Reprise de la production, et l'exportation du pétrole en Libye    La Russie bloquera-t-elle à nouveau cette assistance vitale ?    Voie ouverte à la transformation de Sainte-Sophie en mosquée    Qui veut faire imploser la Tunisie ?    Chiffres: 4787,9 MDT    Augmentation de 81% des mouvements de protestation    5 nouveaux cas de coronavirus en Tunisie    Un Tunisien a tenté de s'immoler par le feu dans les locaux du Consulat général de Tunisie à Milan    Tunisie: Saisie de 30 tonnes de sucre subventionné à l'Ariana    Tunisie: Interpellation de l'individu ayant dicté via un haut-parleur des réponses à une épreuve du bac    Etoile du Sahel : Sans Ammar Jemal et Yassine Chikhaoui, 47 joueurs pour terminer la saison    Sit-in ouvert du bloc du PDL au parlement    Kélibia : Mise en échec d'une tentative d'immigration clandestine de 17 Tunisiens vers l'Italie    Le ministre libyen des Finances reçu au Palais de Carthage    Programme TV du samedi 11 juillet    "Le gouvernement travaille selon une méthodologie rentable", assure Asma Shiri    Tunisie – Hsouna Nasfi attire l'attention sur la gravité de ce qui s'est passé à l'ARP    DERNIERE MINUTE : Un ressortissant tunisien menace de s'immoler par le feu dans le consulat tunisien à Milan    Ensemble pour préserver les acquis    Tunisie : Nouvelair organise un vol de rapatriement de Moscou vers la Tunisie    Mercato : Mohamed Drager en route vers la Bundesliga 2    40e jour du décès de Chedly Klibi : La Cité de la culture baptisée au nom de l'illustre ministre de Bourguiba    La saison 2020/2021 de Bundesliga débutera le 18 septembre    Impact de la crise du COVID 19 sur les entreprises tunisiennes : Les PME tournent au ralenti    Tribune | Comment l'article 77 de la Constitution réduit l'objet du concept de «Sécurité nationale» à celui de «Défense Nationale» ? : Le concept de «sécurité nationale» dans la Constitution tunisienne ? (2e partie)    Club Africain : Plus que 2000 cartes d'adhérents vendues    Exclusion des Coupes d'Europe : Manchester City fixé lundi    L'ambassadeur de la Suède en Tunisie chez Ghannouchi    La KFW met en place de nouveaux mécanismes de financement de projets numériques en Tunisie    Météo : Temps idéal pour la baignade!    Un nouveau cas de coronavirus à Sousse    Tourisme : Près de 50% des adhérents de la FI2T ont procédé à des licenciements (enquête)    Le baril du pétrole clôture le 9 juillet 2020 à 42,6 $    Les parties politiques en Tunisie: Le chaînon manquant    Six marins français testés positifs au covid, à leur retour d'une traversée en provenance de Tunis    Il était une fois... «12 mille dinars pour des Ripoux» !    Cri d'alarme pour les droits d'auteur    Irremplaçable pour toujours !    Un avertissement sans frais à Netanyahou    Algérie : Interdiction de circulation automobile entre 29 wilayas    Tunsie : La Cité de la Culture officiellement baptisée au nom de Chedli Klibi    Lancement du nouveau projet du Ballet de l'Opéra de Tunis : «Empreintes dansées» dans les régions    Utopies Visuelles à Sousse (du 10 au 26 juillet 2020) : Une édition en partie digitale    Portrait poignant de deux afghanes sous le joug masculin    Un Tunisien remporte le 1er prix d'un concours mondial de poésie, Découvrez son poème    32 nouveaux décès en France en 24 heures    469 nouveaux cas en Algérie en 24 heures    Une étudiante tunisienne active dans le secours des migrants remporte le prix de l'organisation Pro-Asyl-2020    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les pays africains invités à bâtir des économies plus résilientes à travers l'intégration
Publié dans Investir En Tunisie le 26 - 05 - 2020

La deuxième édition du Rapport de l'Indice d'intégration régionale en Afrique (ARII 2019) lancé vendredi 22 mai à Addis-Abeba relève un niveau relativement faible d'intégration du continent et invite les pays africains à bâtir des économies plus résilientes à travers l'intégration.
Cet Indice dont la première édition a été publiée en 2016 a été mis en place par la Commission économique pour l'Afrique (CEA), la Banque africaine de développement et la Commission de l'Union africaine (CUA). Il classe l'intégration des pays africains au sein de leurs Communautés économiques régionales (CER) respectives et également avec le reste du continent. Il compare cinq dimensions clés à savoir, le commerce, la capacité de production, la politique macroéconomique, les infrastructures et la libre circulation des personnes.
L'Indice 2019 fournit des données actualisées sur l'état et les progrès de l'intégration régionale en Afrique. Il permet également d'évaluer le niveau d'intégration de chaque CER et de leurs pays membres.
Le rapport 2019 constate que davantage doit être fait pour intégrer les économies régionales afin de les rendre plus résistantes aux chocs tels que la pandémie actuelle de Covid-19. Dans l'ensemble, l'Indice montre que les niveaux d'intégration sur le continent sont relativement faibles avec un score moyen de 0,327 sur 1.
« Alors que l'édition de l'Indice que nous publions aujourd'hui contient des points de coupure en 2019, la pandémie actuelle de Covid-19 a rouvert la question de savoir si suffisamment d'efforts sont faits pour faire avancer l'intégration régionale comme un moyen d'aider l'Afrique à résister à des chocs systématiques tels que celui que nous vivons », a déclaré le directeur de la Division de l'intégration régionale à la CEA, Stephen Karingi.
Stephen Karingi Directeur de la Division de l'intégration régionale à la CEA
« Cet indice est à la fois un exercice de mesure et un appel à l'action pour construire des économies résilientes grâce à l'intégration », a-t-il poursuivi ajoutant qu'« il identifiera les solutions nécessaires visant réellement à construire une Afrique intégrée ».
Le directeur par intérim du Département des affaires économiques de la CUA, Jean-Denis Gabikini a salué la collaboration dans la production de l'Indice qui vise à renforcer l'intégration régionale par la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA).
Il note que l'indice couvre également les questions de propriété intellectuelle, de politique de concurrence, d'investissement et de commerce numérique qui profiteront aux phases II et III des négociations de la ZLECA. Ce rapport ARII aidera les Etats membres de l'UA et les CER à répondre aux priorités d'industrialisation et de valeur ajoutée pour le développement du continent, a-t-il relevé.
Avec la création des CER et de la ZLECA, l'Afrique renforce l'intégration régionale en tant que priorité de développement majeure pour le continent dans le cadre du Plan d'action sur la Stimulation du commerce intra-africain (BIAT) de 2012.
Le directeur pour le développement régional et l'intégration régionale à la Banque africaine de développement, Moono Mupotola a affirmé que l'indice est un instrument utile permettant de faire le suivi des progrès sur le front de l'intégration régionale. Il a précisé qu'il aide les pays à identifier les priorités pour améliorer l'intégration.
« Les effets paralysants de la pandémie de Covid-19 illustrent la nécessité d'une production accrue de produits finis et de services africains qui peuvent être facilement échangés à travers le continent », a ajouté M. Mupotola.
Le coordinateur du Centre africain pour la politique commerciale (ATPC) à la CEA, David Luke a souligné que les dimensions productive et infrastructurelle de l'intégration régionale sont étroitement liées. S'attaquer à ces deux dimensions ainsi qu'à la mise en œuvre de la ZLECA stimulerait de façon considérable le commerce, a-t-il affirmé.
Pour que l'Afrique concrétise ses efforts de longue date d'une intégration économique plus étroite, ARII 2019 a formulé plusieurs recommandations. Il s'agit d'améliorer les réseaux régionaux de production et de commerce en renforçant les capacités de production, de distribution et de commercialisation des pays. Il faudrait en outre développer des cadres de chaînes de valeur régionaux innovants dans différents secteurs en utilisant une technologie améliorée, des intrants de meilleure qualité, et des techniques de commercialisation actualisées ; mettre pleinement en œuvre la ZLECA pour supprimer les barrières non tarifaires, ce qui reste un défi majeur pour l'intégration régionale.
Le rapport ARII 2019 recommande également d'améliorer les compétences des travailleurs africains pour les adapter à la technologie et aux capacités de production d'aujourd'hui et de demain pour garantir la prospérité dans l'économie mondiale et d'améliorer les infrastructures en renforçant les Partenariats public-privé. A cet égard, il recommande de puiser dans les ressources nationales et en utilisant les fonds de développement des infrastructures régionales et mondiales et d'autres outils de financement innovants, accompagnés par une concurrence rigoureuse et la transparence dans les processus d'approvisionnement et de construction.
Le rapport demande aussi de mettre en œuvre le Protocole sur la libre circulation des personnes afin de renforcer la croissance économique grâce à des opportunités accrues de tourisme, de commerce et d'investissement, de mobilité du capital humain et permettre ainsi aux entreprises de trouver plus facilement des compétences, ce qui stimulera aussi la productivité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.