Tunisie – Djerba : Trois morts, 11 rescapés et trois disparus dans le naufrage d'une barque    Wimbledon 2022 : Sur quelles chaines suivre Ons Jabeur ce vendredi ?    Zaghouan | Des mandats de dépôt à l'encontre de 3 fonctionnaires et un responsable de groupement hydraulique    Tunisie – Le budget alloué au référendum atteindra 50 millions de DT    Tunisie – Tataouine : Covid 19 : Un décès et 44 nouveaux cas en un jour    La conférence sur la gestion du spectre des fréquences au Moyen-Orient et en Afrique du nord de retour pour sa 6ème édition    DES COMPTEURS ELECTRQUES INTELLIGENTS EN TUNISIE    Mohamed Tlili Mansri : les membres de l'Isie seront entièrement dédiés à leur mission    L'Algérie s'engage à satisfaire les besoins énergétiques de la Tunisie    CAF – Entraîneur de l'Année : aucun coach tunisien nominé !    CAF – Joueur Africain de l'Année : Ali Maaloul seul tunisien nominé    Festivals été 2022: La palestinienne Dalel Abu Amneh à Hammamet et à Dougga    Ce dimanche, accès gratuit aux musées, sites et monuments historiques    Ooredoo Tunisie lance un Experience Center pour soutenir les startups    Notation – Moody's : Des perspectives négatives pour le secteur bancaire tunisien    CONDOLEANCES : Abir JEBALI    Galaxy Z Flip3 résiste à plus de 418 502 pliages et 143H de live stream    Evénement Music To Act: 15h de music non stop à Yuka Tunis pour la bonne cause    Ukraine : Comment Biden et Erdogan font leur beurre avec la guerre de Poutine    Variole du singe : Urgent : premier cas dans un pays très visité par les Tunisiens    Officiel : La France accueillera 4000 travailleurs Tunisiens    UGTT-UTICA :Lorsque les deux centrales trouvent un terrain d'entente    La tension monte devant le ministère de la Santé: Les détails    Sommet de l'OTAN à Madrid | Un revers pour Moscou ?    Ils ont dit…    Tout savoir sur les secrets à bord des avions    Théâtre | « Le quatrième pouvoir » d'Abdelkader Ben Saïd, d'après une idée de Néji Zaïri : Les liaisons dangereuses    Issam Bouguerra primé à Paris, emprisonné à Tunis pour usage de cannabis    ISIE: Point de la situation des préparatifs relatifs à l'organisation du référendum [Vidéo en direct]    Révélations choquantes de Imed Hammami concernant Rached Ghannouchi    L'écart entre la production et la consommation des produits pétroliers estimé à 58 milles barils /jour    De la réforme de l'enseignement...    NEWS | Harzi vers Ittihad Tripoli    Maâloul annoncé partant : Démenti du président de l'EST    Änis Ben-Hatira rejoint le club autrichien de première division SCR Altach    Tunisie : La nouvelle constitution sera publiée aujourd'hui    Dégradation de l'état de santé des magistrats qui observent une grève de la faim    Décès de Hichem Rostom : Un monstre sacré du cinéma et du théâtre tunisien s'en va...    Natasha Franceschi rencontre le gouverneur de Tunis    Météo du jeudi 30 juin 2022    Sahara libyen :20 cadavres repéchés à cause de la désydratation    Le Mufti de la république :le 9 juillet 2022 ,la fête du sacrifice    Première médaille d'or pour la Tunisie aux JM Oran 2022 remportée au Pétanque    Sommet de l'OTAN à Madrid : Revenir aux origines !    Pour chaque service gagnant de Ons Jabeur, 100 € seront versés pour un lycée à Siliana    Voici le top 20 de meilleures chansons de l'Histoire de la musique    Reportage sur l'exposition «Abd el-Kader» au MUCEM de Marseille : L'Emir aux multiples dimensions    Mohamed Ibrahim Hsairi: Si j'étais l'Irak!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Lois, Décrets, Arrêtés
Publié dans WMC actualités le 14 - 08 - 2006

Loi n°2006-54 du 28 juillet 2006, modifiant et complétant le code de la route (1).

Au nom du peuple,

La chambre des députés et la chambre des conseillers ayant adopté,

Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Article premier. - sont abrogées, les dispositions du 2 paragraphe de l'article 83, du premier paragraphe de l'article 84, du numéro 5 de l'article 87, du numéro 4 de l'article 92, du deuxième paragraphe de l'article 93, du numéro 5 de l'article 105, du premier paragraphe de l'article 110 et des articles 111, 112 et 114 du code de la route et remplacées par les dispositions suivantes :

Article 83 (paragraphe 2 nouveau) :

Les infractions ordinaires se divisent en trois catégories et tout contrevenant est puni d'une amende égale à :

- 6 dinars pour les infractions de la première catégorie.

- 10 dinars pour les infractions de la deuxième catégorie.

- 20 dinars pour les infractions de la troisième catégorie.

Article 84 (paragraphe I nouveau) :
Est punie d'une amende allant de 21 à 60 dinars, toute personne ayant commis une infraction grave.

Article 87 (numéro 5 nouveau) :
5- refus de se soumettre à la procédure relative à la preuve de l'état alcoolique.

Article 92 (numéro 4 nouveau) :
4- conduite sous l'empire d'un état alcoolique ou refus de se soumettre à la procédure relative à la preuve de l'état alcoolique

Article 93 (paragraphe 2 nouveau) :
Dans ces cas, le procès-verbal est transmis dans un délai de sept jours à la commission technique compétente qui l'examine dans un délai d'un mois à compter de la date de l'infraction.

Article 105 (numéro 5 nouveau) :
5- conduite avec un permis de conduire dont la validité est suspendue.

Article 110 (paragraphe 1 nouveau) :
Le recouvrement des amendes relatives aux infractions ordinaires est effectué auprès de l'une des recettes des finances.

Article 111 (nouveau) : En cas de refus du contrevenant de payer le montant de l'amende à titre de recouvrement définitif, un délai de sept jours à compter de la date de l'infraction lui est accordé pour présenter ce qui atteste de la consignation du montant de l'amende auprès d'une recette des finances.

Article 112 (nouveau) : Si le contrevenant présente ce qui atteste de la consignation du montant de l'amende dans le délai prévu par l'article 111 du présent code, le chef du poste de police ou de la garde nationale, auquel est rattaché l'agent ayant constaté l'infraction, se charge de transmettre le procès-verbal au juge cantonal compétent.

S'il ne procède pas à la consignation dans le délai indiqué, le contrevenant est considéré comme ayant renoncé à son droit de transmission du procès-verbal au juge cantonal et le règlement à titre définitif de l'amende devient exigible.

Si le contrevenant ne présente pas dans le délai indiqué ce qui atteste de la consignation effectuée, celle-ci est considérée comme ayant été liquidée à titre de recouvrement définitif du montant de l'amende.

Article 114 (nouveau) : Le montant de l'amende est doublé s'il n'est pas réglé dans un délai de 15 jours à compter de la date de l'infraction.

Passé le délai d'un mois à compter de la date de l'infraction sans que le montant de l'amende ne soit payé, le receveur des finances se charge d'informer le fichier national des infractions à la circulation.

A partir de cette date, le permis de conduire est considéré comme ayant sa validité suspendue et non valable pour la conduite, et ce, jusqu'au payement de l'amende ou la régularisation de la situation.

Les sanctions pénales découlant des infractions mentionnées à l'article 83 du présent code sont prescrites dans un délai de cinq ans à compter de la date de l'infraction.

Art. 2. - Sont ajoutés, les numéros 12, 13 et 14 à l'article 84, le numéro 12 à l'article 85, l'article 94 bis ainsi qu'un 2ème et un 3ème paragraphe à l'article 101 du code de la route comme suit :

Article 84:

12- circulation dans le sens interdit.

13- changement de direction d'un véhicule sans s'assurer au préalable de la possibilité de le faire sans danger ou sans aviser les autres usagers de la route au moment opportun.

14- conduite avec un permis de conduire dont la validité est suspendue.

Article 85 :

12- conduite en dépit du retrait du permis prévu à l'article 94 bis du présent code.

Article 94 bis :
Les agents cités au premier paragraphe de l'article 100 du présent code peuvent procéder au retrait immédiat du permis de conduire dans les cas suivants :

- conduite sous l'empire d'un état alcoolique ou refus de se soumettre à la procédure relative à la preuve de l'état alcoolique.

- s'il résulte de l'accident un homicide ou des blessures graves.

- conduite avec un permis de conduire dont la validité est suspendue.

La mesure de retrait est portée à la connaissance du procureur de la République.

Le procès-verbal est transmis à la justice et une copie accompagnée du permis de conduire en est adressée, en cas de retrait, à la commission technique compétente dans les premier et second cas et aux services spécialisés du ministère chargé des transports dans le troisième cas.

Dans ce troisième cas, le permis de conduire ne sera récupéré par son titulaire que s'il est établi que celui-ci n'est redevable d'aucune amende suite à une infraction à la circulation et à condition que la validité du permis n'ait pas expiré et que le permis de conduire ne soit pas sous le coup d'une décision de retrait.

En aucun cas, la suspension de la validité du permis de conduire au sens du présent code, ne peut être invoquée comme étant l'un des motifs d'exclusion de la garantie, en application de l'article 118 du code des assurances.

Article 101 ( 2ème et 3ème paragraphe)
Lors du constat des infractions ordinaires prévues à l'article 83 du présent code et de ses textes d'application l'agent dresse un procès-verbal mentionnant que le contrevenant a été informé que le procès-verbal n'est pas transmis au juge cantonal compétent lorsque l'amende est payée à titre définitif auprès de l'une des recettes des finances.

L'agent remet au contrevenant une copie du procès-verbal pour servir au payement de l'amende auprès de l'une des recettes des finances. Si le contrevenant refuse de signer le procès-verbal, mention en est faite dans celui-ci. Une copie du procès-verbal est envoyée au receveur des finances du même arrondissement territorial.

Art. 3. - Les dispositions du dernier paragraphe de l'article 94 et de l'article 115 du présent code sont abrogées.

La présente loi sera publiée au Journal Officiel de la République Tunisienne et exécutée comme loi de l'Etat.

Tunis, le 28 juillet 2006.

Zine El Abidine Ben Ali


(1) Travaux préparatoires :

Discussion et adoption par la chambre des députés dans sa séance du 18 juillet 2006.

Discussion et adoption par la chambre des conseillers dans sa séance du 27 juillet 2006.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.