Abir Moussi [EN DIRECT]: "Je dénonce l'acharnement judiciaire orchestré par Ennahdha à mon encontre"    Tunisie: Accident mortel à Bouhajla    Affaire de Rached Khiari -Seifeddine Makhlouf: "Celui qui t'a accusé de financements suspect est un civil, pourquoi donc mêler la justice militaire?"    L'Agence européenne des médicaments maintient sa confiance dans le vaccin Janssen-Cilag    Tunisie: Machrouu Tounes dénonce le matraquage du président Kais Saied    Un citoyen perd une jambe dans l'explosion d'une mine au Mont Chaâmbi    Un blessé dans l'explosion d'une mine à Châambi    Port de La Goulette : 5647 comprimés de stupéfiants "Subitex" cachés dans une valise    Dernière minute- Kasserine : Etat de santé du citoyen blessé dans l'explosion d'une mine    Israël : 73 ans d'existence mais que de nuages sur la fête !    De quelle guerre civile parle-t-on ?    Tunisair programme un second vol de rapatriement des Tunisiens bloqués au Maroc le 25 avril 2021    Les médecins, pharmaciens et dentistes de la santé publique annoncent une grève de trois jours    L'investissement industriel et des services connexes, désorienté    Tunisie-Médenine: Baisse des prix de certains produits alimentaires [Audio]    Décès du président du Tchad Idriss Déby    Contrôle économique : 3779 infractions économiques relevées durant les sept premiers jours de ramadan    Ennahdha fustige « l'autoproclamation de Saïed comme commandant suprême des forces porteuses d'armes »    La Tunisie perd une place dans le classement mondial de la liberté de la presse    Les prix des 3 boissons chaudes (café crème, filtre et thé) sont désormais libéralisés    Covid-19 | Le Kef : 3 décès et 178 nouveaux cas de contamination    Versez la Zakat de l'Aïd Al-Fitr 2021 et vos dons aux villages d'enfants SOS Tunisie    DECES : Fathi KRAIEM    Ligue 2 : Les arbitres de la 2ème journée de play-off    Tunisie: Le point sur l'état d'avancement de la campagne nationale de vaccination    Le point sur l'épidémie du coronavirus dans les pays arabes : Mise à jour Du 20 Avril 2021 à 11H00    Super Ligue : Ligue et Fédération allemandes soutiendront "toute mesure de l'UEFA"    Près de 69% de progression des investissements déclarés dans les industries exportatrices    Jalila Ben Khelil : Si on veut éviter un confinement, il faut respecter les protocoles sanitaires    Tunisie – Médias : La grève des journalistes de la TAP et de Shems FM a fait plier Mechichi    Hausse du PNB d'Attijari Bank de 3,31% au premier trimestre 2021    Ligue 1 : on connait la date du derby de la capitale    Ooredoo lance une édition limitée de 4G Boxes aux couleurs de PSG    Commentaire | N'aggravez pas encore la crise    Premier League : Mourinho limogé par Tottenham    ARP : refus de toute proposition de cession de la BFT    Exposition collective «L'espace du dedans, livres d'artistes» à la galerie A. Gorgi : Un médium d'art total    Espace | Vol d'un hélicoptère sur Mars    Mood Talent organise sa 36e édition à Dar El Marsa du 23 au 25 avril    Ons Jabeur 25e au classement WTA après sa qualification en finale du tournoi Charleston    Tunisie: kais Saied présente ses condoléances à son homologue égyptien    "Covid'Art Espoir" s'engage pour CoviDar    Dans sa lettre de l'autre rive à Hannah Arendt : Le J'accuse de Sophie Bessis    Tunisie : Le mois du patrimoine en ligne du 18 avril au 18 mai    Les indiscrétions d'Elyssa    «Le Cadeau» de Farah Nabulsi: Court simple et très émouvant    Par Henda Haouala – La série TV « Ken ya Makenech » : délicieuse, grave et soignée    Tunisie: Vers l'inscription de deux sites Tunisiens dans le patrimoine mondial de l'Unesco    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CSS-EST : 0-2 : Badri persiste et signe !
Publié dans La Presse de Tunisie le 28 - 10 - 2019

Le penalty qu'il a raté ne l'a pas déstabilisé. Au contraire. Il est revenu aussitôt à la charge pour signer les buts de la victoire.
Stade Taïeb Mhiri. EST bat CSS : 2-0. (1-0 à la mi-temps). Buts d'Anis Badri (45' et 72') pour l'EST.
CSS : Dahmen, Hnid, Amamou, Bagayoko, Mathlouthi, Jlassi (Koraichi 83'), Kouakou (Ben Ali 55'), Moncer, Bakir, Marzouki et Harzi (Oueslati 77').
EST : Ben Chérifia, Derbali, Yaâkoubi, Chammam, Chetti, Ben Romdhane, Benguit, Kawamé, Fadaa (El Houni 59'), Badri (Badrane 90'+3) et Ouattara (Khénissi 66').
Le classico est venu à point nommé au moment où le CSS et son hôte espérantiste se portent le mieux. Mais dans ce genre de match choc, la prudence est souvent de mise. En ce sens et même s'ils sont entrés dans le vif du sujet dès les premières minutes de jeu, les deux protagonistes ont joué l'offensive tout en évitant de prendre des risques inutiles. Par ailleurs, les deux premières tentatives de la rencontre furent timides. Un premier tir de Benguit capté sans difficulté par Dahmen (3'). Puis, c'était au tour des locaux de créer leur première occasion du match, sauf que le tir de Marzouki sur coup franc direct était intercepté aisément par Ben Chérifia (7').
La première alerte du match est survenue trois minutes plus tard quand Kwamé provoqua un penalty raté par Badri (10'), contrairement à ses habitudes.
Un Anis Badri qui, par la suite, a tout essayé pour se faire pardonner. A la 17', sur un service de Benguit, Badri tira légèrement à côté. Il fera de même quatre minutes plus tard, quand il verra sa balle passer légèrement à côte des filets de Dahmen (21').
Un pressing qui poussa les Sfaxiens à sortir enfin de leur réserve et Ala Marzouki de signer la première alerte sérieuse des locaux quand sa reprise à mi-volée passa au-dessus de la transversale (28').
Et alors que les locaux accéléraient le mouvement, Anis Badri créa la surprise quand, suite à un centrage millimétré de Fadaa, il logea de la tête la balle dans les filets de Dahmen (45'). Il n'y a pas mieux pour se faire pardonner après le penalty raté en début du match.
Les visiteurs plus déterminés…
Après la pause, le jeu reprit avec le même rythme, mais avec des objectifs différents. Les « Sang et Or » avec pour mission de préserver l'ascendant acquis en première mi-temps et pourquoi pas ne pas le confirmer par un deuxième but. Les Sfaxiens, eux, cherchaient à revenir dans le match, mais leur première sérieuse tentative de la seconde mi-temps a ressemblé à un véritable cafouillage entre les attaquants sfaxiens et la balle de terminer sa course en dehors de la cage, faute de coordination entre Moncer, auteur du coup franc direct, et ses camarades de l'attaque (62').
La suite donnera raison aux visiteurs, beaucoup plus déterminés et, surtout, plus organisés sur le terrain. Les locaux, eux, semblaient baisser les bras au moment où ils devaient redoubler d'efforts.
Il faut dire qu'au moment où ils commençaient à sortir de leur moitié du terrain, Anis Badri est revenu à la charge pour anéantir leurs espoirs. On jouait la 72' quand, servi sur un plateau par El Houni, Anis Badri n'avait qu'à terminer le travail en logeant la balle d'un tir cadré à ras de terre.
Ce fut le but qui tua le match, même si les Sfaxiens voulaient donner l'impression qu'ils n'ont pas totalement baissé les bras.
Mais c'était trop peu convaincant. Car même leurs quelques tentatives manquaient de punch à l'image du coup franc direct de Moncer détourné par le mur défensif espérantiste (76') ou encore le retourné de Marzouki passant à côté des filets de Ben Chérifia (77').
Le coach sfaxien, Fathi Jebal, a perdu hier son vrai premier test grandeur nature. Il a chuté devant une formation « sang et or » réaliste à souhait et un Mouine Chaâbani confiant en lui-même et en ses joueurs. Car même quand il menait au score, il a incorporé deux avants, Khénissi et El Houni. D'ailleurs, c'est ce dernier qui était l'auteur de la passe décisive qui a donné lieu au deuxième but de Badri.
Bref, l'Espérance de Tunis et Anis Badri étaient plus déterminés que les Sfaxiens à remporter la victoire. Ils étaient surtout plus organisés sur le terrain et… beaucoup plus forts que leur adversaire. La raison du plus fort et du plus déterminé a fini par l'emporter.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.