Météo: Prévisions pour samedi 06 mars 2021    Pourquoi les vaccins contre le Covid font flamber les prix du pétrole?    Zied ghanney : Il faut légaliser le cannabis    L'indice des prix de l'immobilier se hisse de 10,9% au terme de 2020    Bilan Covid-19 : 236 mille contaminations en Tunisie depuis le début de la pandémie    Les manifestants pleurent la jeune Kyal Sin et défient la junte    Tunisie Valeurs présente son portefeuille type dans lequel figure une dizaine de valeurs    L'Europe renonce à son projet de résolution contre l'Iran    Le prix du carburant flambe et attise la colère populaire    Eléments pour une histoire sainte    Semaine Boursière : Le marché affiche une tendance résolument haussière    Les prix de l'immobilier ont augmenté de 11% durant le 4e trimestre de 2020 (INS)    Entretien au Caire entre le chef de la diplomatie tunisienne et le directeur général de l'OADA    Tunisie-Imed Boukhris : La position de Kais Saied par rapport au remaniement ministériel était basée sur des données de l'INLUCC    L'Union interparlementaire s'est saisie de la plainte de Abir Moussi    Analyse statistique : La Tunisie est le dernier pays au monde à vacciner sa population...    Coronavirus: Allègement du couvre-feu du 22h à 05h du matin    Une campagne sans logo, le pari osé de l'opérateur Ooredoo Tunisie (Photos)    Loi ESS: le 30 juin, date limite pour publier les textes réglementaires    Tunisie : Une conférence de presse sur les nouvelles mesures sanitaire [Vidéo]    Tunisie-Ligue 2 : Les arbitres de la 6ème journée    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 05 MARS 2021 à 11H00    L'ANSI appelle les chefs d'entreprises à faire preuve de vigilance face aux menaces cybernétiques    Abdellatif Mekki appelle Hichem Mechichi à rendre les vaccins aux Emiratis    Abir Moussi est un danger pour la Tunisie, selon Samia Abbou    CONDOLEANCES : M. Tarak Karoui    Rached Ghannouchi : Il faut protéger Seifeddine Makhlouf    Al Ahly d'Egypte : l'international tunisien Ali Maaloul récupère bien de sa blessure au ischio-jambiers    L'OMS félicite le Maroc pour ses performances dans la campagne de vaccination    Une autoroute Nord-Sud facilitera à la Tunisie l'accès au marché africain    Ce soir au théâtre des jeunes créateurs : «Don Quichotte, céder le passage» de Chedli Arfaoui    Boxe | En marge du tournoi de Bulgarie : Prestation encourageante de Khouloud Halimi    CAN U20 | Match de classement pour la 3e place – Gambie-Tunisie (Ce soir à 21h00) : Sur une note positive !…    Ligue 1 | 15e journée – CAB-ST (1-0) : La victoire du cran !    Commission mixte 5+5 entre l'Utap et le gouvernement : Un accord sur divers domaines d'activités    Personnes malvoyantes | Ecriture braille : Une nouvelle invention voit le jour    La poésie en questions | Le prisme des herméneutes    Vient de paraître | « Les siestes du grand-père, récit d'inceste » de Monia Ben Jémia : La banalité du mal    Appel à projets 2021 du Fonds d'aide à la coproduction cinématographique tuniso-français    Noureddine Taboubi : La démission de Hichem Mechichi est une condition pour le début du dialogue national !    Météo | Pluies orageuses et légère baisse des températures    FC Barcelone : touché au genou, Piqué incertain face au PSG en Ligue des champions    Sortie officielle du film documentaire : Je suis ma propre république    Ocres patines du temps fugace    «Om Layoun» un film documentaire tendre et sans compromis        Tunisie: Daily brief du 4 Mars 2021    Ephéméride : Le 1er mars 1924, Mohamed Daghbaji lança la révolte contre l'occupation française    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Déficit et entreprises publiques : La mise en garde du FMI à la Tunisie
Publié dans WMC actualités le 23 - 01 - 2021

Le Fonds monétaire international (FMI) appelle les autorités tunisiennes à prioriser les dépenses de santé et de protection sociale, tout en contrôlant la masse salariale, les subventions énergétiques mal ciblées et les transferts aux entreprises publiques. Sinon, le pays pourrait accuser un déficit budgétaire de plus de 9% du PIB.
Cet appel intervient à l'issue d'une mission à distance menée, du 9 au 18 décembre 2020 et du 4 au 13 janvier 2021, par une équipe du FMI, dans le cadre de la consultation de 2020 au titre de l'article IV avec la Tunisie.
Selon les estimations de l'Institution de Bretton Wood, le déficit budgétaire s'est creusé en 2020, pour atteindre 11,5% du PIB, notamment en raison de la baisse des recettes, d'une masse salariale plus élevée et des transferts supplémentaires aux entreprises publiques.
D'après Chris Geiregat qui conduisait l'équipe de cette mission, le FMI et les autorités tunisiennes ont convenu que le pays est actuellement confronté au double défi de sauver des vies et d'assurer les moyens de subsistance pour la population, jusqu'au fléchissement de la pandémie du Covid-19. Alors que les effets de cette pandémie commencent à diminuer, les services du FMI s'attendent à ce que la croissance du PIB rebondisse à 3,8% en 2021, mettant en garde contre les risques d'une baisse considérable autour de cette projection de base, compte tenu de l'incertitude quant à la durée et l'intensité de la pandémie et de la vaccination.
Nécessité d'engager un plan de réforme "crédible " pour réduire la dette publique
Outre les défis liés à la pandémie, le FMI a mis l'accent sur l'impératif de réduire les déséquilibres budgétaires et extérieurs et d'engager un plan de réforme " crédible " et " clair " pour régler la question de la dette publique. Ce plan doit bénéficier d'un large consensus, insiste Chris Geiregat, soulignant qu'un tel " pacte social " est de nature à couvrir la masse salariale de la fonction publique, "actuellement parmi les plus élevées au monde ".
Ce pacte pourrait apporter une réponse au rôle des entreprises publiques dans l'économie, faciliter la mise en œuvre des réformes de lutte contre la corruption et d'amélioration du climat des affaires, instaurer une équité fiscale et lutter contre le secteur informel.
Les services du FMI ont, en outre, encouragé les autorités tunisiennes à adopter un plan de réforme à moyen terme qui permet de classer les entreprises publiques selon leur viabilité financière, leur importance stratégique et la nature de leurs activités, outre à renforcer leur gouvernance et améliorer leur transparence.
Sur un autre volet, le Fonds a exhorté le gouvernement à éviter de recourir au financement interne, car il risque d'annuler les gains réalisés en termes de réduction de l'inflation, d'affaiblir le taux de change et les réserves en devises internationales et miner la stabilité financière.
" La politique monétaire devrait continuer à se concentrer sur l'inflation en orientant les taux directeurs, tout en préservant une flexibilité bilatérale du taux de change ", souligne Chris Geiregat, appelant la Banque centrale de Tunisie (BCT) à surveiller de près le secteur financier, face à la pandémie dont les impacts n'ont pas été observés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.