CAN-U20 : programme des demi-finales    Foot-Europe: le programme du jour    COVID-19 : 651 nouvelles contaminations et 32 décès recensés le 26 février 2021    Mémoires: Dalila BLANCO    Exposition personnelle d'Ismaïl Bahri à la galerie Selma Feriani: Chroniques de l'invisible    Maladies rares en Tunisie: Mais qu'est-ce qui a réellement changé depuis ?    FOCUS BUSINESS: L'entreprise du futur se prépare aujourd'hui    Les plaies toujours ouvertes    NEWS: L'affaire Belkhiter    Ligue 1 — Cet après-midi le classico (Mise à jour de la 6e journée) et deuxième manche de la 14e journée: Un hors-série qui vole la vedette !    Ali Chabbouh, ancien attaquant du COT: «La Coupe 1988 a bousillé mon club»    Portez la chemise blanche et un débardeur avec classe    Mélange d'imprimés et de couleurs: Eviter les faux-pas !    AME: tout ce qu'exige un nourrisson !    Echappée belle: Voir Kairouan et… vivre    Tunisie : Le ministère de la Santé autorise la commercialisation du vaccin astrazeneca    8% des Tunisiens sont satisfaits du rendement de Ghannouchi, selon Emrhod    Hamma Hammami : à bas le système    Les routes fermées suite à la manifestation d'Ennahdha    Ghannouchi au parti travailliste : rejoignez-nous pour unifier le peuple tunisien    Le leader du courtage en assurance et réassurance, Aon Tunisie, change de nom et devient ARS Tunisie    Tunisie Telecom meilleure performance du réseau mobile en 2020    Facebook rétablit l'accès aux contenus d'actualité en Australie    Associer à une formation scientifique d'excellence, une ouverture intellectuelle...    Si la justice m'était « comptée »...    Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES    Des frappes en Syrie tuent 22 miliciens pro-Iran    L'Europe s'inquiète, les USA s'estiment «en avance»    Groupes criminels, des "bandits" ou Boko Haram ?    Penser l'histoire et la religion    Les trois religions à l'unisson    Lancement digital d'OPPO Reno 5 | Reno5 5G : une première en Tunisie    Un nouveau système informatique intégré pour la douane tunisienne    Sur 3 961 analyses 666 contaminations détectées hier    Vers une légalisation du cannabis au Maroc    Tunisie-Ligue 1 (J14): les matches de ce samedi    Leader du courtage en assurance et réassurance : Aon Tunisie, change de nom et devient ARS Tunisie    Scandale des déchets italiens : Mandat de dépôt à l'encontre de l'avocat de la société importatrice    « ADN » de Maïwenn à l'Institut français de Tunisie: Une quête de descendance    « Shayatine » de Amel El Fargi et Wael Merghni: Ecritures croisées, territoire commun    Le Festival de la médina n'aura pas lieu en 2021    Tunisie Telecom réalise la meilleure performance sur l'Internet mobile en 2020    Mort d'avoir bu... trop d'eau?    Habib Ammar préside une rencontre sur le suivi des projets culturels bilatéraux Tunisie-UE    Top 5 des personnes les plus riches au monde    En vidéo: In Style With Rym, la nouvelle émission présentée par Rym Saidi    12 pays aux manoeuvres militaires «African Lion» qui auront lieu en Tunisie en juin prochain    La Tunisie abrite l'exercice militaire multinational "African Lion", en juin 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





A l'échéance, Les fonds Ben Ali en Suisse seront restitués à Leila Trabelsi et sa famille
Publié dans Tuniscope le 16 - 01 - 2021

La course contre la montre est enclenchée : mardi à minuit, la Tunisie pourrait dire adieu à plus de 200 millions de francs détournés par le clan du défunt dictateur. Plusieurs voix demandent au Conseil fédéral d'agir.
Le 19 janvier 2011, cinq jours après la fuite de Zine el-Abidine Ben Ali, le Conseil fédéral émettait une ordonnance pour geler les avoirs de l'autocrate et de 36 de ses proches.
Selon l'association Public Eye, ils auraient fait transiter 320 millions de dollars (284 millions de francs) par la place financière genevoise. Or les personnes listées par l'ordonnance pourraient récupérer le gros de cette somme à l'expiration, mardi à minuit, du gel administratif après un délai légal de dix ans.
Certes, une partie des fonds, évaluée à 60 millions de francs, a par la suite été bloquée sur ordre judiciaire et restera en sécurité quoi qu'il arrive. A ce jour, l'Etat tunisien en a récupéré 4,27 millions. «Ce sont des miettes!» s'emporte Mounira Ayari, députée du Bloc démocratique (centre gauche) et représentante des Tunisiens de Suisse.
Son parti a sollicité officiellement l'Assemblée fédérale dans une lettre datée du 11 janvier. Elle demande une prorogation du gel administratif et une aide accrue pour répertorier les avoirs du clan Ben Ali.
«Il y a eu une véritable faute de la Suisse à cause de son manque de transparence dans ce dossier», affirme l'élue et avocate. Ne se faisant guère d'illusion sur une extension, Mounira Ayari envisage de déposer un recours avec de nouvelles victimes de l'ancien régime pour relancer le blocage des fonds.
De l'autre côté de la Méditerranée, cette initiative parlementaire bénéficie de plusieurs relais. «Il ne faut pas qu'un dinar manque à l'Etat tunisien», insiste Omar Azzabi, élu vert à Genève.
Au sein d'un collectif regroupant plusieurs associations, il a envoyé une missive au Conseil fédéral. S'il concède que la Tunisie n'a «pas suivi ce dossier avec toute la diligence requise», il se dit «scandalisé» par «l'absence de pressions des autorités sur les banques pour n'aboutir à l'identification que de 60 millions de francs d'avoirs mal acquis».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.