QNB – La BCE est sous pression pour réajuster sa politique monétaire    BCT: Les recettes touristiques ont augmenté de 86%    Gabes: Augmentation de 90% de la production des crevettes royales    Covid: Lancement d'une campagne de sensibilisation à la vaccination    Météo: Pluies éparses et temporairement orageuses, ce lundi    Un vendeur se pend, un citoyen s'immole, la période électorale démarre… Les 5 infos du week-end    Italie : Elections : Le gouvernement bascule à l'extrême droite    Manifestation et vives tensions à Douar Hicher    D'où viennent les Tunisiens ? Les révélations de la génétique…    La liberté d'expression en Tunisie selon Dilem    L'OTE appelle les établissements bancaires à faciliter les flux financiers des Tunisiens à l'étranger    Des associations et des organisations solidaires avec la militante Myriam Bribri    Tunisie – Suicide d'un commerçant à Mornag : Audition du maire de la ville    Bientôt, la création d'un village artisanal à Sfax    Hand – Championnat arabe des clubs (H) : L'Espérance en finale et attend le Zamalek ou Kuweït SC    Hand – 43e Championnat d'Afrique des Clubs Champions : Programme complet du 1er tour    Saisies de produits alimentaires : le ministère du Commerce publie son bilan    Par Jawhar Chatty : Le sucre, les révolutions de demain    France : Un avion rate son atterrissage et finit dans un étang    Covid-19 - Campagne de sensibilisation pour achever la vaccination    BRICS : Tebboune jette un pavé dans la mare à 2 semaines d'une importante visite    Samir Dilou : l'affaire de l'expédition des jeunes est politique et vindicative    Danemark-France, les compos probables des adversaires de laTunisie    La BCE est sous pression pour reajuster sa politique monétaire    Législatives : L'attelage présidentiel écrase tout et passe, tous réduits au silence dès aujourd'hui    Isie - Démarrage de la période électorale    Ukraine : Pékin brise les rêves de Poutine au nom de ses "intérêts"    Gabes : hausse de la production des crevettes royales de 90%, à fin août 2022    Ligue des Nations: le programme de ce dimanche    CONDOLEANCES    EXPATRIES: Quatuor précieux    ESS—une série de matchs amicaux concluante: La saison peut bien débuter    Hand-ball—Championnat Arabe Tous les chemins mènent au derby !    Noor Arjoun (chanteuse) et Selim Arjoun (musicien) à La Presse: "Le concert du Festival de Carthage était la célébration de toute la jeunesse tunisienne"    Portrait — Dr Hayet Ketat-Guermazi, ministre des Affaires culturelles    L'isolement social prend de l'ampleur: Rompre avec la solitude    Décret-loi n° 55, vu par le magistrat Mohamed Laarbi : « Une grande pression sur les magistrats administratifs »    Nahj El Bacha: Quand l'espace incite au rêve et débride les fantasmes...    L'Institut national du patrimoine précise que le badigeonnage à la chaux n'altère en rien la Feskia de Kairouan    Mhamed Slaheddine Chérif, Hammadi Redissi, Jocelyne Dakhlia et Olga Lizzini, lauréats de Prix du Forum Insaniyyat    Ahmed Ounaïes: La Palestine et le double standard    Film Gadeha , Une seconde vie d'Anis Lassoued : Un film immersion dans la pré-adolescence    Amical : Le Brésil bat le Ghana 3-0    La Foire nationale du livre tunisien 2022 , reportée    Tunisie-Bangladesh : Vers le renforcement des échanges commerciaux    Lorsque le président Ukrainien Volodymyr Zelenskiy évoque la Tunisie    Guerre en Ukraine : Faut-il craindre une attaque nucléaire ?    Zarzis-Migration clandestine: Trois cadavres rejetés par la mer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



PNUE : La pollution sonore dans les villes un danger croissant pour la santé publique et pour les animaux (Rapport)
Publié dans WMC actualités le 17 - 02 - 2022

La pollution sonore dans les villes est un danger croissant pour la santé publique, indique le 4ème rapport " Frontiers 2022″, du Programme des Nations Unies pour l'environnement ( PNUE), rendu public jeudi.
Les sons indésirables, prolongés et de haut niveau provenant de la circulation routière, des voies ferrées ou des activités de loisirs nuisent à la santé et au bien-être humain. Cela comprend la gêne chronique et les troubles du sommeil, entraînant de graves maladies cardiaques et des troubles métaboliques tels que le diabète, une déficience auditive et une mauvaise santé mentale, affirme ce rapport, dont la première édition de 2016, a alerté au risque croissant de maladies zoonotiques, quatre ans avant le déclenchement de la pandémie de COVID-19.
La pollution sonore est déjà à l'origine de 12 000 décès prématurés chaque année dans l'UE et touche un citoyen européen sur cinq. Les niveaux de bruit acceptables sont dépassés dans de nombreuses villes du monde, notamment Alger, Bangkok, Damas, Dacca, Ho Chi Minh Ville Ibadan, Islamabad et New York, selon le rapport du PNUE.
Sont particulièrement touchés les très jeunes, les personnes âgées et les communautés marginalisées à proximité des axes routiers à fort trafic, des zones industrielles et éloignées des espaces verts.
Une menace pour les animaux et la biodiversité!
La pollution sonore est aussi une menace pour les animaux, puisqu'elle altère les communications et le comportement de diverses espèces, notamment les oiseaux, les insectes et les amphibiens. Selon le PNUE, des solutions existent pour résoudre ce problème. Il s'agit, entre autres, des sons naturels qui pourraient offrir divers avantages pour la santé.
Aussi, les urbanistes doivent prioriser la réduction du bruit à la source, les investissements dans la mobilité alternative et des infrastructures urbaines qui créent des paysages sonores positifs tels que des ceintures d'arbres, des murs verts, des toits verts et davantage d'espaces verts dans les villes.
Des exemples sont cités dans le rapport du PNUE, dont la zone à très faibles émissions de Londres, les nouvelles pistes cyclables de Berlin sur de larges routes et le plan national égyptien de lutte contre le bruit.
" Les fermetures de COVID-19 ont apporté une nouvelle appréciation des espaces verts et la réduction du bruit de la circulation urbaine. Les programmes destinés à " reconstruire en mieux " représentent une opportunité pour les décideurs politiques, les urbanistes et les communautés en vue de créer des espaces verts supplémentaires pour tous ".
Le rapport de 59 pages, constate également que les incendies de forêts brûlent plus gravement et plus souvent et que les inadéquations phénologiques, qui signifient les perturbations de la périodicité des cycles de vie des écosystèmes naturels, ont des conséquences écologiques graves.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.