Le ministre de l'Intérieur effectue une visite d'inspection aux unités sécuritaires déployées à Tunis    Kaïs Saïed, Ons Jabeur, Najla Bouden… Les 5 infos de la journée    Kaïs Saïed ratifie la nouvelle Constitution    Bourse de Tunis : Le Tunindex confirme son trend haussier    Tunisie – Reprise des négociations sociales pour d'éventuelles majorations salariales    Tabarka : Un centre d'accueil pour les victimes de l'incendie    WTA Cincinnati 2022 : une journée couronnée de succès pour Ons Jabeur    Ons Jabeur qualifiée aux huitièmes de finale du Tournoi de Cincinnati    Saïda Garrach : des magistrats convoqués par téléphone pour les poursuites judiciaires    Steg : la vague de chaleur cause des coupures d'électricité    Monde-Daily brief du 17 août 2022: Ukraine : Erdogan et Guterres rencontrent Zelensky demain    Samir Saïed : l'économie tunisienne traverse une situation très critique    Nomination d'un nouveau Chef de cabinet du conseil de l'ISIE    Championnat arabe E-Sports (Valorant) : la Tunisie termine 1ère de sa poule    Tunisie: Une maladie hémorragique détectée chez les bovins    Coronavirus-Bilan du 15 août 2022: 2 décès et 199 nouvelles contaminations    Tunisie : 6 décès et 353 blessés en 24h    Construction de l'hôpital du Roi Salmane à Kairouan : le ministère de la Santé explique    Tunisie: Vers le lancement du Startup Act 2.0    Lotfi Abdelli : je ferme ma gueule, je vends mes affaires et je pars !    Agence de notation japonaise «Rating and Investment» : La note souveraine tunisienne passe à «B» avec perspectives négatives    Une députée a été interdite de renouveler son passeport selon le Courant démocrate    Le braconnage : Un crime organisé ?    Express    «Club de chant» de Cyrine Gannoun au Festival International de Hammamet : Une œuvre attachante    Programme TV du mercredi 17 août    DECES : Salem BEN KHALIFA    Le tout dernier téléphone de Huawei marqué par la plus longue durée de vie de la batterie – HUAWEI nova Y70 maintenant disponible en Tunisie    MEMOIRE : Feu Slim Mehdoui    Amical international : ce sera Algérie-Brésil en septembre !    Voici les 10 chansons les plus "likées" sur TikTok    Météo en Tunisie : Forte vague de chaleur, l'INM lance un appel à vigilance    L'USBG se prépare pour la demi-finale : La grande mobilisation    ESS | Annoncé sur le départ ces derniers jours : Zied Boughattas reste à Sousse !    Tourisme en Tunisie : Le nombre des touriste visitant Nabeul augmente de 60% en juillet    Néjib Belhedi se prépare pour une traversée dans l'océan parmi les requins    Tentative de meurtre Salman Rushdie: La lecture de Gilles Kepel    Lotfi Abdelli annonce l'annulation de tous ses spectacles    Monde-daily brief du 16 août 2022: Vladimir Poutine accuse les Etats-Unis de faire traîner le conflit en Ukraine    La Tunisie, championne d'Afrique en termes d'espérance de vie    La Fondation Arts & Culture by UIB rend hommage à M. Mohamed Ennaceur    Média Canadien : ''Le Québec doit boycotter le Sommet de la Francophonie en Tunisie''    Chiffre du jour : 657 migrants clandestins secourus en un seul week-end    Goethe-Institut Tunis & Central Tunis accueilleront l'exposition The Event of a Thread    Festival de Siliana "Zama Nights" revient pour une 45ème édition (programme)    Le ministère de l'Intérieur annonce des sanctions contre des syndicalistes sécuritaires    Sfax: 42 migrants égyptiens évacués par l'armée de mer    Gaza : Une guerre politique qui arrache des larmes au musicien Roger Waters    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La FITA tient sa quatrième édition à Tunis
Publié dans WMC actualités le 16 - 06 - 2021

La conférence continentale soulève de grands espoirs de reprise du business en Afrique. On table beaucoup sur la synergie que pourrait générer cette quatrième édition qui entend inverser le ralentissement imposé par la pandémie de Covid-19.
La conférence "Financing Investmet and Trade in Africa réunira à Tunis, pendant trois jours soit du 24 au 26 courant, sa quatrième édition. C'est ce qu'ont annoncé les organisateurs ce mercredi 16 juin, lors d'une conférence de presse.
Cette année, FITA est placée sous le haut patronage du président de la République tunisienne. C'est Hakim Ben Hammouda, ancien ministre des Finances dans le gouvernement de Mehdi Jomaa, qui en est le commissaire général. Il est assisté d'un quatuor de choc composé de Meriem Mezghani Malouche (BM, Washington) ainsi que d'Aymen Errais pour la coordination nationale avec le concours d'Achraf Ayadi (Paris) pour la coordination européenne francophone, enfin de Wahid Ben Tanfous pour la sphère anglo-saxonne.
Anis Jaziri, SG de TABC, soutenait qu'il était important d'étoffer la participation des plus importantes institutions internationales et panafricaines pour un meilleur succès des travaux de FITA IV, dans une perspective de reprise des échanges interafricains.
S'agissant de la première conférence continentale en présentiel, les organisateurs voient dans le défi des retrouvailles le signe annonciateur d'un sentiment collectif d'une revanche sur la pandémie qui pourrait générer une reprise bénéfique pour tous. Et, l'occasion pour l'économie tunisienne, en mal de relance, l'opportunité d'un redéploiement pour son secteur exportateur capable d'équilibrer ses échanges trop concentrés sur l'UE.
Une présence de haut rang
Il n'y a pas de doute, FITA s'est frayé sa voie sur le continent et à sa quatrième édition laquelle devait se tenir en 2020 et qui a été reportée du fait de la pandémie de Covid-19, les organisateurs promettent de faire avancer le business sur le continent de manière significative.
Au vu de la qualité des speakers attendus, tous décisionnels de premier rang, parmi les invités d'honneurs autant que les participants, la moisson d'affaires serait prometteuse, assurent-ils.
Six ministres africains dont deux ministres d'Etat ivoiriens (Affaires étrangères et Agriculture) ainsi que les représentants des bailleurs de fonds internationaux dont notamment la BM -qui sera représentée par son directeur MENA, Ferid Belhaj, apportent le soutien des pouvoirs publics africains et des institutions multilatérales à cette ambition continentale de faire repartir le dynamisme économique qui profiterait à l'ensemble des pays africains.
Cette IVème édition verra une représentativité étoffée et à son plus haut niveau des opérateurs économiques et des organismes panafricains de développement ainsi que des banques de même que des capital-risqueurs, et enfin des fonds d'investissement.
La conférence connaitra une affluence record au vu de l'état des confirmations à partir de la plateforme de la conférence initiée par une start up tunisienne "e-veille". Seront présents un millier de cadres et décideurs africains et officiels enfin de hauts responsables d'institutions financières africaines.
Et pour la première fois, on annonce la participation de "Africa 50" ainsi que "Africa Finance Corporate", deux fonds d'investissement qui gèrent des lignes de financement spécifiques en ligne avec les thématiques de FITA. Ces dernières concernent l'impact de la pandémie et les moyens de les dépasser.
Bien entendu seront abordées les questions de l'infrastructure, de la problématique de l'énergie sur le continent et les défis y afférents.
La digitalisation sera également examinée avec la perspective que l'on connaît, sachant que la Tunisie nourrit le rêve de se hisser au rang de plateforme de l'innovation.
L'économie circulaire et l'écosystème des start up ne seront pas en reste -sachant que sur ce dernier registre la Tunisie a opéré une certaine avancée favorisée par le Start Up Act.
Des partenariats bien avancés
FITA IV fera une grande place, la matinée du 26 juin soit le troisième jour de la conférence à l'examen de l'état d'avancement du partenariat avec la Libye initié depuis le 11 mars dernier lors d la conférence commune réunie dans la ville de Sfax et surtout après la visite du chef de gouvernement, Hichem Mechichi, à Tripoli les 23 et 24 mai dernier.
Les deux pays entendent activer la route "Tarik El Oubour" vers trois destinations, à savoir le Soudan, le Tchad et le Niger, pays traditionnellement en liaison avec la Libye. Cependant, les deux pays, en ligne avec l'esprit de la conférence, examineront surtout la perspective de succès d'une initiative commune en direction des pays subsahariens. La Libye et la Tunisie entendent devenir le portail de l'Afrique. C'est une ambition que se partagent beaucoup de compétiteurs et qui fait encore recette.
FITA fera une grande place à TICAD 8, cette initiative nippone qui se tiendra en 2022 en Tunisie... Ainsi, il est prévu que la conférence soit transmise en live streaming pour être suivie à partir de Tokyo. Le vice-ministre des Affaires étrangères du gouvernement japonais interviendrait dans le cadre de FITA.
Perspectives africaines
La Tunisie a toujours eu le souci de promouvoir ses échanges avec le reste du continent. Déjà dans les années 70, des "caravanes africaines" avaient été initiées par la STB. Elles n'ont pas su retrouver un deuxième souffle. La volonté de relancer a toujours été présente mais la Tunisie n'a jamais élaboré une vision stratégique sur la question.
Le rééquilibrage des échanges extérieurs de la Tunisie concentrés à plus de 70% avec l'UE devient une nécessité impérieuse. On peut y voir le mobile et le levier de l'activation d'un nouveau modèle économique dont TICAD 8 grâce au concours du Japon en serait le levain.
Quoiqu'il en soit, nous pensons qu'il est toujours utile de réunir les décideurs africains et de les motiver à faire affaires ensemble. Tôt ou tard il faudra se pencher sur les questions vitales qui touchent aux problèmes monétaires et de change et de réglementation. La ZLECAF est un cadre de maturation pour ces problématiques. Et les pays africains en attendent le plus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.