Nabil Karoui : Notre diplomatie est en crise et en isolement régional et international !    Tunisie – Quiproquo autour des indicateurs du coût de la vie en Tunisie    Mohamed Meddeb: Crise libyenne, et si la Tunisie présentait sa propre initiative!    Hand – CAN 2020 : La Tunisie fait le plein contre le Cameroun    Tunisie – Nabil Karoui : Kaïs Saïed devra choisir entre la légitimité électorale et l'aventure de la voie révolutionnaire    Ridha Bergaoui: Pour un ministère chargé du bonheur des Tunisiens    Le brouillon de la résolution du sommet de Berlin dévoile les motivations réelles des participants    Le Derby de la Capitale remporté par l'Espérance Sportive de Tunis 2 à 1 face au Club Africain    Crise libyenne : Affrontements armés, initiatives de cessez-le-feu, réunion de Moscou, conférence de Berlin…quel rôle jouent la Turquie et la Russie dans ce conflit ?    CONDOLEANCES : M. Adel Attia    Sfax: Près de 218 tonnes d'olive reçus dimanche au marché de Guremda à prix de base de 920/kg    DECES : Héla Ben Cheikh née Hamza    Nizar Chaari s'entretient avec S.E. l'ambassadeur de Chine en Tunisie, Wang Wenbin, lors du colloque sur la Route de la soie    EST: Ne rien laisser aux concurrents    l'invité – Moncef Tabka, ancien gardien international de l'USM et de l'ESS : «Attouga était très malin»    Sport plus – Retransmissions des matchs en clair à la télévision : Y a encore du foot à la télé !    Le CSS convoque une assemblée générale ordinaire    Du 24 au 26 janvier : Première édition du festival du hayek à Kairouan    MEMOIRE : Taher SASSI    ‘‘Miss Hayek de Kairouan 2020'' : Qui sera l'heureuse élue ?    Conférence de Berlin : Ni la Tunisie et ni le Maroc n'y participent !    Football : Programme des plus importants matchs de ce dimanche 19 janvier 2020    Algérie : 12 morts et 46 blessés dans une nouvelle catastrophe de la route    Ligue 1 : Un Derby très attendu entre l'Espérance de Tunis et le Club Africain    François G.Bussac et la CIE des Vives Voix présentent « Au plaisir de Lire » à l'Agora : Eloge de la Légèreté    Pharmacies d'officine: entre acquis et vide juridique    Les bus et les usagers…    Banlieue Nord: Le train bleu du TGM s'essouffle    Météo: Prévisions pour dimanche 19 janvier 2020    En vidéo : Ce dont rêverait Lamia Fourati pour les Tunisiens, les Femmes et l'Economie    Tunisie – Pourquoi l'Etat veut-il vendre la société confisquée AVS en se débarrassant de ses agents ?    Fadhel Abdelkefi et Hakim Ben Hamouda finalistes chez Kais Saied ?    Samir Gharbi: Pourquoi la Tunisie n'a pas été invitée par l'Allemagne à la Conférence de Berlin sur le conflit libyen?    Tunisie : [ photos+vidéo] Tunisie Telecom consacre 240 mille dinars pour les prix du concours “Marbou7a”    L'armée de Haftar dénonce le déploiement en Libye de systèmes antiaériens turcs    Tourisme : Prés de 3 Millions de touristes Algériens ont visité la Tunisie en 2019    Où regarder en direct le grand test avant les vols habités de SpaceX vers l'ISS?    MOOD TALENT : FELFEL réchauffe les cœurs à DAR EL MARSA*****    Tunisie: Plan terroriste visant à l'assassiner, première réaction de Mbarka Aouania    Pression internationale pour impliquer la Tunisie à la conférence de Berlin sur la Libye    Tunisie – Météo : Ciel nuageux sur la plupart des régions pendant le Week-end    La Tunisie au Salon international de gaz vert renouvelable à Nantes    Festival de la musique et de la Chanson tunisiennes 2020 : Ouverture des candidatures pour la compétition nationale    Aziza Guermazi expose à la Maison de France à Sfax : « Au pays des couleurs »    Onze soldats américains affectés lors de l'attaque aux missiles par l'Iran    Appel à candidature Festival Voix de Femmes: Compétition Officielle    Théâtre de l'Opéra : « Noor », création du Pôle Musique et formations symphoniques    Théâtre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





COP 25 : l'Afrique revendique sa vulnérabilité climatique
Publié dans Tuniscope le 03 - 12 - 2019

La 25eme conférence de l'ONU sur les changements climatiques "COP 25", s'est ouverte, lundi, à Madrid, avec la participation de 200 pays représentant les différents continents du monde dont l'Afrique, qui semble bien déterminée, cette année, à faire entendre sa voix.
Le groupe des négociateurs africains vient de formuler une demande spéciale visant à reconnaître l'Afrique comme étant un continent à besoins et circonstances spécifiques.
"Les pays africains réclament aujourd'hui un statut particulier au même titre que les pays les moins avancés et les petits Etats insulaires reconnus, par l'accord de Paris, comme les régions les plus affectées par les dérèglements climatiques", explique à l'agence TAP, Mohamed Zmerli, Point focal de la Tunisie pour la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC).
Il s'agit, d'après lui, de mettre l'accent sur la vulnérabilité des pays africains aux changements climatiques outre les problématiques économiques liées à ces dérèglements.
"Ce statut spécifique leur permettra un accès prioritaire à l'appui technologique, au renforcement des capacités ainsi qu'au financement", fait-il remarquer.
L'inscription de cette demande à l'ordre du jour de la COP 25 et de la réunion des parties à l'accord de Paris (CMA) a attisé certains tensions et clivages avec certains pays qui se sont opposés clairement à cette demande et réclamé, eux aussi, de bénéficier du même statut.
Il s'agit des groupes du groupe de l'Alliance indépendante de l'Amérique latine et les caraïbes (AILAC) présidée par le Honduras et le groupe d'intégrité environnementale (GIE) dirigé par la Suisse.
Des négociations dans l'impasse
A entendre le conseiller du groupe des négociateurs africains, Kamel Djemouai, ces groupes considèrent que certains pays africains comme la Tunisie, l'Egypte, le Maroc, l'Algérie, l'Afrique du Sud et le Nigéria jouissent d'un certain niveau de développement économique et ne sont donc pas éligibles à certains financements.
Ce qui semble également incompréhensible, renchérit-t-il, est le fait que le président du groupe des pays moins avancés (PMA) qui comprend des pays africains a rejeté notre demande qui, en contrepartie, a été fortement soutenue par l'Arabie Saoudite, chef de file du groupe arabe.
Néanmoins, selon lui, la présidente de la COP 25, Carolina Schmidt Zaldivar avait annoncé que des consultations informelles seront lancées afin de parvenir un consensus qui permettra à l'Afrique d'être considéré comme un continent à besoins spécifiques, conformément aux dispositions de la CCNUCC.
En somme, les négociations s'annoncent "ardues" et "tendues", estime Rafik Aini, délégué tunisien et négociateur en chef du groupe africain pour l'agriculture. Cependant, le groupe africain demeure "résolu", insiste-t-il, à faire valoir ses intérêts et à tirer son épingle du jeu durant ces deux semaines marathon de pourparlers climatiques.
Une demande visant à accorder plus d'attention à l'adaptation dans l'agenda de la COP 25 et de la CMA a également été formulée par notre groupe, souligne-t-il.
"Les pays africains contribuent très peu aux émissions des gaz à effet de serre, mais malgré ça, nous sommes les plus concernés par les effets des changements climatiques".
Raison pour laquelle, assure-t-il, les pays du groupe africain demandent à ce que les financements soient davantage orientés vers des projets de résilience aux changements climatiques.
Bien que l'ensemble des 54 pays d'Afrique ne contribue qu'à hauteur de 4% aux émissions mondiales de GES (gaz à effet de serre), selon les données de la Banque Mondiale, le continent est très vulnérable aux effets des changements climatiques et de la variabilité météorologique, dont les impacts sont déjà tangibles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.