Tunisie-Variant britannique: Le nombre de contaminations s'élève à 5    En Vidéo: Advans sensibilise ses micro-entrepreneurs à l'utilisation les canaux digitaux    La justice Française a refusé d'expulser Belhassen Trabelsi à cause de Sihem Ben Sedrine, selon Jeune Afrique    Le porteur du variant britannique du Coronavirus a été contaminé en...    Transition de l'économie digitale | Digitalisation des entreprises – régions intérieures : encore un effort...    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 03 Mars 2021 à 11H00    Impact de la dégradation de la note souveraine sur les IDE, le financement, les banques et les entreprises    Transition de l'économie digitale | Menace et opportunité    Ils ont dit    Ons Jabeur – Karolina Pliskova : sur quelle chaîne voir le match ?    beIN SPORTS, tout savoir sur les nouvelles formules    Tunisie: La Haica suspend pour une semaine l'émission d'Amine Gara    MEMOIRE : Abdelhafidh SADDAM    Gammoudi : Une plainte a été déposée dans le cadre de la falsification de l'IVD du rapport sur la BFT    La grève de deux jours s'est transformée en sit-in ouvert : Les jeunes médecins engagent un bras de fer avec le gouvernement    Exposition 3en1 "Hommage aux légendes" de Zenjebil au Café Culturel Liber'Thé    Tunisie: Le FMI réitère l'appel à établir un programme de réforme économique globale    Exposition «La cité, art & urbanisme » à l'IHEC : Cibler la vie estudiantine    La BAD veut ériger l'industrie pharmaceutique tunisienne en pôle régional dans ce domaine    Allemagne : Schalke nomme son cinquième entraîneur cette saison    Ouverture de l'inscription pour les entreprises impactées par la Covid-19    La défense de Nabil Karoui demande un report d'audience    Judo | En prévision des J.O. de Tokyo : Nihel Cheikhrouhou au Grand Slam de Tachkent    JSK : Faux pas interdit    CAN U20 | La Tunisie éliminée par l'Ouganda : La déroute… !    Pendant que les politiciens se déchirent, les obscurantistes sévissent dans les écoles !    Tunisie-Oussama Khlifi : L'équipe gouvernementale n'était pas homogène    Coronavirus : 25 décès et 562 nouvelles contaminations enregistrés le 1er mars 2021    Météo | Températures en légère baisse    Tunisie [Vidéo]: Sit-in ouvert de la présidente de Comité de propreté au bureau du maire à Sfax    Un décret gouvernemental inédit pour le cas Olfa Hamdi    Mustapha Kamel Nabli: Feuille de route pour un dialogue national réussi    Et la fin de la vie sur Terre c'est pour quand ?    Menace d'une famine à grande échelle au Yémen    Les manifestations anti-junte en Birmanie    Plus de 400 parlementaires européens appellent à la mobilisation    «Dialogue des cordes» pour un Orient et un Occident tout en communion    Appel à la tolérance et à la solidarité    On tourne «le» page    Booker international du roman arabe 2021 : les tunisiens Amira Ghenim et Habib Selmi demi-finalistes    Concert Mozart par les musiciens et les choristes du Carthage Symphony Orchestra le 13 mars    Programme TV du mardi 02 mars    Les nouvelles dates du festival Gabès Cinéma Fen 2021    Contrepoint | Inégalités...    Sadok Jabnoun compare le scandale des vaccins au Watergate    Ephéméride : Le 1er mars 1924, Mohamed Daghbaji lança la révolte contre l'occupation française    Le jeune YouTubeur Fekrinho retrouvé mort à Oran    Officiel en Algérie : Le parlement sera dissous aujourd'hui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Climat : Les litiges climatiques se multiplient, et "ça va entraîner des changements indispensables", selon le PNUE
Publié dans WMC actualités le 27 - 01 - 2021

Les litiges climatiques ont presque doublé au cours des trois dernières années, atteignant en 2020, 1550 plaintes déposées dans 38 pays, (39 y compris les tribunaux de l'Union européenne), contre seulement 884 litiges introduits dans 24 pays en 2017, révèle un rapport du Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE).Ces litiges climatiques sont devenus plus courants et plus efficaces dans le monde, selon ce rapport élaboré en coopération avec le Sabin Center for Climate Change Law, à l'Université de Columbia et rendu public, mardi, 26 jan 2021.
Ainsi, ils obligent de plus en plus les gouvernements et les entreprises à mettre en œuvre leurs engagements climatiques, ainsi qu'à poursuivre des objectifs plus ambitieux d'atténuation et d'adaptation au changement climatique.Le rapport du PNUE, qui fournit un aperçu de l'état actuel des litiges relatifs au changement climatique dans le monde, constate que ce raz-de-marée croissant de cas climatiques entraînera des changements indispensables.Le rôle des droits humains fondamentaux liés à un climat sain dans les constitutions de plus de 100 pays est aussi mis en exergue dans.
Toutefois, jusqu'à ce jour, les litiges climatiques continuent d'être concentrés dans les pays à revenu élevé. Mais, les auteurs du rapport s'attendent à ce que la tendance se développe davantage dans le sud du globe où, le rapport répertorie des cas récents en Colombie, en Inde, au Pakistan, au Pérou, aux Philippines et en Afrique du Sud.
" Les antécédents des plaignants sont également, de plus en plus diversifiés, avec des ONG et des partis politiques rejoints par des enfants, des personnes âgées, des migrants et des peuples autochtones. Tout comme ils sont particulièrement, vulnérables au COVID-19, ces groupes de plaignants sont souvent touchés par le changement climatique, endurant des conditions météorologiques extrêmes, l'élévation du niveau de la mer et la pollution ", lit-on dans un communiqué de presse du PNUE."Les citoyens se tournent de plus en plus vers les tribunaux pour accéder à la justice et exercer leur droit à un environnement sain", a déclaré Arnold Kreilhuber, directeur par intérim de la division juridique du PNUE.
"Les juges et les tribunaux ont un rôle essentiel à jouer dans la résolution de la crise climatique", a-t-il encore dit.Au nombre des litiges cités dans le rapport figure, des violations des "droits climatiques". Les affaires reposent, dans ces cas de plus en plus sur les droits humains fondamentaux, y compris le droit à la vie, à la santé, à l'alimentation et à l'eau.
Il s'agit également, de l'incapacité des gouvernements à respecter leurs engagements en matière d'atténuation et d'adaptation au changement climatique.En ce qui concerne les entreprises, celles-ci sont poursuivies en justice, dans certains cas, pour leurs messages contenant de fausses informations ou des informations trompeuses sur les impacts du changement climatique.
Le PNUE s'attend, dans les années à venir, à ce que les litiges climatiques se multiplient dans les instances nationales et internationales, mettant en cause en particulier, les entreprises qui signalent de manière erronée les risques climatiques, les gouvernements qui ne s'adaptent pas aux événements météorologiques extrêmes et les affaires engagées pour appliquer les décisions judiciaires antérieures.Pour rappel, les litiges climatiques se réfèrent aux affaires qui concernent spécifiquement l'atténuation, l'adaptation au changement climatique ou la science du changement climatique


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.