Turquie [VIDEO] : Démantèlement d'une tentative d'assassinat d'Erdogan lors d'un rassemblement populaire    Coupe Arabe : Démonstration de force à l'égyptienne et 5-0 à la fin    L'ordre des médecins s'oppose à l'Innovation et aux Startups    Tunisie : Nouvelle décision de Kais Saied    REMERCIEMENTS ET FARK: Khemaies GUEBLAOUI    MEMOIRES: Béchir HAMMAMI    Gafsa | dur, dur d'être jeune…    Tunisie-coronavirus : Vers la fermeture des frontières? le ministre répond    La startup Tunisienne Lamma accélère sa vision Quick commerce et acquiert Farm Trust    CMF : Visa pour l'admission en Bourse de "Smart Tunisie"    Les recettes douanières ont augmenté de 17,2%, fin novembre    Louzir : La personne infectée par « L'Omicron » va bien et n'a montré aucun symptôme    Tunisie : Hausse de 17,2% des recettes douanières durant les 11 premiers mois de l'année 2021    Coupe Arabe : Les Marocains écrasent la Jordanie et se qualifient pour les 1/4    NBA : Phoenix privé de record, le derby de LA pour les Clippers    JTC 2021: Une inauguration inédite célébrant plusieurs expressions d'art et transmise à la télé    La Tunisie perd son match contre la Syrie (0-2): Une grande désillusion à la Coupe arabe FIFA 2021    Tunisie [EN DIRECT] : Les militants de l'Union affluent à la Kasbah pour commémorer l'assassinat de Farhat Hached    Tunisie – Japon : Conférence "JICA Chair" et signature d'un mémorandum de coopération à l'ENA de Tunis    NEWS: Zerdoum passe au CA    Marathon International COMAR Tunis-Carthage: Courons pour l'environnement    Foot-Europe: le programme du jour    Monde: Un accord « historique » entre la France et les Emirats Arabes Unis    Conférence d'Oran : La contribution des 3 pays africains au Conseil de sécurité de l'ONU a été capitale (Jerandi)    Bilel Sahnoun, Directeur Général de la Bourse de Tunis: "La Tunisie n'a toujours pas saisi l'opportunité des financements verts"    Pourquoi: Vente illégale d'eau    Office National de la Famille et de la Population — Lancement des premières Journées nationales de la santé sexuelle et reproductive: Le sida, l'autre pandémie    Tahya Tounes annonce son congrès extraordinaire en mars 2022    On nous écrit: «J'ai fermé mes maisons » de Marianne Catzaras Sur ses collines, Athènes attend    «On a Blade of Grass» de Fares Thabet à Selma Feriani Gallery du 13 décembre 2021 au 5 février 2022: Un environnement rêvé    Exposition de photos: Splendeurs et couleurs de la Médina de Tunis    Yasmina Khadra appelle au sauvetage de la librairie El Moez    Opportunités : Des hommes d'affaires tunisiens prospectent les marchés kenyan et ougandais    Premier ministre italien : « la Tunisie doit tracer une voie politique claire »    Tunisie : Leila Jaffel crée une équipe pour le suivi des activités des directions régionales de la justice    UGTT : Commémoration du 69e anniversaire de l'assassinat de Hached    Tunisie-Covid : Quatre morts en une journée    Coupe arabe FIFA 2021 | Tunisie-Syrie (0-2): La grande désillusion des aigles de Carthage    Tunisie-Météo: Temps nuageux sur l'ensemble du pays    Tunisie Télécom accompagne la Tunis Fashion Week    Ce dimanche, accès gratuit aux musées, monuments et sites historiques    Macron dans le Golfe : De très gros chèques et une sacrée revanche sur Biden    Aux Galerie « XYZ » et TGM Gallery : La Grenade exposée sous toutes ses coutures et l'Ecole de Tunis haute en couleurs    L'Omicron était déjà présent en Europe avant la cascade de restrictions visant l'Afrique?    La Tunisie cherchait à acheter jusqu'à 175 000 tonnes de blé tendre    Space X : Elon Musk menace ses salariés de fermeture    Coronavirus : Première déclaration du PDG de Pfizer concernant ''Omicron''    Ghazi Moalla : Trois personnalités sont les favoris pour l'élection présidentielle libyenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Passionnément Jazz à Carthage
Publié dans WMC actualités le 01 - 04 - 2008

Comme disait Corneille, «La valeur n'attend pas le nombre des années … »

04 ans. Déjà, seulement, à peine ? Quoique l'on dise, précisément ou approximativement, «Jazz à Carthage» by Tunisiana est désormais un rendez-vous couru qui éveille Tunis et l'internationalise à souhait.

Ca se passe du 5 au 25 avril, le programme circule sur le net depuis plus de 2 mois et ne nous réserve que du beau ! Que du show !
Gilbero Gil, Liz Mc Comb, Vaya Con Dios, Jacques schwarz-Bart, Philip Catherine, Milestones, Dhaffer Youssef… Nous vous diluerons le programme au fur et à mesure, mais en véritables professionnels que sont les organisateurs de cette manifestation, vous ne pourrez pas rater la communication liée à cet événement. La mise en vente des billets du festival sur le net en est d'ailleurs la preuve : www.scoop-tickets.com Elle prendra fin le 07 avril et semble avoir séduit, puisque «les transactions réalisées sont fortement encourageantes», selon Mourad Mathari, Directeur de Scoop organisation.

Ils l'avaient promis, ils l'ont fait … et visiblement on ne peut pas les empêcher de récidiver. Au fil des sessions, les programmes s'étayent et continuent de surprendre. Audacieux, ce jeune festival se hisse à grandes enjambées dans la cour des grands. Désormais sollicité, par des artistes qui expriment le souhait d'y participer, il est attendu par un public averti dont les attentes s'aiguisent au fil des sessions.

Conçu comme une grande fête, Jazz à Carthage, c'est surtout le lieu de rassemblement de toutes les musiques liées au jazz, de toutes les cultures et de tous ceux qui ont intégré la musique à leur mode de vie. C'est aussi une belle histoire d'amour et d'amitié. Celle du jazz, des Tunisiens et d'un passionné associé à une «entreprise citoyenne» tel que définie par Nejla Chaar qui dirige la communication chez Tunisiana. "Nous sommes aussi ravis de nous associer à Scoop Organisation. Entre nous, c'est plus que du sponsoring, mais du vrai partenariat. Nous ne changeons pas une équipe qui gagne», a-t-elle expliqué durant la conférence de presse, organisée la semaine dernière dans l'hôtel qui abrite la manifestation.

Jazz à Carthage, c'est aussi l'histoire d'un concept, où toutes les rencontres sont possibles: Seul le Jazz dans ses énergies, sa multiplicité, et ses rythmes pouvait faire côtoyer des artistes évoluant dans la pure tradition avec les nouvelles générations. Des artistes de renommée, des découvertes, une douzaine de formations musicales, 20 jours de concerts, pour vivre intensément et passionnément le jazz… Des masters classes, des jam sessions, des expositions, des happenings… Tout est orchestré pour que la fête soit totale.

Quand les synergies fonctionnent, les résultats s'en font sentir systématiquement. Pour la pérennité de cette manifestation, un contrat de 10 ans a été signé avec les gérants de l'hôtel Barcelo. De gros efforts ont été dépensés pour l'amélioration de l'acoustique dans la salle. « Où nous avons gagné 200 places supplémentaires dans 3 zones réelles et acoustiquement bien réparties. Nous avons aussi rehaussé la scène avec du velours noir pour le confort des artistes. Avec une meilleure qualité, un meilleur accueil, et de bouche-à-oreille, les artistes invités nous feront une bonne presse à l'étranger».

L'exigence qu'a Mourad Mathari de lui-même, son sens de l'engagement vis-à-vis des artistes, de ses partenaires et du public sont autant d'éléments qui rassurent, quant au rayonnement d'une telle manifestation. Il est certes vrai que prendre le pari fou de reconquérir une génération bercée et accro aux jazz n'était pas une gageure, mais de là à séduire une jeunesse largement sollicitée par des musiques électroniques et des chaînes arabes déferlant des quantités de vedettes à coup de milliards et de chirurgie esthétique, voilà toute la délicate trame d'une aventure osée… Que seul le jazz pouvait relever.

Jazz à Carthage est aussi une signature dont pourrait soutenir davantage la dimension touristique. Le festival poursuit ses efforts de développement qualitatif, de mise en marché et de promotion de son offre hors frontières contribuant à attirer aux "Côtes de Carthage" une dynamique culturelle.

Nous y reviendrons.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.