Les prix des hôtels n'ont pas changé, c'est le pouvoir d'achat du Tunisien qui est en berne !    Inauguration du Showroom de SOMEF à La Soukra le 20 Juin : Point de presse    CAN 2019 – préparation (Tunisie-Burundi) 2-1 : Les déclarations    Décès de Morsi- La réaction de Moncef Marzouki    Tunisie: Mohamed Ikbel Khaled nouveau maire de Sousse    Météo: Prévisions pour mardi 18 juin 2019    Code électoral : une violation au nom de la consécration    Décès de l'ancien Président égyptien Mohamed Morsi au cours de son audition au tribunal    Les frères musulmans d'Egypte : La mort de Morsi est un homicide volontaire    Amical : La formation rentrante de la Tunisie contre le Burundi    Nigéria : 30 morts et 40 blessés dans un triple attentat revendiqué par Boko Haram    Les forces américaines sommées par Téhéran de quitter le Golfe d'Oman    Concours Media Loves Tech: Proposez vos projets pour un journalisme numérique de qualité    La réforme de la constitution pour avantager certains acteurs politiques selon Jawhar Ben Mbarek    Tunisie: Mongi Rahoui accuse Hamma Hammami de s'être approprié le slogan du Front populaire à son nom    Concours tunisien des produits du terroir: Les grandes lignes de la 2e édition du 18 au 30 juin 2019    Les dentistes portent le brassard rouge dans toute la Tunisie et revendiquent leur intégration au Corps médical    Huawei renforce sa position dans les classements Brandz des plus grandes marques au Monde    La date du tirage au sort des qualifications communes de la Coupe du monde 2022 et de la Coupe d'Asie 2023    CAN 2019 : Le stade de Suez prêt pour accueillir les matchs de la Tunisie    Appel du Stade Gabésien du retrait de 3 points : "le dossier est clos pour la FIFA" (FTF)    8 ouvriers blessés dans un accident de la route à Enfidha    La Sélection tunisienne de pétanque remporte le Championnat d'Afrique et se qualifie pour le Championnat du monde 2020 en Suisse    Concentrix célèbre ses 15 années en Tunisie !    Maison de l'image: Concours de production d'un film documentaire    Un employé de banque s'évapore avec 420.000 dinars détournés des comptes de deux clients    Après le chaos qui a suivi les frappes aériennes de l'OTAN et le meurtre de Kadhafi, OBAMA a reconnu qu'il s'agissait de la « pire erreur de sa vie »    CAN 2019 : La FTF demande la diffusion des matches du onze national sur Al-Watania 1 (terrestre)    Protestation et blocage de la route suite à la fermeture d'une usine de briques à Kasserine    REGARDE-MOI de Nejib Belkadhi remporte 4 prix au festival du cinéma tunisien    Une idée sur les salaires des Présidents, Chefs de gouvernement, et Chanceliers…    Températures en légère baisse, aujourd'hui    Nous sommes aujourd'hui sur le Titanic selon Nabil Karoui    Le Nidaa historique, déjà peine perdue    Tunisie – VIDEO : Abir Moussi présente à Nice le programme du PDL pour les tunisiens à l'étranger    Tunisie – AUDIO : Ben Ahmed dément sa proposition pour la présidence du gouvernement    En vidéos : Douja Gharbi et Samar Louati lancent RedStart et Briding Angels    Nouvelle Zélande : Levée de l'alerte au Tsunami après un séisme de magnitude 7.4    MOOD TALENT devient partenaire de LA SAISON BLEUE    Retour sur les décisions prises en faveur du secteur sportif à l'occasion de la Journée nationale du sport    Six orphelins de djihadistes de l'EI rapatriés en Belgique    Dabchy, la seule startup Tunisienne qui participe au programme d'accélération Womentum 2019    Festival International De Poésie de Sidi Bou Saïd 2019 du 14 au 16 juin    « Boulevard Paris 13 », ou le premier Louvre du Street Art conçu par le franco-tunisien Mehdi Ben Cheikh    BardoFest du 19 au 30 juin 2019 avec du théâtre, du cinéma et du jazz (Programme)    Organisé par Le Pont Genève, huit maires tunisiens en voyage d'échange en Suisse    L'association Jeunesse et Horizons, en partenariat avec la Fondation Orange, organise la 5ème édition du TABARKA SKY LANTERN FESTIVAL    Le producteur de musique Jamel Saibi victime d'un sérieux accident    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Soutien total de l'Otan à Ankara
Lutte contre Daech
Publié dans La Presse de Tunisie le 29 - 07 - 2015

BRUXELLES — Réunie en urgence à Bruxelles à la demande d'Ankara, l'Otan a assuré son allié turc de sa «forte solidarité» face au «terrorisme», contre le groupe Etat islamique avant tout, et contre les rebelles kurdes.
«Tous les alliés ont assuré la Turquie de leur solidarité et de leur ferme soutien», a répété le secrétaire général de l'Otan, le Norvégien Jens Stoltenberg, à l'issue de la réunion des ambassadeurs des 28 pays membres de l'Alliance.
«Le terrorisme pose une menace directe à la sécurité des membres de l'Otan et à la stabilité et la prospérité internationales», a affirmé M. Stoltenberg, en confirmant que la Turquie n'avait pas réclamé de «présence militaire additionnelle» de l'Alliance.
Mais si tous les participants ont reconnu à la Turquie «le droit à se défendre», certains ont plaidé en faveur d'«une réponse proportionnée» contre les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) afin de sauvegarder le fragile processus de paix engagé depuis 2012.
«La défense contre les actes terroristes du PKK est justifiée mais la réconciliation doit continuer», a résumé la représentante permanente des Pays-Bas auprès de l'Otan, Marjanne de Kwaasteniet.
Sauver le processus de paix
Une position également défendue par la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, pour qui la lutte contre l'EI est «la priorité absolue».
«J'ai fait valoir avec force qu'il fallait à tout prix garder la mesure, et que le processus de réconciliation avec les Kurdes en Turquie ne devait être ni troublé ni abandonné», a plaidé la ministre, en déplacement hier au Mali, après s'être entretenue au téléphone avec son homologue turc, Ismet Yilmaz. D'autant qu'en Syrie, les Kurdes sont alliés de la coalition internationale contre les jihadistes de l'Etat islamique (EI).
Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (Osdh), ces derniers ont été chassés mardi par l'armée syrienne et les forces kurdes de la ville syrienne de Hassaké, dans le nord-est du pays, après plus d'un mois de combats.
De Bruxelles aussi, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a souligné «la nécessité de proportionnalité» dans les bombardements turcs lors d'une conversation téléphonique, ce week-end, avec le Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, a indiqué une porte-parole de la Commission.
Mais le président Erdogan semble faire la sourde oreille aux appels. «Il est impossible de poursuivre (le processus de paix) avec ceux qui s'en prennent à l'unité nationale», a-t-il déclaré hier, en visant les militants du PKK.
Longtemps accusé de complaisance vis-à-vis des organisations radicales en lutte contre le régime de Damas, le gouvernement islamo-conservateur d'Ankara a opéré un virage en s'attaquant à l'EI après l'attentat-suicide meurtrier de Suruç (sud de la Turquie), le 20 juillet, et la mort d'un de ses soldats, tué lors d'une attaque jihadiste à la frontière syrienne.
Presque simultanément, la Turquie a lancé une campagne intensive de frappes aériennes contre les rebelles du PKK dans le nord de l'Irak, alimentant les soupçons selon lesquels la priorité d'Ankara serait la lutte contre les Kurdes plutôt que celle contre l'EI.
«La Turquie ne mène pas la guerre contre Daech (acronyme de l'EI en arabe) mais contre le peuple kurde», a dénoncé un dirigeant du Congrès national kurde (KNK), Zübeyir Aydar, en marge de la réunion de l'Otan.
Hors de question de reculer
Lors d'une manifestation devant le Parlement européen, M. Aydar a exhorté l'Alliance «à jouer un rôle de médiateur entre la Turquie et les Kurdes pour sauvegarder le processus de paix» et à «renforcer les forces kurdes qui luttent sur le terrain» contre l'EI.
Erdogan a réaffirmé, hier, que son pays ne céderait pas à la menace «terroriste» et poursuivrait avec «détermination» sa lutte contre l'EI et le PKK. «Il est hors de question de reculer. C'est un long processus qui se poursuivra avec la même détermination», a-t-il promis.
Lundi, les Etats-Unis et la Turquie avaient décidé de muscler leur coopération militaire pour éradiquer l'EI du nord de la Syrie, le long de la frontière turque.
«Le nettoyage de ces régions et la création d'une zone de sécurité permettront le retour chez eux» des 1,8 million de réfugiés syriens installés en Turquie, a plaidé M. Erdogan. Les détails de l'accord évoqué par Washington — auquel ne participe pas l'Otan — restent toutefois à définir.
Selon le responsable américain, il impliquerait un soutien turc aux «partenaires au sol» des Etats-Unis, à savoir les troupes de l'opposition syrienne modérée. En revanche, il ne s'agit pas d'instaurer la «zone d'exclusion aérienne» réclamée par Ankara.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.