FITA 2021 : Neuf ministres africains seront présents aux côtés des plus grands bailleurs de fonds    Le programme des demi-finales de la Coupe de Tunisie    Ons Jabeur disputera deux finales aujourd'hui    Tunisie – La Météo du dimanche    Médenine: Un candidat au bac testé positif et la situation épidémique est stable selon le directeur régional de la santé préventive    Tunisie – L'image du jour    Ghar El Melh : Arrestation de deux personnes exploitant des parkings anarchiques    Tunisie – Kairouan : Couvre feu à partir de 17 heures    Changement de la loi animale en Tunisie: Ça commence à décoller à l'ARP...    NEWS: Houcine Rabii positif au coronavirus    Ligue des champions – Demi finale aller – EST-Al Ahly (0-1): Le métier d'Al Ahly...    Canicule: Adopter les gestes de prévention pour éviter les complications    Exposition de groupe «Itération» à la Galerie Aïn Répéter pour mieux dire    Participation du centre international de Tunisie pour l'économie culturelle numérique à la foire du livre du 17 juin au 27 juin à la cité de la culture: Des livres audios et six essais par des voix féminines au programme    SALON POLLUTEC La Tunisie en tant qu'invitée d'honneur    Réseau méditerranéen d'investissement ANIMA: La Tunisie, premier pays bénéficiaire    Protection contre la violence et la discrimination fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre: Observations préliminaires sur la situation en Tunisie    65e Anniversaire de la création de l'Armée: Hommage à l'Armée nationale et gloire au soldat tunisien    Affaire Nabil Karoui — l'association tunisienne des experts judiciaires affirme : «Aucune mise en accusation n'a été formulée à l'encontre des experts»    Entretien avec Ridha Dhib (artiste visuel et marcheur): Le devenir territoire    Ammar Mahjoubi: L'histoire à Rome de César à Auguste    Ons Jabeur affronte Daria Kasatskina pour la finale du tournoi de Birmingham    Bizerte : Approbation de 8 projets d'un coût total de 10 millions de dinars    Un hôpital de campagne militaire à Kairouan sur ordre de la présidence de la République    Rafik Abdessalem : Le référendum donnera une couverture à une nouvelle dictature aliénée    Trabelsi appelle à des réformes dans l'espace de travail basées sur une approche participative    La vulnérabilité de 53% des terres en Tunisie est très élevée face au phénomène de la désertification (ministère)    Démarrage du festival Gabès Cinéma Fen : Découvrez le programme du 19 au 26 juin 2021    Ouverture d'une exposition de femmes rurales au Palais Ennejma Ezzahra    Tunisie : La production nationale de gaz naturel augmente de 62%    Programme TV du samedi 19 juin    Handball | Play-off (11e journée) : CA-EST décisif pour le titre    Un conseil ministériel régional dédié à Sfax prévu le 15 juillet    Pollutec 2021 : La Tunisie invitée d'honneur à Lyon    BH Bank: Med Salah Chebbi El Ahssen Président et Hichem Rebai Directeur général    Tunisie – Etats-Unis : Visite virtuelle de Wendy Sherman à Tunis    Euro: les matches de ce samedi    Un fils de la médina d'envergure universelle: Ibn Khaldoun    Houcine Abassi : Qui est Kaïs Saïed pour mettre en doute notre patriotisme ?    Haniyeh au Maroc, bien que le pays ait normalisé ses relations avec Israël    Cannes 2021 : la tunisienne Kaouther Ben Hania membre du jury de la compétition Courts métrages    Monde- Daily brief du 17 juin 2021: Fin de l'obligation du port du masque en extérieur en France    "La Tunisie un allié important pour les Etats-Unis et pour le continent africain" (Andrew M. Rohling)    La migration "irrégulière" vers l'Europe ne doit en aucun cas être résolue dans le cadre d'une approche sécuritaire (Saied)    Ce qui s'est passé en Algérie est-il un signe de la fin de l'ère des islamistes du Monde ?    Monde- Daily brief du 16 juin 2021: Sommet Poutine-Biden à Genève    Un soldat blessé lors de l'explosion d'une mine à Mghilla    La Tunisie accueille une partie de l'exercice militaire "African Lion 21" (Défense)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Films tunisiens à Cannes... Wanted !!
Publié dans Tuniscope le 23 - 05 - 2009

Le monde entier et le domaine cinématographique en particulier vibrent chaque année sur les rythmes du festival de Cannes. On ne peut pourtant s'empêcher d'avoir un pincement au cœur devant les interrogations répétitives des médias en ce qui concerne l'absence des films africains et tunisiens. On se pose à notre tour la question de savoir pourquoi les films tunisiens flirtent très difficilement avec la montée des marches du festival de Cannes.
Le monde entier et le domaine cinématographique en particulier vibrent chaque année sur les rythmes du festival de Cannes. On ne peut pourtant s'empêcher d'avoir un pincement au cœur devant les interrogations répétitives des médias en ce qui concerne l'absence des films africains et tunisiens. On se pose à notre tour la question de savoir pourquoi les films tunisiens flirtent très difficilement avec la montée des marches du festival de Cannes.

Depuis, 2001, aucun film tunisien n'a donc été en compétition à Cannes. Ceci revient principalement, à notre sens, à la situation de régression générale du cinéma tunisien.
Premièrement, le niveau de la production est en baisse constante depuis des années déjà. La production filmique n'est pas prospère et les réalisateurs peinent à pourvoir donner naissance à des longs métrages.


Ensuite, les salles de cinéma sont en crise. Leur nombre est passé de quelques centaines dans les années cinquante à 17 salles en 2006 !
Le public n'est plus au rendez vous et la cinéphilie se manifeste principalement par suivre les films proposés par les chaines satellitaires ou par l'achat d'un DVD gravé chez les commerces du piratage.

Ces derniers sont à eux seuls sujets à débats dans le domaine cinématographique vu l'ampleur qu'ils prennent et le tort qu'ils peuvent causer surtout dans le cas de piratages de films locaux.

Malgré cela, un public cinéphile averti suit régulièrement les manifestations cinématographiques dans tout le pays, ce qui, en même temps, limite le cinéma à un aspect occasionnel et festif.

Ces trois éléments parmi tant d'autres empêchent l'installation d'une industrie du cinéma en Tunisie. Une industrie bien structurée de l'amont à l'aval serait susceptible de ramener public et financement et à force de forger…

La prospérité du cinéma devrait commencer par l'amélioration de la situation actuelle à l'intérieur du domaine cinématographique.

L'absence de participation tunisienne au festival de Cannes est donc à l'image d'une situation générale à laquelle on doit remédier de l'intérieur pour que nos films deviennent plus exportables, notamment pour ce genre de festivals.

Dans ce sens, le ministère de la culture et de la sauvegarde du patrimoine met en place une réforme générale du secteur cinématographique en se basant sur les avis de spécialistes dans tous les métiers du cinéma, à suivre !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.