Sahbi Baccar invite Makrem Lagguem pour l'humilier !    Affaire Bochra Bel Haj Hamida : la chambre correctionnelle annule la condamnation à six mois de prison    Sfax: En dépit de la grève des médecins, ce centre de vaccination n'a pas fermé ses portes (Vidéo)    Kaïs Saïed souhaiterait appliquer un modèle proche du Velayet-e faqih iranien, selon Hatem Mliki    Korchid : ''L'une des erreurs de Kais Saied...c'est Nadia Akacha''    CAN 2021 – EN : deux nouveaux cas Covid !!    Le point sur l'épidémie du coronavirus : Mise à jour du 25 Janvier 2022 à 11H00    Tunisie – Burkina Faso : Tunisair suspend ses vols en provenance et vers Burkina Faso    Titre    "Mes mots pour le dire", nouveau concours vidéo francophone international    Al-Koweit : Khenissi réussit un triplé    STA en bourse : visa du CMF obtenu, souscriptions à partir du 21 février 2022 au prix de 17 D l'action    CONDOLEANCES : Jamel ACHOUR    Un délinquant poignarde trois personnes à la station Intilaka : Grosse frayeur à bord d'un métro de la Transtu    Coronavirus : Du nouveau concernant Omicron    teste    Centenaire du cinéma tunisien : Zoom sur un pionnier nommé Albert Samama Chikly    Mekki : Saied s'est opposé au placement en résidence surveillée de Ghannouchi    Covid-19 | Béja : Un taux de positivité de plus de 41%    Tunisie-coronavirus : Plus de six millions de personnes entièrement vaccinées    Ce que pense un ancien ambassadeur des USA de la démission de Nadia Akacha    Pourquoi? | Avec de la volonté    Des entreprises américaines souhaitent investir en Tunisie, assure Donald Blome    Hatem Mliki: Ce qu'a fait Saied, ''c'est la honte''    Tozeur : Bientôt une zone irriguée à El Hamma de Djerid    La Banque mondiale s'attend à un ralentissement de l'économie tunisienne    CAN 2022 – Maroc vs Malawi : Sur quelle chaîne et à quelle heure regarder le match en direct ?    La censure des commentaires a frappé aussi le ministère des Sports !!    La date de remise des échantillons de l'édition 2022 du prix de meilleure huile d'olive reportée au 30 janvier    Gordon Gray commente la démission de Nadia Akacha et parle des causes probables de cette décision    Watford : l'entraîneur Claudio Ranieri limogé    Abid Briki: Nous soutenons les mesures prises par Saied    Assurances | M.A.E : Une première !    Matériel informatique et télétravail : Comment réduire la consommation d'énergie ?    Risques mondiaux : Les inquiétudes pour l'avenir persistent    Contrepoint | Le mal et l'issue...    BNA Bank : Performances records et dynamique de croissance confirmée    Coronavirus: 4 décès et 2834 nouvelles contaminations, Bilan du 23 janvier 2022    Météo: Nuages passagers et températures en baisse, ce mardi    Ukraine : les USA évacuent livrant le pays à Poutine, l'UE spectatrice    Pièce "Hend, le prince de Djerjer" d'IZA LOU mise en scène par Jean-Luc Garcia à EL TEATRO Tunis    Rabat pourrait-il "voler" à Alger l'organisation du sommet de la Ligue arabe?    Sur nos écrans l «Al Kahen» de Othman Abou Laban : Le genre dans le mauvais    « Art Expo » à la galerie « Musk & Amber » : Action commune    Livres | «Ton absence n'est que ténèbres» de Jón Kalman Stefánsson : Une mosaïque romanesque extraordinaire    Ammar Mahjoubi: Le caractère fondamentalement inégalitaire de la société romaine*    Monde : Le président arménien annonce sa démission    Un astéroïde "potentiellement dangereux " passera prés de la terre mardi soir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tunisie – CGF : Analyse boursière de la semaine
Publié dans Investir En Tunisie le 29 - 03 - 2010


• Tendance
Après deux semaines de hausses, la Bourse de Tunis est passée dans le rouge à l'issue de la séance du vendredi. Tout au long de la semaine, le TUNINDEX a évolué en étroites oscillations, au sein d'une fourchette de moins de 40 points (4693,45 – 4732,62).
Le bilan hebdomadaire ressort à ‐0,29%, et l'indice phare de la place de Tunis termine la semaine à 4 703,82 points. Depuis le début de l'année, ses gains ont été ramenés à 9,60%, contre 6,51% pour la même période en 2009. Paradoxalement, le volume a connu une remarquable reprise, en passant à 41,363 MDT, contre 19,101 MDT seulement la semaine précédente. Ce rebond s'explique par la tentative des investisseurs de se positionner, à moindre coût, sur certains titres, pour profiter à court terme des grandes amplitudes attendues après la publication des résultats de 2009. D'ailleurs, ces derniers tardent à apparaître, et nous entamons la dernière semaine de mars avec, seulement, trois états financiers 2009 publiés. Ce retard laisse certains investisseurs, particulièrement, les petits porteurs, sentir que le marché évolue sans orientation précise. La semaine dernière, MONOPRIX a été l'unique société à publier ses états financiers. Malgré un chiffre d'affaires en progression de 21,1% à 378,371 MDT, et un résultat net en hausse de 5,8% à 14,672 MDT, les investisseurs n'ont pas apprécié la baisse de son résultat d'exploitation de 14,3% à 10,297 MDT et l'érosion de ses marges. Le titre a perdu, le lendemain de l'annonce de ces chiffres, 3,09%.
Malgré cette phase relativement calme, nous restons positifs sur la période à venir, surtout avec une série de communications financières et d'annonces de résultats qui se feront presque d'une manière concomitante avec les indicateurs d'activité des trois premiers mois de 2010, à publier en moins d'un mois. A cela, s'ajoute l'imminente introduction en Bourse de Tunis Re, qui a obtenu le visa du Conseil du Marché Financier. Le début des souscriptions sera pour le 05 avril pour continuer jusqu'au 16 du même mois. Rappelons qu'il s'agit d'une Offre à Prix Ferme sur 2 000 000 d'actions ordinaires, au prix de 7 dinars. Au cours de la semaine, des informations sur une proche introduction de l'opérateur téléphonique TUNISIANA, et les intentions du nouveau cimentier CARTHAGE CEMENT de lever 150 MDT sur le marché alternatif, ont confirmé les perspectives prometteuses de la place de Tunis.
Du côté des valeurs, SIMPAR a surperformé, avec une progression de 30,33% à 63,210 DT. Attijari Leasing conserve sa place de dauphin pour la deuxième semaine consécutive, mais avec une progression hebdomadaire plus importante, de 16,81% à 36,000 DT. ESSOUKNA ferme la marche du poduim, avec une hausse de 13,99% à 7,250 DT. En perdant 4,22% à 22,000 DT, l'UIB est la déception de la semaine.
• Actualités de la semaine
Transactions de Blocs
La séance du 22‐03‐2010 a été marquée par la réalisation d'une transaction de bloc sur le titre Attijari Bank portant sur 118 859 actions au prix unitaire de 22,450 DT.
La séance du 23‐03‐2010 a enregistré la réalisation d'une transaction de bloc sur le titre PGH portant sur 157 094 actions au prix unitaire de 7,200 DT.
Communiqué, SIMPAR
Dans un communiqué rendu public le 24‐O3‐2010, SIMPAR a annoncé que son Conseil d'Administration a arrêté les états financiers relatifs à l'année 2009 qui ont été soumis aux commissaires aux comptes. Ces états confirment les performances enregistrées en 2009, avec un chiffre d'affaires de 20,725 MDT contre 15,338 MDT en 2008, et un résultat net de 3,656 MDT contre 2,534MD en 2008.
• Valeurs à suivre
- Un parcours 2009 exceptionnel pour la doyenne des banques Tunisienne. Après avoir affiché de bons résultats au T3 09 (un PNB en progression de 5,1% à 96,751 MDT), la BT enchaîne avec les succès et affiche, au T4 09, une croissance de 5,6% de son PNB 09 à 132,609 MDT. La banque a maintenu sa marge d'intérêt aux alentours de 85,457 MDT au 31‐12‐2009, et ce, grâce à une nouvelle stratégie axée sur le développement du réseau commercial qui a permis d'accroître le volume des crédits accordés (+22,6% à 2123,508 MDT sur une année glissante) et ses dépôts (+9,8% à 1891,361 sur une année glissante). En misant sur les dépôts à vue qui ont grappillé 15,0% à 617,163 MDT, la banque a pu réduire son coût de ressources de 83 points de base, passant de 3,57%, fin Décembre 2008, à 2,74% une année plus tard. Il est à rappeler qu'au S1 09, le coefficient d'exploitation de la BT a reculé de 280 points de base à 29,1%, poursuivant sa tendance baissière de ces dernières années. Quant au coût du risque (16,8% au 30‐06‐2009), il se maintient, toujours, à un niveau très faible comparablement à la moyenne du secteur, et ce grâce à une politique de risques rigoureuse et à une bonne qualité d'actifs. Le parcours boursier du titre boosté par l'amélioration des indicateurs de performance de la banque a gagné 31,65% à 105,010 DT. Au cours actuel, BT se paie 16,76x ses bénéfices 2010 et 2,46x ses capitaux propres 2010 vs un P/E 10 de 16,63x et un P/B 10 de 2,15x. Ainsi, CGF reste à l' «Achat».
- A l'issue de l'exercice 2009, SIMPAR a réalisé un chiffre d'affaires de 20,725 MDT, en progression de 26,4%. Cette évolution provient essentiellement de la vente des logements qui a atteint 19,690 MDT, en hausse de 31,9% par rapport à 2008. La participation de la vente de magasins et bureaux aux revenus du promoteur est toujours marginale, et n'a apporté que 0,352 MDT. Le volet financier s'est également bien comporté, avec des produits de participations de l'ordre de 0,940 MDT, en hausse de 7,51%, malgré une gestion relativement passive, caractérisée par l'absence de nouvelles acquisitions. Après leur flambée en 2008, les prix des matières premières ont perdu de vitesse et ont retrouvé leur niveau d'avant la crise, ce qui a permis à la société de réduire ses dépenses de travaux et études de 17,3% à 11,517 MDT. Le niveau des créances a baissé de 32,0% à 1,193 MDT, et les avances de la clientèle ont gagné 40,9% à 2,700 MDT. Cela a permis à SIMPAR d'annoncer un résultat net de 3,656 MDT, contre 2,534 MDT en 2008. Sur la cote de la BVMT, le titre se paie 11,63x ses bénéfices 2010 et 1,48x ses capitaux propres 2010 vs un P/E 10 pour le secteur de 9,10 x et un P/B 10 de 1,52 x. Au vu de ses performances durant les deux derniers exercices, qui prouvent la capacité de SIMPAR à atténuer la cyclicité de l'activité immobilière d'une part, et l'ampleur des projets que le promoteur a entamé (lancement d'un appel d'offre d'un projet très haut standing à Sidi Daoud et le dépôt de deux projets totalisant plus de 40 000 m2) d'autre part, nous laisse confiant sur l'évolution du cours du titre dans la période à venir. Toutefois, une correction du cours pendant les prochains jours est probable, après son vif rebond la semaine dernière. Ainsi, CGF reste à « Conserver ».
- TuninvestSICAR a réalisé, au titre de l'année 2009, un revenu de 2,099 MDT, accusant une baisse de 12,7% à 2,099 MDT. A signaler, toutefois, que le CA 08 incluait une plus‐value de cession sur MEDIS de l'ordre de 1,477 MDT. En 2009, le capital risqueur a cédé une autre partie de sa participation dans le capital de MEDIS en réalisant une plus‐value de 1,362 MDT. A noter une progression notable des dividendes reçus de 58,8% à 0,518 MDT. Nous tablons sur un résultat net 2009 en baisse de 6,8% à 1,733 MDT. A titre de rappel, à la fin de l'année 2008, Tuninvest‐SICAR a fait l'objet d'un contrôle fiscal au titre des différents impôts et taxes auxquels elle est soumise, et couvrant la période allant du 01‐01‐1998 au 31‐12‐2007. Une notification des résultats de la vérification fiscale a été adressée à la société d'investissement, et ayant pour effet d'annuler totalement le crédit d'impôt sur les sociétés au titre de 2007 s'élevant à 0,231 MDT, et de réclamer au capital risqueur un complément d'impôts et taxes à hauteur de 2,752 MDT (1,230 MDT). Tuninvest‐SICAR aurait opté pour la non comptabilisation d'une provision au titre de ce redressement fiscal (selon nos calculs la provision atteindrait les 2,900 MDT, soit 33% des capitaux propres comptables 2010). Au prix actuel, le titre est valorisé avec un P/E 10 de 6,56x et 1,09x ses capitaux propres 2010 (1,50x en tenant compte du risque fiscal). Ainsi, nous restons à la «Vente».
Pour télécharger l'analyse complète de la semaine boursière, veuillez cliquer ici…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.