Tunisie – Le torchon brûle entre les syndicats des sécuritaires et le ministre de l'intérieur    Les USA appellent leurs ressortissants à quitter la Russie sur le champ    Interpellation de deux individus pour vol de 100 kilos de cuivre appartenant à deux sociétés publiques    Monde-Daily brief du 28 septembre 2022: Guerre en Ukraine : les « référendums » d'annexion contestés par plusieurs pays    Après Abir Moussi le nouveau combat de Kamel Fekih : La spéculation    Le populisme appelle le populisme    Mohsen Marzouk déplore l'inertie de la Tunisie devant un contexte mondial marqué par la guerre et les tensions    Les Etats-Unis appellent leurs citoyens à quitter ''immédiatement'' la Russie    France : Nouvelle polémique, Giroud et Varane fêtent la défaite dans une boite de Copenhague !    Mondial 2022 : L'équipementier danois Hummel tacle le Qatar    Hatem Meziou : la valeur des importations de parfums et de cosmétiques est d'environ 125 millions de dollars    Al Bawsala: La Tunisie connaît des violations du droit d'accès à l'information    Entrée en activité du Laboratoire d'Innovation de la BH BANK : Les Start-up, à l'œuvre    OoredooEZ CUP : Plus de 35.000 dinars à gagner dans le tournoi Valorant avec Ooredoo    Plateforme Salema d'information et d'orientation sur le "VIH/SIDA et droits de l'homme", lancée    La tunisienne Ameni Esseibi défile à la Fashion Week de Paris    Malek Zahi : le secteur informel emploie 36% de la main d'œuvre active en Tunisie    Ligue 2 : Programme de la 1ère journée    Courant populaire: Une manifestation pour appeler à lever le voile sur les assassinats politiques    Protection civile: Plus de 300 interventions recensées hier    Coupe du monde (Préparation) : Résultats des matches amicaux    Le SNJT déplore le décès du journaliste Noureddine Tabboubi    Erdogan a trouvé plus fort que lui : il est obligé de lâcher son copain Poutine    Bizerte: Les préparatifs vont bon train pour la saison de la récolte des olives    Nabil Ayadi : il n'y a pas de pénurie car il n'y a pas de marchandises    Lotfi Riahi : une famille de quatre personnes aurait besoin de près de 3.500 dinars par mois pour une vie décente    Zarzis | Embarcation de fortune portée disparue : De faux espoirs ?    L'incident du jet de la banane sur Richarlison fait la Une des journaux    Météo en Tunisie : Possibilités de pluies éparses et orageuses dans les régions côtières    Moussi : Saïed parle d'importation de produits cosmétiques et n'évoque pas les 80 MD dépensés dans le cadre du référendum    Hatem Yahyaoui : la Tunisie dépense 50 millions de dinars en parfums    André Parant, à La Presse : «Des efforts considérables à fournir pour rehausser le niveau de français en Tunisie»    CAB | Situation financière : Ça se décante peu à peu...    Faouzi Benzarti au MCAlger : Une découverte !    L'entreprise autrement: L'impasse ?    BIZERTE — 5e édition du Forum Mondial de la Mer: L'appel des experts pour faire face à l'urgence océanique    Abir Moussi appelle les tunisiens à descendre dans la rue    Intègre, mais surtout compétent    Najla Bouden s'entretient avec l'ambassadeur d'Italie à Tunis    Les cinq ministres des Affaires étrangères de l'UMA invités à un sommet à Alger    Zarzis | Migration clandestine : Des «harragas» portés disparus    Majdi Karbai : l'extrême droite italienne évoque un blocus maritime    «Gadha» (seconde vie) de Anis Lassoued dans les salles : Vous avez demandé la vie ? Mettez le paquet !    Rétrospective Abbas Kiarostami : A la découverte des œuvres du maitre du cinéma iranien    Les Tunisiens Qui Sont-Ils ? D'où Viennent-Ils ? Les Révélations De La Génétique    Le Goethe-Institut présente l'exposition «Mirath : Music» : Le patrimoine culturel comme une entité vivante    Un dispositif sécuritaire draconien pour la fermeture des locaux d'un syndicat de police    La liberté d'expression en Tunisie selon Dilem    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Opel dévoile la sixià ̈me génération de l’Astra
Publié dans Business News le 18 - 10 - 2021

Opel révèle la sixième génération du best-seller de la catégorie compacte. Un véritable joyau de design avec l'Opel Vizor, le Pure Panel entièrement numérique et des technologies de pointe telles que la dernière version de l'éclairage adaptatif Intelli-Lux LED® Pixel Light. Avec la nouvelle venue, le constructeur allemand entame une nouvelle page de la saga Astra, qui a débuté voilà 30 ans : pour la première fois, la compacte de Rüsselsheim sera disponible en version électrique. Opel proposera la nouvelle Astra en version hybride rechargeable en deux niveaux de performance. En 2023, la nouvelle génération sera également disponible en version Astra-e tout-électrique. En plus des motorisations électriques, Opel proposera des moteurs essence et diesel à haut rendement combinés à des transmissions manuelles à six vitesses et automatiques à huit vitesses à faibles frictions.


Grâce à son choix de motorisations, la nouvelle gamme Astra peut satisfaire tous les profils d'utilisateur : c'est la première Opel qui offrira bientôt aux clients le choix entre une motorisation purement électrique, une hybride rechargeable ou un moteur thermique. L'éventail des puissances s'étend de 81 kW/110 ch à 165 kW/225 ch1, ce qui garantit de hautes performances. Opel parvient à conjuguer plaisir de conduire, efficience maximale et conscience environnementale dans la prochaine génération de son best-seller en catégorie compacte.

La nouvelle Opel Astra est également un bel exercice de style pour la marque. Elle est plus dynamique que jamais, offre des surfaces pures et tendues débarrassées du superflu et arbore le nouveau visage de la marque – l'Opel Vizor. Avec la dernière génération de sa compacte, Opel annonce l'arrivée d'une nouvelle ère.
Comme le modèle qui l'a précédée lancé en 2015, la nouvelle venue apporte en catégorie compacte des innovations que les clients ne connaissaient auparavant que dans des véhicules plus chers. Par exemple, l'Astra peut permettre d'y voir la nuit comme en plein jour : la dernière évolution de l'éclairage adaptatif Intelli-Lux LED® Pixel Light dérive en droite ligne de celui de l'Insignia, le haut de gamme d'Opel. Disposant de 168 éléments à LED, elle innove dans les segments des compactes et des moyennes cylindrées.


Entrer dans l'habitacle de l'Astra de nouvelle génération, c'est faire un saut dans le futur. Avec la planche de bord tout numérique Pure Panel, les instruments analogiques sont relégués aux oubliettes. A la place, une nouvelle interface homme-machine (IHM) aux graphismes actuels joue la sobriété et l'intuitivité. La nouvelle Astra se pilote de manière intuitive en pianotant sur des écrans tactiles extra larges, comme avec un smartphone. Les designers et ingénieurs d'Opel ont veillé à ce que le conducteur reçoive toutes les informations nécessaires et les options d'utilisation utiles, mais ne soit pas dérangé par des données ou des fonctions superflues. En outre, des éléments essentiels comme la climatisation peuvent toujours être utilisés via des interrupteurs et des boutons physiques.
Le confort d'assise exceptionnel de ce nouveau modèle de la catégorie compacte est également un point fort traditionnel d'Opel. Les sièges avant, développés en interne, sont certifiés AGR (Aktion Gesunder Rücken e.V., association pour la santé du dos) et, grâce à leur ergonomie exemplaire, sont extrêmement confortables, notamment sur les longs trajets. Le conducteur est assisté par des aides à la conduite avancées allant de l'affichage tête haute au système d'aide à la conduite semi-automatisée Intelli-Drive 2.0 et à la caméra à 360 degrés Intelli-Vision.


La nouvelle Astra mesure 4,37 m de long et 1,86 m de large. Elle ne dépasse que de 4 mm le modèle qu'elle remplace. L'empattement a augmenté de 13 mm pour atteindre 2,67 m. Si son look est musclé et bien affirmé, la nouvelle Astra conserve un coffre pratique : avec son plancher réglable, elle offre toujours au conducteur et aux quatre passagers un volume de bagages de 1 250 litres lorsque les sièges arrière sont rabattus.
La nouvelle Astra est basée sur la troisième génération de la plateforme multi-énergie EMP2 à grande flexibilité, intégrant l'ADN d'Opel dès l'origine du développement. Cela signifie que le comportement est à la fois serein et dynamique et que le nouveau modèle – comme toutes les Opel – est « Autobahnproof », à l'épreuve de l'autoroute. En d'autres termes, la capacité à rouler à grande vitesse était un objectif primordial du développement.
La direction et la rigidité latérale du châssis – suspensions à jambes McPherson à l'avant, barre de torsion à l'arrière – ont été prévues pour obtenir une grande maîtrise du lacet (amortissement du mouvement autour de l'axe horizontal). Au freinage, le nouveau modèle offre des décélérations très puissantes et reste très stable en virage comme en ligne droite. La rigidité en torsion de la nouvelle Astra est supérieure de 14% à celle du modèle précédent.


Les carnets de commande de la nouvelle Opel Astra ouvriront à l'automne et elle sera livrée aux premiers clients dès le début de 2022. Elle sera d'abord lancée en version sport, avec une carrosserie cinq-portes aux allures de coupé ; l'élégante version break Astra Sports Tourer suivra peu après. Un an après le lancement sur le marché de la nouvelle génération, l'Astra-e tout-électrique rejoindra la gamme. La nouvelle Astra a été dessinée, développée et sera fabriquée avec la plus grande précision au siège d'Opel à Rüsselsheim.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.