouther Ben Hnia au jury du festival de Cannes 2021    Toute la classe politique est défaillante et doit partir    Programme TV du dimanche 20 juin    Dacia dévoile sa nouvelle identité visuelle    Médenine: Air France reprend ses vols vers l'aéroport de Djerba-Zarzis    Le programme des demi-finales de la Coupe de Tunisie    Affaire Nabil Karoui — l'association tunisienne des experts judiciaires affirme : «Aucune mise en accusation n'a été formulée à l'encontre des experts»    Covid-19: 86 décès et 2193 contaminations enregistrés le 18 juin 2021    Ammar Mahjoubi: L'histoire à Rome de César à Auguste    Démarrage du festival Gabès Cinéma Fen : Découvrez le programme du 19 au 26 juin 2021    Haniyeh au Maroc, bien que le pays ait normalisé ses relations avec Israël    Monde- Daily brief du 17 juin 2021: Fin de l'obligation du port du masque en extérieur en France    "La Tunisie un allié important pour les Etats-Unis et pour le continent africain" (Andrew M. Rohling)    La migration "irrégulière" vers l'Europe ne doit en aucun cas être résolue dans le cadre d'une approche sécuritaire (Saied)    Ce qui s'est passé en Algérie est-il un signe de la fin de l'ère des islamistes du Monde ?    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tunisie : Le Ramadan, entre l'œil, le télescope et l'astronomie
Publié dans Tekiano le 20 - 08 - 2009

En Tunisie, la météo a publié une analyse sur le croissant de lune. En Algérie, les astronomes se contredisent. En Libye, ce sont les scientifiques qui déterminent le début de Ramadan. Et dire que l'astronomie est une science islamique !
Le site de l'Institut National de la Météorologie de Tunisie a publié, dès le 6 août 2009 une analyse détaillée sur la visibilité du croissant de lune , annonçant le début du mois sacré de Ramadan. Elément particulièrement intéressant, une carte du monde mise en ligne, déterminant les zones géographiques et les dates correspondantes auxquelles le croissant pourrait être vu. Il s'avère que c'est uniquement dans une petite région d'Amérique du Sud que le symbole de Ramadan sera visible, à partir du 20 août 2009 à 22h 48, heure universelle, soit 23h48 à l'heure tunisienne. Selon cette analyse, il paraît dès lors évident que le croissant ne pourrait être vu, à cette date, sur le territoire national. Conséquence directe : le mois Saint de Ramadan débuterait donc le samedi 22 août 2009. Une information corroborée par le portail officiel infotunisie.com qui a annoncé depuis quelques jours que «le mois de Ramadan 1430 devrait débuter vers le 22 août 2009» .
Certes le terme «vers» atténue quelque peu la certitude, en cette nuit du Doute. Mais tout de même.
En Tunisie, le comité d'observation scrute le ciel pour guetter le croissant ramadanesque à travers plusieurs régions du pays. Relevons au passage le télescope électronique ultra sophistiqué «Chahed», élaboré par le docteur tunisien El Awsat Ayari. Un système permettant de déterminer les mois lunaires en centralisant des données issues de laboratoires différents disséminés sur tout le globe terrestre. Ce qui permettra de faciliter le suivi le cycle lunaire au moment du coucher du soleil, en envoyant un signal indiquant le positionnement exact de la lune au cours du mois saint.
Pourtant, le début de mois de Ramadan, continue de susciter la polémique, et les Musulmans de la planète le célèbreront en ordre dispersé. Nos frères Libyens, par exemple, ont annoncé dès le 1er août 2009 que le vendredi 21 août 2009 sera le premier jour de jeûne. Une date fixée par le Centre libyen de télédétection et de la science de l'espace qui se charge notamment de déterminer scientifiquement le début et la fin des mois lunaires, et ce depuis quelques années.
En Algérie, l'association Sirius d'astronomie, a indiqué que le croissant du mois du ramadan «devrait être visible vendredi soir à l'œil nu mais difficilement» et donc «le début du ramadan devrait avoir lieu le samedi 22 août». Une déclaration contredite par chercheur algérien et expert en astronomie, Loth Bounatiro, qui a estimé que le mois de ramadan devrait débuter officiellement en Algérie le vendredi 21 août. On notera tout de même pour cette année une première : l'Arabie Saoudite a autorisé l'utilisation du télescope pour l'observation du croissant.
Difficile de se retrouver face à ces interprétations différentes. D'autant plus qu'avec les nouvelles technologies de la communication et l'explosion des chaînes satellitaires, les Musulmans du monde peuvent se rendre compte en direct (avec regret) que le désaccord règne même pour décider d'une date religieuse qui devrait les unir. Alors même que 2009 a été proclamée année mondiale de l'astronomie.
Paradoxalement le rejet de cette science qui était, il n'y a pas si longtemps, une spécialité arabo-islamique n'a jamais été unanime dans la tradition musulmane. L'astrophysicien Abd-al-Haqq Guiderdoni, également directeur de l'Institut des hautes études islamiques (IHEI) rappelle dans un article publié sur le portail SaphirNewz.com que «le calcul sur la possibilité de voir le croissant a fait l'objet de travaux astronomiques depuis l'Antiquité, et jusqu'à l'époque moderne, en passant par la période de l'apogée du monde musulman». L'histoire a même retenu le nom de quelques juristes qui ont prôné le recours à l'astronomie pour résoudre sans ambiguïté cette question. Assoubki (XIVe siècle), un uléma adepte de l'école shafiite a même déclaré nulle et non avenue toute observation considérée comme impossible par la science. C'est du reste dans cet esprit que les sciences se sont développées dans le monde islamique. Les tables du mathématicien Al Khawarizmi (IXème siècle) étaient aussi destinées à établir les périodes de visibilité du croissant lunaire. Onze siècles plus tard, les Musulmans sont-ils vraiment plus avancés ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.