Le Groupe UTIC se mobilise face à la crise du Coronavirus    4 nouveaux cas de coronavirus à Sousse    Tunisie | Covid-19 : Lancement d'un site électronique pour les consultations    Précision du ministère des Domaines de l'Etat et des Affaires foncières à propos des déclarations du ministre Ghazi Chaouachi    Coronavirus – Etats-Unis : 5.443 morts et 239.279 contaminés    La municipalité de la Goulette annonce un premier décès lié au Covid-19    L'actrice Hend Sabry annonce le lancement de Gabes Cinema fen online (vidéo)    EXCLUSIF : le ministère de la Jeunesse et de Sports verse des aides pour les Fédérations et les clubs    Tunisie Telecom lance le « 1 DT = 60 Minutes » et le « 2DT =1Go » pour accompagner ses clients confinés    Tunisie – Deux nouvelles infections au coronavirus à Tataouine    COVID-19 : L'ancien ministre du tourisme René Trabelsi testé positif    Les épreuves finales, du bac français, annulées    Coronavirus : Arrivée du deuxième lot des dons chinois        Plénière consacrée au Projet de loi relatif à la « Délégation de pouvoir » accordée au Chef du gouvernement : Discours du Président de l'ARP    Siliana : Deux jeunes s'immolent par le feu en moins d'une semaine    Covid-19 : Les tests en Afrique mettent Eto'o et Drogba en colère    Portrait d'un Champion tunisien de Judo et des Arts martiaux qui s'est construit lui-même : Hamza Hamry    Météo propice au confinement : Froid et Pluvieux    L'ARP discute la proposition de loi sur la délégation de pouvoir au chef du gouvernement    Coronavirus – Premier League : le gouvernement britannique appelle les joueurs à réduire leurs salaires    TOPNET procède à des extensions de la capacité de sa bande passante pour supporter les pics de trafic Internet durant le confinement    Tunisie: Baisse du TMM à 6,80% , selon la Banque centrale    Espagne : baisse salariale de 70% pour les joueurs de l'Atlético Madrid    Coronavirus – Coupe d'Asie 2027 : prolongement du délai de dépôt des candidatures    Interview du Chef du gouvernement à Al Wataniya et autres médias : « La santé des Tunisiens n'a pas de prix »    Ce n'est pas…bon !    Les clubs désapprouvent l'idée d'une saison blanche    Youssef Belaïli veut quitter Ahly Djeddah    Un nouveau bras de fer entre la FTF et la TV nationale ?    La CE prête à mobiliser 100 milliards d'euros    Risque d'une guerre régionale après le tir d'un missile turc    Des travailleurs palestiniens refoulés    La Pologne, la Hongrie et la République tchèque, pénalisés    « Il y a des mesures qui sont déjà en marche…les entreprises commencent à encaisser leurs trop perçus de TVA »    L'Institut d'émission suspend toute mesure de distribution de dividendes au titre de l'exercice 2019    La BIAT reporte la tenue des Assemblées Générales Ordinaire & Extraordinaire à une date ultérieure    Quand la Russie aide l'Amérique…    Arrestation de deux terroristes à Siliana et Zafhouan    ‘'Gabes Cinéma Fen'' dévoile son programme en ligne    Des airs frais de l'Océan indien    Nominations à la tête de plusieurs institutions    Nouvelles nominations à la tête de plusieurs institutions culturelles    Tunisie – Prise de position de Kaïs Saïed dans le conflit du Yémen    Festival international de Carthage 2020 | La programmation sera purement tunisienne !    Artify conclut un partenariat avec Festival GABES CINEMA FEN en faveur de la diffusion en ligne gratuite du festival du 3 Avril jusqu'au 11 avril    Des artistes au temps du corona: « Ça serait bien d'assister à une belle chute du système capitaliste et à l'avènement d'une ère écologique…»    Coronavirus: plus de 210 morts en Turquie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





COP 25 : l'Afrique revendique sa vulnérabilité climatique
Publié dans Tuniscope le 03 - 12 - 2019

La 25eme conférence de l'ONU sur les changements climatiques "COP 25", s'est ouverte, lundi, à Madrid, avec la participation de 200 pays représentant les différents continents du monde dont l'Afrique, qui semble bien déterminée, cette année, à faire entendre sa voix.
Le groupe des négociateurs africains vient de formuler une demande spéciale visant à reconnaître l'Afrique comme étant un continent à besoins et circonstances spécifiques.
"Les pays africains réclament aujourd'hui un statut particulier au même titre que les pays les moins avancés et les petits Etats insulaires reconnus, par l'accord de Paris, comme les régions les plus affectées par les dérèglements climatiques", explique à l'agence TAP, Mohamed Zmerli, Point focal de la Tunisie pour la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC).
Il s'agit, d'après lui, de mettre l'accent sur la vulnérabilité des pays africains aux changements climatiques outre les problématiques économiques liées à ces dérèglements.
"Ce statut spécifique leur permettra un accès prioritaire à l'appui technologique, au renforcement des capacités ainsi qu'au financement", fait-il remarquer.
L'inscription de cette demande à l'ordre du jour de la COP 25 et de la réunion des parties à l'accord de Paris (CMA) a attisé certains tensions et clivages avec certains pays qui se sont opposés clairement à cette demande et réclamé, eux aussi, de bénéficier du même statut.
Il s'agit des groupes du groupe de l'Alliance indépendante de l'Amérique latine et les caraïbes (AILAC) présidée par le Honduras et le groupe d'intégrité environnementale (GIE) dirigé par la Suisse.
Des négociations dans l'impasse
A entendre le conseiller du groupe des négociateurs africains, Kamel Djemouai, ces groupes considèrent que certains pays africains comme la Tunisie, l'Egypte, le Maroc, l'Algérie, l'Afrique du Sud et le Nigéria jouissent d'un certain niveau de développement économique et ne sont donc pas éligibles à certains financements.
Ce qui semble également incompréhensible, renchérit-t-il, est le fait que le président du groupe des pays moins avancés (PMA) qui comprend des pays africains a rejeté notre demande qui, en contrepartie, a été fortement soutenue par l'Arabie Saoudite, chef de file du groupe arabe.
Néanmoins, selon lui, la présidente de la COP 25, Carolina Schmidt Zaldivar avait annoncé que des consultations informelles seront lancées afin de parvenir un consensus qui permettra à l'Afrique d'être considéré comme un continent à besoins spécifiques, conformément aux dispositions de la CCNUCC.
En somme, les négociations s'annoncent "ardues" et "tendues", estime Rafik Aini, délégué tunisien et négociateur en chef du groupe africain pour l'agriculture. Cependant, le groupe africain demeure "résolu", insiste-t-il, à faire valoir ses intérêts et à tirer son épingle du jeu durant ces deux semaines marathon de pourparlers climatiques.
Une demande visant à accorder plus d'attention à l'adaptation dans l'agenda de la COP 25 et de la CMA a également été formulée par notre groupe, souligne-t-il.
"Les pays africains contribuent très peu aux émissions des gaz à effet de serre, mais malgré ça, nous sommes les plus concernés par les effets des changements climatiques".
Raison pour laquelle, assure-t-il, les pays du groupe africain demandent à ce que les financements soient davantage orientés vers des projets de résilience aux changements climatiques.
Bien que l'ensemble des 54 pays d'Afrique ne contribue qu'à hauteur de 4% aux émissions mondiales de GES (gaz à effet de serre), selon les données de la Banque Mondiale, le continent est très vulnérable aux effets des changements climatiques et de la variabilité météorologique, dont les impacts sont déjà tangibles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.