Samsung, leader mondial du secteur de la TV depuis 15 ans !    Bilan Covid-19 : 313 nouveaux cas et 24 décès en Tunisie    Dernière Minute – Coronavirus : 24 décès et 313 nouvelles contaminations, Bilan du 7 mars    Tunisie-Lots de vaccin anti Covid-19: Le Docteur Dhaker Lahidheb crie au scandale    Tunisie – 109 signataires de la motion de censure à l'encontre de Rached Ghannouchi    Pollution des eaux du barrage de Sidi Sallem : Hichem Mechichi réagit    Bachar Al-Assad et sa femme Asma positifs au Coronavirus    Qu'est ce qui empêche Djerba de devenir le 25ème gouvernorat ?    Maher Madhioub : Kais Saied a fait le bon choix en désignant Hichem Mechichi    Non, Tunisair ne va pas renoncer à sa position sur le marché international    Tunisair : La petite confidence de Moez Chakchouk...    Moez Chakchouk espère jusqu'à ''2 millions de voyageurs'' en 2021    Signature de deux conventions en faveur des femmes    Journée internationale de la femme : Leila Farah Mokaddem, une compétence tunisienne à la BAD    Les messages de Houcine Abassi aux trois présidents    Hichem Mechichi appelle à la concrétisation de l'égalité femme/homme sur le plan pratique    Une nouvelle distinction internationale pour Imen Bahroun    L'ONU demande la fin des arrestations arbitraires    Les manifestants s'opposent toujours aux putschistes en Birmanie    Le Conseil de sécurité de l'ONU en échec sur le Tigré    La Tunisie au cœur d'un conflit des générations    «I have a dream», quitter le pays    Portraits de femmes ayant bravé la pression de la société    Anis LASSOUED, bio express    Interdiction du voile intégral en Suisse    En vidéo : Mohamed Ammar : Ennahdha, Qalb Tounes et Al Karama reçoivent 500.000 dt mensuellement par un lobby    Le gouverneur de Kasserine lance un appel au personnel éducatif et aux élèves    Les propriétaires des véhicules RS appelés à régulariser leurs situations au plus tard le 31 mars    Enquête de la CPI sur les crimes commis par Israël depuis 2014 : L'intervention de la Cour de La Haye, ligne rouge pour Washington    Tunisie – coronavirus: retour de la double séance et horaires administratifs dès le 8 mars 2021    Eaux usées, déchets et cadavres d'animaux au barrage Sidi Salem : La santé des Tunisiens de nouveau mise en jeu    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 08 Mars 2021 à 11H00    Représentativité des femmes dans les parlements : l'ARP est 77ème à l'échelle mondiale    La comédie musicale "Alice" en avant-première le 13 mars 2021 au Théâtre de l'Opéra    Le festival "Tricky Women" débarque pour la première fois en Tunisie    La Tunisie croule sous les déchets : La campagne "Tunisie sans déchets" pourrait-elle faire la différence ?    Houcine Benayada (ESS) convoqué en sélection algérienne    Tunisie-Tunisair : Un atterrissage d'urgence d'un avion à destination de Lyon    Les indiscrétions d'Elyssa    Affaire CS Chebba : Le fait accompli !    D'un sport à l'autre | Khouloud Halimi met le cap sur l'Allemagne    Ligue 2 | 6e journée – Groupes 3 et 4 : Le réveil de l'ES Zarzis    Les héros de l'opération Ben Guerdane : Le Colonel Mahjoubi, en première ligne    Les projets bloqués dans le gouvernorat de Siliana discutés à La Kasbah    Tunisie [Audio]: Déclaration après match Olympique de Béja et AS Rejiche    M'Dinti, un GIE à La médina de Tunis: Pour une régénération urbaine    La transition immobile: Panorama haute définition de la décennie 2011-2020    En Tunisie, une parodie de gouvernance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Covid-19 : Plus de 460 millions d'enfants dans le monde n'ont pas bénéficié de l'enseignement à distance (UNICEF)
Publié dans WMC actualités le 01 - 09 - 2020

Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) révèle, dans un nouveau rapport publié récemment, qu'un tiers des élèves dans le monde, soit 463 millions d'enfants, n'ont pas eu accès à l'enseignement à distance suite à la fermeture des écoles, en raison de la pandémie du Covid-19.
" Au vu du simple nombre d'enfants dont l'enseignement a été complètement perturbé pendant des mois, nous sommes face à une urgence éducative mondiale qui pourrait avoir des répercussions sur les économies et les sociétés pendant plusieurs décennies ", a indiqué Henrietta Fore, directrice générale de l'UNICEF.
L'UNICEF souligne que ce rapport souligne les inégalités importantes en matière d'accès à l'enseignement à distance et décrit ses limites pendant la période de fermeture des écoles.
Il s'appuie sur une analyse représentative à l'échelle mondiale de la présence de technologies et d'outils nécessaires à l'enseignement à distance au sein des foyers pour les élèves du préscolaire, du primaire, du premier cycle du secondaire et du deuxième cycle du secondaire.
Selon ce rapport, même lorsque les enfants disposent de la technologie et des outils nécessaires chez eux, l'apprentissage à distance n'est pas toujours possible en raison d'autres facteurs : la pression pour effectuer les tâches domestiques, l'obligation de travailler, un environnement non favorable à l'apprentissage et l'absence d'aide pour suivre le programme mis à disposition sur les différentes plateformes.
"Les élèves issus des foyers les plus pauvres et ceux qui vivent en zone rurale sont les plus lésés par les fermetures d'écoles", indique ce rapport, soulignant que 72 % des élèves n'ayant pas accès à l'enseignement à distance appartiennent aux familles les plus pauvres de leur pays.
L'UNICEF a par ailleurs exhorté les pouvoirs publics à privilégier la réouverture des écoles lorsqu'ils assouplissent les mesures de confinement. Lorsque la réouverture n'est pas possible, l'UNICEF a appelé à l'intégration des apprentissages destinés à compenser les heures d'enseignement perdues dans les plans de continuité scolaire et de réouverture des écoles, lit-on dans le même communiqué
Les politiques et les pratiques d'ouverture des écoles doivent s'efforcer d'élargir l'accès à l'éducation, notamment à l'enseignement à distance, en particulier pour les groupes marginalisés. Les systèmes éducatifs doivent également être adaptés et conçus pour faire face à de futures crises, selon le rapport.
L'expert en éducation pédagogique, Noureddine Ben Hmida, a déclaré, lundi, à l'agence TAP que "l'expérience d'apprentissage à distance durant la pandémie du Coronavirus en Tunisie a échoué ", déplorant l'absence d'une réelle volonté de l'autorité de tutelle, à mettre en place un système adapté à la situation de crise.
Il a expliqué que la chaîne éducative télévisée et les plateformes éducatives mises en place par le ministère de l'Education dans le but de fournir un soutien et des cours de rattrapage aux classes terminales de l'enseignement de base et secondaire, reposant sur "l'inculcation et les discours rébarbatifs", ne permettaient pas à l'apprenant d'interagir avec les cours dispensés.
L'expert a également expliqué que l'enseignement à distance repose sur des normes et des méthodes scientifiques précises et nécessite une présence physique efficace ainsi qu'une bonne formation dans le domaine des technologies de l'information et de la communication, estimant que ces prérequis "ne sont pas disponibles chez les enseignants ayant dispensé ces cours".
Ben Hmida a dans ce contexte passé en revue l'expérience réussie de certaines écoles privées qui ont réussi à exploiter les technologies de l'information et de la communication pour la création de plates-formes interactives, riches et attrayantes au niveau de la forme et du contenu ayant permit de parachever les programmes scolaires.
Il a considéré que cet état de fait a confronté le ministère de l'Education à un véritable dilemme, dans la mesure où le principe de l'égalité des chances dans l'apprentissage n'a pu être réalisé.
L'expert a dans ce sens dénoncé le "mutisme du ministère de l'Education face à la stratégie adoptée pour éviter le fossé éducatif suite à l'annulation du troisième trimestre de l'année scolaire écoulée, à la veille de la rentrée scolaire 2020-2021".
Il a estimé que le ministère de l'Education n'a pas encore tiré les leçons de cette expérience, au regard de l'absence, jusqu'à ce jour, d'un plan bien défini pour la mise en oeuvre d'un système d'apprentissage à distance, qui ne peut réussir qu'à travers la formation des enseignants dans le domaine des technologies numériques, de l'apprentissage à distance, outre la nécessiter de doter les établissements scolaires des moyens techniques appropriés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.