Tunisie – Les raisons de l'émission du mandat de dépôt à l'encontre de Seifeddine Makhlouf    Tunisie Telecom félicite la position de l'UGTT    Egypte : Décès du maréchal Mohamed Hussein Tantaoui    Infos Bourse – L'ATB se hisse en haut du podium    Tunisie : Lilia Bellil appelle Kaïs Saïed à dévoiler les noms de députés qui percevaient de l'argent contre la ratification de lois    Les leaders d'Attayar, Ettakatol, Al Jomhouri et Afek Tounes en réunion à l'UGTT    Yamina Zoghlami : La présidence doit fournir la liste des élus qui ont monnayé leurs services    Salaheddine Jourchi- Kais Saied a déjà commencé à mettre en exécution son plan [Audio]    Les fabricants d'aliments de bétail appelés à renoncer à leurs marges bénéficiaires    Municipalité de Raoued : Le chef de l'Etat doit prendre ses responsabilités face aux profiteurs qui usurpent la révolution    Le Kram: Le plafond d'une salle de classe s'écroule alors que des élèves sont à l'intérieur [vidéo]    Le photographe tunisien Habib Hmima n'est plus    Salon Web Summit 2021: Les startups tunisiennes appelées à participer    AMI Assurances se donne les moyens de ses ambitions et annonce l'augmentation de son capital social    La Commission européenne veut imposer le chargeur universel pour smartphone d'ici 2024    Une manifestation en soutien à la journaliste Arwa Baraket    Football : Programme TV de ce Mardi 21 Septembre 2021    La Ligue des Etats arabes tient sa réunion consultative à New York    Abdellatif Mekki : Kaïs Saïed a officiellement gelé la Constitution !    Iyadh Elloumi: Kais Saied est un danger pour le pays    Bad Buzz: Un centre commercial offre jusqu'à 80% de remise, pour les Lybiens    Tunisie – Coronavirus: une 3ème dose pour les personnes déjà vaccinées par un vaccin non reconnu dans certains pays    Spectacle "Voyage avec la Lumière" à la Cité des Sciences de Tunis    Change devises en dinar tunisien : Cours du 21 septembre 2021    26 septembre : sixième journée portes ouvertes pour la vaccination    Couacs lors du discours de Sidi Bouzid : La présidence n'avait pas prévenu les équipes de la Télévision nationale    Ligue des champions (2e tour préliminaire) : Le programme    Natation : La FTN retire sa plainte contre Oussama Mallouli    Abu al-Bara al-Tounsi tué dans un raid à Idleb    Le Club Africain annonce une liste de 11 joueurs prêtés pour la nouvelle saison    Bientôt un gouvernement et des dispositions transitoires, promet Saïed depuis Sidi Bouzid    Le ministre des Affaires culturelles reçoit Noureddine et Nejia Ouerghi    Crise des sous-marins: Quelques leçons pour les Arabes    Match FC Barcelona vs Grenade : chaines qui diffusent le match du 20 septembre de la Liga    JCC 2021 : Liste des films tunisiens sélectionnés pour les compétitions officielles    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour du 20 Septembre 2021 à 11H00    "Streams" de Mehdi Hmili en compétition officielle du FIFF de Namur et de La Mostra de Valencia en Espagne    UE Med : Il est nécessaire de préserver la démocratie et l'Etat de droit en Tunisie    Ons Jabeur 17ème mondiale    30 auteurs au Congrès des écrivains de langue française à Tunis    25 ème anniversaire des Prix Littéraires COMAR D'OR : Les romans primés en langue française    Arrestation des deux derniers prisonniers palestiniens évadés récemment    Tunisie – Une vague sans précédant de migration qui ne manque pas de rappeler les « menaces » de Ghannouchi    Evasions Sonores: Performances artistiques live par Oussama Menchaoui et Dawan    Appel à films pour présenter la candidature de la Tunisie à l'"Oscar du meilleur film international"    Pêcheurs tunisiens interpellés par les garde-côtes libyens : Le ministère de la Défense rappelle la réglementation    Comment comprendre les prochaines élections en Allemagne et quel impact sur la Tunisie du départ d'Angela Merkel    Cinq enseignements à tirer de l'abominable gestion américaine de la tragédie afghane    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La 5G : quelle utilité pour les particuliers ?
Publié dans Business News le 12 - 11 - 2020

Entre les études qui parlent de ses méfaits sur la santé et celles qui mettent en avant ses avantages dans un monde de plus en plus digitalisé, la technologie 5G n'a pas fini de faire couler de l'encre. Alors que plusieurs pays dans le monde l'ont déjà testée, lancée en service limité et même commencé sa commercialisation, d'autres, notamment la Tunisie, étudient encore le meilleur modèle économique à adopter, les modalités de déploiement les plus efficientes et le timing le plus opportun pour lancer cette technologie. Le ministre des Technologies de la communication et de la Transformation digitale, Mohamed Fadhel Kraiem, soutient, d'ailleurs, que la Tunisie ne restera pas à l'écart de cette avancée technologique en dépit de ses coûts onéreux et l'utilité qui profite plus au monde professionnel qu'aux particuliers.
Mais avant d'étaler ses avantages et spécificités, revenons un peu en arrière, à la définition même de la 5G. La technologie 5G est la cinquième génération de réseau mobile qui succède à la 2G, la 3G et la 4G. La 2G ou GSM permettait uniquement de passer des appels et d'envoyer des SMS. Avec la 3G et la 4G, les téléphones portables sont devenus des périphériques connectés qui offrent, entre autres, une navigation plus confortable sur internet – à des vitesses largement différentes – faisant ainsi office d'un mini-ordinateur portable. Avec la 5G, c'est le monde des objets connectés qui connaîtra une vraie révolution. Si jusque-là avec la 4G, il est tout à fait possible de connecter plusieurs objets intelligents, la 5G, elle, offrira un débit de données 100 fois plus rapide que le réseau mobile le plus performant actuellement disponible et permettra, de ce fait, d'améliorer les interactions entre des centaines de milliers, voire de millions, d'objets connectés.


En effet, si la 3G et 4G ont été conçues pour répondre à une consommation plus gourmande de données (streaming, vidéo …), la 5G a, elle, été inventée pour satisfaire les besoins d'un monde futur ultra-connecté où la latence (le temps nécessaire aux données pour passer de la source à la destination, ndlr) n'aura pas de place. Le géant américain des télécommunications, Qualcomm, la désigne comme étant « un nouveau type de réseau conçu pour connecter pratiquement tout le monde, les machines, les objets et les appareils (…) à des vitesses en Gbps plus élevées, une latence ultra faible, avec plus de fiabilité, une capacité de réseau massive, une disponibilité accrue et une expérience utilisateur plus uniforme ».

En d'autres termes, la 5G va bonifier les usages déjà existants et ouvrir la voie à d'autres expériences. Elle permettra, à titre d'exemple, au commun des utilisateurs de connecter l'ensemble des objets intelligents disponibles dans la maison (de la voiture, en passant par le réfrigérateur, la machine à laver, ou encore les ampoules), télécharger des vidéos à la vitesse d'un éclair, regarder du contenu en HD, sans interruption même dans un ascenseur, et de jouer à leurs jeux vidéo préférés sans penser au décalage entre les mouvements infligés à la manette et l'image diffusée sur l'écran.
En un mot, la 5egénération de réseau mobile apportera plus de confort de par la décongestion des réseaux qui accompagnera son déploiement, en particulier en milieu urbain où la densité démographique est grande. Avec un débit minimal à 1 Gbps, elle constituera une bonne alternative à la FTTH (fibre optique), sans pour autant la substituer (les ressources des réseaux hertziens de la 5G sont partagées alors que le réseau FTTH a une architecture point à point, ndlr).

Les lenteurs des connexions en heure de pointe seront ainsi un problème préhistorique. Aucun stress ne viendra nous perturber pendant les heures de travail ou notre temps libre, lors d'un éventuel confinement obligatoire dû à une nouvelle pandémie mondiale.
Cela dit, pour en bénéficier sur mobile, il faudrait se procurer des smartphones (et autres périphériques) compatibles 5G. Or, ces appareils sont commercialisés à des prix relativement élevés. Le suédois Ericsson estime, d'ailleurs, que les prix des téléphones compatibles 5G – conjugué à la rareté des offres commerciales – serait un grand obstacle à une adoption massive de cette technologie par les particuliers. Selon les prévisions de la firme, la 5G compterait 84 millions d'utilisateurs, seulement, d'ici à la fin de 2020.
Si on y ajoute les théories du complot qui tournent autour de cette technologie et son utilisation pour un éventuel traçage des puces que les lobbies pharmaceutiques injecteraient aux humains dans les vaccins anti-Covid qu'ils produiraient, la 5G n'est pas prête de décoller.

Pour le monde professionnel, l'enjeu est grand. Dans une interview à DigiClub powered by Topnet (THD.tn), le ministre des Technologies de la communication et de la Transformation digitale, Mohamed Fadhel Kraiem, a avancé que ce sont les secteurs de l'automobile, la médecine et l'industrie 4.0 qui en profiteraient le plus. La technologie 5G permettra de développer les véhicules autonomes, et d'améliorer les performances et précisions des robots utilisés que ce soit dans la chirurgie ou par les industriels.
Mais si son lancement tarde encore en Tunisie, c'est en raison des investissements colossaux que cette technologie nécessiterait pour être déployée. Selon Fadhel Kraiem, le ministère des Technologies examine, actuellement, en collaboration avec l'Instance nationale des télécommunications, le schéma le moins coûteux. Soulignant que le ministère ne souhaiterait pas aller dans le même modèle de déploiement que pour la 3G et la 4G – c'est-à-dire par octroi de licences –, il a évoqué la possibilité d'exploitation d'un seul et même réseau par tous les opérateurs et ce dans une logique de partage des coûts et de mutualisation des infrastructures.

Le choix des fréquences qui seront utilisées, reste, lui, indéterminé pour le moment. Si la 5G offre plus de possibilités spectrales que la 4G, ses modalités de déploiement diffèrent selon les fréquences utilisées. En Tunisie, nous disposons de trois options : la bande 700 MHz – qui offre une bonne pénétration dans les bâtiments mais un débit comparable à la 4G – , la bande 3,5 GHz – qui offre une portée moindre mais un débit meilleur que la 700 – et la 26 GHz ou bande millimétrique. Celle-ci est de loin la meilleure fréquence en termes de débit mais sa portée est extrêmement limitée et sa capacité de pénétration dans les bâtiments est très faible. Un déploiement de la 5G sur la bande millimétrique nécessiterait donc des antennes à chaque pâté de maisons et augmenterait ainsi la consommation énergétique dans un pays où l'électricité est une ressource subventionnée par l'Etat.

THD.tn · DigiClub Ep124 : Interview spéciale avec Mohamed Fadhel Kraiem, ministre des TIC


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.